Traduction du Coran 15 (Sourate 31)

Loqman

Sourate 31

 

31:1 Alif, Lam, Mim.

31:2 Voici les versets du Livre plein de sagesse,

31:3 une guidée et une miséricorde pour les bienfaisants,

31:4 pour ceux qui observent la Salat et qui acquittent la Zakat, et qui croient fermement en l’au-delà.

31:5 Ceux-là sont vraiment sur une bonne guidée de leur Seigneur, et ceux-là sont ceux qui réussiront.

Les biens guidés de Dieu sont ceux qui suivent la guidée et la sagesse du Coran, et non pas celles d’autres livres qui ne sont pas issus de Dieu. Ils sont ceux qui observent la Salat, c’est à dire ceux qui ont établi un contact direct, personnel, et quotidien avec Dieu. Ils sont ceux qui sont soucieux d’aider leur prochain et d’accomplir les bonnes œuvres, et qui croient fermement en l’au-delà, à savoir à la venue de l’Heure, au Jugement Dernier, et à la Rétribution des actes. Ceux-là sont vraiment les biens guidés de Dieu et ceux-là sont ceux qui rencontreront le succès à la fois dans cette vie terrestre et dans l’au-delà.

Beaucoup de gens aujourd’hui se croient bien guidés, or ils ne répondent pas du tout à cette définition. En effet, suivent-ils la guidée du Coran ? Pas vraiment, s’ils croient que le Coran ne vient pas de Dieu, ou si comme les musulmans, ils ne l’interprètent que sous l’œil des hadiths. Suivent-ils la guidée directe de Dieu ? Ou bien pensent-ils être leurs propres guides, comme cela est le cas des non croyants ? Ou bien prennent-ils d’autres guides en dehors de Dieu, comme cela est le cas des sectaires et des idolâtres ? Ont-ils vraiment foi en Dieu ou bien la religion est-elle pour eux une simple affaire de communauté ? Cherchent-ils activement à faire le bien et à se réformer ou bien se contentent-ils de suivre les mêmes règles dénuées de sens que leurs ancêtres ? Croient-ils en la venue de l’Heure et en la Rétribution des actes, ou bien pensent-ils que le châtiment de Dieu ne les atteindra jamais et que la simple appartenance à leur religion leur ouvrira les portes du Paradis ? Voilà la très grande différence entre le vrai croyant bien guidé par Dieu, et le mécréant et le sectaire. Ces gens-là peuvent donner l’illusion qu’ils croient en Dieu ou qu’ils sont des gens de bien, alors qu’il n’en est absolument rien, car tout chez eux n’est qu’apparences trompeuses, et s’ils avaient vraiment été des gens de bien alors ils ne suivraient uniquement que Dieu et son Livre, à savoir le Coran.

31:6 Et, parmi les gens, il y a celui qui adhère sans aucune connaissance à des discours frivoles pour égarer de la voie de Dieu et la tourner en ridicule. Ceux-là auront un châtiment avilissant.

31:7 Et, si nos versets lui sont récités, il s’enfle d’orgueil faisant mine de ne pas les avoir entendus, comme si ses oreilles étaient atteintes de surdité. Celui-là, annonce lui donc un châtiment douloureux.

Beaucoup d’ignorants parlent de religion, alors qu’ils n’ont aucune véritable connaissance à ce sujet. Ce genre de personnes sont les rois pour reprendre des discours totalement dénués de sens et complétement faux, et ensuite les attribuer à Dieu, tournant ainsi en ridicule la vraie voie de Dieu et incitant les autres à s’en détourner. Cela est par exemple typique des gens qui parlent de religion alors qu’ils ne croient même pas en Dieu et ne connaissent rien à ses livres, mais sont prêts à corroborer tout discours, même le plus invraisemblable qui soit, du moment qu’il abonde dans leur sens, ceci, afin de donner une mauvaise image de Dieu et de sa religion. Cela est aussi le cas des musulmans, dont la plupart ne sont que des sectaires et des idolâtres qui ne savent rien à rien de ce qu’est la vraie religion de Dieu, et qui attribuent tous ces mensonges horribles issus des hadiths au noble prophète Muhammad. En fin de compte, ceux qui font le plus de tort à Dieu, au prophète Muhammad, et à la vraie religion de Dieu, ce sont les musulmans eux-mêmes. En effet, à cause de leurs hadiths tous aussi grotesques les uns que les autres, de même que toutes leurs fausses règles islamiques inventées, les gens se détournent de la vraie voie de Dieu qui est contenue dans le Coran, pensant qu’elle correspond vraiment à ce qu’en disent les musulmans. La vérité pure est que la vraie voie de Dieu n’a rien à voir avec la voie sectaire de l’islam, et le prophète Muhammad n’a rien à voir avec ce personnage grossier et barbare tel qu’il est dépeint par les musulmans, et Allah n’est pas ce Dieu colérique, psychorigide, intolérant, et injuste auquel croient les musulmans. Ces grands égarés que sont les musulmans ont en réalité projeté leur propre égarement pour créer leur fausse religion de l’islam, faisant dire au Coran ce qu’il ne dit pas, et créant une fausse image de Dieu et du prophète Muhammad semblable à ce qu’ils ont à l’intérieur d’eux-mêmes. Aujourd’hui, il n’existe pas de meilleur repoussoir de la vraie voie de Dieu que la religion musulmane.

Ces mêmes musulmans qui prétendent croire au Coran, quand on leur rappelle les versets de Dieu pour rétablir la vérité sur leurs mensonges, s’enflent d’orgueil et vous prennent tout de suite de haut, et ne se donnent même pas la peine de vous écouter. Car, en réalité, ils n’ont que faire de la vérité, mais cherchent uniquement à tisser toujours plus de liens entre eux au sein de leur communauté et à perpétuer les traditions de leurs ancêtres.

Voici quelques spécimens de ces hadiths afin que vous puissiez voir à quel point ils donnent une mauvaise image de la voie de Dieu et la ridiculisent au plus haut point, de même que de son noble prophète Muhammad.

Pour se débarrasser de Satan pendant les prières, le Prophète suggère de cracher trois fois à gauche, et ainsi plus aucun diable ne viendra vous hanter lorsque vous faites votre prière. Sahih Boukhari

Le Messager de Dieu s’est levé une nuit et s’est isolé dans un coin de la maison pour uriner dans un bol. Je me suis levé pendant la nuit et j’ai eu soif, j’ai alors bu ce qu’il y avait dans le bol sans savoir ce que c’était. Le matin, le Prophète a dit : « Ô Oumm ‘Ayman ! Jette ce qu’il y a dans le bol ». J’ai répondu : « par Dieu, j’ai bu ce qu’il y avait dedans ! » Le Messager de Dieu s’est mis à rire jusqu’à faire apparaitre ses dents, puis il a dit : « tu n’auras plus jamais mal au ventre après ça ! » Sahihayn

La révélation ne me vient jamais lorsque je suis habillé en femme, sauf quand je porte les vêtements d’Aïcha. Al Boukhari 

Le Prophète a dit : « Si l’un d’entre vous se réveille et pratique les ablutions, il devra se laver le nez en y mettant de l’eau et en la soufflant trois fois parce que Satan s’est caché dans la partie supérieure du nez toute la nuit.» Bukhari Livre 516 , et Muslim 2.462

Le Prophète a dit : « Lorsqu’on appelle à la prière, le diable rebrousse chemin en lâchant des pets et ne revient qu’une fois l’appel terminé. » Sahih Bukhari Volume 4, hadith 3285

L’apôtre d’Allah a dit : « Celui qui mange sept dattes ajwa chaque matin sera hors d’atteinte du poison ou de la magie le jour où il en mange. » (récit de Sad, Bukhari LXV 356)

Les femmes, les chevaux et les maisons sont un mauvais présage.  Sahih Al-Bukhari: Volume 5, Livre 58, N° 188

Si un singe, un chien noir ou une femme passe devant une personne qui fait la prière, sa prière est annulée . Sahih al-Bukhary 8/102 and Hanbal 4/86

Omar a rapporté que le prophète a dit: « On ne demandera pas à un homme pourquoi il a battu sa femme ». Abu Dawud, livre 11, hadith 2142

Le parchemin sur lequel étaient écrit le verset au sujet de la lapidation pour adultère a été mangé et abrogé par une chèvre.  (Ibn Maajah, 36/1944; Hanbal, 3/61; 5/131, 132, 183; 6/269)

Le prophète avait été ensorcelé par un juif, et pendant plusieurs jours il n’avait aucune idée de ce qu’il faisait. (Sahih al-Bukhari, 59/11; 76/47; Hanbal 6/57; 4/367)

La terre est portée par un taureau géant, quand il bouge sa tête, cela déclenche un tremblement de terre. (Ibn Kathir 2/29; 50/1)

Ibn ‘Umar a rapporté que le Messager d’Allah a dit: « N’essayez pas de faire la prière au moment du lever du soleil ni au moment où il se couche, car il se lève entre les cornes de Satan. » Sahih Muslim, Livre 6, Hadith 353

Rapporté ‘par Abdullah: Une personne fut mentionnée à l’intention du prophète et on lui dit qu’elle avait continué à dormir jusqu’au matin et ne s’était pas levé pour la prière. Le Prophète dit alors: « Satan a uriné dans ses oreilles. » Sahih al-Bukhari, Livre 19, Hadith 25

Ibn ‘Umar a rapporté que le Messager d’Allah a dit qu’« un non-musulman mange dans sept intestins alors qu’un musulman mange dans un seul intestin». Sahih Muslim, Livre 36, Hadith 246

Ne soyez pas les premiers à saluer les juifs et les chrétiens en disant : « Salam », et quand vous rencontrez l’un d’entre eux sur la route, forcez-le vers la partie la plus étroite de la route. Sahih Muslim 2167

D’après Mou’adh Ibn Anas Al Jouhani, le Prophète a dit : « Celui qui lit la sourate “Qoul Houwa Allahou Ahad” (la sourate 112) jusqu’à la fin dix fois, Allah lui construit un château dans le paradis ». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°589)

Quand vous lisez ces hadiths, ont-ils quoi que ce soit à voir avec les versets du Coran ? Comment peut-on croire au Coran, tout en croyant en ce tissu de mensonges insensés que sont les hadiths ? Il faut sacrément être injuste, aveugle, et égaré, pour penser que les hadiths ont vraiment été prononcés par le prophète Muhammad, et pour oser prétendre qu’ils servent à interpréter le Coran. C’est pourtant ce que pensent la plupart des musulmans, ce qui montre à quel point ces gens-là sont de grands égarés, et qu’ils ne sont en rien de vrais croyants, mais plutôt des sectaires et des idolâtres.

Voici maintenant un extrait d’un site musulman donnant l’explication fournie par les hadiths concernant le personnage mentionné dans le  Coran sous le nom de “Dhoul Kifl”, qui signifie en arabe “celui à qui la garde a été confiée”. Comme je vous le disais dans une autre sourate, “Dhoul Kifl” désigne en réalité le messager de Dieu, Zacharie, du fait que Dieu lui avait spécialement confié la garde de Marie. Je me suis permis d’ajouter en rouge mes propres commentaires afin que vous puissiez constater à quel point les croyances des musulmans sont aussi invraisemblables que grotesques.

Allah dit dans la Sourate Al-Anbiyâ’, après l’histoire d’Ayoub :

” Et Ismaël, Idris, et Dhoul-Kifl ! qui étaient tous endurants; que Nous fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens de bien.” [ Sourate 21 – Versets 85/86 ]

II dit aussi dans la Sourate Sâd, après l’histoire d’Ayoub :

” Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob, Nos serviteurs puissants et clairvoyants. Nous avons fait d’eux l’objet d’une distinction particulière: le rappel de l’au-delà. Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus. Et rappelle-toi Ismaël et Elisée, et Dhoul-Kifl, chacun d’eux parmi les meilleurs.” [ Sourate 38 – Versets 45/48 ]

II paraît évident, puisqu’il est cité dans le Coran parmi ces Prophètes, qu’il était aussi un Prophète. Qu’Allah envoie Sa paix sur eux tous. C’est l’opinion populaire.

Cependant, d’autres dirent qu’il n’était pas un Prophète. II n’était qu’un homme pieux et sage. Ibn Jarîr n’agrée pas cette opinion.

(Dhoul Kifl, est-il un prophète ou pas ? En deux phrases, les musulmans arrivent à dire une chose et son contraire, mais cela ne semble pas du tout leur poser problème, car ils sont habitués aux contradictions, étant donné que leur fausse religion basée sur les hadiths en est remplie.)

Ibn Jarîr et Abou Najih rapportèrent que Moujâhid dit : ” II n’était pas un Prophète, mais un homme pieux qui s’est engagé à guider les siens vers la voie d’Allah, et juger entre eux avec justice, et ainsi il fut appelé Dhoul-Kifl, celui qui s’engage volontairement.”

(Dhoul Kifl, signifie “celui à qui la garde a été confiée” et non pas “celui qui s’engage volontairement”. Les traducteurs musulmans s’octroient le droit de changer le sens de mots pourtant très simples, afin de les faire coller à leurs fausses interprétations islamiques.)

Ibn Jarîr et Ibn Abi Hâtim rapportèrent que Moujâhid dit :

” Quand Elisée grandit, il dit : “Je souhaite désigner parmi les gens quelqu’un qui s’occupe d’eux dans ma vie, ainsi je pourrais regarder comment il accomplit son devoir.” Alors, il convoqua des gens et leur dit: ” Celui qui répond à mes trois conditions, je le désignerai comme mon député: Jeûner le jour, prier la nuit, et ne jamais se fâcher.”

(Dieu suffit pour veiller sur chacun de ses serviteurs, il n’y a donc pas besoin de mettre quelqu’un pour remplir ce rôle à sa place. D’autre part, un seul homme ne peut pas à lui tout seul surveiller tout le monde, et quand bien même ils seraient une armée que cela ne suffirait pas, car seul Dieu sait ce que contiennent les poitrines.

Autre point, aucun messager de Dieu n’a jamais désigné d’assistant ou de député pour l’aider dans sa mission, car Dieu leur suffit amplement. Il y a bien le cas d’Aaron, mais il est un prophète à part entière, et non pas le simple secrétaire de Moïse, et c’est Dieu Lui-Même qui l’a directement désigné, et non pas Moïse.

Enfin, connaissez-vous quelqu’un sur cette terre qui puisse tous les jours jeûner à longueur de journée, et passer ensuite toute la nuit à prier, et qui arrive à ne jamais se mettre en colère ? Voilà le genre de sornettes du Diable aussi invraisemblables que grotesques auxquelles croient les musulmans, et je dirais même dont ils se délectent. Plus c’est grotesque, plus les musulmans sont convaincus, ce qui est le signe que Dieu les a rendus aveugles du fait de leur grande injustice.)

Un homme se leva et dit : « Je le fais.» Il dit : ” Vas-tu jeûner le long du jour, prier toute la nuit, et ne pas te fâcher ?” Il répondit: “Oui.”

Cependant, il ne décida pas ce jour-là.

Le deuxième jour, il répéta la même chose alors que tous les autres gardaient complètement le silence, à l’exception de cet homme qui ne cessait de dire encore: « Je le fais». Ainsi Elisée le désigna comme son député.

Alors Iblis ordonna aux diables en leur disant : ” Poursuivez cet homme”. Cependant, ces diables ne purent pas le tromper ou le dévier de la justice. Alors Iblis leur dit : ” Laissez-le moi “.

Puis il se rendit chez lui sous l’apparence d’un vieil homme pauvre, et il choisit la période de la sieste pour le visiter. Il ne dormait ni le jour ni la nuit à l’exception du moment de la sieste.

(Qui peut ne jamais dormir ni le jour ni la nuit, excepté lors de petites siestes ? Plus c’est invraisemblable, plus cela plaît aux musulmans)

Alors Iblis tapa à la porte et Dhoul-Kifl dit : ” Qui est à la porte ? ” Iblis dit : ” Un vieil homme pauvre!” Il se leva et lui ouvrit la porte, et Iblis commença à lui raconter une histoire, en disant : ” Il y a une inimitié entre moi et les miens, et ils ont manifesté toutes les sortes d’injustice contre moi.” Il prolongea son histoire jusqu’à ce que le temps de la sieste s’écoule et que l’après-midi approche. L’homme dit : ” Le soir je te rendrai tes droits.”

Quand il alla à la cour et chercha ce vieil homme, il ne put pas le trouver. Le lendemain matin il l’attendit encore dans la cour de la justice, mais il ne put pas le trouver. Cependant, quand il fut le temps de la sieste, il alla à la maison pour dormir. L’homme apparut et tapa à la porte. Quand il dit : “Qui est à la porte ? ” L’homme répondit: “Le vieil homme”. Il lui ouvrit la porte et lui dit: “Ne t’ai-je pas dit que quand je m’assiérai dans la cour, tu viendrais ?” Le vieil homme répondit : ” Les miens sont vraiment des mauvais gens. Quand ils surent que tu t’assiérais dans la cour, ils me dirent: Nous te donnerons ton droit, mais quand tu as quitté la cour, ils résistèrent encore à ne pas me rendre mon droit.” Il dit : ” Vas maintenant, et quand je serai dans la cour, reviens.”

Ainsi il était aussi incapable de dormir ce jour-là. Il alla à la cour, et attendit le vieil homme, mais il ne put pas le voir. Il se sentit fatigué et épuisé, alors il dit à quelqu’un dans la maison: ” Ne permets à personne d’approcher cette porte afin que je puisse dormir, parce que mes yeux sont lourds de sommeil.”

Cependant, le vieil homme apparut de nouveau à son temps habituel. Celui qui gardait la porte lui dit :
” Retourne, retourne chez toi “. Le vieil homme dit : “J’étais chez lui hier, et je lui ai cité mon besoin”, mais l’homme à la porte répondit qu’il lui a été commandé de ne laisser personne s’approcher de la porte.

Quand il se sentit déçu, il grimpa le mur et descendit à l’intérieur de la maison. Ensuite, il tapa à l’intérieur de la porte, et l’homme se réveilla. Il dit au gardien : ” O gardien ! Ne t’ai-je pas dit de ne permettre à personne d’entrer ? ” L’homme répondit: ” II n’est pas entré de mon côté. Interroge-le d’où est-ce qu’il est entré ? ”

L’homme se leva et examina la porte et la trouva fermée. Le vieil homme était à l’intérieur, ainsi il sut qui il était. Il lui demanda : ” Es-tu l’ennemi d’Allah ?” Le vieil homme répondit : ” Oui, tu m’as fait échouer dans chaque matière, ainsi j’ai fait ce que j’ai fait pour t’énerver.”

(Cette façon de raconter les histoires à base de répétitions lourdes est typique des hadiths, et montre que beaucoup d’entre eux ont été fabriqués par une même personne, un certain Abou Hourayra, ou bien par l’un de ses nombreux disciples forgeurs de faux hadiths, mais cela n’a pas du tout l’air d’interpeller les musulmans.

On pourrait se dire que le stratagème du Diable consistant à réveiller Dhoul Kifl tous les jours durant sa sieste a pour objectif premier de faire qu’il ne puisse pas tenir sa promesse qui est de prier toute la nuit, et non pas de provoquer sa colère. Mais, il ne faut chercher de logique avec les hadiths, car il n’y en a pas, du fait qu’ils ne sont là uniquement que pour abrutir ceux qui veulent bien y accorder crédit, ce qui explique pourquoi, en matière de religion, les musulmans sont plus stupides que la moyenne des gens.)

Ainsi Allah l’a appelé Dhal-Kifl, parce qu’il accomplissait toute responsabilité qu’il prenait en charge.

Abou Mousa Al-Ach’ari dit pendant qu’il était sur le Minbar : ” Dhal-Kifl n’était pas un Prophète, mais un homme pieux qui faisait cent prières chaque jour. Ensuite, il s’engagea volontairement à ne pas manquer cent prières par jour, pour cette raison il fut appelé Dhal-Kifl.”

(Qui peut bien faire cent prières par jour ? Et surtout, dans quel intérêt ? Le but dans la vie est-il vraiment de passer toutes ses journées à prier ? En est-on capable même si on le souhaitait ? Est-ce cela que Dieu exige de nous? Ce que Dieu veut pour ses serviteurs d’après le Coran, c’est surtout de faire le bien et d’agir selon ses préceptes, et donc d’accompagner notre foi par des actes. En effet, Dieu nous a mis sur cette terre pour nous éprouver et pour nous confronter aux autres. Ce n’est donc pas en s’isolant du reste du monde et en priant à longueur de journée qu’on remplira cet objectif, et il est de toute façon impossible de prier aussi longtemps de façon efficace. Ceux qui consacrent leur vie entière à la prière, et on en voit des exemples à travers toutes ces nonnes et moines qui vivent dans des couvents, non seulement n’en deviennent pas de meilleurs serviteurs de Dieu, mais pire encore, finissent la plupart du temps par devenir fous. Car, l’homme n’est pas fait pour vivre isolé et pour être dans l’inaction, mais est fait pour vivre en société et pour être dans l’action.)

Vous avez dans le récit issu des hadiths ci-dessus la parfaite illustration de ce qui est dit dans ces versets, à savoir qu’en suivant des mensonges totalement dénués de sens et en les attribuant à Dieu, les musulmans sont les numéros un pour égarer les gens de la vraie voie de Dieu et pour donner du grain à moudre à tous les détracteurs de Dieu et de sa religion. La vraie religion de Dieu, clairement, ce n’est pas l’islam, mais seulement ce qui est écrit dans le Coran.

31:8 Ceux qui ont cru et qui ont accompli les bonnes œuvres accéderont aux Jardins de Félicité,

31:9 pour y séjourner éternellement. La promesse de Dieu est pure vérité. Et, c’est Lui le Puissant, le Sage.

Tout au long du Coran, la foi est associée aux bonnes œuvres, et il n’y a pas de foi réelle sans bonnes œuvres, car la foi sans les œuvres, c’est comme un arbre qui ne donne pas de fruit, ce n’est donc pas un bon arbre même s’il présente une belle apparence. Inversement, les œuvres sans la foi ne valent rien, car si elles ne sont pas destinées en premier lieu à l’intention de Dieu, alors elles n’ont aucune valeur, tout comme un homme qui accomplit un travail sans qu’il n’ait été engagé pour le faire ne perçoit aucun salaire. Beaucoup de gens font des bonnes œuvres, non pas pour plaire à Dieu, mais uniquement par ostentation et pour se donner bonne conscience. Ces gens-là, leurs œuvres ne valent absolument rien, et comme cela est dit dans un autre verset, leurs œuvres sont semblables à du sable sur un rocher qu’une violente tempête vient emporter. Cette parabole signifie que leurs œuvres ne reflètent pas du tout ce qu’ils sont vraiment à l’intérieur d’eux-mêmes, et que face à l’épreuve, ces gens révéleront qu’ils ne sont pas du tout des gens de bien mais plutôt de grands criminels. En effet, plus on se donne une bonne apparence sans l’être vraiment, plus on est en réalité tout le contraire, à l’image des élites lucifériennes de ce monde qui, en public, jouent aux bienfaiteurs et aux philanthropes, alors que la vérité les concernant est qu’ils sont les pires criminels que cette terre puisse porter.

En réalité, ce n’est pas la bonne œuvre en soit qui compte le plus, mais surtout l’intention qui est derrière, et qui doit être la recherche de la satisfaction de Dieu. Tout comme pour un enfant, le plus important, ce n’est pas vraiment l’action qu’il accomplit, mais surtout le fait qu’il l’accomplisse dans le but d’obéir à ses parents et d’obtenir leur satisfaction. Inversement, nombre de croyants, bien qu’ils aient la foi, négligent l’accomplissement des bonnes œuvres, pensant que la foi et les bonnes intentions suffisent. Or, cela n’est absolument pas le cas, et celui qui fait cela, va stagner sans sa foi, voire même régresser, jusqu’à perdre complétement sa foi après l’avoir acquise. On ne peut pas prétendre être un bon croyant si on n’accorde pas d’importance à l’accomplissement des bonnes œuvres, car Dieu ne donne la foi qu’aux gens de bien, à savoir ceux qui sont soucieux de faire le bien et d’agir avec justice. La foi fonctionne comme une flamme, et ce qui lui sert de combustibles, ce sont les bonnes œuvres, et Dieu seul peut nous donner l’étincelle nécessaire pour allumer la flamme de notre foi. Œuvrez donc autant que possible et soyez sincère dans votre démarche si vous voulez que Dieu vous donne un jour la foi si vous ne l’avez pas encore, et si vous avez la chance de l’avoir, alors continuer d’agir sans relâche afin de la fortifier au maximum, pour qu’elle ne s’éteigne pas quand la tempête arrivera.

Le Coran décrit le paradis sous la forme d’un jardin, car il n’y a rien de plus beau que de vivre dans un écrin de nature verdoyant qui contient toutes sortes d’espèces animales et végétales dans leur cadre naturel. Aujourd’hui, sur cette terre, les gens les plus fortunés vivent justement au milieu d’immenses parcs naturels, et ce qui donne le plus de valeur à leur demeure, c’est avant tout le cadre dans lequel elle se trouve et non pas leur bâtisse en elle-même. Dieu promet dans le Coran que ses serviteurs vivront dans des jardins luxuriants, où ils y auront des maisons luxueuses aménagées de la façon la plus raffinée qui soit, qui ferait passer pour modeste la plus luxueuse de nos demeures sur terre. Dieu appelle le lieu où séjourneront ses serviteurs, les Jardins de Félicité ou de Délices, car ils y trouveront toutes sortes de délices qui leur procureront la plus grande des félicités. Ils pourront y séjourner éternellement, tandis que dans cette vie terrestre, rien n’est éternel, et on devra tous un jour laisser derrière nous tout ce que nous possédons pour revenir auprès de Dieu. C’est pour cette promesse de Paradis éternel, de Jardin des Délices, que les croyants doivent œuvrer, faire preuve d’endurance, et consentir à tous les sacrifices. Car, cette vie terrestre n’est qu’une épreuve temporaire qui est faite principalement de labeurs et de difficultés, et la seule chose que l’on emportera avec nous dans l’au-delà, ce seront uniquement nos bonnes œuvres. Œuvrez donc autant que possible pour obtenir ce Paradis éternel, et face à la difficulté et à l’adversité, ne fléchissez pas mais redoublez plutôt d’efforts et de motivations, en pensant à ce qui vous attend auprès de Dieu si vous faites preuve d’endurance et que vous tenez votre engagement envers Lui.

31:10 Il a créé les cieux sans charpente visible à vos yeux, et Il a ancré dans la terre de solides fixations afin que son sol ne se dérobe pas sous vos pieds, et Il y a disséminé des êtres vivants de toutes les espèces. Et, Nous avons fait descendre du Ciel une eau, avec laquelle Nous y faisons pousser toutes sortes de couples resplendissants.

C’est seulement très récemment que nous avons découvert que l’espace n’était pas vraiment vide, mais contenait un maillage invisible, une sorte de structure immatérielle semblable à une charpente qui lui permet de ne pas s’effondrer sur lui-même, ce qui prouve bien que le Coran ne peut provenir que de Dieu et ne peut en aucun cas être l’écrit d’un simple homme. Dieu a créé les montagnes et les a profondément ancrées dans le sol, afin qu’elles servent de fixations à la croûte terrestre, autrement le sol de la terre se déroberait sous nos pieds, à l’image d’un tapis roulant. Là aussi, on voit que le Coran ne peut provenir que de Dieu, car à l’époque du prophète Muhammad, les gens étaient loin de s’imaginer que bien que les montagnes nous paraissent déjà immenses, ce qu’on perçoit d’elles n’est en réalité que le sommet de l’iceberg, et que le gros de leur volume ne se trouve pas à la surface de la terre mais est plutôt enfoui dans ses profondeurs. Dieu est bien Celui qui a créé tous les êtres vivants qui peuplent la terre, aussi bien les hommes que les animaux, et qui les a ensuite disséminés sur toute la terre, les regroupant par communautés différentes. Dieu est notre seul dénominateur commun à tous, c’est pourquoi Il nous invite à nous rencontrer mutuellement et non pas à ériger des barrières entre nous, ceci, afin que nous puissions Le voir en nous les uns à travers les autres. Et, c’est bien Dieu qui a fait descendre sur terre une eau venue du Ciel, et là on parle bien du Ciel avec un grand C, pour faire ressortir cette végétation luxuriante et resplendissante qui caractérise la terre, et sans laquelle aucune vie ne serait possible. En effet, toute l’eau qui se trouve sur terre ne tire pas ses origines de la terre, mais vient en réalité des cieux, et cette découverte n’a été faite que très récemment. Seul le Créateur de toute chose peut parler de sa création de façon aussi parfaite et en des termes aussi justes et précis, et c’est uniquement grâce aux progrès de la science, qui au passage ne vient pas de nous-mêmes mais nous a été apprise par Dieu, qu’on réalise aujourd’hui à quel point les paroles de Dieu sont absolument vraies et ne souffrent d’aucune imprécision, erreur, ou contradiction.

On nous fait croire aujourd’hui que l’homme vient du singe et qu’il est apparu sur terre il y a des millions d’années, et que la terre n’est qu’une planète parmi d’autres perdue au fin fond de l’espace, alors que ce ne sont là que des mensonges inventés par le Diable dans le but de contester la Vérité de Dieu et de nous égarer. En nous faisant croire que l’homme vient du singe et qu’il n’est que le fruit d’un long processus basé sur le simple hasard, qu’on appelle aujourd’hui par le nom faussement savant de “Evolution”, le Diable ne cherche qu’à nous rabaisser et à nous faire perdre nos repères en nous mentant sur nos véritables origines, car celui qui ne sait pas d’où il vient, forcément, ne sait pas où il va. Dieu nous a pourtant bien prévenus dans le Coran que le Diable nous voue une haine sans bornes, et ce, depuis la création de notre père Adam. Cette haine ne s’est jamais estompée depuis, mais bien au contraire, n’a jamais cessé de s’amplifier, c’est pourquoi le Diable n’a de cesse d’inventer toutes sortes de mensonges et de stratagèmes pour nous entraîner avec lui dans sa chute. À travers ce mensonge de l’Evolution, le Diable conteste la vérité que Dieu nous a révélée dans ses livres, qui est qu’Il nous a créé à partir d’argile directement en tant qu’homme, et que nous n’avons donc a rien à voir avec des singes évolués. La vérité est tout le contraire de cela, à savoir que Dieu nous a créés pour nous placer au-dessus de toute la création, et c’est cela que le Diable ne veut pas que l’on découvre, car il n’a jamais accepté de reconnaître la supériorité que Dieu nous a accordée sur lui.

Le Diable prétend que la terre n’est qu’une planète parmi bien d’autres, alors qu’en réalité, elle est la pépite de tout l’univers, un concentré de la Toute-Puissance de Dieu et un petit échantillon des merveilles que Dieu est capable de créer. Ce mensonge sert à nous faire croire que nous ne sommes que des êtres insignifiants bloqués sur ce caillou perdu qu’est la terre, et qu’il existe d’innombrables autres planètes habitables et races différentes dans l’univers, et ainsi laisser entendre que toute cette histoire de Dieu, d’épreuve terrestre, de Jugement Dernier, d’Enfer et de Paradis, n’est qu’une pure invention humaine, et que chaque race extraterrestre a ses propres croyances complétement différentes des nôtres. Alors que la vérité est que Dieu règne bien sur tout l’univers, et que tout ce qui s’y trouve a bien été créé par Lui et lui est soumis, et que nous sommes bel et bien en train de passer une épreuve sur cette terre, et qu’il n’existe pas de soi-disant races extraterrestres. Si un jour, ces derniers venaient à se présenter à nous, alors il faudra bien être conscients qu’ils ne sont en réalité que des diables, la lignée maudite de Satan, et que leur seul véritable but est de nous égarer de la voie de Dieu pour nous entraîner avec eux dans leur chute.

De même, le Diable veut faire courir le mensonge que nous sommes sur terre depuis des millions d’années, alors que le concept de Dieu, de bien et de mal, et d’Enfer et de Paradis, ne remonte qu’à quelques milliers d’années, laissant ainsi entendre que toute ceci n’est qu’une invention humaine moderne. Alors que la vérité est que nous ne sommes pas sur terre depuis des millions d’années, mais depuis bien moins longtemps que cela, à savoir depuis à peine quelques dizaines de milliers d’années, et que la véritable histoire des hommes est celle que Dieu nous raconte dans le Coran, et non pas cette histoire rocambolesque de dinosaures disparus suite à la glaciation, et de primates qui ont ensuite pris leur relais pour évoluer petit à petit jusqu’à devenir les hommes que nous sommes aujourd’hui. La vérité est plutôt que nous avons été créés dans les cieux et que c’est là que nous retournerons, et que nous avons chuté sur cette terre à cause de notre péché originel pour y subir cette épreuve terrestre, et que nous reviendrons un jour auprès de Dieu pour rendre compte de nos actes et recevoir de sa part notre juste rétribution, à savoir le Paradis ou l’Enfer pour l’éternité.

Tout ce qu’on nous apprend aujourd’hui sur les bancs de l’école comme étant une vérité avérée et incontestable, que ce soit la théorie de l’Evolution de Darwin, les origines de l’univers, le réchauffement climatique lié à l’activité humaine, fait partie intégrante du mensonge du Diable, pour à la fois contester ce que Dieu nous dit dans ses Livres, et également pour nous empêcher de voir que la fin du monde est en ce moment même en train de tomber sur nous. Ne croyez donc que ce qui est écrit dans les livres de Dieu, dans le Coran en priorité, et quant au reste, si cela s’oppose à ce que Dieu dit, alors cela signifie que c’est forcément un mensonge.

31:11 « Voilà la création de Dieu. Montrez-moi donc ce qu’ont créé ceux en dehors de Lui ? » Mais, les injustes sont dans un égarement évident.

Tous les faux dieux que les gens invoquent en dehors du vrai Dieu n’ont rien créé du tout, et ont eux-mêmes été créés par Dieu. Ceux qui les invoquent le savent pourtant très bien, ce qui ne les empêche pas de continuer à leur vouer un culte à côté de celui qu’ils vouent à Dieu. Tous ceux, par exemple, qui prennent pour guides les maîtres ascensionnés, les esprits des ancêtres, les anges, les esprits de la nature, les faux dieux bouddhistes et hindouistes, savent pourtant que Dieu est le Créateur de toute chose, d’autant plus que les entités qu’ils invoquent n’ont jamais prétendu le contraire, mais ces injustes continuent malgré tout à leur vouer un culte, alors même que ceux qu’elles ne peuvent ni leur profiter ni leur nuire. Dieu nous commande de ne prendre pour Guide, Protecteur, et Sauveur, uniquement que Lui, notre Créateur et le Créateur de toute chose, mais les injustes donnent des égaux à Dieu et Lui préfèrent leurs fausses divinités. Il n’y a rien de plus horrible que d’invoquer autre que Dieu, et le faire est le signe incontestable d’un immense égarement et d’une très grande injustice.

Et là, je ne parle pas uniquement des païens, mais aussi des gens des religions du Livre, comme les musulmans, les juifs, ou les chrétiens, dont la plupart croient aux esprits et ont recours à la magie, en dépit du fait que Dieu l’interdit clairement. Vous en avez l’illustration en Afrique du Nord ou en Afrique Noire où les gens croient en toutes sortes de superstitions, et ont recours à la fois à ce qu’ils appellent la magie blanche ou noire, ce qui revient en fin de compte au même, et croient en l’existence de bons esprits qui sont là pour les assister et les protéger contre les mauvais esprits. Il en est de même chez les chrétiens qui croient communiquer avec Jésus, Marie, ou le Saint Esprit, ou en Amérique Latine, où ils continuent à vouer un culte aux esprits de la terre et de leurs ancêtres, de même, chez les juifs avec leur longue tradition de pratique de la magie, connue sous le nom de la Kabbale. Tous ces sectaires et idolâtres sont dans un égarement évident, car il faut être sacrément égaré pour accorder un quelconque pouvoir à autre que Dieu. Il n’y a pas plus grand acte de rébellion contre Dieu que d’invoquer les esprits ou de recourir à la magie, car ceux qui font cela veulent en réalité absolument accomplir leur propre volonté contre la volonté de Dieu. Ceux qui ont recours à la magie n’ont rien de vrais croyants, même s’ils pensent l’être et qu’ils prennent cela à la légère du fait que ce genre de pratiques est courante dans leur pays. Mais, en faisant cela, ils s’interdisent à eux-mêmes le Paradis, et dans l’au-delà, il n’y aura pour eux que l’Enfer, dans lequel ils brûleront pour l’éternité.

31:12 Et, Nous avons effectivement accordé à Loqman la sagesse, [en lui enjoignant] d’être reconnaissant envers Dieu. Et, quiconque se montre reconnaissant le fait [avant tout] dans son propre intérêt, tandis que celui qui se montre ingrat, alors Dieu s’accommode de tout et à Lui reviennent toutes les louanges.

Le base de la sagesse est de savoir être reconnaissant, d’abord envers Dieu, et ensuite envers quiconque nous rend un service. En effet, c’est l’intelligence même que de ne pas couper la branche sur laquelle on est assis. Car, tout ce que nous avons nous vient de Dieu, et celui qui remercie Dieu pour ce qu’Il lui a donné, se rend service à lui-même, car en faisant cela, Dieu lui donnera encore davantage sans rien lui reprendre de ce qu’Il lui a donné. Tandis que celui qui ne remercie pas Dieu est avant tout injuste envers lui-même, car en agissant ainsi, il se prive lui-même des bienfaits de Dieu. En ce cas, deux scénarios possibles, soit Dieu cesse de lui donner pour le rappeler à l’ordre, soi Dieu continue de lui donner comme si de rien n’était, afin de lui solder son compte dans cette vie ici-bas et pour qu’il n’ait rien dans l’au-delà, excepté l’Enfer.

Celui qui sait dire merci quand on lui rend un service le fait avant tout pour lui-même, pas seulement dans l’espoir de recevoir plus, mais surtout, par reconnaissance. Tandis que celui qui ne remercie pas son bienfaiteur ne fait en réalité que s’insulter lui-même, car il commet une énorme injustice en agissant ainsi, et cela n’enlève rien au mérite de son bienfaiteur. La base de la sagesse est donc de ne pas déféquer là où on mange, de ne pas cracher sur la main de celui qui nous la tend pour nous aider, et ceux qui agissent ainsi sont parmi les plus injustes, et ils sont malheureusement très nombreux sur cette terre. Être reconnaissant, ce n’est pas seulement savoir dire merci, mais c’est aussi montrer sa reconnaissance en cherchant à rendre la pareille, à savoir en accomplissant une bonne action similaire envers son bienfaiteur, et si cela n’est pas possible, envers quelqu’un d’autre, et c’est aussi ne pas être cupide en n’espérant pas secrètement recevoir plus. Le véritable sage est celui qui ne demande rien à Dieu, mais prend uniquement ce que Dieu lui donne avec reconnaissance, et la même chose s’applique également avec les autres, à savoir qu’on ne doit rien attendre des gens, ce qui ne nous empêche pas de prendre ce qu’ils nous donnent avec reconnaissance, tout en essayant de leur rendre la pareille.

Loqman fait certainement partie des messagers de Dieu, même si on n’a pas plus de détails le concernant. Dieu dit dans un autre verset du Coran qu’Il ne nous a pas fait le récit intégral de tous ses messagers, mais seulement de ce qui est nécessaire pour nous. Concernant Loqman, on ne sait pas quelle a été exactement sa vie, mais Dieu a retenu de lui cette leçon de sagesse qu’il a prodiguée à son fils, et que tout homme devrait également adopter pour lui-même et prescrire aux autres. La vraie morale, la vraie sagesse, viennent uniquement de Dieu et de ses messagers, et non pas des autres, que ce soient les philosophes, les grands écrivains, les prêcheurs, les pseudos sages qui suivent une autre voie que celle de Dieu, comme les moines bouddhistes et autres soi-disant maîtres à penser. Il n’y a en réalité de Vrai Sage que Dieu Lui-Même, et nul ne peut prétendre détenir la sagesse. Prenez l’exemple de Salomon à qui Dieu avait accordé le plus de sagesse parmi tous les hommes réunis, ce dernier ne s’est jamais lui-même vanté d’être un sage. Je vous recommande de lire l’Ecclésiaste dans l’Ancien Testament, où Salomon arrive à la conclusion à la fin de sa vie qu’il n’est en réalité pas plus sage qu’un fou, et que nous autres hommes, ne détenons rien du tout, mais que tout ce qui est dans cette vie est semblable à un souffle, dans le sens que nous ne possédons rien de façon permanente, et que tout nous file sans cesse entre les mains, la sagesse y compris. Penser qu’on va devenir sage un jour, c’est comme de penser qu’on pourra vider la mer avec un seau percé. Au lieu de chercher à jouer au sage, on ferait plutôt mieux d’être dans la posture de l’éternel apprenti, et de rester humble quel que soit la quantité de savoir et de sagesse que Dieu nous a donnée. Dieu seul possède le Savoir et la Sagesse, et Dieu nous en donne une certaine part selon son bon vouloir, et on ne cessera donc jamais d’apprendre et de nous améliorer. À chaque fois que vous devenez un peu trop confiants en vous-mêmes, rappelez-vous juste de ce que vous étiez il y a à peine quelques années en arrière, et alors vous réaliserez que dans quelques années, vous vous direz exactement la même chose que vous vous dites de vous-mêmes maintenant en regardant en arrière, à savoir que nous ne sommes tous que d’éternels ignorants, insensés, indignes de la miséricorde de Dieu. Ne tombez donc jamais dans l’adulation de vous-mêmes et dans l’autosatisfaction, car cela serait le début de la fin pour vous, tout comme cela a été le cas pour Satan auparavant.

31:13 Et, quand Loqman dit à son fils alors qu’il était en train de l’exhorter : « Mon Fils ! N’adopte jamais d’idoles en dehors de Dieu, car l’idolâtrie est une très grave injustice. »

Adopter des idoles en dehors de Dieu est un acte extrêmement injuste, car cela revient à leur accorder le mérite de ce que Dieu fait pour nous, et parce que cela détourne les gens de l’adoration de Dieu. Il n’y a qu’une seule véritable idole, une seule véritable star, un seul véritable héros dans cet univers tout entier, et c’est Dieu Lui-Même. C’est pourquoi Satan ne cesse d’inventer tous les jours de nouvelles idoles, ceci, dans le but de faire de l’ombre à Dieu et pour pousser les gens toujours plus dans l’idolâtrie, car il sait pertinemment que la place des idolâtres est au fin de fond de l’Enfer, au même titre que les non croyants et les hypocrites. Nombre de musulmans, juifs, chrétiens, et autres, pensent vraiment être de vrais croyants, alors que la plupart d’entre eux ne sont rien d’autres que des idolâtres et des sectaires. Il n’y a rien de pire en termes d’égarement et de trahison que de vouer un culte à autre que Dieu, car Dieu détient tous les pouvoirs entre ses mains, tandis que ses créatures ne détiennent pas le moindre pouvoir et n’ont pas leur mot à dire dans quoi que ce soit. C’est donc un très grand égarement que de vouer un culte aux saints, à Muhammad, aux compagnons, à Ali, aux douze imams, au Mahdi, à Jésus, à Marie, aux apôtres, à Moïse, à David, à Salomon, au Messie, etc. Ceux qui invoquent autres que Dieu ou qui les associent dans le culte qu’ils vouent à Dieu ne sont en rien de vrais croyants, car le principe même du croyant est de vouer un culte exclusif à Dieu, conformément à la pure doctrine monothéiste d’Abraham, celle-là même que se disputent juifs, chrétiens, et musulmans, alors que la plupart d’entre eux font exactement tout le contraire, à savoir qu’ils prennent des idoles en dehors de Dieu et suivent d’autres guides que Dieu.

31:14 Et, Nous avons enjoint à l’homme la dévotion envers ses parents, [et avant tout envers] sa mère qui l’a porté endurant peine sur peine  —  et son sevrage complet intervient au bout de deux ans — [en lui donnant pour instruction]: « Sois reconnaissant envers Moi et envers tes parents ». Au bout du compte, c’est avant tout à Moi que revient toute chose.

Jusqu’à atteindre leur maturité, les parents occupent le rôle de Dieu pour leurs enfants, dans le sens qu’ils décident absolument de tout pour eux, et du fait que leur vie entière ne dépend que d’eux. C’est pour cela que Dieu prescrit la dévotion envers les parents, car celui qui obéit à ses parents et leur demeure fidèle et reconnaissant, en fera certainement de même avec Dieu une fois devenu adulte. Tandis que celui qui se comporte en traître, rebelle, et ingrat avec ses parents, fera certainement la même chose avec Dieu. Un bon serviteur de Dieu est donc avant tout un bon enfant pour ses parents, et il est impossible d’être à la fois un bon serviteur de Dieu tout en étant un mauvais enfant pour ses parents, sachant que cela fait partie des principales prescriptions de Dieu. En effet, c’est en étant d’abord de bons enfants pour nos parents que Dieu fera ensuite de nous de bons serviteurs pour Lui. La dévotion envers les parents est donc la première étape dans le chemin qui nous conduit à Dieu. Si Dieu nous commande avec autant d’insistance de bien agir avec nos parents, c’est parce qu’ils ont fait tellement d’efforts pour nous qu’il est tout à fait normal d’être reconnaissants envers eux pour l’éternité, aussi bien de leur vivant, en agissant bien avec eux tout au long de leur vie, qu’après leur mort, en priant Dieu en leur faveur.

Quand bien même on aurait eu de mauvais parents, cela ne nous dispense en rien d’agir avec eux avec bonté, car tout bien que l’on fait, on le fait avant tout pour Dieu et pour nous-mêmes. C’est seulement quand on devient nous-mêmes des parents que l’on comprend pleinement l’importance de cette prescription de Dieu. Car, on réalise alors tous les efforts que nos parents avaient consentis pour nous alors que jusque-là on ne s’en rendait pas vraiment compte, et l’ampleur de leur amour pour nous, mais aussi à quel point cela peut-être douloureux pour eux de nous voir leur tourner le dos et de prendre une autre voie que celle qu’ils nous ont enseignée. Au final, tout revient à Dieu, à savoir que tout bien que l’on fait, on le fait avant tout pour Dieu, et bien agir avec ses parents fait partie intégrante de l’obéissance à Dieu et n’est donc pas une option. Je rappelle aux croyants qu’ils ont pour devoir de demeurer bienveillants envers leurs parents, quand bien même ces derniers seraient des égarés, et de continuer malgré tout à leur faire le bien, tout en se protégeant de leur mal.

31:15 Et, s’ils te poussent à m’associer ce dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas, et côtoie les dans cette vie en faisant preuve de bienveillance à leur égard, et suis seulement la voie de celui qui se tourne vers Moi. Puis, c’est vers Moi que sera votre retour, et Je ferai alors avec vous le bilan de tout ce que vous avez fait.

Ce verset nous donne la ligne de conduite à tenir s’agissant de nos parents. Si nos parents nous commandent d’associer à Dieu ce dont nous n’avons aucune connaissance ou de désobéir à Dieu d’une quelconque manière que ce soit, nous ne devons surtout pas leur obéir dans le but de leur faire plaisir. En effet, voilà la ligne rouge à ne jamais dépasser, et mieux vaut les décevoir, eux, plutôt que de décevoir Dieu. Par exemple, ceux d’entre vous dont les parents sont des associateurs, à savoir des musulmans, juifs, ou chrétiens, ne doivent en aucun cas les suivre dans leur égarement en observant les mêmes fausses règles qu’eux, mais ne suivre que ce que Dieu nous a prescrit dans le Coran. Pour tout le reste, nous devons rabaisser l’aile de l’humilité pour nos parents, et chercher à leur donner satisfaction autant que possible et leur pardonner les torts qu’ils commettent à notre encontre.

Dieu ne nous commande pas de suivre forcément la voie de nos parents, si ces derniers sont des égarés, contrairement aux sectaires que sont les musulmans, juifs, et chrétiens, qui, eux, ne cherchent qu’à perpétuer la voie de leurs ancêtres. Mais, Dieu nous commande de suivre uniquement la voie de celui qui se tourne vers Lui en exclusivité. Toute cette vie terrestre n’est qu’une épreuve, et qu’on naisse sur la bonne ou la mauvaise voie, au final, c’est nous qui choisissons la voie que l’on veut pour nous-mêmes. Certains naissent de parents égarés et deviennent par la suite bien guidés, tandis que d’autres naissent de parents bien guidés et optent ensuite pour l’égarement. Au final, ce ne sont pas nos origines qui déterminent ce que nous devenons, mais uniquement nos propres choix. Justement, le fait d’avoir vu le mal de nos propres yeux et d’en avoir été nous-mêmes victimes nous donne encore moins de raisons de le reproduire, et le fait d’avoir expérimenté le bien en notre faveur, nous donne encore moins d’excuses pour nous en détourner. Donc, l’un comme l’autre, tout nous pousse à faire le choix du bien et de la voie de Dieu, et celui qui fait le choix du mal et de l’égarement, celui-là est un injuste et ne doit son mal et son égarement qu’à lui-même.

Dieu nous commande d’user de notre propre discernement et de faire nos propres choix dans la vie, et non pas de suivre bêtement le choix de nos ancêtres sans réfléchir, ce que la plupart des gens font, ce qui les conduira assurément à leur perte finale. Cette vie terrestre fonctionne comme une épreuve, et quand nous retournerons auprès de Dieu, Dieu fera avec nous le bilan de l’ensemble de nos actes et nous donnera les réponses à toutes les questions que l’on se posait, tel le professeur qui apporte la correction une fois l’épreuve terminée, faisant individuellement le point avec chacun des ses élèves pour lui montrer ce qu’il a fait de bien et de mal, et pour lui faire comprendre ce qu’il n’a pas encore compris.

31:16 « Ô mon fils, fût-ce l’équivalent d’un grain de moutarde [caché] au fin fond d’un rocher, ou bien dans les cieux ou dans la terre, que Dieu saurait l’amener à Lui [sans difficulté] ». Dieu est extrêmement subtil et parfaitement informé.

Rien n’échappe à Dieu, et Dieu voit le moindre de nos actes, et lit en nous la moindre de nos pensées, et connaît le moindre détail sur toute chose. Les non croyants s’étonnent par exemple que Dieu puissent les ramener à la vie une fois morts et devenus poussière, alors que Dieu a la parfaite maîtrise de chaque atome et que cela n’est en rien difficile pour Lui. Dieu est extrêmement subtil et parfaitement informé de tout, et il nous faut donc être conscient de cela en faisant attention au moindre de nos agissements, pensées, et également en étant attentif au moindre de ses signes. Quand on sait que Dieu est à ce degré extrême de minutie, on se doute alors que rien n’arrive au hasard dans la vie, et que la justice de Dieu est parfaite, et que la maîtrise de Dieu ne souffre d’aucune faille. Tandis que les égarés sous-estiment complétement Dieu, et pensent qu’ils peuvent se cacher de Lui ou échapper à son contrôle, ce qui montre à quel point ils ne connaissent en réalité rien à rien à Dieu.

31:17 Ô mon fils, observe la Salat, et commande le convenable et interdit le blâmable, et endure avec patience ce qui t’atteint. Voilà donc ce à quoi tu dois absolument te résoudre.

La première priorité du croyant est la Salat, car c’est la Salat qui matérialise le lien qui existe entre Dieu et le croyant. La Salat, ce n’est pas seulement la prière du matin et du soir, mais tout le lien qu’on a créé avec Dieu de façon générale. Ce lien est comme une corde rattachée à Dieu à laquelle s’accroche le croyant tout au long sa vie, afin de s’assurer de ne jamais s’éloigner de Dieu et pour ne pas s’égarer du chemin. En plus de maintenir coûte que coûte un lien permanent avec Dieu, la deuxième priorité du croyant est de faire le bien et d’encourager les autres à le faire, mais aussi de s’abstenir de faire le mal et d’empêcher autant que possible qu’il ne se propage. Enfin, le croyant doit faire preuve d’endurance quoi qu’il lui arrive, car tout ce qui l’atteint, que ce soit en bien ou en mal, a été voulu par Dieu. Il ne faut donc jamais se révolter contre ce qui nous arrive, mais plutôt l’accepter avec patience et chercher à en tirer les bons enseignements. Le croyant doit donc se résigner à ce code de conduite tout au long de sa vie s’il veut réussir, et ne jamais perdre de vue que c’est la seule voie de salut possible. Rester toujours en contact avec Dieu, accomplir et promouvoir le bien, s’abstenir du mal et le rejeter, faire preuve de patience en toutes circonstances, voilà donc la combinaison gagnante pour sortir victorieux de cette épreuve terrestre, et si une seule de ces composantes manque à l’appel, alors c’est l’échec assuré.

31:18 Et, ne méprise pas ton prochain et ne foule pas la terre avec arrogance. Dieu n’aime pas tout fanfaron plein de vantardise.

Dieu déteste celui qui méprise les autres et qui cherche sans cesse à se mettre en avant, mais préfère celui qui est respectueux de son prochain et qui agit avec humilité. La plupart des gens aiment se mettre en avant et montrer qu’ils sont supérieurs aux autres, et ont tendance à mépriser ceux qu’ils jugent inférieurs à eux. Alors que la bonne attitude consiste plutôt à demeurer humble, car tout ce que nous avons nous vient de Dieu, et on doit donc plutôt être reconnaissants envers Dieu pour ce qu’Il nous a donné de plus que les autres, plutôt que de penser qu’on est supérieur à eux. Imaginez un père qui honore l’un de ses enfants, et qu’en retour, ce dernier devienne complétement imbu de lui-même et se rebelle contre son autorité, et se pense être supérieur et traite ses autres frères avec mépris. N’est-ce pas là une attitude détestable ? C’est pourtant ainsi qu’agissent ceux qui méprisent leur prochain et qui sont imbus d’eux-mêmes, et c’est ainsi que le Diable agit. Celui que Dieu honore, et qui se rebelle ensuite et s’enfle d’orgueil, celui-là perdra tout ce qu’il possède et sera rabaissé au plus bas du bas, tandis que celui qui demeure humble et soumis à Dieu, celui-là, Dieu l’honorera encore davantage et l’élèvera aux plus hauts rangs. Au lieu de chercher à briller dans les yeux des gens, cherchez plutôt à briller dans les yeux de Dieu en recherchant l’humilité et en renonçant à la compétition d’ego à laquelle se livre la plupart des hommes sur cette terre, car ceux qui se rabaissent seront élevés par Dieu, tandis que ceux qui cherchent à s’élever seront rabaissés et frappés de petitesse. Quel que soit l’atout que Dieu vous a accordé et qu’Il n’a pas accordé aux autres, soyez reconnaissant envers Dieu en en faisant bon usage, et non pas en vous croyant supérieur aux autres et en vous montrant ingrat envers Dieu.

31:19 Et, sois modeste dans ta démarche et modère ta voix, rien n’est plus désagréable que le braiement de l’âne. »

Dieu nous demande d’être modeste dans notre démarche et de modérer notre voix, car il n’y a rien de plus détestable pour Dieu et pour les hommes que celui qui veut absolument se démarquer des autres à travers sa démarche, et qui parle fort au point de déranger tout le monde autour de lui. On connait tous quelqu’un qui partout où il va se fait immédiatement remarquer, et qui lorsqu’il parle, on n’entend plus que lui, et on sait tous à quel point ce genre de comportement n’inspire aucun respect et importune les autres. Nous devons donc nous efforcer à être modestes dans notre démarche et à contenir le son de notre voix lorsque l’on parle, ceci, afin de plaire à Dieu, et également par respect pour nous-mêmes et les autres. Celui qui parle doucement sera davantage écouté, et celui qui se comporte avec modération sera davantage respecté. Le croyant doit sans cesse chercher à briller aux yeux de Dieu, et pour cela, il doit s’efforcer d’être dans la retenu. Ceci ne signifie pas pour autant qu’il faut parler tellement bas que même celui qui est à côté de nous a du mal à nous entendre, mais simplement de trouver le juste milieu. De même, être discret dans sa façon d’être, c’est très bien, mais cela ne signifie pas pour autant qu’on doit être complétement effacé et nous laisser marcher sur les pieds. L’attitude que Dieu préconise est le juste milieu, à savoir de ne pas importuner les autres, mais également de ne pas nous laisser importuner par eux, et a pour but de nous faire cohabiter tous ensemble dans le respect mutuel et l’entente générale.

Ceci est la vraie sagesse que l’on doit appliquer sur nous-mêmes et prescrire aux autres, afin d’être un bon serviteur pour Dieu, un bon élément pour la société, et un bon frère pour notre prochain, voilà ce qui doit définir le vrai croyant. Tandis que le sectaire n’est ni un bon serviteur pour Dieu, étant donné qu’il n’obéit pas à ses préceptes, ni un bon élément pour la société, étant donné qu’il ne fait que la diviser, ni un bon frère pour son prochain, étant donné qu’il méprise tout ce qui n’est pas comme lui.

31:20 Ne voyez-vous pas que Dieu vous a assujetti tout ce qu’il y a dans les cieux et sur la terre ? Et, Il vous a comblés de ses bienfaits, apparents comme cachés. Et, parmi les gens, il y en a qui discutent au sujet de Dieu sans véritable science, ni guidée, ni Livre éclairant.

Partout où on se tourne dans les cieux ou sur la terre, on réalise que tout a été fait spécialement sur mesure pour notre confort et survie, ce qui montre que cela ne peut pas être le simple fait du hasard, mais ne tient qu’à la seule miséricorde de Dieu sur nous. Le ciel pourrait très bien s’effondrer sur nous, des comètes destructrices pourraient nous frapper à n’importe quel moment, les rayons cosmiques pourraient brûler tout ce qu’il y a à la surface de la terre, la mer pourrait nous envahir, les montagnes pourraient se mettre à bouger provoquant d’énormes tremblements de terre, le sol pourrait s’ouvrir sous nos pieds, le vent pourrait se mettre à souffler emportant tout sur son passage, la température sur terre pourrait monter ou descendre au point de rendre toute vie impossible, les animaux pourraient vouloir s’en prendre à nous, un virus pourrait très bien tous nous tuer, etc. Mais, c’est Dieu qui est aux commandes de cet univers, et Dieu a commandé aux différents éléments de se mettre à notre service plutôt que de faire comme bon leur semble ou de chercher à nous nuire, excepté si Dieu en décide autrement. Plus on regarde autour de nous, plus on réalise que les bienfaits de Dieu sur nous sont innombrables. Cela peut être des bienfaits apparents, comme les fruits et les légumes qui poussent de la terre sans que nous n’ayons rien à faire, ou les bestiaux qui nous aident dans nos travaux et nous servent également de nourriture, ou le soleil qui nous réchauffe et nous donne de la lumière, ou la pluie qui nettoie la terre et permet aux plantes de pousser, etc. Mais, les bienfaits cachés de Dieu et dont on ignore l’existence sont en réalité bien plus nombreux, et plus notre science progresse et plus on en découvre davantage, comme la couche d’atmosphère qui est autour de la terre et qui la maintient à la bonne température, ou la ceinture magnétique de Van Hallen qui nous protège des rayons cosmiques, où les montagnes qui servent en réalité d’ancrage au sol afin qu’il ne se dérobe sous nos pieds, où toutes les autres merveilles de la nature et du corps humain. Si on voulait dénombrer les bienfaits de Dieu sur nous, quand bien même on y passerait des centaines de vies, qu’on ne saurait tous les lister.

Aujourd’hui, la plupart des gens parlent de Dieu, y compris les gens des religions que sont les musulmans, juifs, et chrétiens, alors qu’ils ne connaissent en réalité rien à rien, ni à Dieu ni à sa vraie religion. Ces gens-là n’ont aucune véritable science issue de Dieu, mais ne font que répéter les mensonges inventés que colportent les ignorants comme eux. Ils sont persuadés qu’ils sont mieux guidés que les autres, alors qu’ils n’ont jamais connu ce qu’est vraiment la guidée de Dieu. Ils pensent se baser sur des arguments solides, or ils ne disposent d’aucun livre issu de Dieu leur permettant de discerner le vrai du faux et d’être lucides sur eux-mêmes. En effet, les gens des religions et les non croyants parlent de Dieu, mais ils ne le connaissent que de nom et projettent une fausse image de Lui qui correspond à leur propre égarement. Le Vrai Dieu se définit Lui-Même dans ses livres, et n’a rien à voir avec le faux Dieu sorti tout droit des délires des chrétiens, juifs, musulmans, et des non croyants, et qui n’est là que pour leur donner bonne conscience sur eux-mêmes. Le Vrai Dieu est Perfection, et si ces gens-là avaient été réellement bien guidés, alors ils ne seraient pas des injustices et ne penseraient pas à mal de Dieu. Ces égarés pensent être bien guidés, or celui qui n’a pas Dieu pour Guide, n’a en réalité aucun guide, et ils ne sont tous en fin de compte que des égarés guidés par d’autres égarés comme eux. Ils prétendent détenir une vraie science, or ils ne tirent pas leur discernement des livres de Dieu, ce qui signifie que leur science ne vaut absolument rien. En effet, ces ignorants tirent leur discernement des hadiths, du talmud, de la fausse Bible des chrétiens qui n’est qu’une pure invention du Diable, et des écrits d’autres égarés comme eux. La foi, le savoir, la guidée, la sagesse ne viennent que de Dieu et de ses messagers, et c’est Dieu directement qui décide à qui les donner, et ce ne sont certainement pas ces égarés que sont les gens des religions et les non croyants qui décident qui sont les bien guidés. Dieu ne guide vers sa vraie voie que les gens qui suivent la vérité quand il la croise, qui agissent avec justice et accomplissent les bonnes œuvres, qui réfléchissent par eux-mêmes et ne s’en remettent qu’à Lui, et qui ne sont pas des sectaires, des idolâtres, des rebelles, et des pervers.

31:21 Et, quand on leur dit : « Suivez ce que Dieu a fait descendre », ils disent : « Nous suivrons plutôt ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres ». Quoi ! Quand bien même ce serait là en réalité le Diable qui les invitait au châtiment de la Fournaise ?

Voilà le discours typique des gens des sectes que sont l’islam, le judaïsme, et le christianisme, et ce genre de verset très explicite ne semble pas les interpeller, ce qui est le signe de leur grand aveuglement. Les sectaires ne suivent pas ce que Dieu a fait descendre dans ses livres, mais plutôt la voie que leur ont tracée leurs ancêtres. On a beau leur montrer dans tous les sens que leur voie est en réalité la voie du Diable et qu’elle mène tout droit au châtiment de la Fournaise, que cela ne change strictement rien à leur attachement pour leurs communautés et traditions, car ils n’ont rien de vrais croyants. Ils sont aujourd’hui totalement rassurés par leur grand nombre, mais ce n’est certainement pas leur nombre qui les protégera en quoi que ce soit contre le châtiment de Dieu. Les précédentes générations de criminels ont dit exactement la même chose qu’eux, et tous ont mal fini, mais les criminels ne tirent jamais les leçons du passé.

31:22 Et, quiconque livre l’intégralité de son être à Dieu tout en étant bienfaisant, celui-là s’accroche à l’anse la plus solide. Et, c’est auprès de Dieu qu’est l’aboutissement de toute affaire.

La seule et unique vraie religion que je ne cesse de vous répéter encore et encore, c’est tout simplement de livrer l’intégralité de son être à Dieu, à savoir d’accepter que nous sommes incapables d’être nos propres guides et sauveurs, mais que nous sommes totalement à la merci de Dieu. La seule chose à faire est donc de livrer notre sort entier entre les mains de Dieu en ne s’en remettant qu’ à Lui et au Coran, en espérant qu’Il veuille bien nous guider, nous guérir de notre mal, et nous pardonner nos péchés. Les sectaires et les non croyants pensent pouvoir être leurs propres guides et sauveurs, ou bien comptent sur autre que Dieu pour les guider et les sauver. Or, il n’y a de vrai Guide et Sauveur que Dieu, et celui qui compte sur autre que Dieu ne peut que s’égarer et est voué à une destruction certaine. Mais, comme cela est dit dans ce verset, se livrer à Dieu et le prendre pour seul guide et maître ne suffit, encore faut-il faire suivre sa foi par des actes, en accomplissant le bien et en s’abstenant autant que possible du mal, mais cela, peu de gens le comprennent vraiment.

Celui qui ne compte que sur Dieu et qui fait le bien, s’accroche à l’anse la plus solide, et Dieu ne lui fera jamais défaut, car Dieu est fidèle et digne de confiance. Tandis que celui qui compte sur autre que Dieu, celui-là, un jour viendra où ce sur quoi il comptait lui fera faux bon, et ce jour-là, ce sera le jour où le châtiment de Dieu l’atteindra. Peu importe la voie pour laquelle on opte, nous cheminons tous bon gré mal gré vers Dieu, et c’est donc à Dieu que revient l’issue de chaque affaire, en rétribuant chacun en fonction de ce qu’il faisait, et nul n’échappera à la sentence de Dieu.

31:23 Et, celui qui refuse de croire, que son refus ne t’affecte en rien. C’est vers Nous que sera leur retour, et Nous leur ressortirons alors tout ce qu’ils faisaient. Dieu est parfaitement Connaisseur de ce que contiennent les poitrines.

Le messager de Dieu que je suis, de même que les croyants, ne doivent nullement être attristés par le fait que les gens refusent de croire comme eux. En effet, pourquoi être triste pour celui que Dieu veut égarer du fait de son injustice ? Pourquoi être triste pour celui qu’on appelle à Dieu, au bien, et à la vérité, et qui refuse obstinément d’y répondre ? Pourquoi être triste pour celui à qui on tend la main pour l’aider et qui nous crache dessus ? Dans un autre verset, Dieu dit que ses messagers et les croyants ne sont nullement apitoyés sur le sort de ceux qui ont refusé de croire. En effet, il n’y a rien de plus détestable que celui qu’on appelle à Dieu et qui s’y refuse, celui-là, qu’il soit donc maudit pour l’éternité. Les criminels sont persuadés qu’il n’y aura pas de conséquences sur eux, mais Dieu les conforte dans cette illusion et leur fait croire qu’ils sont pour l’instant à l’abri, jusqu’au jour où son châtiment les atteindra sans prévenir. Dieu leur ressortira alors tout le mal qu’ils faisaient, et ils ne pourront cette fois-ci pas contester qu’ils sont des criminels et qu’ils méritent leur sentence.

Moi, le messager et avertisseur de Dieu, j’ai été chargé d’avertir les gens du monde entier de la venue du châtiment de l’Heure. Nous sommes déjà entré dans la période du châtiment, car ce n’est pas un seul châtiment ponctuel, mais une succession de châtiments de plus en plus rapprochés et violents, jusqu’au châtiment final du Cri qui mettra fin à cette épreuve terrestre et marquera la venue du Jugement Dernier. Ouvrez donc bien les yeux, et voyez les châtiments de Dieu se succéder les uns aux autres. Il n’y aura pas de retour au calme, bien au contraire, les choses ne vont désormais faire qu’empirer. Les vrais croyants sont ceux qui sont persuadés que nous vivons bien à l’époque du châtiment de l’Heure, tandis que les autres pensent que nous vivons à une époque comme une autre, et que l’Heure n’est pas prête d’arriver.

31:24 Nous leur accorderons une éphémère jouissance, puis Nous les contraindrons à un lourd châtiment.

Voilà donc ce que sera le lot de la très grande majorité des gens d’aujourd’hui. Ils profitent en ce moment même de leur éphémère jouissance, pensant qu’il en sera ainsi toute leur vie, et ils sont loin de se douter que d’un moment à l’autre, le châtiment de Dieu peut tomber sur eux de façon aussi violente que soudaine. Les criminels continuent de profiter des bienfaits de Dieu tout en se détournant totalement de Lui et en ignorant tous ses avertissements, mais viendra un jour proche où leur vie basculera complétement, et où ils goûteront au châtiment de Dieu, de même que leur famille, et ce jour-là, ils auront beau supplier Dieu de les épargner, Dieu demeurera complétement sourd à leurs supplications et son châtiment sur eux sera impitoyable. Criminels qui ignorez ce Rappel de Dieu et qui me contestez en tant que messager et avertisseur de Dieu, profitez donc bien de votre court répit, bientôt ces mêmes paroles raisonneront au plus profond de vous-mêmes, et vous regretterez alors amèrement de ne pas m’avoir écouté. Il n’y a vraiment que le grand criminel pour refuser de répondre à l’appel de Dieu et pour ignorer sa menace, ce sont ceux-là les vrais destinataires de l’Enfer.

31:25 Et, si tu leur demandais : « Qui a créé les cieux et la terre ? », ils te répondraient : « Dieu ». Dis: « Loué soit Dieu ». Mais, la plupart d’entre eux ne savent pas.

Tous ces sectaires, que ce soient les musulmans, juifs, chrétiens, et aussi les bouddhistes, hindouistes, et toutes autres religions, reconnaissent que c’est bien Dieu qui a créé les cieux et la terre, et pourtant, quand on les appelle à Dieu et à sa vraie voie, ils préfèrent leurs fausses idoles et leurs voies sectaires. La réalité est que la plupart de ces gens-là sont à des années lumières de savoir qui est vraiment le vrai Dieu et quelle est sa vraie voie. Ils utilisent, certes, le même vocabulaire que les croyants, en prétendant de leurs bouches croire en Dieu, en ses messagers, et en ses livres, mais en réalité, ils ne connaissent ni ce qu’est le vrai Dieu, ni ce que sont ses messagers, ni ce que contiennent vraiment ses livres, et il n’y a aucune sincérité en eux.

31:26 À Dieu appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Dieu s’accommode de tout et à Lui reviennent toutes les louanges.

Ces sectaires croient que Dieu a besoin de leur adoration du fait qu’Il les invite à sa voie. Ils pensent que parce qu’on va vers eux, c’est que l’on a besoin d’eux, alors qu’en réalité, Dieu, son messager que je suis, et les croyants, n’avons nullement besoin de ces minables. Dieu se dispense largement de ceux qui rejettent son appel, car tout Lui appartient dans cet univers, et à Lui reviennent toutes les louanges. Dieu n’a donc absolument pas besoin de ceux qui ne veulent pas de Lui, tandis qu’eux ont besoin de Lui, et ceux qui rejettent son appel ne font que se condamner eux-mêmes à leur propre perte.

31:27 Et, quand bien même tous les arbres de la terre servaient de calames [pour écrire], et que l’océan tout entier servait d’encre, de même que sept autres océans identiques, que mon Seigneur aurait encore de quoi parler. Dieu est assurément Puissant, Sage.

Cette parabole n’est nullement une exagération, bien au contraire, Dieu est toujours très sobre dans ses propos. Imaginez-vous donc ce que cela représente, et vous aurez alors un petit aperçu de toute l’étendue du savoir et de la sagesse de Dieu, et aussi de toute l’étendue de notre propre ignorance. Celui qui connaît par cœur le contenu de toutes les bibliothèques du monde, ne détient comme savoir que l’équivalent d’une goutte d’eau dans la mer, et encore je suis généreux en disant cela. Cela nous invite donc à l’humilité, et à ne pas prétendre ce que nous ne serons jamais, à savoir des savants, mais de garder en tête que le Savoir tout entier n’appartient qu’à Dieu, et que le but n’est donc pas de devenir un savant, mais simplement de prendre ce que Dieu nous donne avec reconnaissance et de s’en servir pour devenir des gens de bien. Les sectaires prétendent que les livres de Dieu ne contiennent pas tous les détails, et adoptent à côté des bibliothèques entières d’écrits d’hommes comme eux, contenant leur faux savoir et leur fausse sagesse. La vérité est que si Dieu l’avait voulu, Il aurait très bien pu nous envoyer un livre aussi gros que l’équivalent de tous les livres de la terre, mais en ce cas, les injustes Lui aurait fait le reproche que son livre est trop long, et par conséquent, impossible à étudier. Mais, il se trouve que dans son infinie miséricorde, Dieu nous a envoyé le livre parfait, le Coran, un livre exactement dans les bonnes proportions, ni trop vague ni trop détaillé, ni trop court ni trop long, et avec tous les détails que nous devons connaître sur tout. Et, ce livre se suffit largement à lui-même et n’a nullement besoin d’aucun complément, contrairement à ce que prétendent les sectaires et les égarés.

31:28 Votre création et votre résurrection reviennent au même pour Lui que la création et la résurrection d’un seul être. Dieu entend tout et voit tout.

Les non croyants s’étonnent que Dieu puisse avoir créé autant d’hommes, et qu’Il puisse ensuite tous les ressusciter malgré le fait qu’ils ne soient plus que poussière disséminée dans la terre. Alors qu’en réalité, le plus “difficile” a été la création du premier homme, et la création des autres hommes et leur résurrection ne font que découler de cela. C’est exactement comme pour un constructeur automobile, il est très facile de créer des millions de modèles et d’être capable de les remettre à neuf une fois devenus des épaves, après que le premier prototype ait été créé. Dieu entend tout et voit tout, et sait donc ce que se disent les gens, et répond à tous leurs questionnements à travers ce Coran. Mais, la plupart des gens sont de grands injustes, car une fois que Dieu leur répond, ils continuent malgré tout à nier.

31:29 Ne vois-tu pas que Dieu fait pénétrer la nuit dans le jour et fait pénétrer le jour dans la nuit, et qu’Il a assujetti le soleil et la lune, l’un comme l’autre poursuivent leur course jusqu’à un terme fixé, et que Dieu est parfaitement informé de ce que vous faites ?

31:30 Ceci, parce que Dieu est Le Vrai, tandis que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et parce que Dieu est le Très-Haut, le Très-Grand.

Dieu accomplit tous les jours ce grand miracle que représente le fait d’alterner le jour et la nuit. Dans nos maisons, nous disposons tous d’interrupteurs pour allumer et éteindre la lumière, tandis que seul Dieu dispose de l’interrupteur cosmique permettant d’amener le jour et la nuit sur la terre entière. Les grands ignorants vous diront que cela n’a rien à voir avec Dieu, mais que l’alternance du jour et de la nuit est simplement due à la présence du soleil et à la rotation de la terre. Or, c’est Dieu qui a mis en place ce dispositif élaboré, et Dieu peut à tout moment le remplacer par un autre dispositif, ou bien mettre un terme à cette alternance. De même, Dieu est Celui qui nous a assujetti le soleil et la lune jusqu’à un terme fixé, et sans sa volonté, le soleil et la lune ne seraient en rien rattachés à la terre, mais feraient ce que bon leur semble. En effet, quand on voit la grande distance qui les sépare de la terre, cela relève du véritable miracle qu’ils lui demeurent rattachés avec ce degré de précision.

Dieu Seul entend tout et voit tout, et sait absolument tout de nous. Il n’y a que Dieu pour être partout et nulle part en même temps, et pour gérer toutes ses créatures simultanément sans que cela ne soit difficile pour Lui, car Dieu est en dehors de l’espace-temps, et le Créateur se démarque clairement de ses créatures. Dieu est le Vrai, à savoir la Réalité, et ses preuves sont dans le monde réel, tandis que les faux dieux que les égarés invoquent en dehors de Dieu sont le Faux, et leurs preuves sont imaginaires. Ces faux dieux ont-ils quoi que ce soit à voir avec le Vrai Dieu ? Non ! Pourtant les injustes les invoquent au même titre que Dieu, et leur vouent un véritable culte à côté de celui qu’ils vouent à Dieu, comme les musulmans vouent un culte à Muhammad et à ses compagnons, les chrétiens à Jésus, à Marie, et aux apôtres, les païens à leurs faux dieux et esprits des ancêtres, etc. Dieu est le Très-Haut, le Très-Grand, et à ce titre, Lui seul règne sur tout l’univers, tandis que ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui ne règnent sur rien du tout, n’ont rien créé du tout, et ne contrôlent absolument rien du tout, pas même leurs propres vies. Rien n’est donc plus injuste que d’invoquer autre que Dieu ou d’associer à Dieu qui que ce soit, et il n’existe pas de plus grand égarement. Quand vous voyez comment les musulmans idolâtrent le prophète Muhammad, ou comment les chrétiens idolâtrent Jésus ou Marie, c’est exactement cela que Dieu appelle dans le Coran l’égarement évident. Pourtant, ces derniers n’ont pas du tout l’air de s’en offusquer, bien au contraire, ils redoublent de zèle dans leur idolâtrie, ce qui est le signe bien visible de leur grand égarement.

31:31 Ne vois-tu pas le vaisseau qui sillonne la mer par la grâce de ton Seigneur ? Ceci, afin qu’Il vous montre de ses merveilles. Il y a en cela des preuves pour tout grand endurant, extrêmement reconnaissant.

Il n’y a que les vrais serviteurs de Dieu, à savoir les grands endurants et qui sont très reconnaissants envers Lui, pour vraiment réaliser l’immense bienfait de Dieu sur nous, en nous permettant de faire voguer nos navires sur l’immensité de la mer, pour aller en quête de ses merveilles, pour explorer les terres inconnues, et pour acheminer toutes sortes de marchandises dans le monde entier. Quand on voit l’immensité de la mer et la puissance de ses éléments, nos navires nous semblent minuscules à côté et d’une extrême fragilité. Pourtant, Dieu, dans son immense grâce et miséricorde, permet à nos minuscules et fragiles navires de sillonner la mer en toute sécurité, et nous a appris à identifier les  différents courants marins afin d’y trouver des itinéraires surs, et nous a mis les étoiles pour pouvoir nous guider la nuit. Faire naviguer nos vaisseaux dans l’immensité des océans, c’est comme d’aller dans l’espace à bord d’un cerf volant, mais Dieu est extrêmement bon avec nous en permettant malgré tout à nos navires d’arriver à bon port, afin de nous faire profiter de ses bienfaits et pour nous montrer de ses merveilles, excepté s’Il en décide autrement.

31:32 Et, quand une vague les recouvre, formant telle une ombre [au-dessus d’eux], ils invoquent alors Dieu en Lui vouant un culte exclusif. Puis, quand Il les sauve en les ramenant [sains et saufs] sur la terre ferme, certains d’entre eux deviennent ensuite plus réticents. Mais, ne renie nos preuves que le grand traître, grand ingrat.

Dieu nous cite souvent cet exemple, car c’est le plus parlant pour nous, et aussi de loin le plus courant. En effet, en toute époque, et encore aujourd’hui, les hommes risquent leur vie en traversant la mer. Quand les éléments se déchaînent et que les gens perdent tout espoir de salut, voilà que tous sans exception, ils se tournent vers Dieu en Lui vouant un culte exclusif, oubliant d’un seul coup les fausses idoles qu’ils invoquaient jusque-là s’agissant des sectaires, ou cessant de nier son existence pour ce qui est des non croyants. Puis, une fois que Dieu les sauve, voilà qu’ils se ravisent et reviennent dans leur ancien égarement, tout en contestant que c’est Dieu qui les a sauvés. Voilà donc ceux que Dieu appelle les grands traîtres, grand ingrats, et les gens qui agissent ainsi sont aujourd’hui plus de 99.9% sur cette terre. J’ai vu dans mon propre entourage des injustes supplier Dieu de toutes leurs forces afin qu’Il réalise leurs souhaits, Lui promettant ensuite qu’ils Lui demeureront fidèles, puis une fois que Dieu satisfait à leurs demandes, leur montrant ses preuves de façon incontestable, voilà qu’ils en oublient ce qu’ils Lui promettaient et se détournent de Lui comme si de rien n’était. Il n’y a rien de plus injuste et ignoble que d’agir ainsi, et pourtant, c’est ainsi qu’agissent la très grande majorité des gens, mais ils ne perdent rien pour attendre, car Dieu se vengera inévitablement d’eux une fois leur délai écoulé.

31:33 Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, et redoutez le jour où le géniteur ne pourra répondre en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son géniteur. Assurément, la promesse de Dieu est vérité. Ne vous laissez donc pas tromper par la vie ici-bas, et ne vous laissez pas tromper par le plus grand des trompeurs.

Arrivera un jour, le jour du Jugement Dernier, où chacun devra se présenter seul devant Dieu. On ne peut donc pas compter sur nos parents pour nous défendre face à Dieu, ni sur l’intercession de nos enfants. Mais, nous devrons faire face tout seul à nos propres choix et actes, c’est pourquoi, il nous faut dès maintenant prendre nos responsabilités devant Dieu, et ne pas se chercher d’excuses en se cachant derrières les autres pour manquer à nos obligations. Je sais que certains croyants pensent que le fait d’être jeunes les dispense de remplir leurs obligations envers Dieu, mais une telle attitude n’est en aucun cas digne d’un vrai croyant. Celui qui traîne des pieds pour répondre à l’appel de Dieu, celui-là, Dieu ne veut pas de lui, et sa foi ne vaut absolument rien, et sa destinée est l’Enfer pour l’éternité. J’avertis donc très lourdement les jeunes croyants que leur âge ne les excuse en rien quant au fait de ne pas répondre à l’appel de Dieu une fois que son appel nous parvient. Vous pensez avoir le temps parce que vous êtes jeunes, mais Dieu peut vous reprendre à tout moment, et celui qui est appelé à Dieu, se doit donc de répondre sur le champ. En effet, quand le châtiment de Dieu arrive, Dieu ne fait pas de distinction entre les criminels, et Il les détruit hommes, femmes, enfants, vieillards, à savoir tous ceux qui n’ont pas répondu à son appel et qui ont suivi la voie des criminels. Parmi les croyants qui me suivent et qui ont prouvé leur sincérité avec le temps et à travers les actes, un certain nombre d’entre eux sont très jeunes, le plus jeune à qui j’ai parlé a 13 ans, et j’ai pu constater par moi-même que ce n’est pas du tout une question d’âge, mais que c’est Dieu qui choisit de guider celui qui est vraiment sincère et bienfaisant. Ceci constitue donc une preuve formelle que personne sur cette terre n’a d’excuse pour s’octroyer le droit de ne pas répondre à l’appel de Dieu, peu importe son âge, ses origines, sa religion, sa situation du moment, ou son niveau social ou intellectuel.

Ce que je vous dis là ne sont pas des paroles en l’air, mais la pure vérité venant de Dieu, et il est donc très important de prendre cet avertissement très très au sérieux, et d’agir en conséquence tant que vous en avez encore l’opportunité, car le châtiment de Dieu peut désormais tomber à tout moment. La plupart des gens se laissent duper par la vie ici-bas, succombant à ses nombreux attraits et pensant qu’ils ont encore beaucoup de temps devant eux, et du coup, se détournent de Dieu et de l’au-delà. C’est en réalité le Diable qui leur fait croire cela, et même s’ils pensent être des gens de bien, ils ne le sont absolument pas, car celui qui se détourne de Dieu et de l’au-delà ne peut en aucun cas prétendre être quelqu’un de bien. Il n’existe pas de voie intermédiaire comme le pensent la plupart des égarés. Soit vous répondez à l’appel de Dieu et vous le prouvez en consacrant votre vie entière à Dieu, soit vous ne le faites pas, et en ce cas, vous êtes forcément du côté du Diable, et vous êtes un criminel en puissance même si vous n’en êtes pas conscients pour le moment. En effet, nul besoin d’être ouvertement en faveur du Diable pour finir en Enfer, mais le simple fait de ne pas être orienté en direction de Dieu suffit à vous assurer de l’Enfer. Le Diable n’a donc pas besoin d’aller plus loin plus avec la plupart des gens, mais se contente de leur manifester toutes sortes de prétextes afin qu’ils ne répondent pas à l’appel de Dieu, et ce, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour eux.

L’équation est extrêmement simple : soit vous croyez en moi en tant que messager et répondez à l’appel de Dieu que voici, auquel cas, vous êtes sur la bonne guidée et vous avez de réelles raisons d’avoir confiance en l’avenir, soit vous rejetez cet appel de Dieu et me contestez en tant que messager, et alors, peu importe la voie que vous prenez, vous êtes voués à une destruction certaine, et votre destinée est l’Enfer pour l’éternité. Il en a toujours été ainsi avec tous les autres messagers de Dieu, à savoir que ceux qui les suivent sont sauvés, tandis que ceux qui les rejettent sont détruits, et il n’existe pas de voie intermédiaire.

31:34 Dieu Seul a la connaissance de l’Heure, et Lui Seul fait descendre la pluie et sait ce qu’il y a dans les matrices, et nulle âme ne sait le sort qui lui sera réservé demain, et nulle âme ne sait en quelle terre elle mourra. Dieu a la connaissance de toute chose et est parfaitement informé.

Moi, l’ultime messager et avertisseur, j’ai été chargé par Dieu de vous avertir quant à la venue de l’Heure, nul doute là-dessus. Ceux qui doutent de mon statut et de ce que j’annonce, sont ceux qui n’ont pas vraiment foi en Dieu et sur qui le châtiment s’abattra prochainement. Dieu seul connait la date exacte de l’Heure, mais Dieu dit dans un autre verset du Coran qu’Il nous la cache à peine, dans le sens qu’Il nous en montre les signes afin de nous permettre de voir à quel point on s’en rapproche. Aujourd’hui, ceux qui sont bien guidés par Dieu voit clairement les signes de l’Heure et sont persuadés qu’elle est très proche. Tandis que les égarés, ceux-là sont totalement aveugles et ne voient aucun signe de Dieu, et sont persuadés que nous vivons une époque comme une autre que l’Heure n’est pas prête d’arriver.

Depuis que Dieu m’a nommé en tant que messager et avertisseur en septembre 2018, j’ai tout de suite annoncé que des événements de grande ampleur allaient désormais s’enchainer jusqu’à la venue de l’Heure, et cela n’a pas manqué. En effet, le jour même où j’ai publié mon premier messager public, le mouvement des Gilets Jaunes a officiellement commencé, puis cela a été suivi par l’avènement de l’Antéchrist Donald Trump, puis par la pandémie de Covid-19, et j’ai annoncé qu’avant même que la pandémie ne se termine, un événement encore plus traumatisant allait immédiatement lui succéder, et cela s’est réalisé avec la crise en Ukraine. Je ne sais pas comment cette crise va évoluer et cela n’est pas vraiment important, car seul Dieu connaît l’avenir et décide des choses. Ce qui est sûr et certain, c’est que le châtiment de Dieu va arriver sous une forme ou une autre, et que les cataclysmes vont s’enchaîner de façon de plus en plus violente, emportant les criminels par vagues successives, jusqu’à l’assaut final qui est le Cri, et qui marquera la venue effective de l’Heure.

Les criminels, à savoir ceux qui se détournent de Dieu et qui ne répondent pas à son appel que voici, ne font que se bercer d’illusions et persistent à croire qu’ils sont à l’abri, jusqu’à ce que le châtiment de Dieu s’abatte sur eux d’un seul coup, sans même qu’ils ne s’y attendent. Vous en avez l’illustration avec les Ukrainiens, qui jusqu’à la veille de l’attaque des Russes, refusaient de croire que la Russie allaient les envahir et n’ont pris aucune précaution, et maintenant que l’attaque a été lancée, les voilà qui se précipitent pour fuir le pays ou pour rejoindre les abris, comme si cela pouvait les sauver en quoi que ce soit contre le châtiment de Dieu. Ils mettent désormais tous leurs espoirs en un hypothétique sauveur, mais comme cela est dit dans le Coran, les criminels n’auront en fin de compte ni protecteur ni sauveur, et leur destruction sera irrémédiable. Ils fuient dans les autres pays pensant être en sécurité, mais qu’en savent-ils si Dieu ne va pas prochainement amener la destruction dans ces mêmes pays. Dieu dit dans un autre verset, quand bien même les criminels fuiraient au fin fond de l’univers, que son châtiment ne saurait les manquer au moment qu’Il a décidé pour eux.

Les autres populations du monde reproduisent exactement le même comportement que les Ukrainiens, à savoir que tant que la guerre ne vient pas chez eux, ils sont persuadés qu’ils sont totalement à l’abri, mais eux aussi finiront tôt ou tard par en faire les frais. Moi, le messager de Dieu, je ne connais pas l’avenir, je ne sais donc pas si cette guerre va se transformer en guerre mondiale, mais ce qui est sûr et certain, c’est que le châtiment de Dieu arrive pour les criminels. De toute façon, ce n’est pas la menace du châtiment qui incite le vrai croyant à se tourner vers Dieu, mais plutôt sa volonté de plaire à Dieu et la crainte de ses propres péchés. Le message que je répands depuis le début de ma mission suffit donc amplement à interpeller celui qui est un vrai croyant, tandis que le criminel, celui-là, peu importe le message ou la menace, persistera dans son déni et sa grande injustice jusqu’à ce que le châtiment de Dieu finisse par l’emporter.

Les croyants, eux, croient au châtiment de Dieu, et sont à l’affût du moindre de ses signes. À chaque fois qu’une nouvelle alerte intervient, ils la prennent très au sérieux, même si à plusieurs reprises elles ne se sont pas réalisées, et cela ne change rien à leur intime conviction que le châtiment de Dieu va finir par arriver et que nous vivons bel et bien à l’époque de l’Heure. Tandis que les criminels, cela fait bien longtemps qu’ils ne croient plus en rien, et sont persuadés que le châtiment de Dieu ne les atteindra jamais, jusqu’au jour où ils finiront par en faire eux-mêmes les frais. Même si la fin du monde est annoncée depuis très longtemps sans se réaliser pour autant, même s’il y a déjà eu plusieurs fausses alertes concernant la guerre mondiale, cela ne signifie pas pour autant qu’il faut cesser d’y croire, et le croyant, lui, demeure persuadé que le châtiment de Dieu arrivera tôt ou tard, et prend donc toutes ses précautions pour s’y préparer le mieux possible. Cependant, les signes sont aujourd’hui bel et bien là, et il ne fait aucun doute que le châtiment est très proche, et le plus clair de ces signes est le fait que Dieu m’ait envoyé en tant que messager pour vous avertir à son sujet, car Dieu ne détruit jamais un peuple avant de leur envoyer un clair avertisseur.

Peu importe que cette crise en Ukraine se transforme en guerre mondiale ou non, le croyant prend à chaque fois toutes ses précautions, à la fois matérielle et spirituelle, et est prêt à tout moment à rejoindre Dieu. En fin de compte, tout est entre les mains de Dieu, et il se pourrait très bien que Dieu décide de déclencher la guerre mondiale pour commencer à punir les criminels, ou bien qu’Il se serve d’un autre événement en guise de châtiment. Mais, ce qui est sûr et certain, c’est que les cataclysmes vont continuer à s’enchaîner jusqu’à la venue de l’Heure, et que plus jamais nous ne reviendrons à une situation “normale”. Répondez donc dès maintenant à cet appel de Dieu que voici et agissez tant que vous pouvez pour le salut de votre âme, et sachez que plus vous tarderez à répondre, et plus vos chances de salut s’amenuiseront. Et, je peux vous le dire clairement, car Dieu me montre ce que vous ne pouvez pas voir, la fenêtre de la miséricorde de Dieu est sur le point de se fermer définitivement, et une fois fermée, vous aurez beau supplier Dieu de vous sauver, Dieu ne répondra pas à vos appels, tout comme vous n’avez pas répondu à ses nombreux appels insistants.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s