Le Ramadan selon le Coran

Le système de croyances de la société Arabe préislamique est un mélange des 3 influences Juives, Nazaréennes, et Babyloniennes. Le Coran ayant été révélé dans ce contexte, on peut naturellement s’attendre à ce que les termes qui y sont employés utilisent un vocabulaire parfaitement intelligible par les Arabes de cette époque, et que tout ce qui est mentionné dans le Coran sont des choses qui leur étaient familières. Parmi ces choses, on retrouve le jeûne du mois du Ramadan qui était en réalité une pratique déjà mis en oeuvre par les Arabes de la société préislamique, mais sous une forme déviée empruntant un peu à chacune des 3 traditions Juives, Nazaréennes et Babyloniennes.

religionsmouawiyah2

I- A quoi correspond réellement le mois du Ramadan selon le Coran?

Le Mois du “Ramadan” tel que mentionné dans le Coran était un mois déjà connu sous ce nom par les Arabes préislamiques et n’est pas, comme le prétendent les tenants de l’islam traditionnel, un mois qui a été renommé plus tard après l’arrivée de l’islam.

Le mois du Ramadan était donc un mois qui existait déjà dans le calendrier arabe préislamique, et ne correspond pas du tout au mois du Ramadan du calendrier islamique Hégirienqui n’a vu le jour que sous le règne du calife Omar!!!

Le calendrier arabe préislamique est un calendrier luni-solaire: ses mois suivent le cycle de la lune, tandis que l’année suit le soleil, à partir des équinoxes de printemps ou d’automne. Etant donné que les deux cycles ne correspondent pas: celui du soleil dure 365 jours un quart, et celui de la lune environ 29 jours et demi; 12 lunaisons font donc 354 jours et presque 9 heures. Pour compenser ce décalage de 11 jours environ, les Arabes ont emprunté aux Juifs la pratique qui consistait à ajouter à certaines années, sept fois tous les 19 ans, un treizième mois intercalaire, appelé Veadar pour les Juifs et Nassi pour les Arabes.

Le rabbin Gamaliel, vers l’an 100 de notre ère, écrivait aux communautés juives de Babylonie : « Nous vous informons que les agneaux sont encore trop tendres et les poulets trop petits; le grain n’est pas mûr. Aussi nous a-t-il semblé bon, à moi et à mes collègues (du Sanhédrin), d’ajouter trente jours à cette année ».

Les juifs définissaient à la base leur calendrier en fonction de la nouvelle lune, qui sert à marquer le début du mois, et de l’Aviv, c’est-à-dire de l’état de maturation de l’orge. Si l’orge n’était pas assez mûr au mois de Nisan (Mars-Avril), 1er mois du calendrier hébraïque, un 13ème mois, appelé Veadar (signifant Second Adar), était intercalé après le 12ème mois (Adar) afin de retarder l’arrivée de Nisan d’un mois supplémentaire.

Calendario-Hebreo

A l’origine, l’ajout de mois intercalaire suivait cette règle et était irrégulier, mais à partir du 4ème siècle av. J.-C., les Juifs se sont inspirés du calendrier Babylonien, et l’ajout devint plus régulier reposant sur un cycle métonique de 19 ans, du nom du philosophe Méton d’Athènes qui décrit ce système en 433 av. J.C., sur la base des connaissances astronomiques Babyloniennes. Le fait que tous les 19 ans, les orbites du soleil et de la lune coïncident de nouveau presque exactement, était un phénomène bien connu des Babyloniens. La durée de 19 années solaires est très proche de celle de 235 mois lunaires. Or, 19 années de 12 mois font 228 mois. Il suffit donc d’ajouter un mois supplémentaire dans 7 années sur 19 pour que les années restent en moyenne proches des années solaires. Les années 3, 6, 8, 11, 14, 17 et 19 ont un mois supplémentaire. La seule différence entre le calendrier Juif et Babylonien est que dans le calendrier Juif, le mois intercalaire est toujours ajouté en même position, après le 12ème mois, alors que dans le calendrier Babylonien, le mois intercalaire avançait d’un mois à chaque année dite “embolismique” (de 13 mois).

babyloneNotez comment les noms des mois du calendrier Babylonien sont très proche des mois du calendrier Juif

Les Arabes de la société préislamique étaient fortement influencés par les Juifs, qui étaient très présents au sein de l’aristocratie. Abou Ma’char raconte que les Arabes ont emprunté les intercalations du système d’ajournements des Juifs, mais qu’à partir de 358 apr. J.-C., ils se trouvèrent en conflit avec le Judaïsme et ont dû introduire leur propre intercalation, puisque les années à être intercalées différaient la plupart du temps entre les Juifs et les Arabes. Les Arabes ont poursuivi l’intercalation pendant quelques temps après l’islam, et c’était la responsabilité de la tribu des Banou Kinanah d’annoncer, selon des règles beaucoup plus libres que celles du calendrier Juif, quelles années devaient compter 13 mois et en quelle position le mois intercalaire devait devait être ajouté. Abou Ma’char relate que la pratique commune était d’ajouter un 13ème mois tous les 2 ou 3 ans, doublant à tour de rôle chaque mois du calendrier. La 1ère intercalation double le 1er mois, la 2ème double le 2ème mois, et ainsi de suite jusqu’à faire le tour des 12 mois de l’année, s’inspirant cette fois-ci du calendrier Babylonien.

tribus

L’usage du mois intercalaire est une ancienne pratique babylonienne païenne qu’Allah interdit dans le Coran de manière explicite.

Le Nassi constitue un surcroît de déni, à travers lequel les dénégateurs se font égarer. Ils le déclarent profane une année et sacré une autre année, afin de retomber juste sur le le décompte de ce qu’Allah a fait sacré, rendant ainsi profane ce qu’Allah a fait sacré, le mal de leurs actes leur a été enjolivé. Et Allah ne guide pas les dénégateurs. S9:V37

Le “Nassi“/ٱلنَّسِىٓءُ  est traduit par les tenants de l’islam traditionnel par “l’oubli“, signifiant par cela que le 13ème mois intercalaire est un mois qu’on oublie, or ce mot n’a strictement rien à voir cette notion et est en fait un mot hébreux signifiant “prince, titre donné au dirigeant du Sanhédrin, à qui appartenait la décision de choisir quelles années devaient être complétées d’un 13ème mois intercalaire. La seule différence est que chez les Arabes, ce choix était confié à la tribu des Banou Kinanah. Le Nassi permettait en réalité aux Arabes de déplacer un mois sacré selon leur gré, en déclarant, comme le dénonce le verset, le mois du Nassi sacré en remplacement d’un autre mois sacré. Vu que le Nassi permet de doubler n’importe quel mois, cela revient à décaler un mois sacré d’un mois en avance ou en retard. Par exemple, si le Nassi doublait Mouharram et était en même temps déclaré sacré, alors le vrai mois de Mouharram était rendu profane pour conserver le même décompte de mois sacrés à l’année. Leur choix n’était pas motivé par des raisons religieuses mais purement économiques, le but étant de déplacer les périodes de pèlerinage à des moments plus propices à leurs affaires en fonction des saisons et des événements en cours.

Avec les calendriers luni-solaires, L’objectif premier du mois intercalaire est que les années restent proche des années solaires, et donc que les mois, déterminés par les nouvelles lunes avec ce type de calendrier, gardent plus ou moins les mêmes positions que les mois de l’année solaire. On voit bien, rien que par leurs noms, que les mois du calendrier arabe préislamique, en place bien avant la révélation du Coran et en vigueur jusqu’au règne du calife Omar, correspondent bel bien aux mois du calendrier solaire.

  1. Muharram: sacré“, mois comptant parmi les 4 mois sacrés préislamiques
  2. Safar: vide“, les maisons des arabes préislamiques étaient vide durant ce mois car c’est le mois où ils moissonnaient.
  3. Rabi’ al-awwal (Rabi I): Printemps premier
  4. Rabi’ al-thani (Rabi II): Printemps deuxième
  5. Jumada al-awwal (Jumada I): Mois de terre sèche 1
  6. Jumada al-thani (Jumada II): Mois de terre sèche 2
  7. Radjab: respect“, “honneur“, “retirer“. les arabes préislamiques retiraient les pointes de leurs lances et s’abstenaient de se battre
  8. Sha’ban: dispersés“. Les arabes se dispersaient pour chercher de l’eau durant ce mois
  9. Ramadan: Fortes chaleurs“. Dernier mois des fortes chaleurs, mois avec le plus de ressenti de chaleur du fait de l’accumulation de la chaleur de tout l’été
  10. Chawwal: levé“. C’est le mois où les chamelles mettent bas et lèvent donc la queue pour allaiter leur veau.
  11. Dhu al-Qi’da: le mois où on reste assis“. Un des 4 mois sacré durant ces 4 mois une trêve est observée,  la guerre était interdite sauf défensivement
  12. Dhu al-Hijjah: le mois du hajj” préislamique

Les mois du calendrier arabe préislamique sont approximativement superposés aux mois du calendrier solaire. Par exemple, le 3ème mois du calendrier arabe est appelé Rabi’ al-awwal, Printemps premier“, tout comme le 3ème mois du calendrier solaire, Mars, correspond bien au 1er mois de printemps, idem pour le 4ème mois du calendrier arabe qui es est appelé Rabi’ al-thani, Printemps deuxième“, tout comme le 4ème mois de l’année solaire, Avril, correspond bien au 2ème mois du Printemps.

les-saisons-612x350

Le mois du Ramadan tel que désigné dans le Coran ne peut en aucun cas correspondre au mois du Ramadan du calendrier Hégirien, car celui-ci n’a vu le jour que durant le règne du calife Omar. Le mois du Ramadan du temps du prophète était donc un mois fixe à l’année et non pas un mois qui se décalait au fur et à mesure des années comme c’est le cas  avec les mois du calendrier islamique Hégirien, du fait que ce soit un calendrier lunaire.

Comme les mois du calendrier Arabe préislamique se superposent aux mois de l’année solaire, le Ramadan, 9ème mois de ce calendrier, correspond donc au 9ème mois du calendrier solaire, le mois de Septembre, et ceci est en effet confirmé par le sens étymologique du mot “Ramadan“.

Ramadan/رمضان est issu des mots Ramadhou/رَمَضُ ou Ramadhyou/رمضي.

رمضي: ما كان في آخر الصيف وأوَّلِ الخريف

Ramadhyou: ce qui est à la fin de l’été et au début de l’automne

رَمَضُ : شِدَّةُ الحَرِّ

Ramadhou: forte chaleur

الرَّمَضُ : المَطَر يأتي قُبُلَ الخريف

Ramadhou: pluie avant l’automne

https://www.almaany.com/ar/dict/ar-ar/%D8%B1%D9%85%D8%B6%D9%8A/

Ramadan“, étymologiquement parlant, est un mois à la fois de forte chaleur et marquant aussi le début des pluies, ce qui correspond bien au mois de Septembre.

Le nom ramadan/رمضان a été donné au neuvième mois dans le monde arabe bien avant l’arrivée de l’islam. Le mot lui-même est dérivé de la racine sémitiqueرمض, qui désigne la chaleur de l’été. Pour M. Plessner, elle indique que, dans le calendrier lunisolaire préislamique, le mois tombait en été. Pour L’encyclopédie de l’Islam, seulement deux mois séparant le ramadan d’un autre mois dont l’étymologie pourrait être liée au froid.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ramadan

Le mois du Ramadan est défini comme étant à 2 mois d’un mois lié au froid, tout comme Septembre est bien à 2 mois d’un mois lié au froid, Décembre.

Le mois du Ramadan tel que désigné dans le Coran est donc bel un mois fixe à l’année qui correspond au mois de Septembre. Dans le Coran, tous les mots utilisés, y compris les noms propres, sont en réalité des qualificatifs et ont un sens, donc “Ramadan” qui étymologiquement désigne les “fortes chaleurs” ou “les pluies précédant l’automne”  ou ce qui est “entre l’été et l’automne” désigne indéniablement une période de l’année bien identifié qui correspond au mois de Septembre. Si le vrai Ramadan avait été le Ramadan du calendrier islamique Hégirien, alors cela voudrait dire qu’Allah a utilisé une appellation erronée, vu que le Ramadan du calendrier Hégirien peut très bien tomber en plein hiver, or le terme “Ramadan” se rapporte clairement à la chaleur de l’été.

De plus, en appelant ce mois par la saison à laquelle il correspond, cela permet de le situer parfaitement que l’on soit dans l’hémisphère nord, où la fin de l’été est en Septembre, que dans l’hémisphère sud, où la fin de l’été tombe en Mars. Donc le mois de Ramadan correspond au mois de Mars ou de Septembre en fonction de l’hémisphère dans lequel on habite.

B9716996037Z.1_20180921093158_000+G8OC2V1MP.2-0.jpg

De toute façon, je le répète, il est tout simplement impossible que le mois du Ramadan nommé dans le Coran soit le mois de Ramadan du calendrier islamique Hégirien pour la bonne et simple raison que ce calendrier n’a vu le jour que sous le règne du calife Omar. Avant cela, le calendrier en usage était le calendrier arabe préislamique, dont les mois correspondent aux positions des mois de l’année solaire, le seul changement qui y a été opéré avec l’arrivée du prophète Muhammad a été l’abolition du mois intercalaire.

Si Allah interdit la pratique de l’intercalation, c’est que les années où un mois est intercalé, les pleines lunes sacrées (et non pas les mois, vous verrez l’explication après) d’Allah sont décalées. Or les pleines lunes sacrées d’Allah correspondent à des périodes bien précises de l’année solaire, et leur timing a son importance.

Le décompte/عدة des pleines lunes/SHAHRS/الشهور, auprès d’Allah, est de douze pleines lunes [à l’année], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre elles sont sacrées: telle est la juste loi. [Durant ces pleines lunes], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. S9:V36

Une mauvaise interprétation de ce verset a donné naissance au calendrier islamique Hégirien. En interprétant ce verset comme disant qu’une année ne comptait que douze pleines lunes, les musulmans ont supprimé le mois intercalaire du calendrier Arabe luni-solaire, qui servait à garder l’année proche de l’année solaire, et ils se sont du coup retrouvés avec un calendrier purement lunaire, dont les années sont complètement déconnectés de l’année solaire, et dont les mois sont totalement déconnectés des saisons.

moha1

Ce verset a été complètement mal interprété, car les musulmans après le prophète ont compris que le “nombre/عدد” de pleines lunes dans une année devait être de 12 alors que ce qui est en réalité écrit est que le “décompte/عدة”, et non pas le “nombre/عدد”, de pleines lunes était de 12, ce qui n’a évidemment rien à voir. C’est bien le mot “décompte/عدة” qui est écrit dans le verset S9:36 et non pas “nombre/عدد”. 

0505-0604_12full_moon

Dire que le décompte des pleines lunes est de 12 ne signifie pas qu’une année compte 12 pleines lunes mais plutôt que seules 12 pleines lunes devaient être prises en compte dans une année.

Selon la prescription d’Allah, l’année est déterminée par le cycle du soleil, en effet les saisons et la vie des gens sont régis par le soleil et non pas par la lune. Donc les 12 mois de l’année selon Allah sont 12 mois solaires qui occupent toujours la même position par rapport aux saisons, et qui ne sont pas en rapport avec les nouvelles lunes, mais sont déterminés très longtemps à l’avance grâce à des calculs astronomiques complexes (comme c’est le cas avec tous les calendriers solaires depuis la nuit des temps).

La lune a pour rôle, non pas de mesurer les mois, mais de trouver la position dans le mois ou les rites sacrés d’Allah, que sont le “jeûne/Siyam” et les “Hajjs/Festivals“, doivent être observés. Car en réalité, ce ne sont pas les “mois” tout entier qui sont sacrés mais seulement les “pleines lunes“. Les phases de la lune permettent donc de déterminer en quels jours précis ont lieu les 4 pleines lunes sacrées qui sont mentionnés dans le verset S9:V36.

Ils t’interrogent sur les nouvelles lunes – Dis: « Elles servent aux gens pour le comptage du temps et pour le Festival (Hajj).  S2:V189

Les Festivals (Hajj) ont lieu à des pleines lunes/SHAHRS/أشهر bien connues. S2:V197

En effet, la nouvelle lune permet en effet de détecter avec précision la pleine lune car on sait qu’elle a lieu 14 jours après la nouvelle lune.

L’année (“عام“) selon Allah correspond à l’année solaire, la preuve en est le mot “jour/يوم” est mentionné 365 fois dans le Coran, soit le nombre de jours d’une année solaire. Allah est celui qui impose sa règle dans le monde entier, ce n’est donc pas pour rien que le calendrier solaire Grégorien s’est imposé dans le monde y compris dans les pays musulmans et chez les juifs qui sont censé suivre leur propre calendrier.

L’année solaire est basée sur les 4 points cardinaux de l’année:

  • équinoxe de printemps (21 Mars) : durée du jour et de la nuit identique
  • équinoxe d’automne (23 Septembre) : durée du jour et de la nuit identique
  • solstice d’hiver (21 décembre): la nuit est la plus longue de l’année et le jour le plus court
  • solstice d’été (21 Juin) : jour le plus long et nuit la plus courte

Vector diagram illustrating Earth seasons. equinoxes and solstices

C’est au plus proche de ces 4 points cardinaux qu’on retrouve les 4 pleines lunes sacrés d’Allah.

Les pleines lunes de Mars et de Septembre marquent le point de départ du jeûne du Ramadan en fonction que l’on soit dans l’hémisphère sud ou l’hémisphère nord, et ont donc lieu autour des équinoxes de printemps et d’automne.

Les pleines pleines lunes de Juin et de Décembre marquent le point de départ des Hajjs/Festivals et ont lieu autour des solstices d’été et d’hiver. Ce qui est confirmé par ce verset du Coran qui parle bel et bien de 2 périodes de pèlerinages: une en été et une autre en hiver.

A cause du pacte des Quraïchs, leur pacte [concernant] les pérégrinations d’hiver et d’étéQu’ils adorent donc le Seigneur de cette Maison [la Kaaba], qui les a nourris contre la faim et rassurés de la crainte! S106

mecque2

Depuis les premiers temps, les hommes ont appris à détecter avec précision ces 4 points cardinaux de l’année solaire avec des moyens rudimentaires. Il suffit pour cela de positionner des stèles selon la bonne orientation, et on peut ainsi détecter les équinoxes et les solstices quand le soleil se lève exactement entre les stèles prévues à cette effet. Donc, les pleines lunes sacrées d’Allah sont aisément identifiables quelle que soit l’époque, ce qui est un signe d’Allah, car les lois d’Allah doivent être applicables de la même manière, et avec la même facilité, quelle que soit l’époque ou le lieu géographique où on habite.

56b3bc5eb8_85902_04-37

Le décompte des pleines lunes, auprès d’Allah, est de douze pleines lunes/SHAHRS/الشهور [à l’année], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre elles sont sacrées S9:V36

Les 4 pleines lunes sacrés marquant le début du jeûne du Ramadan et des Festivals/Hajjs sont donc les 4 pleines lunes successives aux équinoxes et aux solstices. Comme certaines années peuvent compter 13 pleines lunes et qu’il peut y avoir parfois 2 pleines lunes au cours d’un même mois, alors les pleines lunes dont on doit tenir compte sont celles qui sont les plus proches immédiatement après les équinoxes et les solstices. Les Juifs suivaient déjà la même règle, par exemple Pessah se déroule à la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps.

Voici un exemple avec le calendrier de 2016.

calendrier-lunaire-2016

On voit que le mois de Mars qui contient la pleine lune sacrée de l’équinoxe de printemps compte 2 pleines lunes. La pleine lune dont on doit tenir compte est celle qui suit immédiatement l’équinoxe (20-21 Mars), donc celle du 31 mars dans ce cas, et la pleine lune du 2 Mars n’est pas comptabilisée… d’où l’explication du verset qui dit “Le décompte des pleines lunes, auprès d’Allah, est de douze pleines lunes [à l’année]“, dans le sens où si une année compte 13 pleines lunes, on ne tiendra compte que de 12 pleines lunes.

Preuve que SHAHR/شهر signifie “pleine lune”

Du mot “SHAHR/شهر” dérivent les mots qui signifient “célèbre”, “visible”, “sous les projecteurs”, comme un artiste “célèbre/mashoour/مشهور”. “SHAHR/شهر” était utilisé pour désigner la “lune” et “شهير/SHAHIRA” est utilisé pour désigner une femme ronde (enceinte). Quelque chose de rond comme le ventre d’un femme enceinte, sous un gros projecteur, ayant un rapport avec la lune … cela ressemble beaucoup à ce que nous appelons la “PLEINE LUNE“. Le mot “SHAHR/شهر” est traduit par “mois” alors qu’étymologiquement il signifie “pleine lune“, tous comme le mot “mois” en français dérive du latin “mensis” signifiant “(pleine) lune“. Donc “SHAHR/شهر” veut bien dire “pleine lune”, et par abus de langage sert maintenant à désigner un “mois“.

lune-du-decembre-2017

Les versets du Coran qui utilisent ce mot confirment bien que le mot “SHAHR/شهر” signifie “pleine lune” et non pas “mois“.

“SHAHR/شهر/la pleine lune” du Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc Quiconque d’entre vous “SHAHIDA/شهد/témoigne” du “SHAHR/شهر/la pleine lune” …. S2:V185

Le verset parle de “témoigner/SHAHIDA/شهد” du “SHAHR/شهر“. “témoigner” de la pleine lune a du sens, alors que de “témoigner” du mois n’a pas de sens. Si le mot “SHAHR/شهر” voulait vraiment dire “mois” alors un autre terme que le verbe “témoigner” aurait été plus approprié.

Le décompte des pleines lunes/SHAHRS/الشهور, auprès d’Allah, est de douze pleines lunes [à l’année], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre elles sont sacrées: telle est la religion droite. [Durant ces pleines lunes], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. S9:V36

Allah nous demande de ne pas nous faire du tort à nous-même durant les 4 pleines lunes sacrées, si c’était réellement 4 mois sacrés entiers, une telle prescription aurait été impossible à observer. Se tenir à carreau durant 4 pleines lunes c’est complètement faisable, mais se tenir à l’écart du pêché pendant 4 mois entiers est impossible à observer. Si c’était vraiment possible, alors cela signifierait qu’on pourrait cessé de pêcher pour toujours, or ce ne sera jamais le cas tant que nous demeurerons dans cette vie terrestre.

Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-QadrEt qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille SHAHR/شهر/pleines lunes. S97:V1-3

Allah compare la “nuit d’Al-Qadr” où le Coran a été révélé à 1000 “SHAHR/شهر“. En général on compare des choses qui sont comparables…. comme des jours à des jours, des mois à des mois, des années à des années, des pleines lunes à des pleines lunes… ici la comparaison est entre “nuit d’Al-Qadr” et “shahr“… Est-ce que cela a un sens de comparer une “nuit” à un “mois“? Pas vraiment!

Alors que si “SHAHR/شهر” a le sens de “pleine lune” comme nous l’avons montré précédemment, alors ce sont bien 2 choses comparables, car une nuit correspond à 1 unité de jour, de même qu’une pleine lune correspond à 1 unité de jour aussi.

Le verset S2:V185 parle de “SHAHR/شهر/la pleine lune du Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu“…

==> le Coran est descendu durant une “pleine lune

Le verset S97:V1 dit: “Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr

==> le Coran est descendu durant la “nuit d’Al Qadr”

Conclusion

==> La “nuit d’Al Qadr est en fait une “nuit de pleine lune“.

Donc comparer la nuit d’Al Qadr, qui est une nuit de pleine lune, à 1000 pleines lunes est quelque chose qui prend maintenant tout son sens, ce à quoi Allah nous a toujours habitué dans ses versets.

Le mot “al Qadr” signifie étymologiquement ce qui est “équilibré“, ce qui indique que le Coran est descendu durant une nuit de pleine lune, qui serait en même temps une nuit d’équinoxe. En effet, c’est à l’équinoxe que la durée du jour et de la nuit est parfaitement “équilibré” (equi-noxum = al Qadr).

Si notre raisonnement est juste alors cela indiquerait que le Coran aurait été révélé durant une nuit de pleine lune qui coïncide avec l’équinoxe de Septembre/Ramadan. Si on arrive à trouver l’année de révélation du Coran, alors on serait en mesure de valider tout notre raisonnement en utilisant les calculateurs d’équinoxe et de pleine lune pour voir si durant cette année, ces 2 phénomènes sont bel et bien tombés le même jour, ce qui normalement est très rare.

Date exacte de la révélation du Coran

Allah commence souvent les sourates en faisant référence à la révélation du Coran. Au début de la  sourate suivante, Allah fait référence à une défaite historique des Romains qui est actée dans les manuels d’histoire et qui se serait déroulée à une date très proche de la révélation du Coran.

S30:V1 Alif, Lam, Mim 

S30:V2 Les Romains ont été vaincus,

S30:V3 dans la plus proche des terres, et après leur défaite ils seront vainqueurs,

S30:V4 dans quelques années , à l’affaire appartient à Allah du début à la fin, et ce jour-là les croyants se réjouiront

Pour identifier cette défaite de façon formelle, Allah précise que les Romains ont pu en fin de compte reprendre le dessus sur leurs ennemis quelques années après. Pour qu’Allah prédise cette revanche comme une sorte de miracle, c’est bien qu’elle n’était pas du tout envisageable pour les gens de l’époque, donc on devrait trouver trace de cela dans les livres d’histoire.

maxresdefaultob_c88548_grande-ludovisi-altemps-inv8574

A l’époque de la révélation du Coran, 2 grand empires se disputaient la suprématie, les Byzantins et les Perses. Les Perses étaient la puissance ascendante de l’époque et prenaient de plus en plus le dessus sur l’empire Byzantin, s’emparant de l’Egypte, grenier à grain de l’Empire, en 616, et s’adjugeant une victoire historique en 617 à Chalcédoine, ultime rempart avant d’arriver à Byzance, capitale de l’Empire Byzantin. Cette défaite était telle que les romains songèrent à déplacer leur capitale de Byzance à Carthage.

chalcedoine

En 616, les forces de Shahrbaraz envahirent l’Égypte, une province qui n’avait pratiquement jamais connu la guerre depuis trois siècles. Les monophysites de la région, persécutés par les Byzantins orthodoxes, les accueillirent comme des sauveurs. Alexandrie, où la résistance était dirigée par Nicétas, dut se rendre au bout d’une année de siège, après qu’un traître eût indiqué aux Perses l’existence d’une canalisation abandonnée par laquelle ils purent entrer dans la ville. Nicétas s’enfuit vers Chypre en compagnie du patriarche Jean, l’un de ses plus fidèles appuis en Égypte. On ignore ce que devint Nicétas par la suite, les sources étant muettes à ce sujet ; chose certaine, Héraclius fut privé d’un général compétent. La perte de l’Égypte constituait un revers sérieux pour l’empire, puisque Constantinople dépendait des plaines fertiles de l’Égypte pour son approvisionnement en blé. La ration gratuite de blé distribuée aux citoyens de Constantinople, lointain écho de celle de Rome, dut être abolie en 618.

La situation devint encore plus sombre pour les Byzantins lorsque Chalcédoine, ville située sur l’entrée orientale du Pont-Euxin, face à Byzance et au sud de Chrysopolis, tomba aux mains de Shanin en 617. Des tentatives pour conclure la paix avec Shanin furent reçues avec courtoisie mais sans résultat, ce dernier affirmant que de telles négociations devaient être menées avec Khosro lui-même. L’offre d’Héraclius fut donc rejetée. Les Perses furent certes obligés de reculer, mais ils ne perdirent pas l’avantage et s’emparèrent d’Ancyre, importante base militaire du centre de l’Anatolie, en 620 ou 622. La base navale stratégique de Rhodes tomba peut-être en 622 ou 623 (mais il est difficile de certifier cet événement), rendant théoriquement possible une attaque de Constantinople par mer. Le désespoir était tel dans la ville qu’Héraclius songea à transférer le siège du gouvernement de Byzance à Carthage en Afrique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_perso-byzantine_de_602-628

The-Greatest-Battles-of-the-Roman-Persian-Wars-Part-1

Cette défaite était telle que l’empire Byzantin a du opérer, dans un ultime geste de désespoir, des changements radicaux à tous les niveaux: économiques, politiques et militaires, pour demeurer en vie. Si ces changements ne produisaient par leurs effets, alors c’est tout l’empire Byzantin qui allait définitivement sombrer… Mais miraculeusement, contre toute attente, ces changements ont en fin de compte payé, et les Byzantins ont pu retourner complètement la situation en 622, dans ce qui fut appelé “la première croisade“, soit 5 ans après leur défaite mémorable à Chalcédoine en 617, confirmant ainsi la prédiction du Coran qui parlait d’une revanche d’ici à “quelques années“.

La lettre de Khosro n’intimida pas Héraclius ; au contraire, elle le poussa à tenter une attaque désespérée contre les Perses Pour continuer le combat, il réorganisa à fond l’économie de l’empire. Dès 614, une nouvelle pièce de monnaie en argent, plus légère (6,82 grammes) fit son apparition portant son effigie et celle de son fils, Héraclius Constantin, ainsi que la légende Deus adiuta Romanis ou « Dieu vienne en aide aux Romains ». Kaegi veut y voir un signe évident du désespoir de l’empire pendant cette période trouble. Le follis de cuivre vit également son poids passer de 11 à environ 8 ou 9 grammes. Cette dépréciation de la monnaie permit de compenser pour la perte de revenus et de maintenir les dépenses En effet, non seulement la perte de plusieurs provinces s’était-elle traduite par une chute des revenus mais une épidémie de peste qui se déclara en 619 réduisit considérablement le nombre de ceux qui payaient des impôts en plus de faire planer la menace d’un châtiment divin.

Pour financer cette nouvelle contre-offensive, Héraclius se résolut à diminuer de moitié la solde des fonctionnaires, à augmenter les impôts et à frapper de lourdes amendes les fonctionnaires corrompus En dépit de son désaccord concernant le mariage incestueux de l’empereur avec Martine, le clergé appuya fermement ces réformes en proclamant qu’il en allait du devoir de chaque chrétien de combattre les Perses ; il offrit à l’empereur un prêt de guerre résultant de la fonte des objets d’argent et d’or de Constantinople. On enleva même les métaux précieux et le bronze qui recouvraient les monuments dont la cathédrale de la Sainte-Sagesse. Certains ont qualifié cette entreprise de « première croisade » même si d’aucuns comme Kaegi disputent ce qualificatif, la religion n’étant que l’un des mobiles de la guerre. Des milliers de volontaires s’enrôlèrent et furent équipés grâce à l’Église. Héraclius lui-même prit le commandement de l’armée. De la sorte, les forces byzantines virent leurs effectifs revenir à un niveau acceptable, furent rééquipées et conduites par un général compétent sans ruiner le trésor public.

En 622, Héraclius était prêt à lancer sa contre-offensive. Ce qui suivit demeure confus, mais il est certain qu’Héraclius gagna une victoire écrasante sur Shahrbaraz à la bataille d’Issus en 622. La réussite de l’opération tient au fait qu’on avait découvert une embuche tendue par les Perses. Averti, Héraclius feignit de se retirer pendant la bataille; les Perses abandonnèrent alors leurs cachettes pour se ruer sur les Byzantins. L’élite des forces byzantines composée des optimatoi se jetèrent alors sur les Perses et les mirent en déroute. Cette victoire sauva l’Asie de la menace perse.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_perso-byzantine_de_602-628

maxresdefault (1)

Le Coran a donc été révélé peu de temps après la grande défaite des Byzantins face aux perses, en 617. On devrait donc trouver en 617, ou peu de temps après, une pleine lune qui coïncide avec une équinoxe, correspondant à la célèbre nuit d’Al Qadr, nuit où le Coran a été révélé.

Ce petit Calculateur d’équinoxes qui tient compte des ajustements de calendrier, indique l’équinoxe d’automne de l’année 617 au 20 Septembre:

Grâce au calculateur de pleines lunes ici, on voit qu’il y avait bel et bien une pleine lune aussi ce même jour:

Miracle!!! Tout colle, ce qui est indiqué dans le Coran a bel et bien été confirmé par les manuels d’histoire et par les calculs scientifiques plus de 1400 ans après!!!!

Allah confirme le caractère exceptionnel de la “nuit d’Al Qadr, nuit du mois du Ramadan/Septembre où le Coran a été révélé, la nuit du 20 Septembre 617, en y faisant coïncider à la fois l’équinoxe et la pleine lune, seulement espacé d’une heure, ce qui est un phénomène extrêmement rare, et en y ajoutant en même temps une super lune à seulement 2 heures de décalage… une telle configuration est tellement rare que nous sommes aujourd’hui incapable d’en déterminer la fréquence, mais Allah, Lui qui sait tout, nous la révèle au passage en parlant d’un phénomène qui se produit une fois toutes les 1000 pleines lunes… soit à peu près tous les 80 ans, un phénomèe aussi rare que le passage de la comète Halley.

Un autre miracle de la part d’Allah qui prouve que ce qui est révélé dans cet article est la vérité venant de Lui, est que précisément, ce 21 Mars 2019, date de publication de cet article, alors que cela fait des mois que je travaille à sa publication et que je n’ai strictement rien prémédité, nous assistons à la même configuration rare que celle qui s’est produite durant la révélation du Coran: équinoxe + pleine lune + super lune en même temps. Il y a 1400 ans de cela, Allah a manifesté ce phénomène astronomique extraordinaire pour souligner un autre phénomène extraordinaire: la descente du Coran, et aujourd’hui, le 21 Mars 2019, Allah manifeste à nouveau ce phénomène astronomique extrêmement rare pour souligner un nouveau miracle: la restauration de la vérité sur le Coran et sur les vrais préceptes d’Allah, ceci est comme une renaissance du Coran après plus de 1400 ans de mensonges sur le Coran.

fullmoon2019superlune2019

Vector diagram illustrating Earth seasons. equinoxes and solsticessuper-lune-01.01.2018-ste-maxime-1

Conclusion

En résumé, le calendrier selon Allah n’est pas le calendrier Hégirien islamique lunaire, mais est le calendrier calendrier solaire basé sur le calcul astronomique, avec des années de 365 jours comptant 12 mois toujours fixes par rapport aux saisons.

En réalité, ce n’est pas la lune qui sert à déterminer les mois comme c’est le cas avec les calendriers luni-solaire ou lunaire, car si on se basait sur l’observation des nouvelles lunes pour compter les mois, alors l’ajout de mois intercalaires serait alors indispensable pour maintenir l’année proche de l’année solaire. Or, Allah interdit le mois intercalaire, donc si le calendrier selon Allah était vraiment luni-solaire ou lunaire, alors cela signifierait que les mois selon Allah ne sont pas calqués sur les saisons. Mais cela ne peut pas être le cas d’après le Coran, car le mois du Ramadan, de par son étymologie, désigne un mois qui a une position fixe dans l’année,  à cheval entre l’été et l’automne. Donc cela implique que le calendrier selon Allah ne peut pas être le calendrier lunaire des Musulmans, ni le calendrier luni-solaires des Juifs, des arabes préislamiques et des Babyloniens, mais est un calendrier purement solaire, dont les mois ne sont pas déterminés selon la conjecture de la lune, mais plutôt selon le calcul.

Le calendrier a été prédit exactement des années à l’avance, pendant des millénaires, jusqu’à ce que le croissant soit introduit du paganisme et du système Babylonien. Le croissant lunaire, repris par le calendrier islamique Hégirien, est un autre système d’adoration, relié au système du dieu Sin/Houbal (Péché) et de Baal/Astaroth et au sacrifice humain (cf. les études Le Veau d’Or (No. 222) et Les Origines de Noël et des Pâques (No. 235)).

Les phases de la  Lune ne servent qu’à déterminer quand tombent précisément les pleines lunes sacrées de Dieu. Par exemple, en science chrétienne et juive, pleine lune s’appelle “la 14ème nuit après la nouvelle lune“.

Ils t’interrogent sur les nouvelles lunes – Dis : « Elles servent aux gens pour le comptage du temps et pour le Hajj.  S2:V189

La fête de la Pâque, qui doit être célébrée à la pleine lune du mois de Nisan (14 Nisan), doit toujours tomber après l’équinoxe de printemps. Par conséquent, si on remarquait vers la fin de l’année que la Pâque allait tomber avant l’équinoxe de printemps, l’intercalation d’un mois avant Nisan était décrétée. En résumé, Pâque était fêtée à la première pleine lune suivant l’équinoxe de printemps. De même, la fête des tentes ou Soukkoth se déroulait également à la première pleine lune après l’équinoxe d’automne. La règle était la même, une fois la nouvelle lune observée, on comptait 14 jours pour arriver à la pleine lune.

Puisque les dates des fêtes dépendent de la lune, il faut observer soigneusement chaque nouvelle lune, chaque début du mois. Le Talmud rapporte que chaque nouvelle lune visible à Jérusalem était annoncée par des feux allumés sur les sommets, de loin en loin, jusqu’en Babylonie. Chaque mois, nouvelle lune (néoménie) et pleine lune étaient fêtées. Les prophètes d’ailleurs critiquent ces fêtes (Amos 8,5; Isaïe 1,13-14). Primitivement, jusqu’à l’exil, le sabbat désignait uniquement cette pleine lune, la fête du 15 de chaque mois, avant de désigner tous les septièmes jours. Deux grande fêtes tombent à la pleine lune des équinoxes : la Pâque, le 15 nisan et la fête des Tentes, le 15 tishri.

https://www.bible-service.net/extranet/current/pages/200092.html

On retrouve chez les Juifs à peu près les mêmes festivals religieux fêtés aux mêmes périodes. Evidemment, ce ne sont pas exactement les mêmes rites que ceux décrits dans le Coran, étant donné que les Juifs ont énormément dévié dans leurs pratiques. Par exemple, Soukkoth se déroule en même temps que le jeûne du Ramadan, à la pleine lune de l’équinoxe d’automne, et on retrouve exactement la même consonance: “Soukkoth est proche du mot arabe “Soukkouth/Silence“, or le jeûne du Ramadan consiste justement en une retraite spirituelle, en un vœux de silence.

II- En quoi consiste le Ramadan?

Pour réaliser en quoi consiste réellement le jeûne du Ramadan, il faut s’intéresser à la définition du mot “saoum/jeûne/صوم“, et pour cela, la seule chose à faire est de passer en revue les versets du Coran qui utilisent ce mot afin d’en extraire le sens étymologique.

(à Marie) Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis « Assurément, j’ai voué un saoum/jeûne/صوم au RAHMAN (Dieu) : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain ». S19:V26

Ce verset fonctionne comme une véritable définition du mot “saoum/jeûne/صوم” et le définit comme un mutisme volontaire. Une sorte de retraite spirituelle où l’on s’abstiendrait de parler aux autres, à moins d’y être contraint, comme pour informer un éventuel interlocuteur que l’on a fait vœux de rester dans le silence. Dans ce même verset qui définit le jeûne comme une forme de silence, Allah a pris soin d’y ajouter “mange et bois“, preuve que le jeûne n’est pas du tout synonyme de s’abstenir de manger et de boire.

did-god-choose-me-because-he-loved-me-or-love-me-because-he-chose-me-310wiua2

Le mots “saama/jeûner/صام” est proche du mot “samata/garder le silence/صمت“, et du mot “SAMMA/صم” qui signifie “devenir sourd“, il y a donc à la fois une notion qui consiste à limiter ce qui sort de notre être, mais également ce qui y entre. Clairement, l’étymologie du mot “saoum/jeûne/صوم” attrait au silence de façon générale, ce n’est pas forcément un silence au niveau de la parole uniquement, mais cela peut aussi être un silence à tous les niveaux, qui consisterait à réduire au minimum notre contact avec le monde terrestre, comme en s’isolant physiquement dans un endroit retranché, ou en demeurant immobile autant que possible (une forme de méditation), ou en limitant notre alimentation, ou en limitant notre réflexion ce qui permet au cerveau de se mettre à l’écoute de l’inspiration divine. C’est globalement un silence de tout ce qui est physique, pour se focaliser pleinement sur le spirituel.

Il n’y a aucun verset dans le Coran qui définit le “saoum/jeûne/صوم” comme une privation totale de nourriture et de boisson, il n’y a nulle part dans le Coran un passage décrivant un messager ou un croyant s’abstenir de boire et de manger, pourtant cette pratique est présenté par les tenants de l’islam traditionnel comme un des piliers de la religion. Par contre, dans les traditions païennes préislamiques, on retrouve cette pratique dans sa forme la plus extrême, consistant en une privation totale de nourriture et de boisson et de tout rapport conjugal y compris dans certains cas durant la nuit. La pratique du jeûne ne date pas de l’islam et existait déjà chez les juifs et les chrétiens:

Ô les croyants! On vous a prescrit jeûne/siyam/صيام  comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété S2:V183

Vous ne trouverez nulle trace dans les textes bibliques d’un jeûne intégral tel que pratiqué dans l’islam. Il y a bien une forme de contrition, une injonction à se nourrir plus modestement, mais il n’y a jamais eu de notion de privation totale. Ne manger qu’un peu de pain noir et ne boire qu’un peu d’eau nécessite le même effort que de jeûner intégralement,  mais sans les inconvénients. En effet, il est aussi difficile de manger des choses sans goût et en petite quantité que de s’abstenir totalement de manger et de boire, car l’organisme s’habitue vite à ne plus manger et ne plus boire du tout. L’avantage du jeûne partiel est qu’il nous permet de garder pleinement nos capacités physiques et mentales, ce qui nous permet de nous connecter à Dieu et d’étudier ses livres sans être diminués.

La pratique du jeûne chez les Juifs et les Chrétiens ne consiste pas seulement en une privation partielle de nourriture, mais consiste aussi à prier, méditer, faire vœux de silence, étudier les préceptes de Dieu, partager le savoir de Dieu… Le Mercredi des cendres (أربعاء الرماد), mis en place au IVe siècle, met en oeuvre toutes ces pratiques et marque le début des 46 jours de jeûne chrétien. Le mot “ramad/رماد/cendre” est très proche du mot “Ramadan” qui désigne aussi la terre quand elle a accumulé tellement  de chaleur durant l’été qu’elle finit par se confondre avec de la cendre.

Rien chez Dieu n’est catégorique ou extrême, on peut très bien jeûner tout en se nourrissant un minimum pour ne pas être amoindri mentalement et physiquement, on peut très bien observer le silence pour écouter Dieu, et en même temps alterner avec des phases d’échanges, dans le but de partager avec les autres croyants ce que Dieu nous a appris les uns les autres, tout est question d’équilibre et de bon sens.

Voici le verset présenté par les musulmans traditionnels comme la preuve irréfutable que durant le Ramadan il faut s’abstenir de manger et de boire. J’ai pour le moment mis la traduction proposée par les tenants de l’islam traditionnel.

On vous a permis, la nuit du “jeûne/SIYAM/صيام“,  “d’avoir des rapports sexuels/RAFATHA/رفث” avec vos femmes ; elles sont un “vêtement/LIBASS/لباس” pour vous et vous un “vêtement/LIBASS/لباس” pour elles. Allah sait que “vous aviez clandestinement des rapports sexuels avec vos femmes/TAKHTANOUNA ANFOUSIKOM/تختانون أنفسكم“. Il vous a pardonné et vous a graciés. “Cohabitez donc avec elles/BACHIROUHONNA/باشروهن“, maintenant, et cherchez ce qu’Allah a “prescrit en votre faveur/KATABA LAKOM/كتب لكم” ; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le “jeûne/SIYAM/صيام” jusqu’à la nuit. Mais ne “cohabitez donc avec elles/BACHIROUHONNA/باشروهن” pas avec elles pendant que vous êtes en “retraite rituelle/AAKIFOUN/عاكفون” dans les “mosquées/MASAJIDS/المساجد”, Voilà les “lois/HOUDOUD/حدود” d’Allah : ne vous en approchez donc pas (pour les transgresser).C’est ainsi qu’Allah expose aux hommes Ses enseignements, afin qu’ils deviennent pieux. S2:V187

D’abord commençons par traduire correctement les termes surlignés avant d’analyser ce que prescrit réellement ce verset.

RAFATHA/رفث” ne signifie du tout “rapports sexuels“, mais des “paroles intimes“, du genre “roucoulades” d’amoureux. Cela désigne généralement des propos qu’on ne peut avoir qu’avec son partenaire.

LIBASS/لباس” peut signifier “vêtement” sauf que dans ce contexte, ce n’est pas la traduction appropriée vu qu’on ne parle pas de relations sexuelles. L’étymologie, dont dérive le sens de vêtement, renvoie à quelque chose qu’on mélange et entremêle. Il y a un sens de tissage. L’expression Française “tisser des liens“, sentimentaux en l’occurrence, me parait plus adapté. Ce terme se rapporte à “l’intimité” en général qui existe dans un couple et n’a pas forcément une connotation sexuelle.

TAKHTANOUNA ANFOUSIKOM/تختانون أنفسكم“a été traduit par “avoir des rapports sexuels clandestins” est logique avec la traduction qui a été donnée pour les 2 mots précédents, mais vu qu’il ne s’agit pas du tout de sexe ici, alors cette traduction ne peut évidemment pas coller. La même expression est utilisée dans le verset S4:V107, et est cette fois-ci traduite par le même traducteur correctement, par “se trahir soi-même” ou “se mentir à soi-même“.

BACHIROUHONNA/باشروهن” n’a rien à voir le mot “cohabiter” ou “fréquenter” comme cela a été traduit. L’étymologie renvoie à quelque chose qui apparaît avec une connotation positive. Le mot “BACHIR/بشير” signifie “celui qui annonce des bonnes nouvelles“. Le verbe “Bachchara/بشر” est utilisé une bonne centaine de fois dans le Coran pour signifier une annonce aussi bien de bonnes que de mauvaises nouvelles. Le terme “MOUBACHIR/مبشر” est utilisé à la télé pour signifier “EN DIRECT“. Dans le verset, évidemment, il est demandé, encore une fois, de ne pas parler à son conjoint, même si c’est pour “partager les bonnes choses (qui nous ont été inspirés)” durant notre retraite spirituelle.

KATABA LAKOM/كتب لكم” signifie ce que Allah “a écrit pour vous” et non pas ce qu’Allah “a prescrit pour vous“. Il est clairement dit dans ce verset que l’objet du jeûne/SIYAM/صيام” consiste à quémander ce qu’Allah “nous a écrit“, le retraite spirituelle permet d’obtenir les réponses dont on besoin de la part d’Allah.

AAKIFOUN/عاكفون” signifie “être en retraite“, mais pas en retraite “rituelle” comme cela a été ajouté, mais plutôt en retraite “spirituelle“. Les tenants de l’islam traditionnel ont fait ce petit ajout afin de trouver une explication à cette prescription, laissant entendre qu’il est conseillé de jeûner prostré dans le mosquées. Vous noterez que les musulmans ne jeûnent pas dans les mosquées de l’aube à la nuit…donc si vraiment c’était ça la traduction, alors les musulmans ne la mettent pas en pratique.

Le mot “MASAJIDS/المساجد“, traduit par “mosquées” ou “lieux de prosternation“,  est un abus de langage, car si toutes les les “mosquées” sont censées être des “MASAJIDS/المساجد” (je dis bien seulement censée être…mais actuellement ce n’est plus le cas du tout), l’inverse n’est pas vrai, car “MASAJIDS/المساجد” a un sens beaucoup plus général.

La traduction de cette partie du verset disant  “ne cohabitez pas avec vos femmes dans les mosquées” durant le jeûne du Ramadan est fausse pour diverses raisons. Une telle traduction ne peut pas être correcte, car dans l’islam, la femme ne doit pas cohabitez avec les hommes dans les mosquées en toutes périodes, et pas seulement durant le Ramadan, cette prescription n’a donc aucun sens dans ce contexte… En réalité, ce verset n’a jamais parlé de se recueillir dans les mosquées durant le jeûne du Ramadan, car le mot “MASAJIDS/المساجد” ne signifie pas “mosquées“. 

Il s’agit d’un mot maintes fois utilisé dans le coran. Le “sejd/سجد” signifie étymologiquement “écouter avec acquiescement de la tête“, donc, une écoute obéissante. C’est le comportement intuitif et naturel du croyant qui entend l’inspiration divine, il ne peut qu’acquiescer avec force. Quand on est en retraite spirituelle avec Dieu, Dieu nous inspire tout un tas de choses, et la réaction naturelle est de les acquiescer de la tête tant les inspirations divines sont vraies et justes. Les Juifs ont perpétués cette pratique de façon mécanique et caricaturale, en acquiesçant systématiquement de la tête lorsqu’ils lisent la Torah en guise d’approbation de la parole divine.

Le sens “prosternation” donné au mot “sejd/سجد” est d’ailleurs intenable lorsqu’on parcourt l’usage du “soujoud/سجود” dans le Coran.

Seuls croient en Nos versets ceux qui, lorsque les leur rappelle, tombent prosternés/سجدا et, par des louanges à leur Seigneur, célèbrent Sa gloire et ne s’enflent pas d’orgueil. S32:V15

Qui tombent prosternés à peine il entend les versets d’Allah? Personne ne le fait vraiment! Le sens est évidemment d’acquiescer avec force les versets d’Allah, l’approbation est dans la tête et non pas en se prosternant physiquement.

Dis: «Croyez-y ou n’y croyez pas. Ceux à qui la connaissance a été donnée avant cela, lorsqu’on le leur récite tombent par terre jusqu’au menton en guise d’acquiescement/سجداet disent: «Gloire à notre Seigneur! La promesse de notre Seigneur est assurément accomplie». S17:V107

On voit là aussi qu’il ne s’agit en rien de “prosternation“, si on comprend cela au premier degré, tomber par terre jusqu’au menton n’est pas la définition d’une “prosternation“. C’est de nouveau une métaphore, pour dire qu’on acquiesce tellement Allah qu’en est devant lui à ras le sol, à plat ventre jusqu’au menton.

Et il éleva ses parents sur le trône, et tous tombèrent devant lui, prosternés/سجدا S12:V100

Evidemment, Jacob, prophète de Dieu, n’allait pas se prosterner physiquement devant son fils, Joseph, il s’agit plutôt de acquiescer pleinement son action. D’autant plus que ses parents étaient sur le trône, pas très pratique pour se prosterner physiquement tout en étant sur le trône.

Et lorsqu’il leur fut dit: «Habitez cette cité et mangez [de ses produits] à votre guise, mais dites: rémission [à nos péchés] et entrez par la porte en vous prosternant/سجدا. Nous vous pardonnerons vos fautes; et aux bienfaisants (d’entre vous,) Nous accorderons davantage».  S7:V161

Il s’agit là de se plier aux ordres divins, de s’y prêter de bonne grâce, d’être à l’écoute de Dieu, de même dans le verset suivant, il ne peut s’agir que d’obéissance et d’écoute de Dieu. Comment le Soleil ou la lune pourrait se prosterner physiquement?

N’as-tu pas vu que c’est devant Allah que se prosternent/يسجد tous ceux qui sont dans les cieux et tous ceux qui sont sur la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux, ainsi que beaucoup de gens? Il y en a aussi beaucoup qui méritent le châtiment. Et quiconque Allah avilit n’a personne pour l’honorer, car Allah fait ce qu’il veut. S22:V18 

Les Juifs d’Ethiopie appelaient Masjid leur synagogues. Les synagogues, sont, pour les juifs, des endroits où on lit et étudie la parole divine, donc des lieux faits pour être à l’écoute de Dieu.

Le verset suivant montre de façon indéniable que le mot “Masjid” n’est pas une “construction“, donc ne peut pas être une “mosquée“, qui est un type de construction.

Et c’est ainsi que Nous fîmes qu’ils furent découverts, afin qu’ils (les gens de la cité) sachent que la promesse d’Allah est vérité et qu’il n’y ait point de doute au sujet de l’Heure. Aussi se disputèrent-ils à leur sujet et déclarèrent-ils : « Construisez sur eux une construction. Leur Seigneur les connaît mieux ». Mais ceux qui l’emportèrent  [dans la discussion] dirent : « Nous “prendrons sur eux” un Masjid ». S18:V21

Masjid” s’assimile ici plutôt à “un modèle d’obéissance à Dieu“.

Quand le Coran parle de construction physique, il utilise toujours les mêmes termes de “bayt/maison/بيت” ou “mihrab/محراب/sanctuaire“, et ne parle jamais de “mosquée“.

Son Seigneur l’agréa alors du bon agrément, la fit croître en belle croissance. Et Il en confia la garde à Zacharie. Chaque fois que celui-ci entrait auprès d’elle dans le mihrab/محراب/sanctuaire, il trouvait près d’elle de la nourriture. Il dit: «Ô Marie, d’où te vient cette nourriture?» – Elle dit: «Cela me vient d’Allah». Il donne certes la nourriture à qui Il veut sans compter. S3:V37

Alors, les Anges l’appelèrent pendant que, debout, il priait dans le mihrab/محراب/sanctuaire: «Voilà qu’Allah t’annonce la naissance de Yaḥya, confirmateur d’une parole d’Allah. Il sera un chef, un chaste, un prophète et du nombre des gens de bien». S3:V39

Il sortit donc du mihrab/محراب/sanctuaire vers son peuple; puis il leur fit signe de prier matin et soir. S19:V11

Et t’est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du mihrab/محراب/sanctuaire S38:V21

Avec toutes ces corrections, le verset traitant du jeûne du Ramadan se traduit de la façon suivante:

Il vous est autorisé, la nuit du jeûne/siyam/صيام, de roucouler avec vos femmes; elles sont intimement lié à vous et vous êtes intimement lié à elles. Allah sait que vous vous mentiez à vous-mêmes, et Il vous a pardonné et vous a graciés. Désormais partagez avec elles les bonnes choses qui vous ont été inspirés et allez en quête de ce qu’Allah a écrit en votre faveur; mangez et buvez (à votre guise) jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Ne vous interrompez pas pour partager avec elles les bonnes choses qui vous ont été inspirées pendant que vous êtes en retraite à l’écoute [de Dieu]. Telles sont les limites d’Allah, alors ne vous en approchez pas. C’est ainsi qu’Allah met clairement en évidence aux hommes Ses versets peut-être s’y conformeront-ils! S2:V187

Il n’est écrit nulle part qu’il y a une interdiction de manger et de boire, bien au contraire, il est plutôt écrit “mangez et buvez“. Les tenants de l’islam traditionnel ont déduit que l’autorisation de boire et de manger durant la nuit implique une interdiction de boire et de manger pendant la journée, ce qui n’est nullement le cas. Il est évident qu’avant l’aube, il est autorisé de boire, manger et d’échanger avec sa femme. La seule interdiction mentionnée après l’aube est celle d’échanger avec sa femme durant sa retraite.

Il s’agit là de pure logique mathématique.

Soit Allah s’en était abstenu à cette prescription sans rien ajouter derrière:

  1. Désormais partagez avec elles les bonnes choses qui vous ont été inspirés et
  2. allez en quête de ce qu’Allah a écrit en votre faveur;
  3. mangez et buvez (à votre guise)

jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit

Dans ce cas cela signifierait que de l’aube jusqu’à la nuit, ce sont les prescriptions contraires qui s’appliquent:

  1. Ne partagez pas avec elles les bonnes choses qui vous ont été inspirés
  2. n’allez en quête de ce qu’Allah a écrit en votre faveur;
  3. ne mangez pas et ne buvez pas

Or Allah a utilisé une tournure complètement différente de celle-ci, et donc, ce n’est pas ce qui est indiqué en rouge qui est prescrit de l’aube à la nuit.

En réalité, Allah détaille à la fois dans ce verset ce qui est prescrit la nuit, et ce qui est prescrit le jour, les 2 prescriptions pour le jour et pour la nuit sont indépendantes l’une de l’autre, il n’y a pas de déduction à faire comme le font les tenants de l’islam pour faire dire à ce verset qu’il y a un ordre de ne pas manger et de ne pas boire durant le jour.

Prescriptions pour la nuit:

  1. Désormais partagez avec elles les bonnes choses qui vous ont été inspirés et
  2. allez en quête de ce qu’Allah a écrit en votre faveur;
  3. mangez et buvez (à votre guise)

Prescriptions pour le jour:

  1. accomplissez le jeûne (ce qui n’implique en rien de ne pas manger et de ne pas boire)
  2. Ne vous interrompez pas pour partager pas avec elles les bonne choses qui vous ont été inspirées pendant que vous êtes retiré en vos lieux d’écoute contemplative

Le jeûne du Ramadan consiste en une consécration totale à Dieu, un recueillement exclusif auprès de Dieu, ce n’est que l’extension de la Salat quotidienne sauf que cette connexion avec Dieu porte sur plusieurs jours, dure de l’aube à la nuit, et a lieu une fois par an. Le but est de se tourner vers Dieu et vers l’au-delà, de faire une coupure du trin trin de notre quotidien, qui est forcément plus orienté vers la vie terrestre, car on est bien obligé de vivre aussi, on ne peut pas vivre cette vie en étant exclusivement tourné vers l’au-delà. Cette retraite sert donc à se ressourcer et à repartir sur les bonnes bases afin de retourner dans la vie terrestre avec la bonne orientation et avec le bagage que Dieu nous a donné lors de notre retraite, et elle a aussi pour but de nous purifier l’âme et l’esprit.

imageslider1

Cette retraite peut prendre plusieurs formes comme faire vœux de silence, méditer sur Dieu, cesser de réfléchir pour écouter Dieu, étudier le Coran ou les autres Livres de Dieu, alterner avec des phases d’échanges avec les croyants afin de partager par intermittence ce qu’on a appris de Dieu, faire acte contrition on réduisant son alimentation à ce qu’il y a de plus modeste, en sachant que Dieu n’a jamais exigé de nous une privation intégrale de nourriture et de boisson, car un tel extrême est contre productif, car nous empêcherait d’avoir les ressources physiques et mentales nécessaires pour être à l’écoute de Dieu dans les meilleures dispositions.

retraite-slow-yoga-4

Si Allah dit qu’il est autorisé d’avoir des rapports normaux avec sa femme durant les nuits du Ramadan, de pouvoir manger et de boire, c’est justement que certaines factions juives et chrétiennes, et certaines règles païennes interdisaient cela, Allah a donc voulu clairement montré que ces choses n’étaient pas interdite selon sa loi, d’où le “désormais“, et cela n’implique pas du tout que parce que ces choses sont autorisés la nuit, alors elles devraient être interdites le jour. Ce que Dieu interdit et prescrit le jour, Il l’a clairement détaillé dans le verset en question (S2:V187).

III- Quand et combien de jours?

Ô les croyants! On vous a prescrit “jeûne/SIYAM/صيام” comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété, pendant un nombre de “jours planifiés à l’avance/أيام معدودات“. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Et pour ceux qui n’ont pas la capacité de le faire, la compensation est de nourrir un pauvre, et celui qui fait plus de son propre gré, alors c’est mieux pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez! S2:V183-184

Les tenants de l’islam traditionnels traduisent “أيام معدودات” par “un nombre de jours déterminés/أيام معدودات“, dans le sens d’un “nombre de jours bien identifiés“, qui correspondraient aux 29-30 jours de leur mois lunaire du Ramadan. Or on a montré que le mois du Ramadan tel que désigné par Allah dans le Coran ne peut en aucun cas désigner le mois du Ramadan du calendrier Hégirien pour la bonne et simple raison que ce calendrier n’a été instauré que sous le règne du calife Omar, cet argument à lui seul suffit à clore le débat. “أيام معدودات” ne signifie pas un “nombre de jours bien identifiés/déterminés“, et encore moins ceux du mois du Ramadan du calendrier lunaire hégirien. 

أيام معدودات” signifie en réalité un “nombre de jours préparés/planifiés à l’avance“. En effet, effectuer une retraite est quelque chose qui se prépare à l’avance par rapport à notre travail, la météo, nos impératifs familiaux, pour éventuellement louer une maison dans un emplacement isolé en nature, propice à une retraite loin des tumultes de ce monde. Quant à la durée, il ne vous étonnera pas qu’Allah nous laisse libre du nombre de jours que durera notre retraite spirituelle, à chacun de choisir selon ses besoins et ses possibilités. La règle d’or selon Allah est: “nulle contrainte en religion“, “on reçoit ce que l’on est prêt à donner“.

Dans le cas où on n’a pas la possibilité d’effectuer pleinement le nombre de jours que l’on avait initialement planifié en raison d’un impératif quelconque, Allah nous demande de compléter le nombre de jours qui manquent à un autre moment. Et quant à ceux qui ne sont pas en mesure d’effectuer une retraite spirituelle pour des raisons de santé, d’incapacité physique, ou pour d’autres raisons, alors la compensation est de nourrir un pauvre autant de jours que l’on a planifié.

La pleine lune du Ramadan au cours de laquelle le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous “témoigne de la pleine lune/شهد الشهر” , qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. – Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants! S2:V185

شهد الشهر” est traduit par les tenants de l’islam traditionnel par “Témoigner du mois (du Ramadan)“, ce qui ne veut strictement rien dire. Cela ne veut rien dire de témoigner d’un mois, par contre “témoigner de la pleine lune (du Ramadan)” a tout son sens. Comme je l’ai expliqué dans la première partie de cet article, le jeûne du Ramadan doit être effectué à partir du moment où on est témoin de la pleine lune du Ramadan, qui est un mois fixe correspondant au mois de Septembre, plus précisément la première pleine lune qui suit directement l’équinoxe d’automne. Ainsi, même si 2 pleines se produisent durant ce mois, aucun confusion n’est possible, ça sera toujours la première pleine lune après l’équinoxe.

Conclusion

Le jeûne du Ramadan consiste en une retraite spirituelle, une sorte d’extension de la Salat à la fois sous sa forme individuelle et collective durant un certain nombre de jours dont chacun détermine le nombre et qu’il planifie lui-même à l’avance, et ceci à partir de la pleine lune qui suit directement l’équinoxe d’automne. Cette période de l’année est d’autant plus adaptée pour effectuer cette retraite auprès de Dieu que partout sur Terre, les journées y sont équilibrés, avec autant de durée de jour que de durée de nuit, ce qui permet à la prescription d’Allah de s’appliquer équitablement à tous les habitants de la Terre quelle que soit leur localisation géographique. Cette retraite est prescrite seulement en journée, et se décline en moments de solitude et de silence, de prières et d’étude du Coran et des autres livres de Dieu, d’écoute de l’inspiration divine, de partage et d’échanges avec les autres croyants sur ce qui nous a été inspiré, et s’accompagne d’une limitation de notre consommation de nourriture sans pour autant nous imposer un jeûne intégral, car cela serait contre-productif et nous pénaliserait pour rien. Le soir venu, on peut mener notre vie exactement comme durant le reste de l’année sans aucune restriction particulière. Cet événement tombe à un moment clé de l’année correspondant à la fin des 6 mois de vie, de lumière, et de chaleurs, que représentent le printemps et l’été, avant d’entrer dans les 6 mois de mort, de ténèbres et de froid de l’automne et de l’hiver. Allah sait à quel point il est pénible pour nous, humains, de traverser cette période et Allah nous indique comment nous y préparer en nous équipant du meilleur bagage, le bagage de la foi et de la lumière d’Allah en nous-mêmes.

65 thoughts on “Le Ramadan selon le Coran

  1. que Dieu vous protège messager de nos rêves vers Dieu Le Miséricordieux Le Tout Puissant Créateur
    Que Dieu vous honore et vous élève vers Lui au plus haut degré !
    Merci nous enseigner La Sagesse Divine sage messager, merci de tout coeur de nous éclairer grâce à Dieu !
    Salam alaykoum
    Mariam

    Like

    1. Merci pour votre soutien et vos prières.

      Que Dieu vous guide et que son message vous profite.

      Dieu est notre Guide et sauveur à tous, moi je suis comme vous, logé à la même enseigne

      Like

  2. “Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux
    Ya-Sin
    Par le Coran plein de sagesse
    Tu es certes du nombre des messagers…”

    Je remercie Dieu Tout Puissant pour avoir pu lire son avertissement par le biais de son messager qui m’a rappelée la voie droite.

    Louange à Allah Seigneur de l’univers.

    Like

    1. Merci pour ton message, Dieu est notre bienfaiteur commun et on est tous logés à la même enseigne

      Like

  3. Bonjour,
    Merci ,vraiment merci pour tes recherches,
    j ai appris pleins de choses, et ça fait plaisir.
    Merci aussi pour la simplicité de tes mots et de tes phrases ,
    je n ai pas etais perdus, et ça fait du bien,
    en plus la construction des expertises ,intéresse damblé,
    j aime bien l histoire ,alors remettre les mots dans leurs histoires réel,
    c est magnifique.
    Alors pour finir ,encore un grand merci YS.
    Qu Allah t apporte encore plus de science.

    Like

    1. Bonjour,
      merci Raphaël,
      ravi de voir que cet article te parle.

      Moi aussi j’ai beaucoup apprécié ce qu’Allah m’a appris à travers cet article

      Que Dieu te guide

      Like

  4. c’est nickel tout ça !
    Allah te garde et tous les croyants.

    Like

  5. C’est nickel tout ça!
    La lumière est fait sur les ténèbres de l’ignorance.

    Like

  6. Abdeslam Hammadi 24 March 2019 — 9 h 32 min

    Salem YS, je te remercie pour tout ce que tu fais, je crois en allah depuis toujours et je me suis jamais senti à ma place dans ce bas monde, je remercie allah de m’avoir guidé vers toi, je crois vraiment que tu es son avertisseur, tu donnes un vrai sens à la traduction du coran, je continue de demander à allah de nous guider vers le chemin de la vérité, qu’allah te protège mon frère, et encore merci.

    Like

    1. Salam Abdeslam
      merci pour ton commentaire.

      Qu’Allah nous guide et nous protège en ces temps dangereux

      Like

  7. Assalam alikom

    Merci beaucoup d’avoir éclairé ma lanterne et surtout d’avoir mis la lumière sur les ténèbres de mes incompréhension sur le Ramadan .

    Chokrane

    Like

    1. de rien, c’est Allah qu’il faut remercier qui nous a eclairé notre lanterne à tous, moi je n’ai fait que transmettre

      Like

  8. Assalamou hankeykoum Y.S; Honoré de pouvoir vos lire, comme à chaque fois. vos explications illustrantes faits du saint coran, une guidée perdus et délaissée ne font que réconforter un cœur avide de lumière et de vérité. Louange à Allah qui vous envoi avec la vérité afin que l’on soit avertit.

    Like

    1. bonjour frere,
      je suis ravi de voir des gens reconnaître la parole d’Allah et l’apprécier à sa juste valeur…tout comme moi j’ai été le premier à en être temoin au meme titre que toi.

      Merci à toi

      Like

  9. YS, Mille merci pour la transmission claire limpide du message d’Allah.
    Le hasard n’existe pas, petite anecdote c’est suite à un jeûne spirituel que Dieu ma guidée sur ta chaîne et ton site avec pour sujet/article entre autre “le ramadan” selon le coran.
    Je lis et relis chacun de tes articles/avertissements avec la plus grande attention et le cœur rempli d’émotion d’espoir et de crainte à la fois du châtiment de Dieu.
    Merci de nous ramener au CORAN et au VRAI sens de ses versets, CORAN qui trop souvent se trouve poussiéreux sur nos étagères.
    Il est temps de redonner à ALLAH sa véritable place dans nos cœurs dans nos vie, à savoir à la 1ere place.
    Merci aussi pour le temps et le travail j’imagine considérable que tu fournis pour nous donner le meilleur message compréhensible par tous.
    Tu a raison peu importe ton identité, seul le message compte, IL N’Y A DE DIEU QUE DIEU.
    Que dieu te bénisse YS

    Like

    1. Merci pour ton message, cela me fait plaisir de voir que le message que Dieu me fait transmettre
      profite aux croyants. Oui il est temps qu’Allah et le Coran reprennent leur veritable place

      Like

  10. Paix sur toi, YS.

    Louange à Allah, ton travail de rédaction, simple et compréhensible est remarquable.
    J’ai été touché au plus profond de mon âme dès les premières lignes de ton site.
    Et, il a marqué un tournant majeur et définitif sur ma vie.
    Gloire à Allah.
    La logique est désormais on peut plus claire en ne se fiant que sur les Paroles de Dieu.
    Depuis le plus jeune âge, je me torture l’esprit sur les questions existentielles de notre création, et l’occultation en bloc de l’éducation religieuse qu’on m’a inculqué, que je trouvais illogique (paroles incohérentes ) et hypocrite (comportements inverses aux pratiques imposées) dans son ensemble.
    Je cherchais désespérément la spiritualité et la sincérité dans nos actes.
    J’ai erré de nombreuses années comme cela.
    Bien que ma foi est restée inébranlable, je comprends mieux pourquoi ce sentiment de rejet vis-à-vis de l’islam.
    Les Exégèses ont eu comme conséquences, soit rejet de la religion car impraticable (abandon total, mon cas), soit s’extrémiser pour suivre à la lettre tous les hadiths humains (qui peut ouvrir la voie à l’égarement).
    Et Allah est le seul juge.

    Que Dieu te bénisse, ton rappel m’a, comme, redonné une vue plus perçante, grâce à Allah.

    J’ai lu ton site entièrement, et j’ai saisi la majorité de ton message.

    En vérité, trois lignes m’ont déjà convaincu.
    Une vérité que je savais déjà et qui est déjà, en soi, un argument irréfutable : Dieu comme maître, coran à titre de rappel définitif comme guide.

    Les gens ont tellement l’habitude de se diviser en secte, et de mettre les humains dans des cases, qu’on va te désigner comme coraniste ou autre…
    La prime interrogation dans leur esprit est : dans quelle branche est-il ?
    Conditionnement et endoctrinement de hiérarchie et catégories.

    N’avons-nous plus LE DROIT de rechercher le discernement et la vérité avec l’aide de Dieu ?!
    Sur ce quoi, même, vos religions préconisent ?
    Tu te rends compte de cela ? Rechercher de façon intelligente n’a plus la même notion…

    Mais quelle est la base MÊME de notre existence ? Croire en Dieu et chercher Sa guidée ou se ranger dans dans une case type créé par des institutions humaines ?

    L’être humain m’étonnera toujours !
    Enfin, c’était une parenthèse !

    Pour en revenir, je reste en questionnement, sur deux-trois notions sur le ramadan.
    J’aimerais te poser quelques questions.
    Je sais pertinemment que tu as déjà un travail colossal à réaliser, mais j’aurai souhaité que tu m’éclaires, via par mail, si cela t’est possible et si cela ne prend pas trop de ton temps.
    Si cela n’est pas faisable, ne t’en fais pas. Je comprends parfaitement.

    Et je te souhaite la promesse Éternel d’Allah pour les bienfaisants, ainsi qu’à tes proches pour le rétablissement de Sa vérité.

    Salam et courage pour la suite.

    Like

    1. Bonjour Siham,
      je peux voir par tes paroles que Dieu est bel et bien ton Guide et c’est tout ce qu’il te faut.

      Tu peux me poser tes questions sans souci sur TheTruthIsFromGod7@gmail.com

      Merci pour ton message et ton commentaire plein de vérités que je partage.

      A bientôt 🙂

      Like

  11. salam mon frere YS

    tout ton message je le sentai au fond de moi et quand j’ai lu je sentai que c’etait pur verite
    depuis 10ans dans le noir et deppuis un an sur le chemin de la lumiere merci au tres haut
    merci pour ton message
    force a toi frero
    serait il possible de rentrer en contact avec toi?
    salam a toi et toute ta famille YS

    Like

    1. Bonjour à toi Salim,
      le rappel de Dieu ne fait que ressortir ce que les gens ont deja en eux memes.

      Mon message public se suffit à lui-même, pour quelle raison voudrais tu entrer en contact avec moi?

      Merci

      Like

  12. Salam Frère YS, Salam,
    Votre écrit sur la prière a été un tournant pour moi, je m’y suis reconnue, j implorais Dieu de m éclairer contre ce monde horrible aux religions de faiblesse ! Et voilà! Au delà d un truchement pernicieux ! 24 ans que j ai reconnu le Coran ( je précise j étais en quête du droit chemin sans sectes ! Puisque faiblesse humaine!) Allah m a réconforté!! Mais c est 24 ans après seulement que j ai lu pour la première fois un hadith interdisant les hadiths : la logique! Me suis je dis ! Ça y est on sort du tunnel ! Mais tout ce temps! Qu’elle ralentie ! Bref !
    Je me suis trouvée dans un état spécial aprés les premières lectures ici. Je pourrais bien parler d un rêve lointain qui relit un temps juste avant mes premieres info sur le Coran et maintenant à votre message (sur votre adresse perso disons )
    Que c est compliqué la vérité pour les gens compliqués ça palpite pas pour les louches ! Mince j ai 5 enfants avec un drôle !
    Merci pour votre dévouement!
    Puis je vous demander: oû en ai donc la traduction du Coran ??
    Etes vous seul dans cet ouvrage ?
    (Pour l instant je mets des dizaines de papiers bien formulés dans mon livre ..c est déjà pas mal…)
    Avez vous des personnes dont vous recommandez des articles ou autres ?
    Merci à bientôt Bonne continuation grâce à Allah!
    Bonne continuation à tous !
    Salam alaykoum

    Like

    1. Bonjour à vous,
      je suis ravi de voir que vous avez trouvé des réponses dans mes ecrits…. Dieu est le Guide.

      Concernant la traduction du Coran, elle avance de façon inegale, il me reste 10 sourates à traduire, les 10 premieres, et ensuite, je dois repasser sur l’ensemble de ma traduction pour l’harmoniser … donc cela peut encore prendre pas mal de temps, 6 mois – 1 an.

      Concernant mes recommandations, je ne peux rien vous recommander car toutes les plateformes que je connais mélangent le faux au vrai.

      JE vous conseille de vous lancer dans une etude personnelle du Coran et une recherche de la vérité par vous même, à vous d’avoir le discernement pour rejeter le faux et garder le vrai….et surtout, ce qui compte c’est de bien agir et avant tout d’être une bonne personne, voila qui fait qu’on avance et que Dieu nous guide….tout est dans le bon sens et dans les petites choses.

      Portez vous bien

      Merci

      Like

  13. Salam,
    Heureux de vous lire et une joie immense de constater que je ne suis pas seule à penser la méme chose!
    Par la grâce de DIEU.
    Merci chère méssagé que DIEU nous guident encore et encore…

    Like

    1. Merci à toi que Dieu nous guide tous jusqu’à la fin de l’épreuve.

      Like

  14. salam
    je voulais rentrer en contact avec toi mon frere
    pour en apprendre plus sur la definition de certain mot que j’ai du mal a traduire
    alors pour le jeune du ramadan (retraite spirituelle) sa se passe bien pendant l’equinoxe de septembre ou de mars mon frere?
    merci a toi
    salam

    Like

    1. Salam,
      tu peux me poser tes questions ici.

      Pour le Ramadan c’est la plein lune qui suit l’équinoxe d’automne.

      Merci

      Like

  15. ok frero avec plaisir alors

    quand tu dit que c’est la pleine lune qui suit l’equnoxe d automne c’est les 3 NUIITS de pleine lune ou il faut jeune? si je ne me trompe pas si c’est bien sa frero (si tu peux m’aider a mieux comprendre)

    maintenant frere je voulait te demander sa a rien a voir mais niveau traduction toi tu est cale pour moi (meme si j’en mange pas mais je recherche que la verite pas plus (je veux pas rebdre hlam se qu’allah rend halal ) ) le khinzir traduit plus precisement par porc est interdit mais pour moi se mot ne veut pas dire porc mais mauvais
    (qui pue) est ce que je me trompe ou pas frero

    salam est merci pour ton aide est surtout
    ton travail frero

    Like

    1. Bonjour,
      le verset ne parle pas de 3 jours mais bien d’un nombre de jours libres planifiés à l’avance…

      concernant le khinzir, il faut que je creuse plus le sujet, je n’ai pas encore abordé cette question, je me tourne vers ce que Dieu m’inspire et ne cherche pas à tout savoir d’un coup.

      Merci à toi

      Like

      1. salam mon YS

        ok d’accord je comprend se que tu dit un nombre de jours planifies
        je recoit ton message a 100%
        mais se que je me pose comme question mon frere c’est a quel moment exactement les planifies pour le faire justmenent apres l’equinoxe d’automne mais sa le nombre de jours que je veux ou un mois complet c’est la ou je me perd un peu
        en tout cas encore merci pour ta reponse ou ton travail frere YS

        Like

      2. le jeune demarre le jour de la pleine lune et est libre, tu peux faire 1 jour, 2 jours, 5 jours, 15 jours… ça depend de toi … contrairement au jeune musulman, ce jeune requiert une retraite spirituelle, donc ne peut pas se pratiquer tout en allant au travail…d’ou le besoin d’organisation

        Like

    2. Salam
      Je ne veux pas répondre à la place de YS notre frère juste que j ai lu quelques chose sur khinzir, un frère explique que le nom se rapproche d un plat qui se faisait à cette époque qui était infâme mais que c est derrière lui une allégorie une image signifiant qu on ne doit pas avaler des stupidités qui vont moisir dans notre tête , le vrai sens du chayt qui nous pourrit le cerveau ! ^^
      On se tort de rire c est fou cette histoire !!
      Le porc ne semble pas interdit et je le frère ajoute qu un naturaliste français à observé donc il y a des années que les chinois avaient rejeté le Coran à cause du porc car c est un animal qui s élève facilement qui peu coûteux et c est important tout simplement pour la survie la santé et le déploiement.
      J ai voyagé dans des contrées oû on ne peut pas demander aux populations de s en passer les porcs viennent des foréts et les gens n ont que cela en dehors des rizières par exemple .
      Notre religion s étend au monde sans rude contraire!
      Elle est toujours stupéfiante!
      Bon chemin Salim
      Qu’ Allah nous guide tous !

      Like

      1. je pense aussi qu’Allah choisit toujours pour nous la facilité et le bon sens, donc cela ne m’étonnerait pas que le porc ne soit en fait pas interdit… c’est simplement un sujet que je n’ai pas suffisamment creuser pour pouvoir me prononcer définitivement

        Like

      2. SALAM LINA
        incha’allah
        merci pour ta reponse
        c’est sur notre religion s’etent pour tout le monde
        je reste persuades que sa n’a rien a voir avec le porc
        mais comme allah dit le ham khinzir (pour moi c’est une viande qui reste pas bonne qui sent mauvais)
        mais allah sait mieux
        merci pour ton message

        Like

  16. ” L’année (“عام“) selon Allah correspond à l’année solaire, la preuve en est le mot “jour/يوم” est mentionné 365 fois dans le Coran ” ceci est faux : le mot يوم n’est pas mentionné 365 fois

    Like

  17. How can I translate this whole article?

    Like

  18. bonjour mes freres, apret reflection il ya un type d’alliment qui me vient a l’esprit que l’on pourer qualifier de lahma el khinzir se serais peut etre je dit bien peut etre tous simplement de la viande secher au soleil , c’est un aliment qui se mange de nos jour au maghreb .qu’en panse tu yasr?

    Like

    1. Bonjour,
      je n’ai pas encore poussé ma reflexion sur ce point precis, mais à priori il me semble bizarre que Dieu interdise la viande la plus accessible et bon marché au monde … des milliards de gens en mangent, ils ne sont pas pour autant affecté d’un mal quelconque.

      Dieu interdit ce qui est mauvais pour les hommes et autorise ce qui est bon, voila la regle generale.

      Il faut que je fasse des recherches sur ce sujet et après je pourrais donner un avis pleinement argumenté.

      Liked by 1 person

      1. j’aimerais lire aussi ta traduction de sourate el nass si s’est possible biensur

        Like

      2. 114 :1 Dis : « Je demande protection auprès du Seigneur des hommes »
        114 :2 « Le Roi des hommes »
        114 :3 « Le Dieu des hommes »
        114 :4 « Contre le mal de celui qui susurre et qui se terre »
        114 :5 « Parmi les djinns et les hommes »

        Liked by 1 person

      3. j’ai hate de voir toute la traduction merci

        Like

  19. Salam aleykoum mon frère,
    Je ne sais pas si ce message te surprendra mais te lire m’apaise énormément et me sauve si je puis parler ainsi. Mais c’est vraiment ainsi que je ne ressens au plus profond de moi car depuis 2 mois je me suis vraiment éloignée de l islam au point que je voulais apostasier. En effet, je trouve que l’islam aujourd’hui est folklorique et nous égare fortement et est un lourd fardeau. J’ai suivi le mouvement salafi mais je me suis rendue vite compte que c’était une secte mais mon mari est très attaché à ce mouvement, il est complètement aveuglé pourtant il est dévoué à sa prière, il est un bon pere et un bon mari je n’ai pas à me plaindre de lui, mais côté religion il est complètement fermé au moins où il a voulu me divorcer avec fracas et scandale juste parce que je lui ait dit que le coran passe avant les hadiths et parce que je n’ai pas accepté une fatwa de cheikh Albany car il a dit qu’un homme avait le droit d’épouser une seconde femme en cachette des siens et de sa première femme. Cela me parait complément surréaliste. Et hier je lui ai parlé de toi en lui disant Qu il semblerait qu’il y ai un avertisseur qui nous fait des rappels pour revenir à la vraie religion… il n’a pas supporté mes propos qui lui sont apparus comme un blasphéme et il me menace encore de divorcer, il ne me parle plus et je ne sais pas qu’elle sera mon avenir avec lui sachant que je ne veux pas divorcer car malgré son manque d’ouverture c un homme bien qui fait du bien meme si il ne cherche pas la vérité.

    Donc pour en revenir à ce qui m’a amené à poster ce message, comme je te l’ai dit j’etais sur le point d’apostasier l’islam en secret car apostasier en public était trop risquée pour moi sachant que j’ai la ferme conviction que Dieu existe et je l’ai imploré de me guider et de me dire quelle voie suivre : le christianisme le judaisme le chiisme…. j’étais complément perdue et affolé jusqu’à ce que Dieu me dirige par le plus grand des hasard vers une de tes vidéos sur les musulmans. J’ai cliqué sur un lien vers ton site et cela a été une révélation car tu n’as fait que répondre à mes questionnements, la foi en Dieu est simple et pur. Nous les musulmans nous compliquons tout, notre religion est devenue incompréhensible, illogique et archaïque. Aujourd’hui je suis très éprouvée (je ne peux pas tout dire de peur d’être reconnue) mais je suis infiniment heureuse et soulagée car Dieu me parle, s’Il m’a guidé vers toi je suis certaine que ce n’est pas un hasard et je suis la preuve vivante qu’il se passe quelque chose de spécial. Et ça ca n’a pas de prix. Merci donc, je vais continuer de te lire et invoquer et glorifier le tout puissant, le seul et l’unique. GLOIRE À NOTRE SEIGNEUR.

    Like

    1. Bonjour Naima,
      Dieu t’a effectivement guidé vers la vérité car je pointe bel et bien dans sa direction.

      Le religion comme tu le dis, c’est le Coran et la recherche des bonnes actions et non pas dans les rites, les traditions et le communautarisme.

      Tu peux haut et fort proclamer que tu n’es pas musulmane, je ne le suis pas non plus, car ceci est le nom d’une secte, tout comme le christianisme et le judaïsme et les autres religions. Les vrais croyants sont des hommes libres qui n’ont besoin d’adhérer à aucun groupe, mais suivent plutôt la voie pure monothéiste d’Abraham, Dieu seul et les livres qu’Il a fait descendre.

      Concernant ta situation, si tu considères que ton mari est un bon mari reste donc avec lui dans la limite ou il ne t’interdit pas de suivre tes propres croyances, lui peut faire ce qu’il veut mais t’imposer sa voie ne peut pas être acceptable, car chacun est seul responsable de ses choix devant Dieu.

      Maintenant que tu as eu confirmation de ce que c’était que la vraie voie de Dieu, plus rien ne peut t’arrêter car tu as Dieu pour seul Guide et Maître et le Coran pour discernement, tu as donc tout ce qu’il faut.

      Que Dieu te guide sur sa voie et te protège

      Like

      1. Baraka Allah ou fik pour ta reponse Ys et amine,

        Effectivement la religion des hommes libres sans sectarisme, sans rites absurdes ou traditionalisme, mais simplement une adoration sans faille et sans associé au Createur de l’univers, quoi de plus logique.
        La religion de Dieu n’est que bon sens et amour, l,’islam est parti très loin dans l’égarement. Même lorsque Allah envoit des signes forts aux musulmans ils sont incapables de se remettre en question tellement leur religion les a lobotomisé. Ils sont devenus un peuple irresponsable.

        Concernant ma relation avec mon mari, je m’en remet à Allah en espérant de tout mon
        coeur qu’Il lui ouvrira les yeux.

        Qu Allah te bénisse.

        Like

  20. salam Y S

    nuit d’Al Qadr quelle signification tu donnerai a al qadr en vrai langue arabe ?

    Like

    1. Salam,
      la nuit de l’équilibre, donc l’équinoxe

      Like

      1. MERCI pour ta réponse frero
        Si je me permet de te demander sa
        Parce que je suis d accord aussi c est que dans un autre verset il est traduit par décreter

        Like

      2. Salam

        As Tu commencé ta traduction du Saint Coran?

        Merci.

        Like

      3. Bonjour,
        oui et je suis à un stade avancé mais je pense qu’il reste encore au moins 6 mois de travail.

        Merci

        Like

  21. Salam aleyka si je prend l’équinoxe de septembre du 23 et que je commence le mois de ramadan au shahr suivant cad 13 octobre je suis plus du tout dans le 9eme mois et je suis a une semaine d’un nouveau solstice :/ il est préférable de prendre le shahr du mois de septembre qui est au 14 septembre pour être sur d’avoir un équinoxe plus durable pour l’ensemble de l’humanité. salam aleykoum

    Like

    1. ce n’est pas mon avis, mais chacun ses convictions.

      Pour moi, c’est la premièe pleine lune après l’équinoxe…comme les juifs font pour pessah et paques

      Like

  22. Salutations fraternelles
    Comme beaucoup, je constate que ce qu’on appelle islam n’est qu’une boite fabriquée par certains tous bords confondus, bien pratique pour ranger ce qu’on veut mais alors tous ces gens de bonne foi qui se sont engagés sur un chemin qu’ils pensaient juste ( les 10 commandements ) qui auront étés laissés dans l’égarement depuis la mort du 4ème calife ou pas loin qu’en fait-on ? on les insultent?
    Et voilà que maintenant la divinité envoie un messager pour leur dire qu’ils ne valent rien ou pire qu’ils sont des criminels
    Sans vous accuser, votre message dit ( si je ne me trompe pas )
    – Que seul le Coran ( ce qui est juste dans l’absolu) est législateur
    – Que tous les dires du dernier prophète en date sont à jeter alors même que vous confirmez que ce dernier avait (seulement) interdit de les mettre par écrit pour ne pas faire d’ombre au coran ce qui ne signifie en rien que des conseils non écrits soient nuls et sans valeur aucune.
    D’autant plus que le coran n’est pas un écrit accessible à tous de par sa richesse et sa subtilité, raison pour laquelle beaucoup s’en servent comme justificatif de leurs divers délires.
    – Que la salat se résume à 2 évocations quotidiennes qui s’adapterais au rythme de ce monde de surproduction/surconsommation.
    – Qu’il serais possible de s’alimenter avec retenue durant Ramadan c-à-d que jeuner ne se limite pas à l’estomac etc…
    – Que la Zakat n’est pas une quantité déterminée de biens terrestres à redistribuer obligatoirement
    – Que le pèlerinage ne reposerais sur rien
    – Que l’abus d’alcool est déconseillé
    – Que la viande de porc n’est pas mentionnée implicitement comme illicite.
    En somme ce que vous prêchez est une forme d’adoration sans inconvénients majeurs ce qui a l’air de correspondre aux textes
    La seule chose qui me perturbe c’est que ce dieu dont vous êtes le messager a laissé des milliards de musulmans (innocents) se débattre dans un carcan, culte surhumain ce qui , entre parenthèses, a grandement contribuer perpétuer son nom sur terre pour finalement envoyer au bout d’un millénaire, une personne pour nous dire que globalement rien n’était bon dans vos pratiques c’était pourtant si simple etc…
    C’est peut-être le sacrifice de toutes ces générations que le verset : “Et lorsque tu verras les gens adopter la religion du dieu unique en masses” se vérifiera et son nom glorifié autour d’une table ou le vin coule à flots pendant qu’un cochon est sur le feu .Est-ce que c’est au nom de dieu que vous parlez. Dans ce cas-la ceux qui voudraient agir avec justice seraient dans l’embarras.
    Amicalement.

    Like

    1. Bonjour,
      “– Que tous les dires du dernier prophète en date sont à jeter alors même que vous confirmez que ce dernier avait (seulement) interdit de les mettre par écrit pour ne pas faire d’ombre au coran ce qui ne signifie en rien que des conseils non écrits soient nuls et sans valeur aucune.”

      Le prophète n’a été chargé que de transmettre et non pas d’avoir son propre enseignement, le Coran se suffit à lu-même et ne nécessite pas le moindre ajout.

      “– Que la salat se résume à 2 évocations quotidiennes qui s’adapterais au rythme de ce monde de surproduction/surconsommation.”

      il y a bien 2 Salats, c’est écrit noir sur blanc dans le Coran…et ce n’est pas pour s’adapter au rythme de ce monde de consommation, mais cela a toujours été le cas à toutes les époques.

      “– Qu’il serais possible de s’alimenter avec retenue durant Ramadan c-à-d que jeuner ne se limite pas à l’estomac etc…”

      Le vrai Ramadan n’a rien à voir avec celui des musulmans, ce n’est pas à la même période, et n’a pas la même durée, ni les mêmes pratiques…. il y a ce que dit le Coran, et il y a ce que font les musulmans, ce sont 2 choses bien différentes.

      “– Que le pèlerinage ne reposerais sur rien”

      je n’ai jamais dit cela, le vrai pèlerinage n’est pas comme le pratiquent les musulmans et s’étend à tous les hommes et ne se limite pas seulement à une catégorie, je détaillerai cela dans un prochain article.

      “– Que la viande de porc n’est pas mentionnée implicitement comme illicite.”

      Je n’ai pas parlé de ce sujet.

      Les musulmans ne sont pas tous égarés. La majorité au sein de chaque communauté (chretiens, musulmans, juifs….) est egaré. Cela ne t’étonne pas que des milliards de chrétiens adorent Jésus comme Dieu ou le fils de Dieu et cela te choque que des milliards de musulmans commettent l’association avec Muhammad et avec leur pseudo sounnah…. Dans chaque communauté il y a des gens bien guidés qui par instinct (par la guidée de Dieu) suivent la bonne voie et demeurent loin des traditions et des inventions…. ils font le bien et cela leur suffit…alors que les autres veulent se distinguer au sein de la communauté et focalisent sur les rites et le traditions…. ils veulent juste fortifier leur position sociale…. rien de plus. Ces gens suivent la religion par heritage, tradition, convenance…. et n’ont pas une véritable foi en Dieu, ou du moins leur foi est pollué par de l’association.

      Je transmets ce que Dieu m’a inspiré à titre personnel, je fournis les arguments qui m’ont moi même convaincu, et pour le reste, c’est à chacun d’en faire ce qu’il veut.

      Merci

      Bonne continuation

      Like

  23. Bonjour YS,
    Je vous remercie pour ce travail et ses explications simples à comprendre et logiques.
    en effet, je suis musulmane depuis ma naissance, on m’a enseigné a prier 5 fois par jours et jeûner en avalant rien toute la journée pendant 30 jours, je trouvais cela trop et pas juste, ce qui m’a amené a réfléchir sur ma religion. heureusement que je suis tombée sur votre site web pour éclairer ma lanterne et me prouver a + b que dieu est juste, que j’avais raison, et me sauver car oui j’étais arrivée a l’apostat et ton message m’a fait faire demi-tour.
    J’ai relu le coran après avoir parcouru votre site web, et là surprise, tout est claire, on avait toujours la vérité sous les yeux mais quelque chose nous empechait de la voir.
    on a pas besoin de “tafsir” explications qui compliquent trop la tâche. car dieu l’a si bien dit dans son livre, la religion c’est la facilité. et si on a besoin de savoir plus, on a qu’a lire le coran.
    Par ailleurs; j’ai besoin de discuter et échanger pour bien comprendre le vrai islam.
    Que dieu vous bénisse

    Like

    1. je vois à ton explication que tu as parfaitement compris le vrai chemin de Dieu: le Coran et la Guidée et inspiration directe de Dieu, les bonnes actions … Le Coran est un livre auto explicite alors que l’islam deforme le Coran pour en faire l’ancienne religion paienne des arabes déguisée.

      Le chemin de Dieu est simple et n’est pas limité aux experts comme le pretendent les tenants de l’islam, celui qui veut trouver Dieu et s’en donne les moyens, Dieu le guide s’il veut, chacun a l’accés directe à Dieu…. La vrai religion n’est pas au service de Dieu et n’est pas faite de contraintes, mais la vraie religion de Dieu est au service des hommes car Dieu n’a besoin de personne, elle nous facilite la vie et nous enlève toutes les contraintes et choses mauvaises … je ne fais que paraphraser le Coran, je n’invente rien.

      Que Dieu te confirme dans ta guidée et te mette en bonne position

      Like

  24. j’espere de tous coeur que allah me fait renter dan son paradis ainsi que mes proche et de te renconter labat et tedire merci pour tes conseille et ton dure travail vue que apparament j’aurer pas locasion de te voir dans cette vie vue que tu est en france et moi en algerie merci a toi le bien guider

    Like

    1. merci à toi, je ne suis pas sur d’aller au paradis et nul n’en est sur….merci pour tes encouragements et que Dieu te guide

      Like

  25. Bonjour,
    La terre est plate c’est une certitude. Le nucléaire n’existe que dans les livres afin de maintenir la population dans la peur.
    A partir de là tu n’est plus crédible à mes yeux. Peut-être a tu été trop formaté par le système.
    Cordialement.

    Like

    1. voila une fausse certitude, la terre est ronde légèrement ovoïdale, la theorie de la terre plate est un hoax repandu par les agents du diable ….
      le nucleaire n’existe pas…..du grand n’importe quoi, et de toute façon, je ne vois pas en quoi cela changerait quoique ce soit, les gens sont maintenu par la peur par pleins d’autres moyens.

      Je ne suis pas crédible à tes yeux , je suis trop formaté par le système, ça c’est ton point de vue, et uniquement TON point de vue … qui n’est pas synonyme de vérité.

      Je suis le messager de Dieu, que tu l’acceptes ou non, cela ne change rien, je t’ai délivré mon avertissement, par conséquent, peu importe ta reaction, ton cas ne me concerne plus.

      Pas très cordial ce que tu dis, donc le “Cordialement” est de trop…

      Sinon, j’ai bien répondu aux critiques de ton precedent commentaire…. mais visiblement, ce n’est pas la vérité que tu cherches, mais juste la contradiction. Sache que tu es la seule et unique victime d’une telle attitude détestable aux yeux de Dieu et aux yeux de tout homme sensé.

      Like

      1. Je suis d’accord avec toi sur le fait de ne pas adhérer aux religions et de chercher à devenir mieux qu’hier aux yeux de Dieu en lui demandent pardon pour nos pêchers.
        D’accord sur le fait que la fin est proche et que les anciens comptaient en nouvelle lune est non pas en année. D’accord sur le fait que les gilets jaunes se font manipuler.
        Que la terre soit plate est anecdotique aujourd’hui pour moi. Néanmoins, cela permet de palper à quel point on nous a menti sur la création de notre Dieu.
        Je te souhaite de trouver sur le sitehttp://elmahdi.canalblog.com/archives/2015/09/17/32639863.html des informations complémentaires qui pourront t’aider à aider tes frères.
        Bonne continuation, Christian.

        PS : pour ton autre message j’aime à croire ne pas être un démon.

        Like

Leave a Reply to mariamcarolina Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close