Comment se mettre en couple dans le monde d’aujourd’hui ?

De plus en plus de croyants et de croyantes me demandent comment se mettre en couple aujourd’hui tout en respectant les règles de Dieu, d’où l’objet de ce petit article rapide pour mettre les choses bien au clair. J’ai déjà écrit un article complet concernant le mariage, mais cela n’explique pas comment y parvenir de façon concrète dans notre monde moderne. En effet, aujourd’hui, le mariage n’est pas vraiment le problème, mais plutôt les étapes préalables pour y parvenir. Autrefois, dans quasiment toutes les sociétés, on se mariait généralement au sein de sa communauté et la procédure pour y parvenir était standard. Mais, aujourd’hui, les gens sont face à un dilemme, car il devient difficile, voire quasi-impossible, de se marier sans avoir vécu avec la personne préalablement, et quant à l’option d’aller au mariage directement à peine quelques mois après la rencontre, cela ne se fait plus et ne peut mener qu’à l’échec, car c’est comme si on se mariait sans vraiment connaître la personne en face. D’autre part, il est difficile, passé un certain délai d’attente, de former un couple si on ne vit pas sous le même toit et sans rapports intimes. En effet, aucun homme ou femme en couple ne va par exemple accepter d’attendre des années avant d’avoir des relations intimes, ce qui conduit généralement à la mort du couple avant même d’arriver au mariage. Tout ceci fait que ceux qui veulent suivre la prescription du Coran n’arrivent pas à trouver de conjoint ou bien se mettent en couple avec le sentiment de culpabilité qu’ils désobéissent à Dieu. Sachez que les règles de Dieu sont toujours applicables, et quand Dieu abroge une règle, c’est pour en apporter une équivalente ou meilleure. Je vais donc vous donner la prescription de Dieu en la matière concernant notre monde moderne d’aujourd’hui.

L’objectif premier du mariage est la création d’un cadre stable permettant l’épanouissement du couple sur le long terme et la création d’un foyer favorable à la naissance et à la croissance d’une progéniture, et sert aussi à prévenir le libertinage qui est un véritable fléau, détruisant ceux qui y prennent part et la société toute entière, semant le vice et la tentation au sein des hommes et des femmes. C’est donc cet esprit qui est derrière le mariage, et pour arriver à le mettre en œuvre, il n’existe pas un seul chemin, celui des sociétés du passé, mais il en existe plusieurs. Les chiffres du divorce montrent que se marier à l’ancienne, à savoir de ne découvrir sa femme et de ne la connaître dans l’intimité de la vie de tous les jours qu’une fois le mariage contracté, conduit dans la très grande majorité des cas à l’échec du couple. De plus, ceux aujourd’hui qui acceptent de se marier selon la méthode ancienne sont généralement des gens déconnectés de la société et sectaires, et ne sont pas forcément les meilleurs éléments à choisir en tant que conjoint. La voie classique aujourd’hui pour ceux qui sont établis dans un mariage stable et heureux est de vivre en tant que mari et femme avant même de se marier civiquement, à savoir avec les mêmes droits et devoirs que les couples mariés, puis de se marier par la suite quand le couple a fait ses preuves. Procéder ainsi ne va pas à l’encontre des règles de Dieu tant qu’on a pour objectif réel de fonder un foyer et qu’on n’est pas dans une démarche de libertinage. Ce que je dis n’invite aucunement au libertinage ou à coucher au premier soir, mais de construire une relation progressive en prenant le temps nécessaire à chaque étape, qui généralement commence par la rencontre, puis des rendez-vous seul-à-seul en extérieur, puis la rencontre avec le cercle d’amis et les proches, puis le début des relations intimes une fois que l’on est décidé à s’engager plus loin avec pour objectif de se marier, puis la vie commune sous un même toit, et seulement après tout cela viennent les enfants et le mariage officiel. Voilà comment aujourd’hui la plupart des couples sérieux et solides se construisent, et cela respecte totalement la prescription de Dieu en la matière.

Je tiens cependant à insister sur le fait de prendre suffisamment de temps avant de commencer les relations intimes et d’habiter sous un même toit, car une fois qu’on décide de passer à cette étape cruciale, il faut déjà être clair dans sa tête quant à sa volonté de former un couple avec la personne en face. Donc, avant d’en arriver là, prenez le temps de bien connaître votre conjoint, testez le de manière poussée sur tous les aspects, que ce soit sur le plan spirituel, psychologique, moral, familial, financier, professionnel … tâtez le terrain autant que vous pouvez et prenez le temps nécessaire pour vous assurer que c’est bien avec cette personne que vous voulez être et aussi pour découvrir si la personne en face ne simule pas. Ce qui doit motiver votre décision de passer à l’étape suivante, à savoir les relations intimes et la vie sous un même toit, ce n’est pas le désir sexuel ou amoureux, mais le fait que la personne corresponde à vos propres critères ET également et surtout aux critères de Dieu. Et, si jamais votre couple doit se séparer avant même d’arriver au mariage, alors ce n’est pas grave si c’est la force des choses et que vous avez tout essayé, cela signifie justement que si vous étiez directement passé par le mariage, l’échec n’en aurait été que plus grand. Arriver au stade du mariage pour un couple aujourd’hui, c’est l’ultime étape et montre que le couple est arrivé à pleine maturité, et cela fonctionne donc comme une confirmation. Je ne dis pas pour autant qu’il n’est possible de se marier à l’ancienne, car je suis bien conscient que dans certains cas cela peut conduire aussi à un mariage réussi. Je dis seulement que ce n’est plus la seule manière d’agir aujourd’hui, et je dirais même que cela devient de plus en plus isolé de procéder de la sorte.

Pour bien me faire comprendre, je ne suis pas en train de dire que les relations sexuelles sont autorisées hors mariage, mais plutôt de dire que le mariage peut dans un premier temps uniquement être religieux, c’est à dire de prendre Dieu pour témoin qu’on forme désormais un couple avec la personne (inutile de passer par une tierce personne comme le font par exemple les musulmans, Dieu suffit largement comme témoin). Puis, une fois qu’on en a la possibilité, alors il faut finaliser cette union avec un mariage civique en mairie en bonne et due forme. Je ne dis pas non plus qu’il faut absolument procéder de la sorte, car si vous avez la possibilité de vous marier civiquement avant, alors c’est la bonne chose à faire. Dieu veut faciliter autant que possible les choses pour ses serviteurs et leur offre toutes les options possibles, et Dieu jugera chacun au cas par cas en fonction de ce qu’il y a à l’intérieur de lui-même.