La Zakat selon le Coran

L’islam traditionnel assimile la Zakat à l’aumône obligatoire ou à la notion de purification, or la Zakat telle que définit par le Coran ne saurait être assimilée à ces notions, et on le voit bien à travers l’usage qui est fait du mot “Zakat“, et de ses différentes déclinaisons, à travers les versets du Coran.

Définition de la Zakat

ZAKKA“, étymologiquement parlant, signifie “augmentation“, “croissance“, ce qui appliqué à une personne peut se traduire par une “croissance/évolution (physique et spirituelle) saine“.

croissance.jpg

La Zakat selon le Coran n’est pas la Zakat selon l’islam traditionnel, qui attrait à “l’aumône obligatoire” ou à la notion de “purification“.

Le Coran est son propre dictionnaire et tout mot du Coran retrouve sa propre définition dans le Coran lui-même. En croisant les versets qui contiennent toutes les déclinaisons du mot “Zakat“, on arrive à en deviner le sens réel et non pas le sens dérivé de l’islam traditionnel. Ainsi dans le verset suivant, Allah utilise une déclinaison du mot “Zakat” et son antonyme, ce qui nous permet d’en déduire le sens du mot “Zakat“.

Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée, et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété, a réussi, certes, celui qui l’élève/la fait croître/la bonifie/zakkaha/زكاها, et est perdu certes, celui qui la rabaisse/dégrade/corrompt/dassaha/دساها,. S91:V7-10

Zakka” a le sens inverse du mot “rabaisser/dégrader/corrompt/dassa/دس, et peut donc se traduire par “croître/s’élever/se bonifier (physiquement et spirituellement)“. On retrouve la même déclinaison dans les mots “Zakat”  et “Salat“, le “at” qui est une forme de superlatif. Ainsi, le mot “Sala” qui signifie “lien/contact“, mis au superlatif “Salat“, se traduit par “ce qui se fait de mieux en terme de contact (avec Dieu)“, Zakat se traduit donc étymologiquement par “ce qui se fait de mieux en terme de croissance (physique et spirituelle)

Mise en oeuvre de la Zakat

Traduire “Zakat” par “purification” ou “faire l’aumône” tels que le font les tenants de l’islam traditionnel est une chose inexacte. Se purifier ou faire l’aumône permet bien d’élever son âme, mais il existe bien d’autres moyens, et la Zakat ne peut pas être limitée à ces notions, mais est quelque chose de beaucoup plus large, qui attrait à tout ce qui peut être mis en oeuvre pour nous faire progresser positivement selon le critère de Dieu.

Étymologiquement, le mot Zakat, qui se rapporte à la croissance saine, n’a rien à voir avec les notions d‘aumône ou de purification. La preuve en est, ce verset qui fait bien clairement la distinction entre la Zakat, la purification, et l’aumône.

Prélève de leurs biens une Sadaqa/aumône/صدقة par laquelle tu toudahirouhoum/les purifies/تطهرهم et touzakihoum/les élève spirituellement/تزكيهم, et prie pour eux. Ta prière est une quiétude pour eux. Et Allah est Audient et Omniscient. S9:V103

Si ce verset distingue bien entre “l’aumône“, la “purification” et la “Zakat“, c’est parce que ce sont 3 choses bien distinctes.

eau-2.jpg

A chaque fois que Dieu prescrit dans le Coran de donner de ses biens aux nécessiteux, cette prescription est désigné par le mot “sadaqa/صدقة/aumône“, et jamais sous le terme de Zakat. Et à chaque fois qu’il est question de purification, c’est le mot “tahara/طهر/purifier” qui est utilisé dans le Coran.

Zakat_HeroImage1910x1000

L’aumône est tout de même un des moyens de mettre en oeuvre la Zakat, et donc de progresser spirituellement parlant:

Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d’autrui ne les accroît pas auprès d’Allah, mais ce que vous donnez pour votre bonne évolution (spirituelle)/pour votre Zakat, tout en cherchant la Face d’Allah (Sa satisfaction)… Ceux-là verront [leurs récompenses] multipliées S30:V39 

La Zakat se rapporte à l’évolution spirituelle, et on peut le constater à travers les versets suivants où le mot Zakat est utilisé:

Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu’il ne leur imposât la rébellion et la mécréance. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre خَيۡرً۬ا مِّنۡهُ زَكَوٰةً۬/meilleur que lui spirituellement et plus affectueux. S18:V80-81 

N’as-tu pas vu ceux-là qui croient pouvoir s’élever spirituellement par eux-mêmes/يُزَكُّونَ أَنفُسَہُم‌ۚ? Mais c’est Allah qui يُزَكِّى /élève spirituellement qui Il veut; et ils ne seront point lésés, fût-ce d’un brin de noyau de datte. S4:V49

Dans les versets suivants la “Zakat” est toujours associée “aux signes de Dieu“, “aux Livres de Dieu“, “à la sagesse“. La conséquence directe de ceux qui savent reconnaître les signes de Dieu, qui étudient les Livres de Dieu, et qui aspire à la sagesse est la Zakat. Ces versets disent que le mieux pour s’améliorer selon le critère de Dieu, donc le mieux en terme de Zakat, est d’être attentif aux signes de Dieu, d’étudier les Livres de Dieu, et de chercher à atteindre la sagesse.

Notre Seigneur! Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes signes, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les élève spirituellement/youzakkihim/يزكيهم. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage! S2:V129

Ainsi, Nous avons envoyé parmi vous un messager de chez vous qui vous récite Nos signes, vous “élève spirituellement/youzakkikoum/يزكيكم”, vous enseigne le Livre et la Sagesse et vous enseigne ce que vous ne saviez pas. S2:V151

Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses signes, les élève spirituellement/youzakkihim/يزكيهم et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. S3:V164

C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses signes,les élève spirituellement/youzakkihim/يزكيهم et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident, S62:V2

La Zakat et la Salat

La Zakat est également associée à la Salat dans le Coran un grand nombre de fois, ce qui montre que ces 2 notions sont directement liées. Or la Zakat et la Salat selon l’islam traditionnel ne sont liés en rien. En effet, accomplir la Salat n’implique pas d’acquitter la Zakat (l’aumône selon les musulmans traditionnels), et acquitter la Zakat n’implique pas d’accomplir la Salat, et inversement. Or, il y un grand nombre de versets dans le Coran qui associent la Salat directement à la Zakat, en faisant un binôme indissociable, et Allah ne fait jamais rien pour rien.

Et accomplissez la Salat, et pratiquez la Zakat, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent. S2:V43

 …d’accomplir régulièrement la Salat et pratiquez la Zakat! – Mais à l’exception d’un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements S2:V83

Et accomplissez la Salât et pratiquez la Zakat. Et tout ce que vous avancez de bien pour vous-mêmes, vous le retrouverez auprès d’Allah, car Allah voit parfaitement ce que vous faites. S2:V110

Ceux qui ont la foi, ont fait de bonnes œuvres, accompli la Salât et pratiqué la Zakat auront certes leur récompense auprès de leur Seigneur. Pas de crainte pour eux, et ils ne seront point affligés. S2:V277

N’as-tu pas vu ceux auxquels on avait dit: «Abstenez-vous de combattre, accomplissez la Salât et pratiquez la Zakat!» Puis lorsque le combat leur fut prescrit, voilà qu’une partie d’entre eux se mit à craindre les gens comme on craint Allah, ou même d’une crainte plus forte encore, et à dire: «O notre Seigneur! Pourquoi nous as-Tu prescrit le combat? Pourquoi n’as-Tu pas reporté cela à un peu plus tard?» Dis: «La jouissance d’ici-bas est éphémère, mais la vie future est meilleure pour quiconque est pieux. Et on ne vous lésera pas, fût-ce d’un brin de noyau de datte. S4:V77

Mais ceux d’entre eux qui sont enracinés dans la connaissance, ainsi que les croyants, (tous) ont foi à ce qu’on a fait descendre sur toi et à ce qu’on a fait descendre avant toi. Et quant à ceux qui accomplissent la Salat, pratiquent la Zakat et croient en Allah et au Jour dernier, ceux-là Nous leur donnerons une énorme récompense. S4:V162

Et Allah certes prit l’engagement des enfants d’Israël. Nous nommâmes douze chefs d’entre eux. Et Allah dit: «Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la Salat, pratiquiez la Zakat, croyiez en Mes messagers, les aidiez et fassiez à Allah un bon prêt. Alors, certes, j’effacerai vos méfaits, et vous ferai entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et quiconque parmi vous, après cela, mécroit, s’égare certes du droit chemin»! S5:V12

Vous n’avez d’autres alliés qu’Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salat, et pratiquent la Zakat, et s’inclinent (devant Allah). S5:V55

Appréhendez-vous de faire précéder d’aumônes votre entretien? Mais, si vous ne l’avez pas fait et qu’Allah a accueilli votre repentir, alors accomplissez la Salat, pratiquez la Zakat, et obéissez à Allah et à Son messager. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites S58:V13

et aussi dans les versets S7:V156, S9:V5, S9:V11, S9:V18, S9:V71, S19:V31, S19:V55, S21:V73, S22:V41, S22:V78, S24:V37, S24:V56, S27:V3, S31:V4, S33:V33, S73:V20, S98:V5

En effet, ce n’est pas un hasard que la Salat est toujours mentionnée en binôme avec la Zakat. Car la Salat est tout ce qui fait notre relation avec Dieu, et la Zakat correspond à toutes les actions qu’on met en oeuvre concrètement pour prouver notre foi en Dieu, et ce sont bien là les deux composantes de la voie de Dieu: notre relation à Dieu (Salat) et nos bonnes œuvres (Zakat). La Salat et la Zakat vont de pair car l’une nourrit l’autre, notre relation à Dieu nous pousse à faire de bonnes actions pour nous rapprocher de Dieu, nos bonnes actions améliorent notre relation à Dieu, car Dieu apprécie les bonnes actions, Dieu nous donne alors la possibilité d’en faire plus, c’est un cercle vertueux, ce qui est le propre de la voie de Dieu. Salat et Zakat sont indissociables, et l’un ne va pas sans l’autre, et ces 2 piliers à eux tout seul représentent la religion tout entière: la foi, les actes.

did-god-choose-me-because-he-loved-me-or-love-me-because-he-chose-me-310wiua2

Dans le verset suivant, Dieu définit les critères et les actions du bon croyant:

Les soumis et les soumises [à Dieu], les croyants et les croyantes, les obéissants et les obéissantes, les véridiques hommes et femmes, les endurants et les endurantes, les humbles hommes et femmes, les charitables hommes et femmes, ceux et celles qui jeûnent, les chastes hommes et femmes, et ceux et celles qui évoquent beaucoup Dieu, Dieu a préparé pour eux un pardon et une récompense extraordinaire. S33:V35

Dieu ne cite dans ce verset ni la Salat, ni la Zakat, pourtant censés être les 2 principaux piliers de la voie de Dieu. Ceci s’explique par le faite que la Salat ne se limite pas à la prière quotidienne, mais attrait à tout ce qui fait notre relation à Dieu en général, et ce verset cite en détail ce qui définit notre relation à Dieu: notre soumission, foi, obéissance, évocation de Dieu.

Les soumis et les soumises [à Dieu], les croyants et les croyantes, les obéissants et les obéissantes, les véridiques hommes et femmes, les endurants et les endurantes, les humbles hommes et femmes, les charitables hommes et femmes, ceux et celles qui jeûnent, les chastes hommes et femmes, et ceux et celles qui évoquent beaucoup Dieu, Dieu a préparé pour eux un pardon et une récompense extraordinaire. S33:V35

L’autre composante de ce binôme indissociable, la Zakat , c’est à dire tous les moyens que l’on met en oeuvre qui nous élèvent aux yeux de Dieu, est également résumé dans ce verset. Ceux qui s’élèvent en regard de Dieu , donc ceux qui pratiquent activement la Zakat, sont ceux qui sont véridiques, endurants, humbles, charitables (on retrouve l’aumône, la Zakat selon l’islam traditionnel), chastes, et qui jeûnent (dans son sens général, c’est à dire une forme de retraite spirituelle avec Dieu).

Les soumis et les soumises [à Dieu], les croyants et les croyantes, les obéissants et les obéissantes, les véridiques hommes et femmes, les endurants et les endurantes, les humbles hommes et femmes, les charitables hommes et femmes, ceux et celles qui jeûnent, les chastes hommes et femmes, et ceux et celles qui évoquent beaucoup Dieu, Dieu a préparé pour eux un pardon et une récompense extraordinaire. S33:V35

Le verset suivant confirme définitivement que la Zakat n’est pas l’aumône.

les jardins du séjour (éternel), sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Et voilà la récompense de ceux qui ont mis en oeuvre la Zakat.  S20:V76

standard_zakat

Allah dit que la récompense de ceux qui pratiquent la Zakat est le paradis, or pratiquer la Zakat comme interprétée par l’islam traditionnel, donc s’acquitter de l’aumône obligatoire, ne suffit pas à garantir le paradis. Or si on prend le vrai sens du mot Zakat, qui est la mise en oeuvre de toute action qui nous fasse avancer dans la voie de Dieu, alors oui, ceux qui cherchent activement tous les moyens pour se rapprocher de Dieu, sont bels et biens ceux à qui Dieu garantit le paradis.

La vraie Zakat selon le Coran est la moitié de la religion, et l’autre moitié est la Salat, notre relation à Dieu. En effet, la Zakat est la mise en oeuvre de toutes choses susceptibles de nous rapprocher de Dieu, de briller aux yeux de Dieu. Allah dit bien tout au long du Coran que seuls les bonnes œuvres demeureront dans l’au-delà, la seule monnaie donnant accès au paradis, ce sont les bonnes actions, et les bonnes actions s’obtiennent à travers la mise en oeuvre de la Zakat. Salat et Zakat résument la religion toute entière: la foi et les actes.

1516703230

La Zakat selon l’islam traditionnel se résume à l’aumône obligatoire, et n’a pas plus du tout cette dimension plus globale de la mise en oeuvre de toute action susceptible de nous rapprocher de Dieu. A la base, le moteur du croyant était la recherche de toute bonne action dans le quotidien, ce qui correspond à la vraie pratique de la Zakat, puis petit à petit, la recherche de la bonne action a disparu pour être remplacée par l’accomplissement de rites islamiques inventés issus des Hadiths, des rites dénués de sens et qui créent plus de problèmes qu’autre chose. Aujourd’hui, la priorité des gens de religions n’est pas d’accomplir les bonnes œuvres, mais plutôt d’accomplir le maximum de rites, propres à chaque religion, censés garantir l’accès au paradis.

Aujourd’hui, la seule chose qui est resté de la Zakat dans l’islam traditionnel est l’aumône, et encore une forme d’aumône déviée, inventée, qui ne correspond pas à ce que Dieu prescrit en terme d’aumône. En effet, Dieu n’a jamais imposé un taux fixe pour cet aumône, comme le fait l’islam traditionnel en imposant un taux de 2.5%, associé à tout un tas de règles obscures, qui font qu’à la sortie, cette aumône obligatoire se résume bien souvent à s’acquitter d’une somme dérisoire. En résumé, il ne reste rien de la vraie Zakat dans l’islam traditionnel.

Le Coran prescrit bien aux croyants de donner de ses biens en aumône, mais le Coran ne fixe aucun taux, ni aucune date pour le faire. Chacun est libre de donner ou pas, chacun reçoit ce qu’il donne, celui qui est avare se punit lui-même, donc pas besoin d’imposer un taux d’imposition quand Allah, Lui, n’en impose pas. Allah nous recommande simplement de donner le surplus, cad ce qu’on peut donner sans nous mettre en difficulté, sans que cela ne nous dérange en quoique ce soit.

Et ils t’interrogent: «Que doit-on dépenser (en charité)?» Dis: «L’excédent de vos biens.» S2:V219

Le Coran nous donne la liste des bénéficiaires de nos aumônes par ordre de priorité:

La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salat et de pratiquer la Zakat. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux

Ils t’interrogent: «Qu’est-ce qu’on doit dépenser?» Dis: «Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait» S2:V215

Le Coran dit bien que ce n’est pas à nous de juger les gens à qui on donne l’aumône, Dieu ne nous demande pas de donner de notre aumône qu’aux croyants, mais indifféremment à tous nécessiteux, alors que la Zakat musulmane est une aumône communautaire destinée uniquement aux musulmans. Une fois de plus, la règle de Dieu est parfaite: en nous prescrivant de donner à tout nécessiteux indépendamment de ses croyances, Dieu montre sa miséricorde même envers ceux qui s’égarent, et cela peut permettre à certains de revenir dans la voie, alors que la Zakat selon l’islam est une Zakat communautaire, qui éloigne les musulmans des non musulmans. La loi de Dieu rassemble les hommes, alors que la loi du diable les divise.

Résumé

La vraie Zakat selon le Coran se traduit concrètement à toutes actions, comportements, paroles, efforts… mis en oeuvre pour obéir à Dieu et ainsi s’élever encore plus vers Dieu, d’où l’insistance de Dieu sur la mise en oeuvre de la Zakat, avec la même insistance pour l’établissement de la Salat, le contact avec Dieu. Le croyant doit donc être alimenté par la recherche de la bonne action au quotidien,car c’est ça la Zakat concrètement, pas besoin d’être dans un cadre religieux pour faire une bonne action, car seules les bonnes actions pourront nous sauver dans l’au-delà. Dans la mise en oeuvre de la Zakat, il y a bien évidemment l’aumône qui figure en bonne place, mais celle-ci est libre à chacun, de même toutes les autres actions citées dans les versets plus hauts comme celui d’étudier les livres de Dieu, d’être attentifs aux signes de Dieu et d’en tenir compte, de chercher à tendre vers la sagesse, d’effectuer des retraites spirituelles et des jeunes pour Dieu, mais aussi des comportements comme celui d’être véridique, endurant, humble, chaste, juste, équitable, généreux, pardonneur, de contrôler sa colère, … et de chercher à accomplir toute action servant à faire le bien.

La mise en oeuvre de la vraie Zakat selon le Coran permet donc de remettre au centre de la vie du croyant l’accomplissement du bien en tout genre, et non pas d’effectuer les rites et pratiques inventés des diverses religions et de prendre part aux événements communautaires, je dirais sectaires, mais d’être juste un homme libre sous la seule autorité de Dieu accomplissant le bien publiquement et secrètement, et prouvant à Dieu sa foi par la pensée et par les actes, c’est cela de vivre sa religion activement et d’avancer réellement dans la voie de Dieu.

 

 

9 thoughts on “La Zakat selon le Coran

  1. Abdou Rachid NDIAYE 1 June 2019 — 3 h 13 min

    merci et que le seigneur nous agrées

    Like

  2. Nickel chrome !

    Like

  3. Merci pour ces précisions. Votre analyse est logique. Je me rend compte que durant des années on a pratiqué la religion avec un bandeau sur les yeux alors que tout est clair dans le livre.
    J’attends avec impatiente votre point de vue sur les sujets interdiction de manger le porc : car je crois que c’est une interdiction pendant une période où la conservation des aliments laisse à désirer.
    Le sacrifice.
    Je vous souhaite tout le bien .

    Like

    1. Merci pour votre message…concernant le porc, je n’ai pas finalisé mes recherches, mais il semble que le Coran ne l’interdise pas …en attendant d’être sur et certain, je n’en mange pas.

      Je vous souhaite une bonne suite dans votre cheminement

      Like

      1. Merci pour votre réponse,
        moi aussi je ne mange pas de porc en attendant une analyse, mais je vous expose mon point de vue:
        Le porc étant une viande fragile, il est dificile de la conserver dans un environnement tel que c’etait à cette époque. je pense que l’interdiction etait temporaire…
        Le HALAL est une méthode de tuer la bête qui existait a l’ancienne époque, peut être que tout le monde (musulmans et non musulmans) tuait les bêtes comme ça. et puis les moyens ont évolué et on fait autrement pour limiter les transmission de bactéries….
        vous en pensez quoi???

        Like

      2. Allah n’est pas du genre à faire des interdictions temporaires, la loi d’Allah est immuable et ne change pas à travers le temps.

        Je pense que soit le porc est interdit en tout temps, soit il est autorisé en tout temps.

        Il faut que je fasse plus de recherches sur ce point pour savoir précisément ce qu’il en est.

        Quant à la notion de hallal…c’est une notion purement inventé par les musulmans. Allah autorise toutes viandes (en dehors du porc qu’il faut investiguer) tant que ce n’est pas la chair d’une carcasse morte ou d’animaux sacrifiés pour des divinités autres que Dieu, il n’y a aucun rite particulier à avoir pour la mise à mort des animaux, ni formule à prononcer, ni direction de la Mecque, ni mode d’immolation.

        Aujourd’hui, la viande du supermarché est complètement licite.

        Merci

        Like

  4. bonjour yasr qand je fait des prierre enver allah il me vien a l’esprit des message reconfortant et de bien veillance de la part de mon segneure est cela l’ecoute de l’inspiration divine ?

    Like

    1. Bonjour Mounir,
      etre à l’ecoute de l’inspiration divine, c’est faire le maximum pour chercher la vérité en étant honnête intellectuellement et en étant un homme de bien, et alors Dieu va te guider vers la vérité dans tes recherches et dans ta réflexion, et te mettre en évidence les preuves de sa bonne guidée sur toi… suivre l’inspiration divine, c’est faire confiance à la voie que Dieu nous dessine, et suivre ce qu’on pense être vraie intimement. Dieu dessine une voie à chacun et à chacun de la suivre et non pas de suivre la voie que Dieu dessine pour les autres, même si ce sont des gens bien guidés.

      Si tu demandes des signes à Dieu pour confirmer ta bonne guidée, Dieu te répondra toujours d’une manière explicite, au moment voulu. Continue donc de demander la confirmation de Dieu au quotidien car c’est tous les jours qu’il faut demander la guidée de Dieu et sa confirmation, ce n’est pas une fois qu’on pense être bien guidé, croire qu’on peut se guider tout seul avec ce que Dieu nous a appris, il faut toujours se reposer sur Dieu pour tout, et ne pas croire que nous sommes capables d’être nos propres guides., peu importe l’étendue de notre savoir.

      Rien n’est acquis et il faut faire ses preuves au quotidien jusqu’à la fin de notre épreuve terrestre.

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this:
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close