La Nouvelle Qibla

Beaucoup de gens m’interrogent sur la Qibla, à savoir dans quelle direction se tourner pour faire la Salat ou la prière … comme si la réponse à cette question allait révolutionner leur vie en quoi que ce soit. Mais, avant de se poser ce genre de question, ces gens-là feraient mieux d’abord de se demander si déjà eux-mêmes sont orientés dans la bonne direction, à savoir s’ils sont sur la bonne guidée de Dieu ? Car, bien souvent, ce n’est pas le cas de ceux qui accordent trop d’importance à ce genre de détails. Cela dit, Dieu m’a désormais apporté la réponse complète concernant la Qibla, et celle-ci risque de ne pas plaire aux sectaires. Car, en réalité, il n’existe pas une seule Qibla, mais plusieurs, dans le sens où Dieu a prescrit une Qibla différente à chaque communauté.

Ainsi, du temps des juifs et des chrétiens, Dieu avait fixé la Qibla en direction de Jérusalem:

Lorsque Daniel fut au courant de la rédaction de ce décret, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre à l’étage étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem. Trois fois par jour il se mettait à genoux, priait et exprimait sa reconnaissance à son Dieu, tout comme il le faisait avant. Daniel 6:11

C’est pourquoi quand Dieu a envoyé le prophète Muhammad aux Arabes, Il leur a commandé dans un premier temps de se tourner vers Jérusalem pour prier, alors qu’eux avaient pour coutume de se tourner vers la Kaaba. Mais, il y a d’autres raisons à ce choix : la première, pour réaffirmer ce qu’Il avait prescrit aux juifs et aux chrétiens, et que ces derniers aient la conviction qu’Il est bien le même Dieu que celui de leurs religions. La deuxième, pour clairement signifier aux Arabes que sa règle jusque-là en vigueur était de se tourner vers Jérusalem, et que tant qu’Il n’en a pas décidé autrement, ils devaient impérativement se plier à cette règle si vraiment ils pensent être de vrais croyants. La troisième, pour faire le tri parmi les Arabes et distinguer ceux parmi eux qui croient vraiment en Lui et en son messager, de ceux qui ne croient pas. En effet, seuls les vrais croyants acceptent sans difficulté de se tourner là où Dieu leur commande de se tourner, peu importe le sens, alors que pour les autres, changer de Qibla est quelque chose d’énorme, voire même de complétement insurmontable… aussi insurmontable que de demander aujourd’hui à un musulman de ne plus se tourner vers la Kaaba pour prier, ou que de demander à un juif ou un chrétien de prendre la Mecque comme nouvelle ville sainte au lieu de Jérusalem, ou de reconnaître Muhammad en tant que prophète.

Et ainsi, Nous avons fait de vous une communauté de la voie du milieu, afin que vous soyez témoins sur les gens, et que le messager soit témoin sur vous. Et Nous n’avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le messager et qui tourne sur ses talons. Et c’est là quelque chose d’énorme, excepté pour ceux que Dieu guide. Et, en vous demandant une telle chose, Dieu ne comptait certainement pas égarer votre foi… assurément, Dieu est Indulgent et Miséricordieux envers les hommes S2:V143

Une fois que ce tri a été effectué, aussi bien parmi les Arabes, que parmi les juifs et les chrétiens, pour distinguer qui parmi eux sont les vrais croyants, et qui sont les faux croyants qui ne font en réalité que suivre aveuglément la religion de leurs ancêtres, Dieu a alors commandé au prophète Muhammad de modifier de nouveau la Qibla, la faisant passer cette fois-ci de Jérusalem à la Kaaba. À travers ce revirement, Dieu ne cherchait nullement à contrarier les croyants ou à égarer leur foi, mais uniquement à débusquer les faux croyants. Après quoi, Dieu a accordé aux croyants une Qibla qui leur convenait parfaitement, à savoir la Kaaba, car Dieu lit dans le cœur des croyants et ne cherche en fin de compte qu’à leur simplifier la vie autant que possible.

Nous voyons bien comment tu tournes ton visage vers le ciel, c’est pourquoi nous allons t’orienter vers une Qibla qui te donne pleine satisfaction. Tourne donc ton visage en direction de la Mosquée sacrée, et où que vous soyez, tournez vos visages en sa direction. Assurément, ceux à qui le Livre a été donné savent pertinemment que c’est la vérité venue de leur Seigneur, et rien de ce qu’ils font n’échappe à Dieu. S2:V144

Le fait que Dieu ait prescrit au prophète Muhammad une nouvelle Qibla, à savoir Jérusalem, puis est revenu à la première, à savoir la Kaaba, montre bien que la Qibla en elle-même n’est pas importante, mais que ce qui compte avant tout c’est surtout de Lui obéir. Mais, pour les faux croyants que sont les sectaires et les associateurs, il est hors de question de changer de Qibla, et la religion de leurs ancêtres prévaut sur tout, y compris sur Dieu et sur son messager. Et, ce revirement de Muhammad, leur commandant tour à tour de se tourner vers Jérusalem, puis vers la Kaaba, a été perçu par les faux croyants comme la preuve incontestable qu’il est un imposteur. De même, une partie de ceux qui refusent de croire en moi aujourd’hui, s’appuient sur le fait que je me sois trompé et que j’ai changé d’avis à plusieurs reprises pour se convaincre que je suis un imposteur… et c’est ainsi, qu’en toutes époques, Dieu égare les injustes. Sachez bien une chose, quand je me trompe, c’est que Dieu veut que je me trompe, et quand je change d’avis, c’est que Dieu veut que je change d’avis, et cela ne change strictement rien au fait que je sois bel et bien l’authentique messager de Dieu, et que Dieu se sert de moi pour guider les vrais croyants et rétablir sa vérité. Les bons croyants sont ceux qui obéissent aux messagers de Dieu et ne doutent pas d’eux, car ils ont foi en Dieu et savent qu’Il ne va pas les égarer, y compris quand Il les laisse se tromper, avec pour objectif de corriger la part de faux qui demeure en eux.

Ce changement, coup sur coup, de la Qibla, sert en réalité à éprouver les uns et les autres. En effet, quand Dieu a fixé Jérusalem comme nouvelle Qibla, les faux croyants parmi les Arabes ne l’ont pas acceptée et ont ainsi révélé leur véritable nature, alors que les juifs et les chrétiens, eux, l’ont reconnue comme étant la décision de Dieu. Puis, quand Dieu a modifié la Qibla pour la faire pointer cette fois-ci vers la Kaaba, c’est au tour des faux croyants parmi les juifs et les chrétiens de s’exposer en refusant d’obéir, alors qu’ils savaient pertinemment que c’était la vérité venue de Dieu. Ceci est donc la preuve que ces gens-là, à savoir les faux croyants parmi les Arabes, les juifs, et les chrétiens, ne cherchent qu’à suivre leurs propres désirs, et non pas la guidée de Dieu, et qu’ils n’ont donc rien de vrais croyants, même s’ils en ont l’apparence.

Nous voyons bien comment tu tournes ton visage vers le ciel, c’est pourquoi nous allons t’orienter vers une Qibla qui te donne pleine satisfaction. Tourne donc ton visage en direction de la Mosquée sacrée, et où que vous soyez, tournez vos visages en sa direction. Assurément, ceux à qui le Livre a été donné savent pertinemment que c’est la vérité venue de leur Seigneur, et rien de ce qu’ils font n’échappe à Dieu. S2:V144

Ce changement a donc permis de clairement faire la distinction entre les vrais croyants, et les faux croyants que sont les sectaires et les associateurs. Car, les vrais croyants, eux, suivent Dieu sans rechigner quoi qu’Il leur commande, alors que les faux croyants, eux, ne suivent Dieu que si cela rejoint leurs propres désirs. Aujourd’hui, Dieu fait à travers moi la même chose qu’Il avait avec le prophète Muhammad, à savoir qu’Il commande aux croyants du monde entier de choisir la Qibla de leur choix, et non plus forcément la Kaaba, et donc de se tourner dans la direction qu’ils veulent pour prier. Ce changement ne posera aucun problème pour les vrais croyants, bien au contraire cela les arrange plutôt, et vous verrez plus loin en quoi, car ceux-là sont sous la guidée de Dieu et croient en son messager que je suis. Alors que pour les faux croyants que sont la plupart des gens des religions, à savoir les musulmans, les juifs, et les chrétiens, ceux-là ne l’accepteront jamais, car ils ne sont en rien sous la guidée de Dieu, mais ne font que suivre leurs propres désirs, et obéir à Dieu et à son messager n’est pas quelque chose qui les intéresse vraiment.

Et, comme à chaque fois que je vous ai prescrit quelque chose, je ne vous demande jamais de m’obéir aveuglément, mais je le justifie toujours par les Écritures et les preuves concrètes.

Et, à Dieu appartiennent l’est et l’ouest. Par conséquent, où que vous vous tourniez, vous y trouverez la Face de Dieu… assurément, Dieu est partout, et Il sait tout. S2:V115

En effet, peu importe la direction vers laquelle on se tourne, Dieu est de toute façon partout. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Dieu prescrit une telle chose, mais déjà du temps de Moïse, quand les croyants ne formaient pas encore une communauté, tout comme c’est le cas aujourd’hui, Dieu avait commandé aux Enfants d’Israël de prendre pour Qibla leurs propres maisons, à savoir que quand ils sont chez eux, ils pouvaient se tourner dans la direction qu’ils voulaient pour prier :

Et Nous révélâmes à Moïse et à son frère : « Prenez pour votre peuple des maisons en Egypte, et prenez vos propres maisons comme Qibla et accomplissez la Salat… Et fais la bonne annonce aux croyants. » S10:V87

Le fait que les croyants ne forment plus aujourd’hui une vraie communauté, justifie donc qu’ils prennent pour Qibla leurs propres maisons, car la Qibla n’a vraiment de sens que si les croyants forment une seule communauté compacte regroupée dans une même zone géographique, comme cela était le cas pour les croyants du temps du prophète Muhammad, et où la Qibla fonctionnait comme un signe de ralliement et qu’elle servait à distinguer qui étaient les vrais croyants de ceux qui ne l’étaient pas.

Et où que tu ailles, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée (la Kaaba) — et ceci est assurément la vérité venant de ton Seigneur. Et rien de ce que vous faites n’échappe à Dieu. Et où que tu ailles, tourne ton visage vers la Mosquée sacrée, et où que vous soyez, tournez vos visages en sa direction, afin que les gens n’aient pas d’argument contre vous, excepté ceux d’entre eux qui sont de vrais injustes, mais ne les craignez pas, mais craignez-Moi pour que Je parachève mon bienfait sur vous, et puissiez-vous être bien guidés ! S2:V149-150

D’autre part, du vivant du prophète Muhammad, se tourner vers la Kaaba était quelque chose de totalement naturel et familier, car les Arabes avaient déjà pour coutume de se tourner en sa direction pour prier, et ce, bien avant la venue de l’islam. D’autre part, c’était quelque chose pour eux de totalement intuitif, car où qu’ils se trouvaient, ils savaient exactement dans quelle direction pour trouver la Kaaba et n’avait donc pas besoin de boussole pour le faire. Alors qu’aujourd’hui, avec les croyants disséminés partout sur terre, il n’y a plus rien de naturel à se tourner en direction de la Kaaba, alors qu’elle se situe à des milliers de kilomètres de la plupart des croyants, et qu’il n’y a plus vraiment de sens à le faire quand on prie tout seul chez soi.

Quand on voit à quel point les musulmans peuvent se prendre la tête pour des détails, comme de se disputer juste pour quelques degrés concernant la Qibla, ou pour la taille de leurs barbes ou la longueur de leurs djellabas, alors qu’à côté de cela, la plupart d’entre eux commettent les pires injustices du monde et n’ont plus aucune crainte de Dieu, cela montre bien à quel point il n’y a plus rien à espérer d’eux.

Dieu dit qu’à chaque fois qu’Il change une règle, c’est pour en apporter une meilleure, à savoir, une règle plus adaptée à l’époque et à la population à laquelle Il s’adresse.

Nous n’abrogeons de verset ou le faisons oublier, que pour en apporter un meilleur ou semblable. Ne sais-tu pas que Dieu est capable de toutes choses ? S2:V106

La nouvelle règle que Dieu a apportée à travers moi, son ultime messager, autorise chaque croyant à prier dans la direction de son choix, celle qui est la plus pratique en fonction de chacun, et vous allez voir que cette règle est aujourd’hui des plus sensées et adaptées. En effet, se tourner vers la Kaaba ou dans une quelconque direction particulière n’a aujourd’hui plus vraiment de sens, car la Qibla ne peut plus servir de signe de ralliement comme autrefois, étant donné que chaque croyant vit désormais seul et isolé des autres croyants. D’autre part, il n’est absolument pas pratique aujourd’hui de devoir se munir d’une boussole pour savoir dans quelle direction prier, d’autant plus qu’une simple erreur d’un degré suffirait à produire un écart très important, étant donné la grande distance qui sépare la plupart d’entre nous de la Kaaba. En effet, même s’ils pensent le contraire, la plupart des musulmans aujourd’hui ne prient même pas en direction de la Kaaba, car quand on habite à des milliers de kilomètres de la Kaaba, une erreur d’un seul degré, ce qui est très commun, conduit à un écart de plusieurs kilomètres.

Dans le verset suivant, Dieu s’adresse aux chrétiens, juifs, et musulmans, en leur disant qu’il ne sert strictement à rien pour eux de se tourner vers l’ouest ou l’est, à savoir vers Jérusalem ou vers la Kaaba, alors que leur vrai problème est ailleurs, à savoir que la plupart d’entre eux ne sont en rien de vrais croyants, mais plutôt des sectaires, des idolâtres, et des associateurs. En effet, à quoi sert-il à ces gens de se focaliser sur un simple détail, quand on sait qu’ils n’en ont que faire de Dieu et de la vérité ? La vraie obéissance à Dieu et la vraie piété, c’est d’abord de craindre Dieu et d’agir avec justice, et de L’adorer sans Lui donner d’associé ou d’intermédiaire… choses que les juifs, les chrétiens, et les musulmans, sont aujourd’hui loin de faire.

La dévotion ne consiste pas à tourner vos visages en direction de l’ouest et de l’est. Mais la vraie dévotion consiste à croire en Dieu, au Jour Dernier, aux anges, aux Ecritures et aux prophètes, et de donner de ses richesses, malgré soi, aux proches, aux orphelins, aux pauvres, à ceux en transit [et qui sont en situation de précarité], à ceux qui le demandent, et pour délier les jougs, et [consiste] à accomplir la Salat et à acquitter la Zakat, et concerne ceux qui tiennent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans l’adversité, la maladie, et quand les combats font rage… les voilà les véridiques, et les voilà les vrais pieux ! S2:V177

À l’époque du prophète Muhammad, le terme “gens du Livre” désignait uniquement les chrétiens et les juifs. Dieu les appelle ainsi car bien qu’ils aient le Livre avec eux, ils n’étaient en rien de vrais croyants, étant donné qu’ils avaient refusé de croire en son Rappel et en son messager. Aujourd’hui, ce terme englobe également les musulmans, car eux aussi, tout comme les juifs et les chrétiens avant eux, ont le Livre avec eux, et pourtant ils n’ont plus rien de vrais croyants. Dieu prévient à l’avance que tous ces faux croyants que sont aujourd’hui la plupart des gens des religions, ne changeront pas d’un seul pouce leur orientation sur laquelle ils sont actuellement, quand bien même on leur apporterait toutes les preuves du monde, car ils sont tout simplement hermétiques au moindre changement. Les juifs, tout comme les chrétiens et les musulmans, s’accrochent bec et ongles à leurs fausses religions inventées par eux-mêmes et leurs ancêtres, et jamais ils n’accepteront d’y changer quoi que ce soit, car leur boussole ou Qibla n’a jamais été la vérité de Dieu, mais simplement leurs propres passions.

Et si tu apportais à ceux à qui le Livre a été donné toutes les preuves [du monde], qu’ils ne suivraient jamais ta Qibla ! De même que toi, tu ne suivras jamais leur Qibla, ni les uns les autres ne suivraient jamais leur Qibla respective… et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de savoir, alors tu serais, assurément, du nombre des injustes. S2:V145

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s