Traduction du Coran 17 (Sourate 29)

L’araignée

Sourate 29

 

29:1 Alim, Lam, Mim.

29:2 Les gens ont-ils vraiment cru qu’on allait les laisser simplement dire : « Nous croyons ! », sans qu’on ne les soumette à l’épreuve ?

29:3 Et, Nous avons effectivement soumis à l’épreuve ceux avant eux, afin que Dieu détermine ceux qui disent vrai et ceux qui mentent.

29:4 Ou bien ceux qui commettent les mauvaises œuvres, pensaient-ils vraiment pouvoir Nous échapper ? En ce cas, ils ont bien mal jugé !

Il ne suffit pas de dire simplement : “je crois”, pour que Dieu nous croie sur parole et nous ouvre les portes de son Paradis. Les criminels pensaient vraiment pouvoir duper Dieu en disant de leurs bouches ce qu’ils n’ont pas dans le cœur, mais cela démontre juste qu’ils ne connaissent pas du tout Dieu, autrement, ils sauraient que nul ne peut mentir à Dieu impunément, sachant que Dieu connait parfaitement ce que cachent les poitrines. En effet, Dieu ne va pas s’en tenir à notre simple parole, mais va soumettre chacun d’entre nous à rude épreuve, jusqu’à faire ressortir notre véritable nature profonde. Les sectaires que sont les gens des religions sont persuadés qu’ils sont de vrais croyants, simplement parce qu’ils disent de leurs bouches qu’ils croient en Dieu. Mais, la vérité les concernant est qu’ils n’ont jamais su ce qu’était vraiment la foi et ne se connaissent même pas eux-mêmes. Dieu va les éprouver de telle manière à faire ressortir leur véritable nature, à savoir que la très grande majorité d’entre eux ne sont rien d’autre que des idolâtres et des sectaires.

Parmi les sectaires, ce sont généralement ceux qui cherchent le plus à afficher leur dévotion en public qui sont les plus criminels, car il faut sacrément être mauvais pour se servir de Dieu et de la religion comme moyen de briller aux yeux des gens. Tandis que ceux qui sont discrets dans leur pratique religieuse et qui ne ressentent pas le besoin de montrer aux autres la teneur de leur foi, sont en réalité parmi les plus sincères, car cela prouve qu’ils n’agissent que pour Dieu. Prenez par exemple les faux dévots que sont la plupart des imams, prêtres, rabbins, prêcheurs, cheikhs, ces gens-là se servent de la religion uniquement pour servir leur propre gloire, et tout chez eux est calculé et n’est qu’apparence trompeuse, à commencer par leur façon de s’habiller censée montrer aux autres qu’ils sont des dévots, leurs discours à base de formules religieuses qui ne reflètent généralement pas ce qu’ils ont à l’intérieur d’eux-mêmes, leur ton faussement posé qui n’a pour but que de leur donner l’apparence de la sagesse, leur façon d’afficher publiquement leur ferveur religieuse pour impressionner leurs coreligionnaires, et j’en passe. Quand vous fréquentez ces dignitaires religieux et les faux dévots que sont par exemple les salafistes, vous ne voyez en eux que sentiments de supériorité et mépris envers les autres, tandis que leur comportement est détestable en tous points. Dieu dit dans un autre verset que ce sont justement eux le véritable ennemi, car ils ne sont là que pour tromper les croyants. Il ne faut donc surtout pas suivre leur exemple, mais redoubler de vigilance à leur égard, car tout chez eux n’est que mensonge et tromperie. Les véritables croyants sont à l’opposé même de ces faux dévots, car ce n’est pas aux autres qu’ils cherchent à plaire mais uniquement à Dieu, et Dieu leur suffit amplement comme témoin de leur foi et de leurs œuvres, aussi bien les bonnes que les mauvaises.

Aujourd’hui, Dieu a envoyé son messager que je suis avec l’ultime critère de discernement, afin d’exposer la vraie nature des gens, et les masques sont donc en train de tomber. C’est très simple, celui qui croit en moi en tant que messager et qui croit en mon message comme étant la pure vérité venant de Dieu, celui-là est assurément un véridique, et Dieu lui apporte à travers moi la confirmation de sa bonne guidée et de sa sincérité. Tandis que celui qui ne croit pas en moi en tant que messager, et en mon message comme étant la pure vérité venant de Dieu, ou même qui en doute, celui-là ne peut être qu’un menteur, car il se trouve que je suis bel et bien ce que je prétends être et que mon message est bel et bien la pure vérité venant de Dieu. En effet, il est impossible de prétendre être bien guidé par Dieu, tout en ne reconnaissant pas son messager que je suis et sa Parole de vérité dont je suis porteur. Faites donc le test autour de vous, parlez de moi et de mon message à l’ensemble de votre entourage, et vous saurez alors qui parmi eux sont les vrais croyants et qui sont les menteurs. Plus les gens m’acceptent, moi et mon message, comme une évidence, plus ils sont bien guidés, et plus ils s’opposent à moi et à mon message, et plus ils sont égarés. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Mais, Dieu ne compte pas s’en arrêter là, mais va continuer de soumettre chacun d’entre nous à l’épreuve jusqu’à la fin de notre existence terrestre, afin de convaincre encore plus les croyants que ceci est la pure vérité venant de Lui, et jusqu’à ce que cela devienne évident pour les négateurs qu’ils sont des criminels en puissance, et seulement après, ils recevront le châtiment de Dieu sur eux. Un autre moyen de discerner les vrais croyants des criminels se trouve aussi dans la façon dont les gens se perçoivent eux-mêmes. Les vrais croyants se perçoivent comme des pêcheurs et ne sont donc pas du tout rassurés quant à leur avenir, tandis que les criminels ont une très bonne image d’eux-mêmes et sont convaincus qu’une bonne fin les attend. En effet, seul le criminel peut être confiant quant à son avenir, alors même qu’il persiste dans son injustice et qu’il rejette la vérité de Dieu après qu’elle se soit manifestée à lui. Tandis que le croyant, lui, est tout sauf rassuré, car il ne sait pas ce que l’avenir lui réserve et ne prétend pas se connaître lui-même, et seul la mort déterminera qui il est vraiment.

Dieu vous commande de transmettre ce message à votre entourage et de leur parler de moi en tant que son messager, à la fois en guise d’épreuve pour vous-mêmes et pour vos proches. Cela fait pleinement partie du devoir du croyant, toutes générations confondues, d’assumer ses croyances auprès de son entourage, d’une part, pour apporter la preuve de sa sincérité à Dieu, d’autre part, pour contribuer à transmettre son Rappel, et celui qui ne le fait pas, celui-là n’a pas rempli son devoir envers Dieu. Rappelez-vous donc de l’attitude d’Abraham, le modèle que Dieu a établi pour tous les croyants, et vous serez d’autant plus convaincus par ce que je suis en train de vous prescrire là. Le croyant n’a pas peur de la critique des égarés, ni de se mettre à dos ses proches, ni de perdre sa situation, car rien ne saurait le détourner de la voie de Dieu. Et puis, que vaut l’approbation des égarés une fois que Dieu nous a guidés sur sa vraie voie ? Rien du tout ! Et, seule l’approbation de Dieu compte vraiment pour les croyants.

29:5 Quiconque espère rencontrer Dieu, alors l’échéance de Dieu viendra sûrement. Et, Il entend tout et Il sait tout.

Quiconque espère un jour rencontrer Dieu, qu’il soit assuré que ce moment viendra forcément. Que le temps ne vous semble donc pas trop long, car chaque chose arrive en son heure, et pour un événement aussi crucial que la rencontre avec Dieu, il est bien normal d’attendre le temps qu’il faut. Le croyant ne doit pas douter de ce qu’il trouvera au bout du chemin, car ce qu’il trouvera assurément, c’est Dieu et ses propres œuvres, et il ne saurait en être autrement. Il ne sert donc à rien de s’imaginer des scénarios improbables dans sa tête, car c’est là le seul scénario possible, celui que Dieu nous a promis dans ses livres, et la promesse de Dieu est toujours vérité. Il faut donc savoir faire preuve de patience, et au lieu de vouloir accélérer votre rencontre avec Dieu, plutôt chercher à profiter du moment présent, car tant que nous sommes sur cette terre, c’est que nous avons certainement quelque chose à y apprendre, un bienfait à y accomplir, un mal à y purger. Le croyant bien guidé est celui qui vit son épreuve terrestre au jour le jour, sans se projeter plus loin, et qui s’applique dans chacune de ses tâches afin d’en tirer le meilleur profit possible.

L’épreuve terrestre est semblable à une journée de jeûne, au lieu de regarder l’heure toutes les cinq minutes, le bon croyant ne se soucie pas du temps, mais cherche à tirer profit de son jeûne du mieux qu’il peut, sans penser à sa faim ni au moment où il va pouvoir manger. Car, c’est justement la faim et l’attente qui caractérisent le jeûne, et si on cherche à les éviter à tout prix, en ce cas, jeûner ne sert strictement à rien et devient une torture inutile, sans nous rapporter le moindre bénéfice. La vie est également comme une épreuve d’endurance, le bon coureur ne pense pas à la ligne d’arrivée, mais se focalise plutôt sur le moment présent, en ménageant au mieux son effort à chaque instant, et ce, afin d’atteindre la ligne d’arrivée dans la meilleure position possible. Vivez donc chaque jour comme une nouvelle vie à part entière, sans penser au jour d’après, et chaque jour, donnez vous à fond comme si c’était votre dernier jour sur terre, et ne baissez jamais les bras. En effet, c’est justement la répétition des jours qui caractérise le plus cette épreuve terrestre, et d’un jour à l’autre, on peut avoir l’impression de faire du surplace, mais rapporté à toute une vie, celui qui a su fournir les efforts nécessaires voit clairement les progrès accomplis. L’entraînement, la répétition des choses, il n’y a que cela de vrai pour celui qui veut progresser, et ce, dans tous les domaines de la vie. Ce n’est pas pour rien que Dieu nous rappelle sans cesse dans le Coran que nous devons faire preuve d’endurance, car l’épreuve terrestre est très longue, et la répétition des jours finit par peser sur nous. Mais, celui qui est conscient de cela et qui s’arme de patience, celui-là vivra beaucoup mieux cette attente et saura tirer un meilleur profit de ses diverses expériences sur terre.

29:6 Et, celui qui lutte, ne lutte en fin de compte que pour lui-même. En effet, Dieu se passe largement du monde entier.

Quand il s’agit d’obéir à Dieu, la plupart des gens pensent que les efforts qu’ils font, ils les font pour Dieu, mais en réalité, obéir à Dieu, ce n’est pas rendre service à Dieu, mais seulement à soi-même. Certes, le croyant agit avant tout pour plaire à Dieu, mais ses actions ne profitent en fin de compte qu’à lui-même et non pas à Dieu, étant donné que Dieu se passe largement du monde entier et n’a ni besoin de notre adoration ni de notre obéissance. Il n’y a que les vrais croyants, ceux dont la foi est sincère, qui comprennent vraiment ce principe, et du coup, ne ménagent pas leurs efforts quand il s’agit d’obéir à Dieu, car ils savent qu’en faisant cela, ce seront eux les premiers gagnants. Tandis que les sectaires que sont la plupart des musulmans, juifs, ou chrétiens, n’ont pas cette croyance, car la vérité les concernant est qu’ils ne réfléchissent pas à ce qu’ils font, mais agissent uniquement par mimétisme et esprit de groupe. La religion pour eux est avant tout une affaire de communauté, le but étant de s’intégrer et de faire comme les autres, et ils ne font pas les choses par eux-mêmes. C’est comme l’enfant qui pense que c’est une corvée que d’obéir à ses parents et qui ne fait pas les choses par lui-même. Alors que la vérité est que tout ce qu’il fait, il le fait avant tout dans son propre intérêt, et non pas dans celui de ses parents. En effet, si l’enfant obéit à ses parents, il rencontrera alors le succès, ce qui fera son propre bonheur, puis indirectement celui de ses parents, et s’il leur désobéit, il sera alors le seul perdant dans l’histoire, et même si cela peut attrister ses parents, cela ne changera pas grand chose à leur situation.

Les faux croyants, quand il s’agit d’obéir à Dieu, pensent qu’ils doivent choisir entre eux-mêmes et Dieu, et choisissent eux-mêmes, car leur engagement envers Dieu n’est pas sincère. On peut tous jouer la comédie, mais au-delà d’une certaine limite, notre vraie nature ressort forcément. On peut demander aux sectaires de jouer au croyant modèle au sein de leurs communautés, de simuler la dévotion quand ils sont en présence de leurs coreligionnaires, cela, ils savent très bien faire. Par contre, quand il s’agit de prendre leurs responsabilités devant Dieu, et de mettre un terme à leur idolâtrie et sectarisme pour ne plus consacrer leur religion qu’à Dieu, là, il n’y a plus personne. En effet, on peut mentir à tout le monde, sauf à Dieu, et si ces gens-là avaient vraiment été sincères dans leur engagement envers Dieu, alors cela ferait bien longtemps que Dieu les aurait guidés sur sa vraie voie, mais vu qu’ils ne le sont pas, ils demeureront pour toujours les sectaires et les idolâtres qu’ils sont. 

Si les gens avaient réellement foi, cela se verrait immédiatement, à savoir qu’ils consacreraient leur vie entière à faire le bien autour d’eux et seraient complétement orientés vers l’au-delà. Mais, cela n’est généralement pas leur cas, ce qui est le signe bien visible que la plupart d’entre eux n’ont pas une foi réelle, même si beaucoup sont persuadés du contraire. Seuls les vrais croyants sont vraiment impliqués dans l’accomplissement des bonnes œuvres et dans la recherche de la vérité, et ils le démontrent à travers leur engagement sans faille, ne reculant devant rien pour prouver à Dieu leur bonne foi. La différence entre le croyant et le sectaire se voit clairement dans leurs vies respectives, et comme dit : on reconnaît un arbre à ses fruits. Les vrais croyants, eux, ont une bonne vie et font les bons choix, ce qui est le signe qu’ils sont bien guidés et que Dieu est satisfait d’eux. Tandis que les sectaires font les mêmes choix que n’importe quel autre égaré, et leur vie est une succession de malheurs sans fin, ce qui est le signe qu’ils ne sont en rien bien guidés et que Dieu est en colère contre eux. Le vrai croyant ne prend pas l’obéissance à Dieu comme une corvée, une contrainte, un fardeau, mais plutôt comme une véritable miséricorde, car c’est cela qui l’élève en tant qu’individu et qui est la clé de sa réussite et de son salut. Il agit donc de son plein gré, et obéir à Dieu le comble à tous points de vue, sachant que Dieu ne commande que le bien. Tandis que les sectaires sont comme l’âne qui porte une pile de gros livres sur son dos, à savoir que la religion pour eux se limite à un fardeau, sans leur apporter le moindre bénéfice. Étant donné qu’ils n’ont pas été sincères envers Dieu, Dieu a conforté les sectaires dans leur égarement et les a soumis à l’humiliation dans tous les aspects de leur vie.

29:7 Et, ceux qui ont cru et qui ont accompli les bonnes œuvres, assurément, Nous les absoudrons de leurs péchés, et Nous les récompenserons conformément à ce qu’ils faisaient de mieux.

Ceux qui ont cru en Dieu, en ses messagers, et en la vérité quand elle leur est parvenue, et qui ont fait le bien tout au long de leur vie, ceux-là, Dieu les absoudra de leurs péchés et les récompensera conformément à ce qu’ils faisaient de mieux. Personne n’est parfait, et nous avons tous accumulé un grand nombre de péchés tout au long de notre vie, et la seule manière pour que nos péchés nous soient pardonnés, ce n’est pas d’accepter Jésus Christ comme sauveur, ni d’être musulman et de vouer un culte spécifique à Muhammad, ni d’être juif et de bénéficier d’un passe-droit en tant que “peuple élu de Dieu”, mais seulement de mettre tous nos espoirs en Dieu, de continuer à lutter contre nos péchés afin de les empêcher de prendre le dessus sur nous, et de nous efforcer à faire le bien. Voilà donc ceux qui obtiendront vraiment le pardon de Dieu, quant aux autres, aucun pardon ne sera possible pour eux. Nos péchés ne doivent pas nous décourager de vouloir continuer de faire le bien et de croire en la promesse de Dieu. Car, le Diable cherche à nous faire croire qu’on est trop mauvais pour mériter la miséricorde de Dieu, et qu’il nous faut donc baisser les bras pour nous abandonner à lui. Quels que soient vos péchés, aussi nombreux et graves puissent-ils être, ne désespérez jamais de la miséricorde de Dieu, et continuez à œuvrer pour votre salut, car Dieu dit dans un autre verset qu’Il pardonne TOUS les péchés, du moment que notre repentir est sincère.

Cette épreuve terrestre sera perçue à postériori comme une bonne chose par les serviteurs de Dieu, car leurs diverses expériences leur permettront d’apprendre de leurs erreurs et de revenir vers Dieu encore meilleurs qu’ils ne l’étaient avant de ne l’avoir quitté. Pour celui qui cherche la guérison de Dieu, le péché est le seul moyen de le purger du mal qui est enfoui en lui, à condition de le rejeter ensuite et de lui tourner complétement le dos. Le péché nous apprend aussi l’humilité, le pardon, et la tolérance. En effet, comme disait Jésus : “Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre”. Durant cette épreuve terrestre, nous sommes tous amenés à commettre un nombre incalculable de péchés, et cela concerne aussi les messagers de Dieu, il ne faut donc pas nous voiler la face comme le font les sectaires que sont par exemple les musulmans, pour qui le péché est complétement tabou, jusqu’au point de développer en eux une forme de schizophrénie, les empêchant de faire face à leurs péchés et d’y mettre un terme. Au lieu de cela, la plupart d’entre eux finissent par mener une double vie : l’une où ils donnent l’illusion d’être de parfaits dévots, l’autre où ils commettent les pires péchés de la terre. Or, la première étape de la guérison consiste d’abord à prendre conscience de ses péchés et de les reconnaître comme tels, car on ne peut résoudre un problème sans l’avoir préalablement identifié. Ceux qui cherchent vraiment la guérison, Dieu leur manifestera leurs péchés et leur inspirera ensuite un repentir sincère, de sorte qu’ils soient au final totalement guéris. Tandis que les pervers et hypocrites qui mentent à Dieu, ceux-là, Dieu ne les guérira jamais de leur mal, et leurs péchés finiront par complétement prendre le dessus sur eux, jusqu’à ce qu’ils ne soient plus en mesure de les cacher aux autres, et que cela se reflète sur l’ensemble de leur être.

En plus de nous pardonner tous nos péchés, ce qui est extrêmement généreux de sa part, Dieu nous promet qu’Il nous récompensera conformément à nos meilleures œuvres, ce qui nous encourage encore plus à chercher à faire le bien et à ne pas nous laisser miner par nos péchés, et fonctionne comme une sorte de prime à la bonne action. Il ne faut jamais désespérer de la miséricorde de Dieu et ne jamais se décourager de faire le bien, car quand bien même notre mal serait grand, il n’y a que de cette manière qu’on peut espérer être sauvé, sachant que le pardon de Dieu s’étend sur tout et n’a pas de limite. Quand bien même on commettrait un péché tout au long de notre vie, il ne faut jamais cesser le combat, du moins ne pas l’accepter dans notre tête, car l’accepter, c’est abdiquer face au péché, ce qui conduit à la mort de l’âme. Le vrai Dieu est un Dieu de tolérance et de pardon sans limite aucune, qui n’a rien à voir avec le faux “dieu” rigide, intolérant, sanguinaire, et sans pitié que les musulmans ont créé à leur image. Dieu nous tend les bras et est prêt à nous pardonner tous nos péchés, tant que notre démarche envers Lui est sincère et qu’on le prouve avec des actes.

29:8 Et, Nous avons enjoint à l’homme la bienfaisance envers ses parents, mais s’ils t’incitent à m’associer ce sur quoi tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas. C’est vers Moi que sera votre retour, et Je ferai alors avec vous le bilan de tout ce que vous avez fait.

En toutes circonstances, nous devons bien agir avec nos parents, qu’ils agissent bien avec nous ou non, et nous devons leur obéir autant que possible, excepté s’ils nous commandent d’associer à Dieu ce sur quoi nous n’avons aucune connaissance, que ce soit en adoptant des idoles ou des intermédiaires en dehors de Dieu, ou bien en suivant des règles qui ne viennent pas de Dieu. Typiquement, si vos parents sont des sectaires musulmans, juifs, ou chrétiens, et qu’ils cherchent à vous convaincre de suivre leurs fausses règles inventées, là-dessus aucune négociation n’est possible, ou s’ils sont des non-croyants et qu’ils vous incitent à désobéir à Dieu d’une quelconque manière que ce soit, là encore, aucun compromis n’est possible. Leur seul statut de parents nous oblige à bien nous comporter avec eux, il faut donc nous rappeler que c’est avant tout pour Dieu qu’on fait cela, et non pas pour eux. Si jamais vos parents cherchent à vous faire du mal, alors ne vous laissez pas faire, mais protégez-vous contre leur mal tout en continuant à leur vouloir le bien. Il est facile de bien agir avec nos parents s’ils partagent les mêmes croyances que nous et qu’ils sont des gens de bien, mais là où c’est une véritable épreuve, c’est quand cela n’est pas le cas et qu’il nous faut malgré tout trouver un juste milieu pour éviter leur mal tout en continuant à chercher leur bien. Il faut savoir trouver le détachement nécessaire pour ne pas être affectés par leurs critiques et par le fait qu’ils refusent de suivre la voie de Dieu, car seul Dieu peut guider les gens, et non pas nous. Il faut se rappeler qu’au final, tout ce que l’on fait, on le fait uniquement pour nous-mêmes, et non pas pour les autres, et au jour du Jugement Dernier, Dieu nous ressortira toutes nos œuvres pour en faire le bilan avec nous.

29:9 Et, ceux qui ont cru et qui accomplissent les bonnes œuvres, Nous les intégrerons assurément parmi les vertueux.

Avant que Dieu ne nous guide, nous étions tous des égarés, et de ce fait, nous commettions le mal sans même le réaliser. Mais, une fois que Dieu nous a ouvert les yeux sur nous-mêmes et nous a montré la voie, notre guérison s’est faite progressivement jusqu’à atteindre notre objectif final, celui de devenir des gens de bien. Dieu est comme celui qui accueille des délinquants pour ensuite en faire des gens tout ce qu’il y a de plus respectables, à condition que ces derniers acceptent eux-mêmes de changer en bien. En effet, la condition nécessaire pour devenir quelqu’un de bien est d’aspirer à la guérison de Dieu, et pour cela, on doit accepter de nous remettre en question et de fournir les efforts nécessaires pour rejeter le mal et faire le bien à la place, et c’est là un processus long et douloureux, celui de toute une vie de labeur et de lutte. Mais, Dieu n’a jamais dit que cette épreuve terrestre était facile, et connaissant la récompense qui attend ceux qui auront œuvré, l’effort en vaut largement la chandelle, et connaissant le châtiment qui attend ceux qui auront échoué, mieux vaut ne pas considérer cette option. Si on prend ce chemin qu’est celui de la guérison de l’âme, alors à chaque fois qu’on regardera en arrière, on réalisera tout le chemin parcouru, et on mesurera encore plus à quel point Dieu est extrêmement bon et miséricordieux pour nous avoir pris sous son aile alors que nous ne le méritions pas. En effet, si on se rappelle de qui on était juste quelques années en arrière, on ne se reconnaîtrait pas nous-mêmes et on n’accepterait pas de nous pardonner, mais le pardon et la miséricorde de Dieu n’ont pas de limite. Il nous faut donc demeurer conscients à chaque instant de notre vie qu’on a encore plein de choses mauvaises enfouies en nous, et ne pas tomber dans le piège de nous considérer comme déjà complétement guéris, mais demeurer toujours dans une démarche d’humilité, de simplicité, et de remise en question.

29:10 Et, il y en a parmi les gens qui disent : « Nous croyons en Dieu ». Puis, à peine subissent-ils un mal pour la cause de Dieu, qu’ils considèrent avec la même crainte les représailles des gens et le châtiment de Dieu. Tandis que si un secours venait de la part de ton Seigneur, ils diraient : « Nous étions avec vous ! » Comme si Dieu n’était pas suffisamment bien placé pour savoir ce qu’il y a dans le cœur de chacun.

29:11 Et, assurément, Dieu déterminera qui sont les vrais croyants et qui sont les hypocrites.

Il y a des gens qui disent de leurs bouches croire en Dieu et en son messager, et qui se revendiquent comme faisant partie des croyants, mais à peine sont-ils soumis à la moindre pression, qu’ils craignent les gens autant qu’ils craignent Dieu, et cèdent à leurs menaces en trahissant l’engagement qu’ils avaient préalablement pris envers Dieu. Mais, si contre toute attente, Dieu apportait miraculeusement son secours aux croyants, les voilà qui feraient comme s’ils étaient toujours demeurés fidèles à leur engagement, alors qu’en vérité, à l’intérieur d’eux-mêmes, ils l’avaient complétement trahi. Ces gens-là ne savent-ils pas qu’il ne sert strictement à rien de chercher à se cacher de Dieu alors qu’Il lit à l’intérieur d’eux et sait parfaitement les traîtres qu’ils sont ? Mais, Dieu aveugle les injustes, leur faisant oublier qu’Il est témoin de toutes choses, ceci, afin qu’ils ressortent leur véritable nature criminelle tout en pensant que personne ne les voit. Dieu soumet délibérément les croyants à rude épreuve, non pas pour les mettre en difficulté, mais pour affermir leur foi, et par la même occasion, exposer les hypocrites qui se cachent dans leurs rangs, ceux qui disent de leurs bouches une chose, mais qui dans leurs têtes, pensent tout autre chose.

Dieu ne croit pas les gens sur parole, mais c’est dans la vraie vie qu’Il les éprouve, en les sortant de leur zone de confort, pour les soumettre à des situations telles qu’ils sont obligés de révéler leur véritable nature cachée. Ceux qui sont sincères dans leur engagement envers Dieu, le confirment au moment de l’épreuve de la plus belle des manières. Tandis que les hypocrites se contentent de belles paroles, et à la moindre épreuve, révèlent les ignobles traîtres qu’ils sont vraiment. C’est pour cela que Dieu définit toujours le croyant comme étant celui qui croit et qui fait suivre sa croyance par les actes, et l’un ne va pas sans l’autre, car c’est au moment de l’épreuve et à travers les actes que l’on reconnait la vraie nature des gens. Parlez donc peu, mais agissez beaucoup, voilà les gens que Dieu aime le plus.

29:12 Et, ceux qui ont refusé de croire disent à ceux qui ont cru : « Suivez notre voie et nous répondrons de vos péchés ». Alors qu’ils ne répondront en rien de leurs péchés et ne sont que des menteurs.

29:13 Une chose est sure, ils porteront leurs fardeaux, et d’autres fardeaux en plus de leurs propres fardeaux, et ils auront à répondre de leurs mensonges au jour du Jugement Dernier.

Ceux qui refusent de croire appellent les croyants à ne pas croire comme eux en leur affirmant qu’ils assumeront pour eux leurs péchés. Or, ils ne font que leur mentir, car ils ne pensent rien de ce qu’ils disent, et si jamais les croyants les avaient suivis et que cela les aurait conduits dans la tourmente, alors ils n’auraient rien assumé à leur place. Ceux qui refusent de croire agissent exactement comme le Diable, à savoir qu’ils poussent les autres à désobéir à Dieu, puis les laissent ensuite assumer seuls les conséquences de leur désobéissance. Dieu dit que ceux qui refusent de croire et qui incitent les autres à ne pas le faire, non seulement, porteront le poids de leurs propres fautes, mais également une part de celles de ceux qu’ils ont induit en erreur avec eux. En effet, Dieu dit dans un autre verset que celui qui contribue à une bonne œuvre en bénéficiera d’une part, tandis que celui qui contribue à une mauvaise œuvre en portera une part de responsabilité. Au jour du Jugement Dernier, Dieu fera payer à ceux qui ont refusé de croire le plein prix de leurs crimes, aussi bien ceux dont ils se sont rendus eux-mêmes coupables, que ceux qu’ils ont induits chez les autres, et ils devront aussi répondre de tous leurs mensonges.

Chacun ne portera que son propre fardeau, et nul ne pourra porter le fardeau d’autrui ou se soulager d’une part de son fardeau sur quelqu’un d’autre, et chacun ne recevra en fin de compte que ce qu’il faisait. Les gens des sectes qui se font appeler “religions” pensent que la simple appartenance à leurs religions leur permettra d’échapper aux conséquences de leurs crimes, mais ce n’est là qu’un mensonge que le Diable a réussi à leur faire croire, sachant que le Coran dit tout le contraire, à savoir que chacun est tributaire de ses actes et devra en assumer seul les conséquences. Le principe de base de cette épreuve terrestre consiste précisément à prendre ses responsabilités devant Dieu et à mener sa propre barque, tandis que ceux qui optent pour les fausses voies du Diable que sont les religions, font le choix de la facilité en préférant se laisser tirer par les autres. Ceux-là n’ont en rien pris leurs responsabilités devant Dieu, et ceux-là finiront à coup sûr grands perdants, quand bien même, ceux sur qui ils s’appuieraient seraient les messagers de Dieu en personne. On n’accède au Paradis que par ses propres efforts, et nul ne volera sa place ou ne profitera d’une quelconque aide extérieure, telle est la règle immuable de Dieu. Le seul sur qui on a le droit de s’appuyer, c’est Dieu Lui-Même, et cela tombe bien, car celui qui s’appuie sur Dieu n’a besoin de personne d’autre.

29:14 Et, Nous envoyâmes Noé à son peuple, il demeura alors parmi eux pendant mille ans, auxquels il faut soustraire cinquante années. Puis, le Déluge les balaya alors qu’ils étaient injustes.

29:15 Nous le sauvâmes alors, de même que les passagers de l’Arche, et Nous en fîmes une leçon pour le monde entier.

L’histoire de Noé n’est pas du tout un récit légendaire ou symbolique comme les faux croyants le pensent, mais c’est un récit tout ce qu’il y a de plus réel et historique, et qui fait partie des grands signes de Dieu à l’intention des hommes, car il représente une grande leçon pour l’humanité toute entière, c’est pourquoi Dieu a perpétué sa mémoire jusqu’à la fin des temps. Dieu veut nous montrer à travers ce récit que le fait que tous les hommes de la terre soient des injustes ne l’a en rien empêché par le passé de les détruire tous collectivement, et leur grand nombre n’y a donc rien changé. Aussi, le fait que le châtiment se soit fait attendre pendant 950 ans ne l’a en rien empêché de finalement tomber pile à l’heure qu’Il lui avait préalablement fixée. Si Dieu a perpétué la mémoire du Déluge, c’est parce qu’un châtiment similaire nous attend, le châtiment de l’Heure. Dieu veut de cette manière nous rappeler que le châtiment annoncé de l’Heure est tout ce qu’il y a de plus réel, et que s’Il a déjà détruit une fois l’ensemble des injustes de la terre de manière collective, Il n’aura aucune difficulté à le refaire une seconde fois. Les croyants ne doivent donc avoir aucun doute quant à la réalité du châtiment de l’Heure, et quant au fait qu’il a en réalité déjà commencé.

Nous vivons aujourd’hui une époque très similaire à celle de Noé : Tout comme le châtiment avait mis 950 ans avant de tomber, jusqu’au point où le peuple de Noé n’y croyait plus du tout, de même aujourd’hui, cela fait 1400 ans que le châtiment de l’Heure se fait attendre, à tel point que quasiment plus personne ne croit plus en sa venue. De même qu’à l’époque de Noé, les gens étaient rassurés par leur grand nombre et ne concevaient pas le fait qu’ils puissent tous avoir tort face à Noé et que Dieu puisse tous les détruire collectivement, la même chose se passe aujourd’hui, à savoir que les huit milliards d’injustes que comptent la terre se disent qu’il est impossible qu’ils subissent tous la destruction en même temps, et qu’un seul homme puisse avoir raison à lui tout seul contre eux tous. Pourtant, c’est la stricte vérité, et c’est bien normal en ma qualité de messager et avertisseur de Dieu. Le seul fait que Dieu vous ait aujourd’hui envoyé son ultime messager que je suis, alors qu’Il n’a envoyé aucun autre messager depuis 1400 ans, constitue l’un des plus grands signes de l’approche de l’Heure. Et, si cela ne vous suffit, vous n’avez alors qu’à regarder dans quel état désastreux se trouve aujourd’hui le monde pour constater à quel point l’Heure est très proche, excepté que les aveugles que sont les injustes sont incapables de voir quoi que ce soit. Tout comme les innombrables avertissements et le long délai que Dieu avait accordé au peuple de Noé ne leur avaient en fin de compte servi à rien, de même, mes innombrables avertissements et le long délai que Dieu accorde aujourd’hui aux 99.9% que sont les criminels de la terre ne leur serviront également à rien.

La seule raison qui empêche aujourd’hui le châtiment de tomber sur les injustes est le fait que Dieu en ait fixé l’heure longtemps à l’avance. Et, Dieu ne saurait punir un peuple avant que son délai ne soit atteint. Mais, une fois ce délai atteint, alors plus rien ne pourra empêcher que le châtiment de tomber sur les injustes, car telle est la règle immuable de Dieu. Dieu a envoyé le premier Déluge sous forme d’une vague qui avait balayé toute la terre et détruit tous les injustes jusqu’au dernier. Dieu enverra le second Déluge sous forme d’une vague d’un tout autre genre, mais qui sera tout aussi destructrice, qui balayera l’ensemble la terre pour n’épargner aucun criminel. Et, cette vague est déjà en train d’arriver, et elle a déjà atteint une partie des habitants de l’Ukraine, et ce n’est là qu’un début. La marque du châtiment de Dieu est qu’il ne peut être anticipé par les criminels, c’est pourquoi ceux qui sont pour le moment épargnés se pensent encore totalement à l’abri, tout comme les Ukrainiens se pensaient à l’abri jusqu’à ce que le châtiment ne vienne à eux. Dieu dit dans un autre verset qu’Il cache à peine l’Heure, c’est pourquoi, les croyants, qui eux ont des yeux pour voir, la voient arriver sans difficulté, tandis que les criminels demeureront dans l’aveuglement le plus complet jusqu’à leur destruction finale.

29:16 De même, Abraham, quand il dit à son peuple : « Adorez Dieu et craignez-Le. C’est la meilleure chose que vous puissiez faire, si vraiment vous saviez.

29:17 Ceux que vous adorez en dehors de Dieu ne sont que de fausses idoles fabriquées de toutes pièces, et vous n’avez créé là qu’un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors de Dieu ne peuvent en rien subvenir à vos besoins. Cherchez plutôt votre subsistance auprès de Dieu, et adorez-Le et soyez reconnaissants envers Lui. C’est vers Lui que vous serez ramenés.

29:18 Et, si vous me traitez de menteur, alors d’autres communautés avant vous avaient également traité leurs messagers de menteurs. Le rôle des messagers ne consiste seulement qu’à transmettre de la façon la plus claire possible. »

L’histoire se répète encore et encore, à savoir que les gens s’inventent des idoles qu’ils ont créées eux-mêmes, et délaissent Dieu. Autrefois, ces idoles étaient sous la forme de statues incarnant des divinités d’un autre monde. Aujourd’hui, avec les sectes qui se font appeler “religions”, ce sont les messagers de Dieu, leurs compagnons, les saints, et les prêcheurs, qui sont vénérés à leur place. Mais, cela n’en demeure pas moins de l’idolâtrie, car, que ces idoles soient des statues de pierre ou de vraies personnes, Dieu seul est digne d’être adoré. Quand vous allez dans une mosquée, une synagogue, ou une église, vous n’entendrez quasiment que les noms de Muhammad, Jésus, Moïse, David, de même que ceux de leurs compagnons, et très peu le Nom de Dieu, alors que ces lieux sont censés être réservés à Dieu en exclusivité. Quand vous demandez aux idolâtres d’abandonner leurs idoles pour n’adorer que Dieu, vous devenez alors pour eux l’ennemi numéro un à abattre et ils vous traitent de tous les noms. Est-ce que ce sont vos idoles qui vous apportent votre subsistance quotidienne ? Ou bien est-ce Dieu ? Alors pourquoi ne remerciez-vous pas Dieu et ne Le craignez-vous donc pas en cessant votre idolâtrie ?

Aujourd’hui, ceux qui refusent de croire en moi et en mon rappel émanant de Dieu, me traitent de gourou, d’imposteur, de possédé, de sorcier, de fou, d’orgueilleux, et il en fût exactement de même avec tous les autres précédents messagers. Les gens ne tirent-ils donc pas les leçons du passé ? Dieu ne m’a envoyé uniquement que pour les croyants, et mon rôle consiste simplement à transmettre son message de la manière la plus claire possible, ce que je fais depuis le début de ma mission et que je continue à faire. Que ceux qui refusent de croire en moi s’éloignent donc de moi de la distance qui sépare les deux pôles, et qu’ils profitent autant qu’ils peuvent du temps qui leur reste, car bientôt, ils subiront le châtiment.

29:19 N’ont-ils pas vu comment Dieu commence la Création puis la régénère ? Rien de plus facile pour Dieu !

29:20 Dis : « Parcourez la terre et voyez comment Il a commencé la création du monde. Puis, Dieu procédera à l’ultime régénération. Dieu est assurément capable de tout faire. »

Dieu est celui qui a commencé la Création et qui la regénère encore et encore, jusqu’à l’ultime régénération, et cela demeure toujours aussi facile pour Lui. Dieu nous invite à explorer la terre afin d’avoir la preuve vivante de ce qu’Il nous dit dans le Coran, et cela ne concerne pas seulement la terre, mais aussi les peuples qui l’ont habitée. En effet, Dieu nous a délibérément laissé les traces des précédentes générations d’hommes afin de nous montrer que rien ne dure, et que chaque génération, aussi puissante soit-elle, doit laisser sa place à la suivante, jusqu’à la toute dernière génération, la nôtre. De même, Dieu nous montre comment cet univers s’est formé, comment la terre a vu le jour, comment sont nés les continents, les mers, les océans, les montagnes, les déserts, les forêts, et nous permet de voir l’évolution de la nature à travers le temps. On peut ainsi voir comment la terre est passée par différentes phases successives, tantôt destructives, tantôt régénératrices, jusqu’à l’ultime régénération, qui sera suivie de l’ultime destruction, celle de l’Heure.

Dieu veut ainsi nous rappeler que ce n’est pas parce que la vie est cyclique que cela signifie pour autant que ce cycle ne s’arrêtera jamais. Car, viendra un jour, le jour où l’Heure se produira, où toute forme de vie touchera à sa fin, pour qu’il ne demeure plus que la Face de Dieu, tout comme il y a déjà eu une époque dans le passé où aucune forme de vie n’existait encore, excepté Dieu. Mais, la fin du monde ne signifie pas la fin tout court, mais le début d’une nouvelle ère, grandiose et glorieuse, pour les serviteurs de Dieu, l’ère de la Seconde Création, de la Résurrection, et de l’éternité auprès de Dieu dans les Cieux. Ne vous laissez donc pas tromper par la répétition du cycle de la vie, car il donne l’impression que ce monde est éternel, à tel point que le plupart des gens ne croient même plus qu’il aura une fin, pourtant, cette fin n’a jamais été aussi proche qu’aujourd’hui. De même, à l’échelle de notre vie humaine, la répétition des jours nous fait oublier que l’on va tous mourir un jour, et que ce jour peut arriver à tout moment, car la vérité est qu’il ne faut pas plus d’un cheveu pour passer de la vie à la mort. Ne tombez donc pas dans l’illusion d’éternité que procure cette vie présente, mais vivez les pieds sur terre tout en ayant la tête orientée vers les cieux, car la vie future, la vraie vie éternelle, n’est pas de ce monde, mais se trouve au Ciel auprès de Dieu, et nous sommes sur le point d’y accéder … la seule question est de savoir de quel côté on sera.

29:21 Il châtie qui Il veut et Il prend en miséricorde qui Il veut, et c’est vers Lui que vous retournerez.

29:22 Et, vous ne saurez jamais Le tenir en échec, ni sur terre ni dans les cieux. Et, vous n’avez en dehors de Dieu ni protecteur ni secoureur.

Dieu est le seul et unique Décideur de toute chose, et Il châtie qui Il veut et accorde sa miséricorde à qui Il veut, et Il n’a de compte à rendre à personne. C’est donc vers Dieu qu’il faut vous tourner si vous voulez obtenir le salut, tandis que les sectaires se tournent vers autre que Dieu, ce qui pour eux est l’échec assuré. Il n’y a pas d’autre option, et celui qui veut une autre voie que celle que je vous prescris là, moi le messager de Dieu, ne saura jamais tenir Dieu en échec, et en dehors de Dieu, il n’aura pas le moindre protecteur ou secoureur. La voie que je vous prescris là est la seule et unique voie de salut, pourtant la très grande majorité des gens la rejettent avec force et s’accrochent coûte que coûte aux traditions de leurs ancêtres, car ils ne sont que des injustes. Si vous voulez vraiment être sauvés, alors soumettez-vous à Dieu dès maintenant, abandonnez vos idoles, quittez vos sectes, accomplissez les bonnes œuvres, cessez vos injustices, et ne prenez que Dieu pour seul Maître, Guide, Soutien, Protecteur, et Sauveur. Persistez dans votre grand déni et injustice, et vous subirez alors le même sort peu enviable que vos prédécesseurs.

29:23 Et, ceux qui refusent de croire aux preuves de Dieu et en sa rencontre, ceux-là ne sauraient bénéficier de ma miséricorde, et ceux-là auront un châtiment douloureux.

Ceux qui refusent de croire aux preuves de Dieu et qui nient leur rencontre avec Lui n’ont aucune chance de bénéficier de sa miséricorde. La moindre des choses pour espérer pouvoir bénéficier de la miséricorde de Dieu est de croire en ses preuves et d’être conscient qu’on devra un jour rendre compte de nos actes devant Lui. Or, ce n’est pas le cas de la plupart des gens, y compris des gens des religions. En effet, quand on présente les preuves de Dieu aux musulmans, juifs, et chrétiens, ils n’en tiennent aucunement compte et continuent de suivre comme si de rien n’était les traditions de leurs ancêtres. Quand on leur dit qu’ils devront un jour comparaître devant Dieu et rendre compte de leurs actes, ils n’y croient pas, et pensent que la simple appartenance à leur religion leur ouvrira directement les portes du Paradis. Quand on leur demande de rallier la voie de Dieu et de cesser d’être les sectaires et les idolâtres qu’ils sont, ils s’accrochent coûte que coûte à leurs traditions, à leurs communautés, et à leurs idoles, quand bien même on leur montrerait par A + B que leurs traditions n’ont aucun sens, que leurs communautés toutes entières sont vouées à la destruction, et que leurs idoles n’ont pas le moindre pouvoir à côté de Dieu. Pour cette raison, musulmans, juifs, et chrétiens n’ont aucune chance de bénéficier de la miséricorde de Dieu, étant donné qu’ils n’ont de cesse d’être appelés à sa voie, mais qu’ils s’y refusent obstinément. Le vrai croyant, lui, ne fait partie d’aucune secte, mais mène sa propre barque au milieu de l’océan, en comptant uniquement sur Dieu pour l’amener à bon port, sain et sauf. Tandis que les sectaires se sentent pour le moment totalement en sécurité à bord de leur immense paquebot de croisière, sans se douter que ce dernier est sur le point de sombrer comme le Titanic, les emportant tous au passage avec lui. En effet, le jour où Dieu va s’en prendre à leurs communautés, les sectaires n’auront alors aucune chance d’en réchapper, tout comme le bateau qui coule crée autour de lui un effet d’aspiration, ce qui élimine toute chance de salut pour tous ceux qui se trouvent à son bord. Le mieux que je puisse vous recommander est donc de vous éloigner autant que possible des sectes et des sectaires, et ce dès maintenant, car le châtiment de Dieu plane au-dessus de leurs têtes, et il ne vaut mieux pas être dans leurs parages quand ce dernier finira par tomber sur eux.

29:24 Cependant, la seule réponse du peuple d’Abraham n’a été que de dire : « Tuez-le ou brûlez-le ! ». Mais, Dieu le sauva des flammes. Il y a en cela des signes clairs pour les gens qui croient.

Quand Abraham a appelé son peuple à abandonner les idoles pour ne plus se consacrer qu’à Dieu, non seulement ils ont refusé de l’écouter, mais pire encore, leur seule réaction a été de vouloir le tuer, ce qui démontre leur extrême barbarie et injustice. Mais, Dieu a clairement montré de quel côté Il était, en faisant que le feu ne brûle pas Abraham, ce qui constitue un signe incontestable pour tout vrai croyant. Or, cela n’a pas du tout fait réagir le peuple d’Abraham, alors même qu’ils venaient d’assister à l’un des plus grands miracles de Dieu, car Dieu ne guide pas les injustes et les maintient dans leur aveuglement jusqu’à ce que le châtiment les atteigne.

29:25 Et, [Abraham] dit : « En réalité, vous n’avez adopté des idoles en dehors de Dieu que dans l’unique but de vous rapprocher davantage les uns des autres dans ce bas-monde. Puis, au Jour de la Résurrection, vous vous renierez tous mutuellement, et vous vous maudirez les uns les autres. Tandis que le Feu sera votre refuge, et que vous n’aurez personne pour vous servir de soutien. »

Voilà donc la vérité crue concernant les idolâtres et les sectaires, toutes époques confondues, à savoir qu’ils ont pris des idoles en dehors de Dieu uniquement pour fortifier leurs liens avec les autres membres de leur communauté. En effet, pour les sectaires et les idolâtres, la religion n’a rien à voir avec Dieu et l’autre monde, mais a tout à voir avec l’humain et ce monde ici-bas, et ce qu’ils recherchent avant tout, c’est seulement de faire partie d’une communauté. Les religions d’aujourd’hui fonctionnent exactement sur le principe d’une secte, à savoir qu’elles ne sont rien d’autre qu’un rassemblement d’hommes guidés par d’autres hommes comme eux, chacun y trouvant son propre intérêt, et Dieu n’est en fin de compte qu’un prétexte. Les religions d’aujourd’hui ne sont que de simples alliances entre hommes, tandis que la Vraie Religion est La Vraie Alliance avec Dieu. Aujourd’hui, musulmans, juifs, et chrétiens sont persuadés que leurs liens sont indestructibles, alors qu’au Jour de la Résurrection, ils se renieront et se maudiront mutuellement, car ils révéleront ce jour-là leurs véritables visages de criminels et d’hypocrites. En effet, il suffira que Dieu les soumette à l’épreuve pour qu’ils trahissent leur communauté, car en fin de compte, chacun d’entre eux n’agit que par pur intérêt égoïste, sans se soucier véritablement ni de Dieu ni des autres. La vérité concernant les sectaires est qu’ils sont des gens sans foi ni loi, et il ne faut donc jamais se lier avec eux, autrement, on peut être sûrs que tôt ou tard ils nous trahiront.

Le jour où Dieu décidera de s’en prendre à eux, non seulement les liens qu’ils avaient tissés au sein de leur communauté se briseront comme s’ils n’avaient jamais existé, mais pire encore, ils deviendront tous les pires ennemis les uns des autres, et se retrouveront chacun seul face à Dieu, sans personne pour les soutenir ou les sauver du châtiment. Voilà donc la fin qui attend les musulmans, juifs, chrétiens, et autres sectaires, s’ils persistent dans leur voie actuelle. En réalité, les sectaires sont déjà dans la division, car de l’extérieur, ils peuvent donner l’impression qu’ils sont unis, tandis que de l’intérieur, il n’y a pas plus divisés qu’eux, car chacun d’entre eux ne fait que mentir aux autres et n’agit que dans son propre intérêt et non pas dans celui de la communauté. Dieu a semé la haine et l’inimitié au sein de leurs communautés, et ils ne reçoivent là que la monnaie de leur pièce, car ils se méritent amplement les uns les autres, et c’est ainsi que Dieu rétribue les injustes.

29:26 Lot crut alors en lui et dit : « Je vais de ce pas migrer vers mon Seigneur. C’est assurément Lui le Puissant, le Sage. »

29:27 Et, Nous fîmes don à Abraham d’Isaac et de Jacob, et Nous plaçâmes la prophétie et le Livre au sein de sa descendance. Et, Nous lui donnâmes son salaire dans la vie ici-bas, tandis que dans l’au-delà, il figurera parmi les vertueux.

Lot a répondu de la bonne manière à l’appel d’Abraham, car la bonne guidée, la réussite, et le salut, sont effectivement auprès de Dieu, le Puissant, le Sage. Et, tout bon croyant devrait apporter la même réponse au messager de Dieu que je suis, à savoir en faisant le choix de migrer immédiatement vers Dieu sans attendre. Car, pourquoi faire attendre Dieu une seule seconde quand on sait tout le bien qui nous attend si on suit ce qu’Il dit ? Migrer vers Dieu, ce n’est pas liquider ses biens, se séparer de ses proches, et se retirer du monde des hommes, mais cela consiste simplement à désormais donner la priorité à Dieu et de marcher vers Lui, et ce, jusqu’à la fin de sa vie. Maintenant que Dieu vous a envoyé son messager que je suis, vous devez impérativement suivre les instructions qu’Il vous donne à travers moi, aussi bien celles d’ordre général que plus spécifiques. Pour tout croyant sincère, une fois qu’il croise le chemin du messager de Dieu, il y a un avant et un après, et sa vie n’est plus jamais la même. En effet, quand Dieu envoie ses messagers, c’est pour révolutionner la vie des croyants et les éprouver comme jamais ils ne l’ont été, ceci, afin de parfaire leur foi et parachever sa guérison sur eux avant de les ramener à Lui. Il est donc normal que le changement sur eux soit radical et s’en ressente sur l’ensemble de leur vie, tandis que ceux pour qui ce n’est pas le cas, cela signifie qu’ils ne jouent pas vraiment le jeu, et ceux-là ne dupent en fin de compte qu’eux-mêmes.

En récompense de sa dévotion sans faille, Dieu a récompensé Abraham en lui donnant pour fils Isaac, qui lui donnera à son tour Jacob, tous deux étant des gens de bien et des prophètes de Dieu. Dieu a également donné à Abraham un acompte sur son salaire dans cette vie ici-bas, en faisant de lui un homme extrêmement riche sur cette terre, tandis que dans l’au-delà, il figurera parmi les vertueux. Sachant que notre degré de vertu détermine notre proximité avec Dieu, cela signifie qu’Abraham figurera parmi les rapprochés de Dieu. Celui qui, sur le modèle d’Abraham, répond à l’appel de Dieu, aura à la fois la réussite dans cette vie ici-bas et dans l’au-delà, mais pour cela, il faut d’abord qu’il applique à la lettre tout ce que Dieu lui commande. Obéissez-donc à Dieu et à son messager que je suis si vous voulez vraiment réussir !

29:28 De même, Lot, quand il dit à son peuple : « Vous vous livrez à une turpitude à laquelle aucun autre peuple dans le monde ne s’était encore jamais livré avant vous :

29:29 Pratiquez-vous l’acte sexuel avec des hommes comme vous ? Vous livrez-vous au brigandage ? Et commettez-vous le blâmable au sein de vos assemblées ? Mais, pour seule réponse, son peuple se bornait à dire : « Amène-nous le châtiment de Dieu si ce que tu dis est vrai. »

29:30 Il dit : « Seigneur ! Viens-moi en aide contre ce peuple de débauchés. »

Le peuple de Lot est le premier peuple au monde à ne s’être jamais livré à l’homosexualité de manière collective. La pratique qui était répandue chez eux était que leurs femmes ne leur servaient uniquement que pour leurs besoins de reproduction et pour élever leurs enfants, tandis que pour ce qui est de la satisfaction de leurs désirs charnels, ils leur préféraient largement les hommes. Parmi leurs autres pratiques condamnables, ils se livraient régulièrement au brigandage et prenaient part à des orgies au sein de leurs assemblées. Le peuple de Lot était certainement un des peuples les plus débauchés qui aient jamais existé sur cette terre, voilà pourquoi Dieu l’a laissé en exemple pour que les hommes ne reviennent plus jamais à un tel degré d’immoralité. En effet, même aujourd’hui, avec tout le vice qui existe dans le monde, nous n’avons pas atteint ce niveau, excepté localement dans des quartiers réputés pour leur débauche, comme par exemple le Quartier Rouge à Amsterdam ou Pigalle à Paris. Au lieu de tenir compte de son avertissement, le peuple de Lot était plutôt dans la provocation et la défiance envers Dieu, lui apportant pour seule réponse qu’il mette à exécution sa menace en amenant le châtiment de Dieu sur eux. Tous les criminels de toutes les générations réagissent de la même manière quand ils sont rappelés à l’ordre, à savoir qu’ils sont pris d’orgueil criminel, et au lieu de craindre Dieu et de faire machine arrière, bien au contraire, ils poussent encore plus loin leur folie criminelle et se montrent encore plus insolents vis à vis de Dieu. Or, ce qu’ignorent tous les criminels, c’est que si Dieu n’avait pas déjà fixé un délai pour leur destruction, Il aurait alors satisfait à leur demande depuis bien longtemps. De même, les injustes aujourd’hui me demandent d’amener le châtiment de Dieu sur eux pour leur prouver que je dis vrai, mais à quoi leur servira-t-il de croire une fois que celui-ci s’abattra sur eux ? À rien ! Car il sera alors bien trop tard pour réagir.

29:31 Et, quand nos émissaires anges vinrent à Abraham pour lui annoncer la bonne nouvelle, ils dirent : « Nous allons faire périr les habitants de cette cité, car ses habitants sont des injustes. »

29:32 Il dit : « Lot s’y trouve », ils dirent : « Nous savons parfaitement qui s’y trouve. Nous allons le sauver, lui et sa famille, excepté sa femme qui sera du nombre des exterminés. »

29:33 Puis, quand nos émissaires anges arrivèrent auprès de Lot, il fût extrêmement gêné pour eux et ne sut quoi leur dire. C’est alors qu’ils dirent : « N’aie crainte et ne sois pas affligé, nous allons te secourir toi et ta famille, excepté ta femme qui sera du nombre des exterminés.

29:34 Nous allons faire tomber sur les habitants de cette cité un châtiment venant du ciel à cause des perversions auxquelles ils s’adonnaient. »

29:35 Et, Nous laissâmes de cet épisode une trace bien visible à destination de ceux qui savent faire usage de leur raison.

Le peuple de Lot était tellement mauvais que seul Lot et sa famille comptaient parmi les gens de bien. Cela nous montre une fois de plus que le fait d’être en grand nombre ne va pas empêcher les criminels de subir le châtiment de Dieu de manière collective. Quand bien même la terre entière ne compterait plus que des injustes, que Dieu les exterminerait tous sans exception, car telle est la règle de Dieu, et la règle de Dieu ne change jamais. Vous ne devez donc pas agir en prenant pour référence la majorité des gens qui vous entourent, surtout en cette époque de la fin des temps qui ne compte quasiment plus que des criminels, autrement vous finirez assurément détruits comme eux. Vous devez plutôt prendre pour références les autres croyants et pour modèles ultimes les messagers de Dieu, car ceux-là sont les seuls bons exemples à suivre. Aujourd’hui, la logique de la plupart des gens consiste simplement à se comparer aux autres pour voir s’ils sont dans la moyenne des gens, et si c’est le cas, alors cela a pour effet de les rassurer, et du coup, ils continuent de s’aveugler quant à leurs propres injustices. Alors que pour savoir si on est vraiment quelqu’un de bien et si on est bien guidé, il faut comparer notre comportement à ce que Dieu nous prescrit dans ses Livres, et si on agit selon les commandements de Dieu, alors cela signifie que c’est bien le cas, autrement, il faut corriger ce qui ne va pas. Il faut également être attentif à ce qui nous arrive dans la vie, car si notre vie est ponctuée de malheurs, alors cela signifie qu’on est un criminel, tandis que si notre vie se déroule globalement sans encombre, alors cela indique que Dieu est content de nous. Si les gens des religions réfléchissaient par eux-mêmes au lieu d’agir par mimétisme et esprit de groupe, ils verraient alors sans mal que le Coran condamne en tous points leur comportement et présente leur exemple comme celui à ne surtout pas suivre, mais clairement ils sont incapables de le réaliser, ce qui montre bien que Dieu les a aveuglés du fait de leur grande injustice.

Le châtiment de Dieu tombe au cas par cas, à savoir que Dieu ne fait aucune victime collatérale, par conséquent, ceux qui sont touchés par le châtiment sont forcément des criminels. Quand vous regardez le journal télévisé, vous ne devez pas croire en la propagande du Diable qui présente les criminels qui ont subi le châtiment de Dieu comme étant des victimes. Car, le Diable ne veut pas que les gens assimilent le fait d’être touché par une calamité au châtiment de Dieu, mais veut leur faire croire que tout ce qui arrive est complétement arbitraire, ceci, afin qu’ils continuent dans leur voie criminelle sans se poser de question, jusqu’à subir à leur tour le châtiment. L’équation est pourtant très simple : Dieu ne punit uniquement que les criminels. Car, à quoi bon punir ceux qui Lui obéissent ? Donc, quand vous voyez le malheur frapper les gens un peu partout dans le monde, cela signifie tout simplement que le monde dans lequel nous vivons est rempli de criminels. Tous ces malheurs qui sévissent aujourd’hui dans le monde devraient donc interpeller les gens et les inciter à mettre un terme à leurs iniquités afin de ne pas en faire également les frais. Mais, au lieu de cela, la plupart des gens ne font pas le rapprochement avec le châtiment de Dieu, car la réalité les concernant est que cela fait bien longtemps qu’ils ne croient plus au châtiment de Dieu, et attribuent tous ces malheurs au simple fait du hasard. Quand vous voyez par exemple les Ukrainiens perdre la vie dans des conditions atroces, perdre leur famille, leur maison, leur travail, et vivre dans la terreur absolue, c’est cela le châtiment de Dieu, et Dieu est en train de les punir à cause de leur injustice extrême et de leur grande rébellion. Ceux qui sont dans la même attitude que les Ukrainiens ou qui se font les avocats des criminels, de même, ceux qui refusent ce Rappel de Dieu, doivent s’attendre à subir également le châtiment, et ce n’est plus qu’une question de temps avant que ce dernier ne les atteigne. Sachez juste une chose, quand votre heure viendra, le châtiment de Dieu tombera sur vous sans que vous ne puissiez ni l’anticiper ni le repousser. Agissez donc maintenant pendant qu’il en est encore temps en suivant ce Rappel émanant de Dieu !

Dieu nous montre aussi à travers cet épisode qu’Il n’existe aucun traitement de faveur, et que chacun n’est tributaire que de ses propres œuvres. La preuve en est, la femme de Lot a été parmi les gens qui ont été détruits, ce qui nous montre bien que le fait qu’elle soit la femme d’un messager de Dieu ne l’a en rien avantagée. En effet, chacun ne peut gagner le Paradis que par ses propres efforts et par la sincérité de son engagement envers Dieu, tandis que ceux qui mentent à Dieu et qui commettent les injustices, ceux-là ne sauraient échapper au châtiment qui les attend.

Quand les émissaires anges de Dieu arrivèrent auprès de Lot, il fut gêné pour eux et ne savait pas comment réagir, car son peuple a cherché à les séduire afin d’obtenir d’eux des faveurs sexuelles, étant donné qu’ils étaient attirés par les hommes et que les anges de Dieu sont tous extrêmement beaux. Lot était donc inquiet quant à leur réaction, mais les anges le rassurèrent en lui disant que lui et sa famille n’avaient rien à craindre d’eux, excepté sa femme qui devait faire partie de ceux à exterminer, du fait qu’elle n’avait pas foi à l’intérieur d’elle-même et qu’elle était du nombre des injustes. Dieu a délibérément laissé des traces bien visibles de cet épisode afin que les générations suivantes gardent en mémoire que son châtiment est bien réel, et que s’ils reproduisent le même mauvais comportement que celui du peuple de Lot, ils doivent alors s’attendre à subir la même fin violente qu’eux.

29:36 De même, Madian, quand Nous leur envoyâmes leur frère Chouayb, qui leur dit alors : « Adorez Dieu et aspirez au Jour Dernier, et ne semez pas la corruption sur terre. »

29:37 Mais, ils le traitèrent de menteur, et de ce fait, ils furent frappés par le tremblement de terre. Et, voilà qu’au petit matin, ils gisaient tous sans vie dans leurs maisons.

Toujours et encore le même rappel issu des messagers de Dieu, à savoir de n’adorer que Dieu et d’aspirer au Jour Dernier, et de mettre un terme aux injustices. Mais, les criminels de toutes les générations se détournent de Dieu et Lui préfèrent leurs idoles et leurs intermédiaires, et privilégient cette vie ici-bas plutôt que l’au-delà, et persistent dans leurs injustices sans aucune crainte de Dieu. Et, leur fin est toujours la même, à savoir que, tôt ou tard, ils finissent tous par subir collectivement le châtiment de Dieu, et ce, de manière aussi violente qu’inattendue pour eux. Moi, l’ultime messager de Dieu, je reprends donc en chœur le rappel à l’ordre de tous les précédents messagers de Dieu, et j’avertis les criminels d’aujourd’hui que s’ils persistent dans leur grand déni et injustice, ils subiront alors inévitablement le même sort que leurs prédécesseurs. Dieu n’a que l’embarras du choix quant à la manière de châtier les criminels : cela peut très bien être un tremblement de terre, une tempête, une inondation, un effondrement de terrain, un tsunami, une guerre, une éruption volcanique, une météorite, un virus, et la liste des châtiments est aussi longue que variée. Le châtiment de Dieu arrive toujours à l’improviste sur les criminels, de sorte qu’ils ne puissent pas anticiper sa venue. Il est donc tout à fait normal que les criminels se sentent pour le moment totalement à l’abri, car cela fait partie de la signature du châtiment de Dieu que de tomber sans prévenir. C’est toujours au petit matin que le châtiment de Dieu intervient, de même c’est au matin que la police interpelle généralement les criminels, de même c’est au petit matin que Vladimir Poutine avait lancé son offensive contre l’Ukraine, ce qui est le signe que cette guerre a été commandée par Dieu en guise de châtiment. En effet, s’il y a bien un moment où les gens sont totalement vulnérables, c’est bien au petit matin, quand ils ne sont pas encore sortis de leur sommeil. Cela dit, Dieu peut frapper à n’importe quel moment et n’importe où, et les criminels risquent donc la destruction à tout instant et ne sont à l’abri nul part. Tenez donc compte de mon rappel de Dieu, et vous assurerez votre sécurité, de même que celle de votre famille, ignorez-le, et je vous jure sur Dieu que vous en ferez bientôt les frais.

29:38 De même, les Aad et les Tamud, et vous le voyez clairement à travers leurs habitations. Le Diable leur avait enjolivé leurs œuvres, ce qui les a détournés de la voie, alors qu’ils y voyaient pourtant parfaitement clair.

Celui qui s’installe durablement dans l’injustice, Dieu laisse le Diable lui enjoliver ses œuvres, de sorte à lui faire croire qu’il fait le bien, tandis qu’il fait en réalité le mal. La plupart des gens aujourd’hui sont persuadés qu’ils sont des gens de bien, pourtant, leur attitude n’est pas conforme à ce que Dieu prescrit dans ses Livres, ce qui montre qu’ils sont tellement ancrés dans l’injustice qu’ils ne réalisent même plus leur mal. Seul le croyant est lucide sur lui-même, car il y voit parfaitement clair, et voit donc aussi bien le mal qu’il fait que le bien. Le croyant doit malgré tout demeurer extrêmement vigilant et éviter de désobéir à Dieu, autrement, il peut très vite s’aveugler sur lui-même et perdre la voie après l’avoir connue. C’est pour cela que j’invite les croyants à ne pas jouer avec le feu en s’installant durablement dans le péché, ou en trainant trop des pieds pour mettre en œuvre mes instructions émanant de Dieu, car ceux qui agissent ainsi, Dieu finira par les détourner de Lui sans même qu’ils ne le réalisent. C’est exactement ce qui est arrivé aux Aad et aux Tamud, qui au départ, étaient tous deux bien guidés. En effet, les Aad étaient les descendants de ceux que Dieu avait sauvés avec Noé à bord de l’Arche, tandis que les Tamud étaient les descendants des croyants que Dieu avait épargnés parmi les Aad. Tous deux avaient donc parfaitement en mémoire le souvenir du châtiment de Dieu, et connaissaient parfaitement sa voie, ce qui ne les a pas empêchés de s’en écarter jusqu’au point de l’oublier complétement, et c’est alors que le châtiment de Dieu s’est abattu sur eux. C’est à partir du moment où les gens oublient complétement la voie de Dieu et ne sont même plus conscients qu’ils sont des criminels, mais bien au contraire, sont persuadés qu’ils sont des gens de bien, que le châtiment de Dieu finit par tomber. Aujourd’hui, la très grande majorité des gens sont dans cette situation, ce qui est le signe que leur destruction est imminente.

29:39 De même, Coré, le Pharaon, et Haman. Moïse leur était effectivement venu avec les preuves évidentes, mais ils s’enflèrent d’orgueil sur terre. En aucun cas, ils n’auraient pu Nous échapper.

29:40 Nous saisîmes donc chacun d’entre eux à cause de son péché. Il y en a contre qui Nous envoyâmes une tempête, d’autres qui furent saisis par le Cri, d’autres que Nous fîmes engloutir par la terre, et d’autres que Nous noyâmes. Et, Dieu ne saurait être injuste envers les gens, mais ce sont plutôt eux qui sont injustes envers eux-mêmes.

Le Pharaon de Moïse était certainement l’un des monarques les plus puissants que le monde ait jamais connu, Coré l’un des hommes les plus riches, et Haman, l’un des plus grands bâtisseurs de la terre. Ces trois hommes ont pour point commun qu’ils avaient fait preuve d’un orgueil inégalé sur cette terre, à tel point qu’ils mirent Dieu au défi, sûrs de leur puissance et persuadés que Dieu ne pouvait rien faire pour les arrêter. Mais, Dieu leur a montré à tous trois qu’ils ne faisaient absolument pas le poids contre Lui, et par la même occasion, a montré à l’humanité toute entière que ceux qui agissent avec orgueil sur terre et qui Le défie, ne peuvent finir qu’au plus mal. En effet, Dieu a ouvert le sol sous Coré, le faisant engloutir avec son palais, effaçant ainsi toute trace de lui sur cette terre. Quant au Pharaon et à son chef bâtisseur, Haman, Dieu leur a fait subir l’humiliation suprême en les noyant sous les flots. S’agissant des Aad, peuple de géants qui se croyait invincible sur cette terre, Dieu leur a envoyé une violente tempête de sable qui les a frappé pendant 7 jours d’affilée, les réduisant à l’état de paille éparpillée. Enfin, pour ce qui des Tamud, Dieu les a saisis par le Cri, les foudroyant sur place sans même qu’ils ne puissent avoir le temps de réagir. Dieu nous montre ainsi qu’Il n’a que l’embarras du choix quand il s’agit de punir les criminels, et que peu importe la puissance que l’on croit détenir, Dieu peut nous évincer aussi facilement que cela l’est pour nous d’écraser un insecte sous nos pieds. Dieu n’est jamais injuste envers les gens, mais ce sont plutôt les gens qui sont injustes envers eux-mêmes en dépassant largement les bornes, jusqu’à ce que le châtiment devienne inévitable pour eux. Dieu ne cesse de nous envoyer ses signes, de nous appeler à Lui par tous les moyens, de passer sur nos injustices, de nous combler de ses bienfaits. Pourtant, rien n’y fait, la plupart des gens persistent dans leur grand déni et injustice, et continuent de se détourner de Dieu et d’ignorer tous ses rappels à l’ordre, ce qui fait qu’ils ne pourront blâmer qu’eux-mêmes une fois que le châtiment de Dieu s’abattra sur eux.

29:41 L’image de ceux qui prennent des alliés en dehors de Dieu est semblable à celle de l’araignée qui se construit une maison, sachant qu’il n’existe pas de maison plus fragile que celle de l’araignée, si vraiment vous saviez.

29:42 Dieu sait toute chose qu’ils invoquent en dehors de Lui. Et, c’est Lui le Puissant, le Sage.

29:43 Ainsi sont les paraboles que nous dressons aux gens, mais ne les comprennent uniquement que les vrais savants.

Ceux qui prennent des alliés en dehors de Dieu pensent que leur alliance peut les protéger en quoi que ce soit contre Dieu. Or, Dieu leur montre à travers cette parabole très parlante que le réseau qu’ils forment avec leurs alliées n’est pas plus solide que ne l’est une toile d’araignée. En effet, la toile d’araignée est bien connue pour son extrême fragilité, du fait qu’elle se disloque à la moindre intempérie, et à chaque fois que cela se produit, l’araignée n’a d’autre choix que de la reformer de nouveau, et c’est là une lutte sans fin dont la cause est perdue d’avance. De même, il en est de ceux qui prennent des alliés en dehors de Dieu, à l’image de ceux qui misent sur leurs communautés, leurs concitoyens, leurs gouvernements, leurs clans, leurs familles, leurs amis, en pensant qu’ils peuvent les protéger en quoi que ce soit contre Dieu. Il suffit juste que Dieu décide de s’en prendre à leur alliance, pour que celle-ci vole en éclat comme si elle n’avait jamais existé. Voyez pas exemple le réseau international que constituaient il y a encore quelques années les Frères Musulmans. Ce réseau était implanté sur l’ensemble du globe, et était extrêmement riche et puissant, et comptait énormément de membres. Cette confrérie était si puissante qu’elle contrôlait des pays entiers comme par exemple la Turquie ou l’Egypte. Les Frères Musulmans se pensaient invincibles du fait qu’ils avaient tissé leur toile à travers le monde entier. C’est là que Dieu a décidé de s’en prendre à eux du fait de leur grande injustice, en nommant au pouvoir le Maréchal Al-Sissi, qui du jour au lendemain, a persécuté tous leurs cadres jusqu’au dernier et les a tous faits emprisonner ou condamnés à mort. S’en est ensuite suivi une véritable chasse aux sorcières dans tous les pays du monde, du fait que les Etats-Unis et l’Europe avaient désormais classé cette organisation comme étant terroriste. De même l’exemple de la Libye, avec le système tribal qu’avait mis en place Mouammar Kadhafi, reposant sur l’alliance des 105 tribus que comptaient tout le pays. Les Libyens pensaient que leur système ne pourrait jamais être démantelé du fait qu’il reposait sur l’ensemble des tribus du pays. Mais, à cause de leur immense injustice, Dieu leur a montré le contraire en amenant la guerre chez eux et en divisant leurs rangs à jamais, ce qui fait qu’aujourd’hui encore, leur pays est en proie à la guerre et à la misère, sans aucun espoir de retour à la normale. De même, il en sera des Etats-Unis et de ses alliés qui se pensent invincibles, et que Dieu peut détruire à tout moment, et cela arrivera certainement dans un avenir proche.

Dieu dresse des paraboles extrêmement parlantes afin qu’il n’y ait aucune confusion possible quant au message qu’Il veut nous faire passer. En effet, quand on voit avec quelle facilité la toile d’araignée se disloque aussitôt qu’elle est frappée par une intempérie, cela nous montre de façon claire à quel point toute alliance en dehors de Dieu est extrêmement fragile et ne peut être vouée qu’à l’échec. Pourtant, la plupart des gens prennent d’autres alliés en dehors de Dieu, que ce soit leurs communautés religieuses, leurs groupes ethniques, ou leurs gouvernements. Ils ne comprennent pas que nul ne peut les protéger en dehors de Dieu, et que la seule véritable alliance indestructible est celle que l’on contracte avec Dieu. Moi, le messager de Dieu, je vous invite donc à rejoindre l’Alliance de Dieu, pas celle des juifs, des chrétiens, et des musulmans, qui depuis bien longtemps n’a plus plus cours du fait de leur trahison, mais celle des véritables croyants selon le modèle pur monothéiste d’Abraham, en dehors de toutes sectes. Voilà donc la seule véritable Alliance qui ne se brisera jamais, et tout autre alliance ne peut être vouée qu’à la destruction. Soyez donc bien avertis : Si vous ne rejoignez pas l’Alliance de Dieu, vous serez alors irrémédiablement détruits.

29:44 Dieu a créé les cieux et la terre pour une bonne raison, il y a en cela une preuve pour les croyants.

La meilleure preuve que Dieu existe est tout simplement notre propre création et celle de l’univers qui nous entoure. Les non croyants demandent à ce qu’on leur apporte les preuves de l’existence de Dieu, alors qu’elles sont partout autour d’eux, excepté que celui que Dieu a rendu aveugle du fait de son injustice ne pourra jamais rien voir. En effet, peu importe dans quelle direction on se tourne, pour celui qui se comporte avec justice et qui est ouvert à la croyance, tout le mène à Dieu. Ne pas croire en Dieu alors que ses preuves sont partout, c’est comme de voir une magnifique villa, entretenue avec grand soin et dont chaque élément de décor a été choisi avec une extrême attention, et de se dire qu’elle s’est faite toute seule, sans qu’il n’y ait quelqu’un qui en ait conçu les plans, puis qui ait procédé à sa construction et veillé à son entretien. Vivre dans cette villa de luxe qu’est la terre, tout en pensant qu’il n’y a pas un Créateur derrière, est encore plus insensé que cela. Dieu a créé cet univers et les créatures qui l’habitent pour une bonne raison, et non pas par jeu, et au fur et à mesure que l’on avancera dans notre apprentissage de la vie, on découvrira petit à petit le véritable plan de Dieu. Pour le moment, nous sommes à l’étape de l’épreuve terrestre, le bac à sable de l’humanité, qui va ensuite nous ouvrir la voie à la véritable vie d’adulte, la vie éternelle auprès de Dieu dans les Cieux. Mais, pour mériter cette vie de rêve, il nous faut d’abord prouver à Dieu que notre soumission et loyauté envers Lui ne souffrent d’aucune faille. Quant aux traitres, ce sera la fin de la partie pour eux à l’issue de cette épreuve terrestre, car après cela, ils rejoindront l’Enfer pour y brûler pour l’éternité.

29:45 Récite ce qui t’a été révélé du Livre et observe la Salat. Assurément, la Salat protège contre la turpitude et le blâmable. Et, l’évocation de Dieu protège bien plus encore. Et, Dieu sait parfaitement ce que vous fabriquez.

Voilà un ordre que Dieu a enjoint à tous ses messagers, et qui est de réciter ce qui leur a été révélé du Livre, car c’est à travers le Livre qu’ils dispensent le Rappel de Dieu, et parce qu’il n’y a de véritable savoir, sagesse, et autorité que dans la Parole-même de Dieu. L’autre ordre récurrent concerne l’observation de la Salat, rendez-vous indispensable pour ne pas s’égarer. En effet, la Salat est ce qui nous permet de garder le contact avec Dieu, sans jamais trop nous éloigner de Lui, ce qui est le meilleur moyen de nous protéger contre la turpitude et le blâmable. Mais, mieux encore que la Salat, qui est un lien ponctuel avec Dieu, il y a l’évocation de Dieu, qui est un lien permanent, sachant que la pensée de Dieu éloigne de nous les mauvaises pensées et attire les bonnes. Celui qui a Dieu à l’esprit, celui-là, le Diable ne pourra pas l’approcher, et il est par conséquent à l’abri de toute tentation, et sans tentation il n’y a pas de péché. Dieu connait parfaitement la moindre de nos actions, et le croyant qui garde cela en tête va donc y réfléchir à deux fois avant de commettre un péché. Il n’y a pas besoin d’une police de la religion, comme cela est le cas par exemple en Iran, en Afghanistan, ou en Arabie Saoudite, ni besoin de s’épier mutuellement comme cela est devenu une habitude dans les pays musulmans, il suffit juste de craindre vraiment Dieu, et celui qui évoque beaucoup Dieu, celui-là sera habité par sa crainte.

29:46 Et, ne débattez avec les gens du Livre que de la meilleure des manières, excepté ceux parmi eux qui sont des injustes. Et, dites : « Nous croyons en ce qui nous a été descendu et en ce qui vous a été descendu, et notre Dieu et le vôtre sont un même et seul Dieu, et c’est à Lui que nous nous soumettons. »

À l’époque du prophète Muhammad, il n’y avait pas lieu pour les croyants d’entrer en conflit avec les gens du Livre, du fait qu’ils croyaient au même Dieu et observaient les mêmes règles issues de Dieu. Le débat n’était donc pas là pour créer la division, mais plutôt pour rapprocher les positions, et les croyants devaient donc faire preuve de bienveillance à leur égard, en leur faisant comprendre que leur religion et la leur sont en réalité une même et seule religion. Il ne fallait donc pas que les croyants de l’époque du prophète Muhammad prennent pour cibles les gens du Livre, excepté ceux parmi eux qui étaient des injustes. La seule chose que Dieu demande aux gens du Livre, c’est de reconnaître le prophète Muhammad et d’accepter le Coran, au même titre que les croyants, eux, reconnaissent tous ses prophètes et acceptent tous ses livres. Les vrais croyants parmi les gens du Livre n’ont eu aucun mal à le faire, tandis que les injustes parmi eux, à savoir les sectaires et les idolâtres, ont refusé de croire au prophète Muhammad et au Coran, ce qui est la preuve qu’ils n’ont jamais été de vrais croyants.

Aujourd’hui, les gens du Livre, auxquels on peut désormais ajouter les musulmans, sont quasiment tous devenus des injustes, car ils ont le Livre avec eux, pourtant, ils ne le suivent pas du tout. En effet, au lieu de lire le Livre et de simplement obéir à ce qui y est clairement prescrit, ils suivent les traditions inventées de leurs ancêtres et ce que leur légifèrent leurs savants. Au lieu de n’adorer que Dieu et de Le prendre pour seul et unique Guide, ils prennent des idoles et des intermédiaires en dehors de Dieu. Il n’y a donc aujourd’hui aucun compromis possible avec les gens des dites “religions” : Soit ils quittent leurs sectes pour suivre la vraie voie de Dieu, et en ce cas, ils seront bien guidés, soit ils persistent dans leur entêtement, et en ce cas, ils ne sont en rien de vrais croyants, mais ne sont rien d’autre que des sectaires et des idolâtres, et ils ne sauraient en ce cas échapper au châtiment.

29:47 Et, Nous avons effectivement fait descendre le Livre sur toi. Ceux à qui Nous avions également donné le Livre y croient. Et, parmi ton peuple, beaucoup y croient aussi. Et, les seuls à douter de nos versets sont ceux qui n’ont pas vraiment foi.

Quand Dieu a fait descendre le Coran sur le prophète Muhammad, ceux à qui Dieu avait également donné le Livre par le passé, à savoir les vrais croyants parmi les juifs et les chrétiens, l’ont immédiatement reconnu comme étant la Parole de Dieu. De même, les croyants parmi les Mecquois, Hanéfites comme Sabéens, y ont cru également. En vérité, les seuls à ne pas y avoir cru ou à en avoir douté sont ceux qui n’ont en réalité jamais été de vrais croyants. De même, aujourd’hui, les seuls à douter de moi et de mon message sont ceux qui ne sont pas de vrais croyants, même si beaucoup sont persuadés de l’être. En effet, aucun vrai croyant ne peut douter de Dieu, de ses messagers, et de son Rappel de Vérité. La règle a toujours été la même, à savoir que quand Dieu envoie ses messagers, c’est là que les masques tombent, et que les vrais croyants se distinguent clairement des traîtres et des hypocrites que sont les sectaires et les idolâtres.

29:48 Pourtant, avant cela, tu ne récitais aucun Livre ni n’en écrivais aucun de ta main droite, autrement, ceux qui traitent la vérité de mensonge auraient immédiatement eu des doutes.

Ce verset ne dit nullement que le prophète Muhammad était analphabète, mais dit simplement qu’avant le Coran, le prophète ne récitait aucun livre à personne, pas même la Torah ou l’Evangile, ni n’écrivait aucun livre de ses mains. Ce verset montre plutôt le contraire, à savoir que le prophète Muhammad était parfaitement lettré. Car, ce que dit simplement ce verset, c’est que par le passé, le prophète Muhammad n’avait jamais récité de livre ni n’en avait jamais écrit de ses mains, et le fait qu’il se soit mis d’un seul coup à le faire avec le Coran montre incontestablement qu’il savait parfaitement lire et écrire. En effet, comme tous les gens de la bonne société arabe de cette époque, le prophète Muhammad était un homme instruit, et à ce titre, savait bien évidemment lire et écrire. Si tel n’avait pas été son cas, il n’aurait alors jamais pu acquérir tout le savoir indispensable au bon déroulement de sa mission, et c’est d’ailleurs une des accusations qu’on avait portée à son encontre, à savoir que le Coran vient de ce qu’il a lui-même appris tout au long de sa vie, et non pas de Dieu. D’autre part, on peut se douter qu’étant donné que sa mission principale a été de révéler le Coran, le prophète savait forcément lire et écrire pour être en mesure de le mettre à l’écrit par lui-même, et il ne saurait en aucun cas confier cette tâche à quelqu’un d’autre. Tout comme il ne viendrait pas à l’esprit que je puisse confier l’écriture d’une partie de mon message que vous lisez là à quelqu’un d’autre. Si le prophète Muhammad n’en avait pas été à son coup d’essai, et qu’il avait par le passé récité et écrit d’autres livres que le Coran, alors ceux qui criaient au mensonge se seraient tout de suite mis à douter. Mais, le fait qu’il ne l’ait jamais fait avant est une preuve supplémentaire de son authenticité. Car, pourquoi avoir attendu 40 ans avant de se déclarer du jour au lendemain prophète et de se mettre d’un seul coup à écrire un livre de ses mains, tout en proclamant qu’il vient de Dieu ? De même, me concernant, pourquoi avoir attendu 37 ans avant de me déclarer messager, alors que cette fonction ne m’a jamais attiré ni de près ni de loin, ni même je ne pensais qu’il pouvait encore y avoir un messager à venir avant que Dieu ne me désigne comme tel ? Pourquoi consacrer la quasi-intégralité de mon temps à rédiger ce message que je partage avec vous alors que je n’ai rien à y gagner et que j’ai bien d’autres occupations dans la vie ? Quel profit personnel ai-je donc tiré en proclamant être le messager de Dieu ? Aucun ! Ne vient-il pas à l’esprit de ceux qui me contestent que je dis tout simplement la vérité et que je suis bel et bien le messager de Dieu ?

29:49 Il représente plutôt un ensemble de preuves explicites à destination des poitrines de ceux à qui le savoir a été donné, et il n’y a que les injustes pour renier nos preuves.

En réalité, le seul contenu du Coran suffit largement comme preuves pour ceux à qui Dieu a donné le savoir. Les vrais croyants ne se posent aucune question quant au fait que le Coran provienne bel et bien de Dieu, tellement pour eux cela constitue une évidence. Il n’y a vraiment que les injustes pour renier les versets de Dieu, car il faut forcément être injuste pour renier la vérité. De même, concernant mon message de vérité émanant de Dieu, il consiste en des preuves explicites à destination des poitrines de ceux à qui le savoir a été donné, et il n’y a que les injustes pour le traiter de mensonge ou pour en douter.

29:50 Et, ils dirent : « Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre de miracles sur lui de la part de son seigneur ? » Dis : « Les miracles ne relèvent que de Dieu, et moi je ne suis qu’un clair avertisseur. »

Ceux qui refusent de croire ont toujours la même réflexion mauvaise, et ce, en toute époque et quel que soit le messager. Ils disent tous : “Les messagers avant toi étaient venus avec des miracles. Pourquoi n’en as-tu pas un également ?”. On avait dit exactement la même chose au prophète Muhammad, et aujourd’hui on me dit encore la même chose, et ceux qui ont ce genre de réflexion sont précisément ceux qui ne croient pas. Dieu n’envoie pas ses messagers pour amuser la galerie, mais plutôt pour délivrer un message de vérité, et ce message fait mouche dans le cœur des croyants et suffit largement à les convaincre. En réalité, ceux qui demandent des miracles sont ceux qui ne croiront jamais, et peu importe qu’on leur produise un miracle ou non, cela ne changera rien au fait qu’ils continueront à refuser de croire. C’est Dieu qui ne veut pas de ces gens-là du fait de leur immense injustice, en les confortant toujours plus dans leur orgueil, déni, et rébellion. Des miracles, Dieu en a produit un nombre incalculable à travers le prophète Muhammad, et aujourd’hui à travers moi, simplement les injustes ne les perçoivent pas comme tels. Par exemple, le Coran en lui-même est le plus grand miracle qui ait jamais existé, car il est la pure Parole de Dieu et parce qu’il produit des miracles sur la vie de tous les croyants. De même, aujourd’hui, Dieu a réalisé un nombre incalculable de miracles à travers moi, mais seuls les croyants sont en mesure de les percevoir et d’en témoigner, et ils sont effectivement très nombreux à le faire.

Si ce qu’on entend par miracle, c’est de ressusciter les morts, d’ouvrir la mer en deux, ou de guérir l’aveugle-né, alors même cela ne suffirait pas à donner foi aux injustes. En effet, Dieu a déjà réalisé ce genre de miracles par le passé à travers par exemple Jésus ou Moïse, mais cela n’a pas empêché les injustes de refuser de croire en eux et de les traiter malgré tout de magiciens. De toute façon, il ne sert à rien d’exiger des miracles, car ce ne sont pas les messagers qui en décident, mais cela est entre les seules mains de Dieu. Dieu dit dans un autre verset du Coran qu’Il ne fait plus de miracles perceptibles de tous, et ce, par pure miséricorde envers les gens. Car, si Dieu devait manifester un miracle et que le gens venaient à ne pas y croire, alors le châtiment ne tarderait pas à tomber sur eux. Mais, Dieu laisse une chance aux gens en leur laissant le temps de la réflexion, car il n’y a qu’en ouvrant son cerveau et en faisant usage de sa réflexion qu’on peut être amené à croire un jour. Donc, au lieu de me demander des miracles, soyez plutôt ouverts d’esprit et méditez avec attention sur ce message qui est le mien, et Dieu vous ouvrira peut-être les yeux en vous montrant que c’est bel et bien la vérité émanant de Lui. Voilà pour vous la seule manière de croire d’être sauvé.

29:51 Ne leur suffit-il pas que Nous ayons fait descendre le Livre sur toi et qu’il leur soit récité ? il y a en cela une miséricorde et un rappel pour les gens qui croient vraiment.

Comme je vous le disais juste avant, le plus grand miracle de chaque messager, est avant tout le message dont il est porteur. Pour Muhammad, c’était le Coran, me concernant, c’est cette traduction du Coran et tous les autres messages que j’ai partagés avec vous depuis le début de ma mission. En effet, pour celui dont la foi est réelle et qui est sous la guidée de Dieu, le discours de Dieu sonne comme une évidence, et il est impossible pour lui de le confondre avec tout autre discours. Si mon discours se distingue clairement de tous les autres discours qui existent aujourd’hui dans le monde, et qu’il n’y en a pas eu de pareil depuis plus de 1400 ans, c’est parce que je suis l’authentique messager de Dieu, et que ce n’est pas moi qui vous parle, mais plutôt Dieu qui vous parle à travers moi. Seuls les vrais croyants font usage de leur raison et savent discerner le vrai du faux, c’est pourquoi, ce discours qui est le mien suffit largement à les convaincre, car il est la pure vérité venant de Dieu. Tandis que les injustes disent : “Penses-tu vraiment qu’on va abandonner les croyances de nos ancêtres et toutes nos traditions sur ton simple discours ?” Ce à quoi Dieu m’inspire de leur répondre : “Même si ce discours est la pure vérité venant de Dieu ?” Mais, les injustes n’ont que faire de Dieu et de la vérité, car ce qu’ils veulent avant tout c’est de suivre leurs propres désirs, perpétuer les traditions de leurs ancêtres, et se maintenir coûte que coûte dans leurs communautés. Ce message dont je suis porteur est une véritable miséricorde pour les vrais croyants, car il leur apporte toutes les réponses à leurs questionnements, leur montre la voie de la réussite et du salut, leur enlève les derniers doutes qu’ils avaient encore en eux, et leur apporte la confirmation de la part de Dieu qu’ils vont bientôt recevoir leur récompense promise. Tandis que pour les injustes, ce message fonctionne comme un véritable ultimatum, à savoir que Dieu me commande de leur annoncer qu’ils vont perdre leur bras de fer contre Dieu et son messager que je suis, qu’ils seront bientôt définitivement vaincus, et une fois détruits puis ensuite ressuscités, ils seront trainés de force en Enfer pour qu’ils y brûlent pour l’éternité.

29:52 Dis : « Dieu suffit comme témoin entre vous et moi, Il sait ce qu’il y a dans les cieux et dans la terre, tandis que ceux qui croient au faux et qui refusent de croire en Dieu seront les perdants. »

Ceux qui refusent de me croire pensent que j’ai besoin de leur confirmation pour savoir que je suis le messager de Dieu et que ce que je dis est bien la vérité venant de Dieu. Or, je n’ai besoin de la confirmation de personne sur cette terre, pas même celle des croyants, car Dieu me suffit amplement comme témoin. Ceux qui refusent de me croire aujourd’hui sont précisément ceux qui ont choisi de croire au faux plutôt que de croire en Dieu, et ceux-là seront les grands perdants. Il en a toujours été ainsi, à savoir qu’il y a la vérité, et elle se trouve toujours dans la bouche des messagers de Dieu, et en dehors de la vérité de Dieu et de sa voie, il n’y a rien d’autre que le faux et l’égarement.

29:53 Et, ils te demandent de hâter le châtiment. Or, si son heure n’avait pas déjà été fixée à l’avance, le châtiment leur serait déjà certainement parvenu. Et, assurément, il tombera sur eux subitement, sans même qu’ils ne le sentent venir.

29:54 Ils te demandent de hâter le châtiment, tandis que l’Enfer guette de toutes parts les négateurs.

29:55 Le jour viendra où le châtiment les enveloppera de la tête au pied. « Goutez aux fruits de vos œuvres », leur dira-t-on.

Les criminels sont dans la défiance totale, à savoir que non seulement, ils rejettent la vérité de Dieu et refusent de mettre un terme à leurs injustices, mais ils poussent encore plus loin leur provocation et leur insolence jusqu’à demander de hâter le châtiment de Dieu sur eux. Dieu les a aveuglés à tel point qu’ils se pensent totalement à l’abri du châtiment, à l’image des sectaires que sont aujourd’hui les musulmans, juifs, et chrétiens, de même que tous les autres égarés. Mais, comme ce fût le cas avec leurs prédécesseurs, quand le délai que Dieu leur avait fixé au départ aura atteint son terme, le châtiment tombera alors sur eux subitement, sans même qu’ils ne le sentent venir. Les criminels sont aujourd’hui rassurés par le fait de ne rien voir venir sur eux, oubliant que c’est justement la marque de fabrique du châtiment de Dieu que de tomber à l’improviste. Qui d’autres que les criminels pour se sentir pleinement en sécurité, tandis qu’ils persistent dans leur immense injustice et refusent catégoriquement de tenir compte du Rappel de Dieu ? Les criminels demandent qu’on hâte le châtiment sur eux, alors qu’en réalité, le châtiment de Dieu les cerne depuis leur naissance de toute part, et chaque jour, l’étau se resserre un peu plus autour d’eux, jusqu’au jour où le feu de l’Enfer les couvrira pour de bon de la tête au pied, et ce jour-là, ils goûteront enfin aux fruits de leurs œuvres.

29:56 « Ô mes serviteurs qui avez cru ! Ma terre est grande ! N’adorez donc que moi ! »

Beaucoup de gens justifient leur désobéissance à Dieu à cause de l’endroit où ils habitent. Par exemple, certains qui habitent dans les cités et les quartiers défavorisés justifient le fait qu’ils manquent à leurs obligations envers Dieu à cause du mauvais environnement qu’ils ont autour d’eux. D’autres qui habitent par exemple dans les pays musulmans justifient qu’ils ne suivent pas la voie de Dieu par peur des représailles. Or, cela fait partie de l’épreuve du croyant que de migrer pour la cause de Dieu s’ils sont dans l’incapacité de Lui obéir là où ils sont, et ceux qui ne le font pas ne peuvent blâmer qu’eux-mêmes et n’ont aucune d’excuse devant Dieu. Le meilleur endroit où habiter est la où on vous laisse libres de vos croyances et où le mal est limité. Évitez donc tous les pays musulmans, car il est difficile d’y pratiquer librement sa religion. Évitez les pays où l’injustice est grande comme par exemple l’Inde ou les Etats-Unis. Évitez les grandes villes et les cités, car le vice et l’injustice y sont répandus partout. Choisissez de préférence une ville de taille moyenne et proche de la nature, sans pour autant être trop isolée, et où les gens ont une vie simple et ont des principes, et sont relativement indépendants tout en étant respectueux des autres. 

29:57 Toute âme goûtera à la mort. Puis, c’est vers Nous que vous serez ramenés.

29:58 Et, ceux qui ont cru et qui ont accompli les bonnes œuvres, Nous les logerons assurément dans des appartements surélevés du Paradis sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront pour l’éternité. Quelle belle récompense que celle de ceux qui œuvraient !

29:59 Ceux qui ont fait preuve d’endurance et qui ont mis leur confiance en leur Seigneur !

Qu’on le veuille ou non, nous allons tous mourir un jour et retourner auprès de Dieu. Ceux qui refusent de croire et qui espèrent échapper à Dieu ne perdent donc rien pour attendre, car ce qu’ils cherchent absolument à éviter se réalisera forcément, et ce, à leur propre détriment. Tandis que ceux qui ont cru et qui ont accompli les bonnes œuvres, ceux-là seront logés en bonne place dans des appartements surélevés du Paradis, sous lesquels coulent les ruisseaux, et ce, pour l’éternité. Ceux qui obtiendront cette récompense sont ceux qui ont fait preuve d’endurance tout au long de leur vie et qui ont su mettre leur confiance en Dieu. La voie du croyant est par excellence la voie de l’endurance, car l’épreuve terrestre est par définition extrêmement longue et difficile. Nous sommes tous en quelque sorte condamnés à perpétuité dans cette véritable prison qu’est la vie terrestre, c’est pourquoi, il faut nous armer de patience et continuer à œuvrer sans relâche jusqu’à ce que Dieu nous reprenne vers Lui. Et, pour cela, Le vrai croyant n’a d’autre choix que de mettre entièrement sa confiance en Dieu s’il veut espérer avoir une chance de s’en sortir gagnant de cette rude épreuve qu’est la vie terrestre. Tandis que les sectaires et les non-croyants mettent leur confiance en autre que Dieu, mais viendra certainement un jour où ce sur quoi ils comptaient leur fera faux bon, et ce jour-là, leur illusion de sécurité volera en éclat et leur pire cauchemar deviendra d’un seul coup réalité. C’est précisément cela que le croyant cherche à tout prix à éviter, et pour cela, il doit seulement miser sur Dieu et s’efforcer de Lui obéir du mieux qu’il peut, dans l’espoir que Dieu soit là pour lui quand les jours difficiles arriveront. Et, les jours difficiles sont en réalité déjà là, et ce, depuis déjà un bon moment, et les choses ne cesseront d’aller de mal en pis tous les jours, et ce, jusqu’à la venue effective de l’Heure. C’est pourquoi, il vous faut maintenant plus que jamais vous rallier à Dieu et œuvrer autant que possible, car il n’y a aucune autre porte de sortie possible.

29:60 Et, combien d’êtres vivants sont totalement incapables de subvenir à leurs propres besoins ? Mais c’est plutôt Dieu qui subvient à leurs besoins, de même qu’Il subvient aux vôtres. Et, Il est Celui qui entend tout et qui sait tout.

C’est Dieu qui subvient aux besoins de toutes ses créatures, et aucune d’entre elles n’est capable d’assurer sa propre subsistance par elle-même. Est-ce nous qui nourrissons toutes les bêtes de la terre ? Non ! C’est Dieu qui leur donne à chacune sa pitance quotidienne, de même qu’Il nous donne aussi la nôtre. En effet, c’est Dieu qui nous permet d’avoir de quoi manger à partir de ce que la terre produit et du bétail que nous élevons. C’est Dieu qui fait que nos navires puissent voguer et que nos camions puissent rouler pour acheminer toutes les marchandises que nous retrouvons ensuite sur les étals de nos supermarchés. C’est Dieu qui nous donne à chacun un emploi qui nous permette de gagner notre vie, ou bien qui nous accorde des aides au cas où on est sans emploi. De notre naissance à notre mort, c’est Dieu et uniquement Dieu qui assure notre survie, et cela s’applique à tous les êtres vivants, et si Dieu ne le faisait pas, nous serions alors dans le dénuement le plus complet, et il ne faudra pas bien longtemps avant que nous ne dépérissions tous. De la même manière que si nous autres, hommes, nous n’entretenons pas les plantes qui poussent dans nos maisons, elles meurent très vite, si Dieu ne s’occupait pas de nous au quotidien, on mourrait alors tous tout aussi vite.

Les égarés pensent que ce sont eux qui assurent leur propre subsistance, mais Dieu peut du jour au lendemain les en priver pour leur rappeler que tout ne tient en réalité qu’à Lui. Mieux vaut ne pas tenter l’expérience et être reconnaissants envers Dieu, et ce, quelle que soit notre situation. Mais, peu de gens gardent cela à l’esprit, et la plupart s’habituent très vite à ce que Dieu leur donne et se montrent ingrats, jusqu’à ce que Dieu les rappelle à son bon souvenir, mais malheureusement, il est alors bien trop tard pour réagir. Prenez par exemple tous ces gens en Ukraine qui ont perdu leurs maisons, leur emploi, leurs richesses, et qui du jour au lendemain n’ont plus rien. Ces gens-là ne pensaient certainement pas que cela puisse leur arriver un jour, de même ceux qui vivent aujourd’hui dans l’opulence dans les pays riches ne se doutent pas que leur vie peut basculer du jour au lendemain exactement de la même manière que les Ukrainiens. Dieu nous montre ainsi ses signes afin qu’on revienne vers Lui repentants, mais les injustes persistent dans leur grand orgueil et déni, et ne peuvent donc s’attendre qu’à finir au plus mal.

29:61 Et, si tu leur demandais : « Qui a créé les cieux et la terre ? Et, qui a assujetti le soleil et la lune ? » Ils te répondraient certainement : « Dieu ». Comment peuvent-ils donc se laisser détourner à ce point ?

Quand vous demandez aux gens des religions qui a créé les cieux et la terre, et qui a assujetti le soleil et la lune, ils vous répondent comme une évidence que c’est Dieu. Pourtant, quand on leur demande pourquoi ils invoquent autre que Dieu ? Pourquoi ils prennent des intermédiaires pour leur servir de guides et de protecteurs en dehors de Dieu ? Ils font comme s’ils n’avaient rien entendu et persistent dans leur idolâtrie et association. Comment ces gens-là ont-ils pu se laisser détourner à ce point, pour suivre en dehors de Dieu ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter, alors qu’ils savent au fond d’eux-mêmes que Dieu seul détient tous les pouvoirs ?

29:62 Dieu dispense tantôt ses biens avec largesse à qui Il veut parmi ses serviteurs, tantôt Il les leur restreint. En effet, Dieu est le Connaisseur de toute chose.

Dieu sait mieux que quiconque comment répartir ses biens parmi ses serviteurs, car Il a la connaissance de toute chose. Même si ce que nous recevons dépend fortement de nos actes, il n’y a pas spécialement de règle en la matière, et Dieu nous dispense tantôt ses bienfaits avec largesse, et tantôt nous les restreint, ceci, afin de nous éprouver en fonction de ce qu’Il nous a donné.

29:63 Et, si tu leur demandais : « Qui a fait tomber du Ciel une eau afin de redonner vie à la terre une fois morte ? » Ils te répondraient certainement : « Dieu ». Dis : « Loué soit Dieu ! ». Mais, la plupart d’entre eux ne raisonnent pas.

Les gens savent pertinemment que Dieu a le pouvoir sur toute chose, pourtant, ils continuent à lui donner des associés. La plupart des gens ne raisonnent pas, ils ne veulent pas se prendre la tête, mais préfèrent suivre ce que la majorité des gens comme eux font, sans se poser la moindre question. Seuls les vrais serviteurs de Dieu raisonnent pour arriver par eux-mêmes à la vérité sans se laisser influencer par qui que ce soit. En effet, c’est grâce à leur propre réflexion que les vrais croyants ont réalisé par eux-mêmes l’imposture des sectes qui se font appeler “religions”, et c’est aussi de la même manière qu’ils ont découvert ce qu’était la vraie voie de Dieu. Dieu nous a tous dotés d’un cerveau et nous invite à nous en servir, afin de discerner le vrai du faux et pour faire les bons choix dans la vie, mais peu de gens se servent de leur intelligence quand il s’agit de chercher la vraie voie de Dieu. Car, la vérité est qu’ils n’ont que faire de la vraie voie de Dieu, mais ne cherchent uniquement qu’à suivre leurs propres envies.

29:64 Et, cette vie ici-bas n’est rien d’autre que passe-temps et distractions, tandis que l’Ultime Demeure est la Vrai Vie, si vraiment ils savaient.

Cette vie terrestre est comme une salle d’attente en attendant la vraie vie qu’est la vie dans l’au-delà. Par conséquent, il n’est pas étonnant qu’elle soit principalement faite de temps morts, de phases d’attente, de distractions, et de choses qui n’ont pas d’importance en soi. Ce qui compte vraiment c’est plutôt les différentes expériences qu’on en tire et le fait d’accomplir les bonnes œuvres, car c’est uniquement cela qui demeurera dans l’au-delà. C’est pourquoi Dieu commande aux croyants de devenir des savants, en faisant usage de leur propre réflexion et en tirant les apprentissages de chacune de leurs expériences, et d’accorder une haute priorité à l’accomplissement des bonnes œuvres, plutôt que de perdre leur temps dans des futilités et dans les choses purement terrestres qui ne leur apportent rien pour l’au-delà. Aujourd’hui, c’est tout l’inverse qui se produit, à savoir que le plupart des gens accordent la plus haute importance aux choses terrestres, tandis que pour ce qui est de devenir des savants et d’œuvrer pour l’au-delà, ils vous disent qu’ils n’ont pas le temps et que ce n’est pas leur priorité du moment. Nous vivons aujourd’hui dans une société où l’ignorance et la futilité sont reines, et la vie de la plupart des gens n’a pas la moindre importance, car les gens vivent dans le mensonge absolu et ne font que courir derrière les choses terrestres, sans jamais chercher à donner plus d’importance à leur vie. L’ignorance est le plus grand fléau qui soit, car à cause de leur ignorance, les gens se croient bien-guidés et sont persuadés de savoir ce qu’ils font, alors qu’ils sont dans l’égarement le plus complet et ne réalisent pas à quel point ils sont manipulés. Mais, ils n’ont en fin de compte que ce qu’ils méritent, car quand on les appelle à Dieu et à la vérité, ils s’y refusent obstinément et persistent dans leur médiocrité et injustice, ce qui explique pourquoi Dieu les a humiliés de la sorte. Sourds, muets, aveugles, les injustes ne comprennent rien, n’entendent rien, ne voient rien, ne sentent rien venir.

29:65 Quand ils montent en bateau, ils invoquent Dieu en lui vouant un culte exclusif. Puis, quand Il les sauve en leur faisant rejoindre la terre ferme, les voilà qui retournent aussitôt dans leur association.

29:66 Qu’ils nient donc ce que Nous avons fait pour eux et qu’ils profitent bien ! Car, bientôt, ils verront !

Quand les gens sont face à un danger réel ou que le malheur les frappe, tous prient Dieu en lui vouant un culte exclusif, comme cela leur a été commandé. Mais, aussitôt que Dieu écarte d’eux le danger ou les libère de leur malheur, les voilà qui reviennent dans leur association, comme si de rien n’était. Ils savent donc très bien ce qu’ils font, étant donné qu’ils n’invoquent que Dieu quand il s’agit de choses sérieuses. Cela montre bien une chose les concernant, c’est que la religion pour eux n’est pas quelque chose qui est en lien avec Dieu et la vérité, mais consiste simplement à suivre leurs propres envies, et ce, en faisant partie d’une communauté, en adoptant des idoles, en prenant des intermédiaires, et en suivant les traditions de leurs ancêtres plutôt que les règles de Dieu. La religion pour les sectaires est quelque chose de purement folklorique, pourtant, ils savent au fond d’eux-mêmes que la religion ne doit être consacrée qu’à Dieu et est quelque chose de très sérieux, mais ils persistent dans leur aveuglement et grande injustice jusqu’à ce que Dieu leur règle leur compte une bonne fois pour toute.

29:67 Ne voient-ils pas que Nous avons mis en place un sanctuaire sacré inviolable, tandis qu’ailleurs, les gens se font assaillir de partout ? Croient-ils donc au faux et refusent-ils de croire aux bienfaits de Dieu ?

Dieu a montré ses signes aux associateurs, en faisant que seul son sanctuaire sacré de la Kaaba soit inviolable, tandis qu’ailleurs, le danger guette partout. Pourquoi en dehors du sanctuaire de Dieu, aucun lieu n’est sûr ? Mais, au lieu de n’adorer que Dieu et de reconnaitre ses bienfaits sur eux pour leur avoir mis en place un sanctuaire où ils peuvent se rassembler en toute sécurité pour y célébrer leurs festivités et y mener à bien leurs activités commerciales, les associateurs préfèrent rendre grâce à leurs fausses divinités, tout en contestant les bienfaits de Dieu.

29:68 Et, qui donc est plus injuste que celui qui forge un mensonge qu’il attribue à Dieu, ou qui traite la vérité de mensonge une fois qu’elle lui est parvenue ? L’Enfer n’est-il pas la juste demeure pour les négateurs ingrats ?

Il n’y a rien de pire que ceux qui inventent des mensonges au Nom de Dieu, comme tous ces sectaires que sont les musulmans, juifs, et chrétiens, qui ne cessent d’inventer de fausses règles qu’ils attribuent ensuite à Dieu, et qui traitent la vérité de mensonge quand elle leur parvient. Les sectaires disent par exemple que c’est Dieu qui leur a commandé de prendre pour idoles Muhammad, Jésus, Marie, ou Moïse, tandis que Dieu interdit formellement toutes formes d’idolâtrie, et n’a certainement pas envoyé ses messagers pour qu’on leur voue un culte à sa place. De même, ils disent que c’est Dieu qui leur a commandé de suivre les règles qu’ils inventent, alors qu’elles sont à l’opposé même de ce que Dieu prescrit dans ses Livres. Dieu ne commande jamais le mal et l’injustice, mais uniquement le bien et la justice. Pour ces grands injustes, leur juste demeure est l’Enfer, car les grands ingrats et traîtres qu’ils sont ne méritent pas de profiter du moindre bienfait de Dieu. 

29:69 Quant à ceux qui ont lutté pour Nous, Nous les guiderons assurément à travers nos sentiers. Dieu est assurément du côté des bienfaisants.

Ceux qui tout au long de leur vie se sont efforcés d’obéir à Dieu, et qui ont défendu sa cause, ceux-là, Dieu les guidera à travers ses sentiers. En tant que messager de Dieu, je peux témoigner que tous ceux que Dieu a guidé vers moi et à qui Il a fait reconnaître la vérité, sont précisément ceux qui ont consacré leur vie à Le rechercher, de même que la vérité, et qui ont subi toutes sortes de pressions de la part des autres à cause de la voie qu’ils ont choisie, et qui ont toujours cherché à faire le bien autour d’eux. Ceux-là, Dieu les a récompensés en confirmant leur bonne guidée à travers moi, son messager, et en leur facilitant la voie vers Lui. En effet, après toute une vie à marcher dans les sentiers étroits et difficiles, Dieu leur a désormais donné accès à son autoroute, à la voie large, droite, protégée, et éclairée, qui mène directement à Lui et au Paradis. Dieu est du côté des gens de bien, en les guidant vers son messager et en leur accordant son Paradis, tandis que les criminels, Il les conforte dans leur égarement et leur réserve l’Enfer.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s