Traduction du Coran 14 (Sourate 32)

La prosternation

Sourate 32

 

32:1 Alif, Lam, Mim.

Je vous avais dit dans la traduction de la sourate 36 que les lettres introduisant certaines sourates du Coran forment en réalité des mots complets, étant donné qu’elles sont collées entre elles. Pour ce qui est des lettres “Ya Sin” et “Nun”, j’ai démontré qu’elles correspondaient en réalité aux prénoms d’usage de deux messagers de Dieu, “Ya Sin” pour Yos, moi-même, et “Nun” pour Jonas, et que ces lettres ne font donc qu’interpeller ces messagers directement par leurs prénoms. Pour ce qui est des autres lettres, on ne sait pas encore à quoi elles correspondent exactement, cependant, on peut se douter que ce n’est certainement pas pour rien que Dieu les mis là, mais c’est pour distinguer les 29 sourates qui les contiennent par rapport aux autres sourates. En effet, on peut constater que ces 29 sourates se démarquent particulièrement des autres de par la puissance des preuves qu’elles contiennent, et qu’une seule de ces sourates suffit à elle toute seule comme preuve pour convaincre quiconque cherche sincèrement la vérité. On peut aussi se douter que les sourates commençant par les mêmes lettres sont liées entre elles et font partie d’un même tout, il serait donc avisé de les lire à la suite pour identifier le message particulier qu’elles partagent en commun. Un bon exercice serait aussi de lire séparément les 29 sourates pour vous imprégner de leur message et pour constater par vous-mêmes qu’elles se suffisent à elles-mêmes, et que le croyant sincère n’a pas besoin de preuves supplémentaires pour être convaincu que le Coran dit bien la vérité et qu’il ne peut provenir que de Dieu. Voici la liste de ces 29 sourates si vous souhaitez vous prêter à cet exercice. 

No. Numéro de Sourate Titre de Sourate Initiales Coraniques
1 2 La vache A.L.M
2 3 La famille d’Imran A.L.M
3 7 Le Purgatoire A.L.M.S.
4 10 Jonas A.L.R.
5 11 Hud A.L.R.
6 12 Joseph A.L.R
7 13 Le tonnerre A.L.M.R.
8 14 Abraham A.L.R.
9 15 La vallée d’Al-Hijr A.L.R.
10 19 Marie K.H.Y.`A.S.
11 20 T.H. T.H.
12 26 Les Poètes T.S.M.
13 27 Les Fourmilles T.S.
14 28 l’Histoire T.S.M.
15 29 L’Araignée A.L.M.
16 30 Les Romains A.L.M.
17 31 Luqmaan A.L.M.
18 32 La Prosternation A.L.M.
19 36 Yos Y.S.
20 38 S. S.
21 40 Le Pardonneur H.M.
22 41 Exposé de façon claire et précise H.M.
23 42 La Consultation H.M.`A.S.Q.
24 43 Les Ornements H.M.
25 44 La fumée H.M.
26 45 Les agenouillés H.M.
27 46 Les Dunes de sable H.M.
28 50 Q. Q.
29 68 La Plume NuN

Cependant, il ne faut pas vous égarer en chemin, car ce qui compte avant tout, c’est le message du Coran en lui-même, à savoir l’enseignement et la sagesse qu’il contient. Il faut donc plutôt vous focaliser sur le contenu de ces 29 sourates plutôt que d’y rechercher un miracle ou un secret caché. Si Dieu veut nous révéler un sens plus profond pour ces lettres, alors nul doute qu’Il le fera d’une manière ou d’une autre sans qu’on n’ait besoin de chercher. Car, dans tous les cas, ce n’est pas nous qui pouvons trouver la vérité par nous-mêmes, mais Dieu seul peut nous la manifester si telle est sa volonté. Donc, en lisant ces 29 sourates, concentrez-vous avant tout sur l’enseignement qu’elles contiennent et sur sa mise en œuvre dans vos propres vies.

32:2 La descente du Livre, nul doute là-dessus, émane du Maître de l’Univers.

32:3 Ou bien diront-ils qu’il l’a inventé ? Or, ceci est plutôt la vérité venant de ton Seigneur afin que tu avertisses un peuple à qui n’est venu aucun avertisseur avant toi, puissent-ils suivre la guidée.

Les gens qui ne croient pas en Dieu pensent que le Coran a été écrit par le prophète Muhammad, alors que la vérité est que le Coran lui a été directement inspiré par Dieu à la lettre près, et n’est donc en rien issu de sa propre imagination. Ces gens-là ne croient pas vraiment en l’inspiration divine ni aux messagers de Dieu, mais pensent que la religion n’est qu’une pure invention humaine, et que les messagers de Dieu ne sont que d’habiles orateurs ou simplement des hommes dotés d’une sagesse supérieure. Alors que la vérité est que les messagers de Dieu ont bel et bien été élus par Dieu, et leur sagesse n’est nullement issue d’eux-mêmes, mais leur a été donnée par Dieu. S’ils n’avaient été que de simples hommes comme les autres, jamais ils n’auraient pu révéler un tel message de vérité et de sagesse, et Dieu dit dans le Coran que même si tous les hommes et les djinns se prêtaient main forte pour produire ne serait-ce qu’une seule sourate du Coran, qu’ils échoueraient à le faire. Le discours des messagers de Dieu se distingue clairement de tous les autres discours qui existent sur terre, de même que ce discours qui est le mien, car on y retrouve le même enseignement immuable, la même sagesse divine, la même marque de fabrique, à savoir que le discours qui vient de Dieu est toujours simple, clair, limpide, percutant, et parle au plus profond de chaque individu, et ne supporte aucune répartie, et ne contient aucune tortuosité ni contradiction.

Il n’y a que Dieu pour nous rapporter la vérité lorsqu’elle a complétement disparu, tout comme il n’y a que Dieu pour faire réapparaître la vie une fois que nous serons tous morts, et seul Dieu peut donc rétablir sa vraie religion de vérité une fois qu’elle a été perdue, et Dieu le fait toujours à travers ses messagers. Cela ne doit donc pas vous étonner que ce message que vous lisez là se distingue clairement de tout ce que vous avez pu lire jusque-là, car il n’y en a pas eu de pareil depuis le prophète Muhammad, du fait qu’il n’y ait eu aucun autre messager depuis. Dieu m’a envoyé pour un peuple qui n’a pas reçu d’avertisseur en son sein, à savoir cette présente génération qui est la nôtre, afin de les avertir de son châtiment à venir et pour leur rappeler sa vraie religion, qui est d’avoir sa propre dévotion en dehors de toutes sectes, de prendre Dieu pour seul Guide et Maître, sans lui donner d’intermédiaires ni ériger d’idoles à côté de Lui, et de suivre uniquement ce qu’Il a fait descendre, à savoir le Coran. Dieu a restauré à travers son messager que je suis, la vraie pratique de ses rites que sont la Salat, le jeûne du Ramadan, le Hajj, et la Zakat, et a rétabli ses vraies règles et a purifié la religion de toutes les fausses règles qui ont été inventées au fur et à mesure du temps par les hommes. La preuve incontestable que je suis l’authentique messager de Dieu, en dehors du fait que mon comportement et la vie que Dieu m’a donnée prouvent en tous points que je le suis vraiment, réside avant tout dans mon message unique de vérité, qui est parfaitement conforme à ce qui est dit dans le Coran, et qui ne peut provenir que de Dieu. 

32:4 Dieu a créé les cieux et la terre et ce qu’il y a entre les deux en six périodes de temps, puis Il s’est dressé sur le Trône. Vous n’avez en dehors de Lui ni protecteur ni intercesseur, ne vous rappelez-vous donc pas ?

Seuls les croyants se rappellent à la vérité de Dieu quand ils l’entendent, car elles raisonnent au plus profond d’eux-mêmes, comme s’ils la connaissaient déjà depuis très longtemps. Ce Coran, de même que ce message émanant de Dieu qui est le mien, font écho à l’intérieur des croyants, et ils savent d’instinct que c’est la pure vérité venant de Dieu. C’est bel et bien Dieu qui a créé les cieux et la terre, et tout ce qu’il y a entre les deux, et cela n’est absolument pas le fruit du hasard comme le pensent les grands égarés de ce monde. En dehors de Dieu, nous n’avons dans cet univers ni protecteur ni intercesseur, il faut donc nous en remettre à Lui en exclusivité, et obéir à ses commandements à travers ses livres et ses messagers. Une fois que Dieu a créé les cieux et la terre, Il s’est dressé sur le Trône, ce qui signifie qu’il s’est mis aux commandes de l’univers tout entier, et c’est donc Lui qui prend la moindre petite décision concernant tout ce qui s’y déroule, même pour un événement à priori aussi insignifiant qu’une feuille morte qui se détache de sa branche en plein milieu de l’automne, car rien n’échappe au contrôle de Dieu. Il n’y a que les grands égarés pour croire que cet univers et les êtres qui le peuplent sont livrés à eux-mêmes et qu’il n’existe pas un but supérieur dans la vie. Alors que la vérité est tout autre, à savoir que cet univers est sous étroite supervision de Dieu, et que Dieu nous a créés, de même que cet univers, pour une raison bien particulière, et nous aurons donc un jour à rendre compte de nos actes devant Dieu, c’est pourquoi, il nous faut absolument suivre ses règles et ne pas en faire qu’à notre tête, comme cela est le cas des égarés. Nous sommes actuellement tous en train de passer une épreuve, et Dieu scrute la moindre de nos actions et pensées. Cette vie est donc sensée être une vie d’apprentissage, d’observation, de lutte, de labeur, d’efforts, et de privations, et non pas simplement une vie de jeux et de distractions, comme cela est la cas pour les égarés, qui eux n’ont qu’un seul objectif dans la vie, c’est de prendre du bon temps et de chercher à assouvir tous leurs désirs.

32:5 Il élabore toutes les décisions qui sont prises au Ciel à destination de la terre, puis leur compte rendu remonte vers Lui en un jour dont la durée équivaut à mille ans selon votre calcul du temps.

Tout ce qui se déroule sur terre prend pour origine le Ciel, de façon aussi certaine que tout ce qui se passe dans notre corps physique prend pour origine notre esprit qui, lui, contrôle notre corps. Dieu prend tous les jours toutes les décisions concernant tout ce qui se passe sur cette terre, aucune action ne se produit, aucune décision n’est prise, sans que Dieu ne l’ait préalablement décidé avant. Tout ce qui se déroule sur cette terre est donc en réalité ce qui a été décrété par Dieu, et rien n’échappe à son contrôle absolu. C’est pourquoi, peu importe l’événement, il faut être bien conscient qu’il correspond en réalité à la volonté de Dieu, et il ne faut donc surtout pas chercher à se rebeller contre l’ordre établi de Dieu, comme le font tous ces gens qui manifestent dans les rues et qui se soulèvent contre les autorités en place, mais il faut plutôt se soumettre aux décision de Dieu et chercher à les comprendre afin de faire les bons choix dans la vie. En effet, c’est Dieu qui donne le pouvoir ou le retire à qui Il veut, et même si cela peut parfois nous sembler injuste, ce n’est en réalité que pure justice, et Dieu donne aux gens la condition qu’ils méritent. Au lieu de vous rebeller contre l’ordre établi de Dieu, rebellez-vous plutôt contre l’ordre établi de votre propre injustice, et Dieu améliorera alors votre situation personnelle de sorte que vous soyez satisfaits.

Quand Dieu met par exemple les Talibans au pouvoir en Afghanistan, ou le Maréchal Al-Sissi à la tête Egypte, cela signifie qu’ils sont le remède qu’il faut pour leurs populations respectives. Je ne suis pas en train de dire pour autant que les régimes autoritaires sont une bonne chose, mais Dieu les impose sur les populations pour une raison bien particulière, en guise de châtiment pour leurs propres injustices, mais aussi en guise d’épreuve pour eux afin de les inciter à changer leur attitude en bien. Prenez aussi l’exemple de la Tunisie, les tunisiens se plaignaient du dictateur Ben Ali, puis quand Dieu les a libérés de lui, ils ont bafoué les règles encore plus qu’auparavant et n’ont respecté aucune autorité. Dieu leur a alors remis à nouveau un dictateur à leur tête en la personne de Kaïs Saïed, et a ruiné leur économie, car ils ont montré que c’est tout ce qu’ils méritaient. Comme cela est dit dans un autre verset du Coran, si les gens veulent que leur condition change en bien, c’est d’abord à eux-mêmes de changer en bien, et Dieu changera ensuite leur condition.

À chaque nouveau jour au Ciel, Dieu prend toutes les décisions concernant tout ce qui va se passer dans la journée, les anges exécutent ensuite ses ordres et reviennent vers Lui en fin de journée pour Lui faire le compte rendu de leurs actions. Vu du ciel, cela ne correspond qu’à un seul jour, mais à notre échelle, cela équivaut à mille ans, car comme cela est dit dans un autre verset, le verset S22:V47, un jour auprès de Dieu équivaut à mille ans de nos années sur terre.

Le temps au Ciel ne s’écoule pas du tout de la même manière que sur terre, et de notre perception, il semble s’écouler beaucoup plus vite. Si on considère que 1 jour auprès de Dieu équivaut à 1000 ans sur terre, alors 1 seconde auprès de Dieu équivaut approximativement à 4 jours chez nous, ce qui fait que vu du Ciel, les ordres de Dieu sont exécutés instantanément. Le vrai monde, ce n’est pas notre monde terrestre, mais le Royaume de Dieu, et c’est donc lui qui doit faire office de référence. Le temps s’écoule donc normalement au Ciel, et c’est plutôt dans notre monde terrestre que le temps est déformé. La réalité est que ce monde terrestre est une matrice, nous sommes comme dans une sorte de centrifugeuse qui déforme le temps pour qu’il s’écoule au ralenti. Dieu nous a mis dans cette matrice, dans ce monde “virtuel” qu’est notre monde terrestre, afin de nous éprouver, et pour déterminer qui sont ses vrais serviteurs loyaux et fidèles, et qui sont les vrais traîtres et rebelles.

Cette différence dans l’écoulement du temps explique pourquoi Dieu dit dans un autre verset que l’épreuve terrestre toute entière est très courte, alors que de notre point de vue, elle nous semble extrêmement longue. En effet, vu du Ciel, toute notre histoire moderne, à savoir depuis l’époque de Jésus Christ, il y a environ 2000 ans, remonte il y a seulement 2 jours. Dieu dit dans un autre verset que quand nous serons auprès de Lui au Ciel, nous aurons l’impression que toute notre vie terrestre n’aura même pas duré une seule journée. C’est pourquoi, Dieu nous rappelle sans cesse d’être endurant, car le temps, comme tout ce qu’il y a sur cette terre n’est qu’une illusion, et il faut donc qu’on soit pleinement conscient à chaque instant que nous sommes dans une épreuve, et non pas dans le vrai monde, et qu’il nous faut donc agir selon les règles de Dieu pour espérer en sortir vainqueur, et que nous retournerons auprès de Dieu bien plus vite qu’on ne se l’imagine maintenant.

32:6 Voilà donc [le Seul Vrai Dieu], le Connaisseur de l’Inconnaissable et du Connaissable, le Puissant, le Tout-Miséricordieux.

Voilà donc le Seul Vrai Dieu. Il est Celui qui a créé l’univers tout entier, de même que toutes les créatures qui le peuplent, et qui a envoyé des messagers et des livres pour avertir les hommes et leur montrer la bonne voie, et qui élabore la moindre décision prise au Ciel à destination de la terre, et dont les ordres sont instantanément exécutés et de façon inéluctable, et qui connaît l’Inconnaissable et le Connaissable, le Puissant, le Tout-Miséricordieux, et nous n’avons en dehors de Lui ni protecteur ni intercesseur. Voilà donc les attributs du Seul Vrai Dieu, et Il n’a absolument rien à voir avec tous ces faux dieux, comme ceux adorés par les Bouddhistes ou les Hindouistes, ou la fausse figure de Jésus Christ érigée en Dieu par les chrétiens, qui eux n’ont rien créé du tout, mais ont eux-mêmes été créés, et qui n’ont pas le moindre pouvoir, ni sur terre ni au Ciel, et devront un jour comparaître devant Dieu.

32:7 Celui qui a réussi à la perfection toute chose qu’Il a créée, et qui a commencé la création de l’homme d’abord à partir d’argile,

32:8 puis a tiré sa descendance à partir d’une cellule d’eau impure,

32:9 puis l’a ensuite harmonieusement façonné et a soufflé en lui de son Esprit, et vous a donné l’ouïe, la vue, et les différentes facultés. Mais, peu d’entre vous sont reconnaissants.

Toute chose que Dieu a créée, Il l’a créée à la perfection. En effet, rien dans cet univers ne comporte la moindre imperfection ou ne présente un goût d’inachevé, ce qui prouve qu’il n’y a que Dieu pour être derrière une telle création. Ceux qui refusent de croire en Dieu disent ne pas avoir suffisamment de preuves de son existence. Or, leur propre création, de même que cet univers qui les entoure, et toutes les autres merveilles qu’il contient, comme les montagnes, la mer, le règne végétal et animal, la pluie, le vent, les nuages, le ciel, le soleil, la lune, les planètes, les étoiles, sont autant de preuves que Dieu existe incontestablement et qu’Il est un Dieu de perfection, à l’image de sa création. Il faudrait donc être sacrément injuste pour continuer à vivre en profitant tous les jours des immenses bienfaits de Dieu, sans reconnaître son existence et sans le remercier pour tout ce qu’Il nous a donné.

Dieu a commencé la création de l’homme d’abord à partir d’argile, puis a tiré sa descendance à partir d’une simple cellule issue d’une goutte de sperme éjaculée, et l’a ensuite harmonieusement façonné dans le ventre de sa mère, et a soufflé en lui de son esprit, et lui a donné l’ouïe, la vue, et toutes les autres facultés que sont le toucher, le goût, l’odorat, la parole, les différentes émotions, et l’intelligence. Tous ces choses ne sont pas innées chez l’homme, mais c’est Dieu qui nous en a fait don, mais peu de gens sont reconnaissants envers Dieu pour cela.

Dieu nous montre ses signes en faisant que certains hommes naissent délibérément aveugles, sourds, muets, ou avec un certain handicap physique ou mental, afin de nous montrer qu’il n’y a rien d’automatique quant au fait de naître indemne de tout handicap, et qu’il nous faut donc le remercier pour cela. Contrairement à ce que pensent ces mêmes grands ingrats qui ne veulent pas remercier Dieu, ceux qui naissent avec un handicap ne sont en rien des victimes, mais cela fait partie intégrante de leur épreuve terrestre, et leur handicap n’est pas anodin, mais a été spécialement choisi par Dieu pour qu’ils puissent en tirer l’apprentissage dont ils ont besoin. Dieu n’est injuste envers personne, et chacune de ses décisions repose sur une profonde sagesse, justice, et miséricorde, et il nous faut donc les accepter et chercher à en comprendre les raisons, plutôt que de nous révolter contre ses décisions. En réalité, nous naissons tous avec ce qu’on appellerait des “petites imperfections”, et cela est voulu par Dieu afin de nous éprouver et pour voir si on le remercie pour tout le reste de ce qu’Il nous a donné. Il faut bien se rappeler que cette vie terrestre n’est pas la vraie vie mais n’est qu’une épreuve passagère, et que dans la vraie vie éternelle au Paradis, Dieu nous recréera dans un nouveau corps qui sera cette fois-ci absolument parfait. Le fait que certains hommes naissent avec un handicap ne change rien au fait que la création de Dieu demeure parfaite, car même la maladie, un virus, ou la mort sont parfaits dans un sens, car Dieu les a voulus ainsi et ils remplissent donc parfaitement leur rôle.

32:10 Et, ils dirent : « Une fois que nous nous désintégrerons complément dans la terre, reviendrions-nous dans une nouvelle création ? » En réalité, ils ne croient pas en la rencontre avec leur Seigneur.

Ce n’est pas tant le fait de revenir dans un nouveau corps une fois morts que les non croyants ont du mal à croire, mais ce qu’ils nient avant tout, c’est plutôt la Résurrection, leur rencontre avec Dieu, le Jugement Dernier, l’Enfer, et le Paradis. Le vrai problème de ces gens-là est qu’ils ne croient pas vraiment au Dieu Créateur, Celui qui a créé de ses propres mains l’homme, de même que l’univers tout entier. Car, s’ils croyaient vraiment que Dieu est le Créateur de toute chose, ils n’auraient alors aucun mal à croire que Dieu puisse à nouveau les recréer une fois leurs corps totalement disparus dans la terre. Ceux qui ne croient pas en la résurrection corps et âme ne croient pas vraiment au vrai Dieu, mais croient uniquement en leur propre concept inventé de Dieu et qui les arrange bien. Car, leur croyance n’implique aucun Dieu Créateur auquel il faut se soumettre et qu’il faut invoquer, aucun retour auprès de Dieu pour rendre compte de ses actes, voilà le seul “Dieu” que les non croyants sont disposés à accepter, un Dieu qui les laisse faire tout ce qu’ils veulent et qui ne leur demande aucun compte, et qui est un simple concept dénué de toute conscience, et non pas un Dieu Vivant et Personnel, qui s’exprime et interagit avec sa Création.

32:11 Dis : « L’ange de la mort qui vous a été affecté retirera votre âme, puis c’est vers votre Seigneur que vous serez ramenés. »

Les non croyants limitent leur existence à leur corps physique et croient qu’une fois que leur corps sera mort, alors ils cesseront eux-mêmes complétement d’exister. Or, la vérité est que Dieu a façonné notre corps quand nous étions dans le ventre de notre mère, puis y a soufflé de son esprit ce qu’on appelle notre âme, nous sommes donc tous munis à la fois d’un corps physique et d’un esprit. À notre mort, c’est uniquement notre corps physique qui meurt, et non pas notre esprit, qui, lui, nous est retiré par l’ange de la mort qui nous a été affecté, puis est retenu dans le royaume des morts jusqu’à la Résurrection. Notre conscience intérieure continue donc de vivre même après notre mort, et à la mort de notre corps physique, tout ne s’arrête pas, mais nous passons simplement dans une nouvelle dimension qui est en dehors de celle de notre monde physique, dans un monde de rêve complétement séparé de celui des vivants, un monde où nous ne sommes plus qu’esprit. Dieu a mis une barrière infranchissable entre le monde des vivants et celui des morts, et il est donc impossible pour les vivants de communiquer avec les morts. Beaucoup de médiums prétendent pouvoir le faire, mais la vérité est que les djinns qui travaillent avec eux leur donnent un certain nombre d’informations véridiques sur le défunt, afin de faire croire à sa famille qu’ils sont véritablement en contact avec lui, alors qu’il n’en est rien. Il arrive même que les djinns prennent exactement la même voix que le défunt en s’exprimant à travers le médium, ou bien leur apparaissent en prenant la même apparence physique que le défunt, que ce soit sous forme de vision éveillée ou de rêve. Le but recherché par les diables parmi les djinns qui font cela est d’égarer les gens, en leur transmettant de fausses instructions de la part leurs proches décédés, afin de les égarer davantage qu’ils ne le sont déjà ou pour les conforter dans leur égarement. 

Notez qu’il n’y a pas un seul ange de la mort comme le prétendent les musulmans, mais qu’il en existe un grand nombre, chacun d’entre eux étant affecté à un certain nombre de personnes dont ils doivent récupérer l’âme une fois que Dieu a décrété la mort sur eux.

32:12 Et, si seulement tu pouvais voir quand les criminels seront têtes basses devant leur Seigneur, [Le suppliant] : « Seigneur ! Nous avons vu et entendu, renvoie nous [sur terre] et nous ferons [cette fois-ci] une bonne œuvre, nous croyons [désormais] avec certitude. »

32:13 Et, si Nous avions voulu, Nous aurions apporté à chaque âme sa guidée, mais la parole venant de Moi doit être réalisée : « J’emplirai l’Enfer de djinns et d’hommes réunis. »

32:14 « Dégustez donc ! Pour avoir oublié la rencontre de votre jour que voici, Nous aussi, Nous vous avons oubliés, et goûtez au châtiment perpétuel pour ce que vous faisiez. »

Le jour où ils comparaîtront devant Dieu, les criminels vont enfin réaliser la vérité et comprendre ce qu’ils n’ont jamais réussi à comprendre de leur vivant. Ils croiront enfin avec certitude, au même titre que les croyants croient aujourd’hui, et ils supplieront alors Dieu de les renvoyer sur terre afin qu’ils puissent cette fois-ci mener une vie de dévotion. Sauf, qu’il sera trop tard pour eux, car c’est bien avant qu’ils auraient dû réfléchir à tout cela et se raviser, plutôt que de persister toute leur vie dans leur horrible déni, entêtement, injustice, et rébellion. Dieu pourrait très bien guider dès maintenant chaque homme sur cette terre de sorte qu’il croit avec certitude, mais le but de cette épreuve terrestre consiste justement à trouver la vérité par soi-même, et à révéler à Dieu ce qu’on est véritablement, à savoir soit un serviteur soumis ou bien un rebelle. Dieu a promis à tous ceux qui lui tourneront le dos, hommes comme djinns, qu’ils finiront tous ensemble réunis en Enfer, car il n’y a pas de place au Paradis pour les traîtres et les rebelles. Aujourd’hui, hommes et djinns vivent dans des dimensions différentes, mais dans l’au-delà, ils vivront dans la même dimension et brûleront conjointement en Enfer. Les djinns se targuent aujourd’hui de résister au feu terrestre, mais ils ne résisteront pas au feu de l’Enfer, qui les brûlera autant que n’importe qui d’autre, et constituera pour eux un supplice insupportable.

Il n’y aura pas de seconde chance pour les criminels qui finiront en Enfer, car Dieu leur a déjà donné toutes leurs chances durant cette vie présente, mais ils ont persisté dans leur grande injustice tout au long de leur vie, et ont ignoré toutes les mises en garde de Dieu. C’est pourquoi, Dieu ignorera leurs supplications, tout comme ils L’ont ignoré par le passé, et ils ne pourront donc pas retourner sur terre pour avoir une seconde chance, car ils ne sont rien de plus que d’horribles menteurs. En effet, l’épreuve terrestre est telle que seuls ceux qui sont sincères envers Dieu Lui demeurent fidèles malgré la barrière de l’invisible, tandis que ceux qui mentent à Dieu, aussitôt soumis à l’illusion de la vie terrestre, en oublieront très vite ce qu’ils promettaient à Dieu, tout comme ils l’ont déjà fait durant leur première vie, et reviendront donc inévitablement dans la même injustice, déni, et rébellion.

32:15 Seuls croient en nos preuves ceux qui aussitôt qu’on les leur rappelle, tombent prosternés et glorifient leur Seigneur en célébrant ses louanges, et ne s’enflent pas d’orgueil.

Ceux qui croient aux preuves de Dieu sont ceux qui les reconnaissent aussitôt qu’elles viennent à leur connaissance, et qui se prosternent alors devant Dieu, dans le sens qu’ils en tiennent compte, tout en louant Dieu pour les avoir guidés vers la vérité et la leur avoir fait reconnaître, et qui ne s’enflent pas d’orgueil. Tout le contraire de ceux qui refusent de croire, qui eux ne reconnaissent pas les preuves de Dieu lorsqu’on les leur présentent, dans le sens où elles n’ont aucun effet sur eux et qu’ils n’en tiennent aucunement compte, mais au lieu de cela, s’enflent d’orgueil et persistent dans leur grande injustice et entêtement. Aujourd’hui, moi le messager de Dieu, je suis venu avec les preuves évidentes émanant de Dieu, et ne les reconnaissent et ne s’y plient que les vrais croyants, tandis que ceux qui les ignorent ou les nient, ceux-là sont les faux croyants et ceux qui s’enflent d’orgueil.

32:16 Ils s’arrachent à leurs lits pour invoquer leur Seigneur, à la fois par crainte et par espoir, et dépensent de ce que Nous leur avons attribué.

Les croyants sont ceux qui s’arrachent à leurs lits pour prier Dieu, par crainte pour leurs péchés et dans l’espoir d’obtenir la récompense qu’Il leur promet. Ils dépensent de ce que Dieu leur a attribué, c’est à dire qu’ils donnent de leurs richesses en aumônes, mais également de leurs propres personnes en faisant profiter les autres du savoir faire et de la science que Dieu leur a accordés, et en dépensant de leur temps et énergie pour les autres. Les croyants sont également ceux qui dépensent sur eux-mêmes de ce que Dieu leur a attribué, dans le sens qu’ils vivent uniquement de ce qu’ils ont gagné de façon licite. Le Diable fait courir le mensonge que pour entrer au Paradis il faut absolument se séparer de toutes ses richesses, alors que c’est Dieu qui donne la richesse comme une avance sur notre salaire pour nous récompenser de nos bonnes œuvres. Se séparer de toutes ses richesses au profit des autres, c’est comme un enfant qui redonne tous les cadeaux que son père lui donne, ce n’est donc pas quelque chose qui plaît à Dieu. Le croyant est plutôt celui qui prend de bonne grâce ce que Dieu lui donne et ne refuse jamais les dons venant de Dieu, et qui en fait donc dépense avant tout sur lui-même, et seulement après sur les autres.

Le croyant ne dort pas à poings fermés comme les égarés, mais garde toujours en tête que cette vie terrestre n’est qu’une épreuve, et par conséquent, a en permanence l’esprit préoccupé par son épreuve, tout comme l’égaré est sans cesse préoccupé par les affaires de sa vie terrestre. Le croyant ne vit pas dans l’insouciance totale comme l’égaré, mais réfléchit en permanence s’il fait bien les choses, à tel point qu’il en vient à s’arracher à son lit pour prier Dieu de lui pardonner ses péchés et de lui accorder sa récompense promise. Bien évidemment, ceci n’est pas une obligation de se lever toutes les nuits pour prier Dieu, mais c’est juste pour montrer que le croyant prend tellement au sérieux l’épreuve de Dieu qu’il en vient même à s’arracher de son sommeil pour prier Dieu, et cela est forcément arrivé à tout croyant au cours de sa vie.

32:17 Aucun être ne soupçonne ce qu’on lui a réservé comme réjouissance pour les yeux, en guise de récompense pour ce qu’il œuvrait.

Dieu réserve une récompense exceptionnelle à ceux qui ont mené une vie de dévotion, comme ces gens mentionnés dans le verset précédent qui s’arrachent à leurs lits pour L’invoquer. Le moindre de nos efforts pour plaire à Dieu, nous le retrouverons présent auprès de Dieu dans l’au-delà, et il n’existe pas de mots assez forts pour qualifier la récompense exceptionnelle qui attend ceux qui ont œuvré dans cette vie. Les jouissances de cette vie terrestre sont tellement limitées qu’elles ne sont même pas comparables avec la récompense qui attend les croyants dans l’au-delà. C’est cela qui doit donner la motivation au croyant et lui permettre d’endurer toutes les difficultés de cette épreuve terrestre, c’est le fait de savoir que ses œuvres ne sont pas vaines, et qu’un jour, il pourra récolter le fruit de ses efforts et trouver pleinement satisfaction auprès de Dieu. Le croyant œuvre en premier lieu pour obtenir l’agrément de Dieu, ensuite pour bénéficier de ses grâces, et enfin par crainte de son châtiment. C’est donc là une triple motivation qui rappelle à chaque instant au croyant pourquoi il doit continuer à œuvrer et qu’il ne doit jamais lésiner sur ses efforts quand il s’agit d’obtenir le salut de son âme et l’approbation de Dieu.

32:18 Est-ce que celui qui a été un croyant [toute sa vie durant] est semblable à celui qui a été un libertin ? Ils ne se valent absolument pas !

La vie de ceux qui ont œuvré durant cette épreuve terrestre n’a rien à voir avec celle des libertins. En effet, le croyant a passé toute sa vie à s’interdire de suivre ses propres désirs et à résister à la tentation, à faire des efforts sur lui-même et à multiplier les bonnes œuvres, à rechercher la voie de Dieu et à se remettre en permanence en question, à subir les nuisances de ceux qui ne croient pas et à devoir se cacher pour se protéger de leur persécution. Tandis que le libertin, lui, s’est complétement laissé aller et ne s’est imposé aucune contrainte dans la vie, et n’a fait que suivre toutes ses passions et désirs sans même chercher à y mettre un frein, et n’a pensé uniquement qu’à lui-même, en faisant passer sa propre personne devant Dieu et les autres, et a mené une vie faite de jeux, de futilités, d’excès, d’injustices, et d’égarements, sans chercher à élever son âme ni à donner un vrai sens à sa vie. Le croyant et le libertin n’ont absolument rien à voir, et ils sont comme celui qui a travaillé dur toute sa vie pour devenir un élément respectable et utile au sein de la société, et celui qui n’a rien fait de sa vie et qui est une véritable plaie pour la société et un élément nuisible. Les 99% des gens de cette présente génération ne sont que des libertins, dans le sens qu’ils ne veulent s’imposer aucune contrainte, car on les appelle à Dieu, mais ils ne répondent pas, on leur demande de faire les bonnes œuvres et de cesser leurs injustices et futilités, mais ils s’accrochent coûte que coûte à leur misérable vie, et pour rien au monde ils ne sont prêts à se remettre en question ou à accepter de faire passer Dieu avant leur petite personne.

32:19 Quant à ceux qui ont cru et qui ont accompli les bonnes œuvres, ils auront pour résidence les Jardins du Refuge, en guise de récompense pour ce qu’ils œuvraient.

32:20 Tandis que ceux qui se sont comportés en libertins, leur refuge à eux sera le Feu. À chaque fois qu’ils voudront à en sortir, ils y seront reconduits et il leur sera dit : « Goûtez au châtiment du Feu que vous traitiez auparavant de mensonge. »

Les libertins, à savoir ceux qui n’acceptent aucune contrainte et qui veulent s’affranchir des règles de Dieu, brûleront dans le feu de l’Enfer pour l’éternité. Même en Enfer, ils continueront à vouloir s’affranchir des règles en cherchant à s’enfuir pour échapper à leur sentence, mais ils y seront reconduits à chaque fois et ne pourront pas se soustraire au châtiment. Les gens qui finiront en Enfer sont ceux-là mêmes qui nient aujourd’hui l’existence de l’Enfer, et qui disent que ce n’est là qu’une invention humaine pour faire peur aux plus crédules. Ce sont également ceux qui sont persuadés que Dieu leur pardonnera leurs péchés quoi qu’ils fassent, à savoir tous ceux qui nient la rétribution des actes ou qui ont inventé leurs propres règles, différentes de celles de Dieu. Parmi ces gens-là, on retrouve nombre de musulmans, juifs, et chrétiens, qui prétendent que l’Enfer n’est pas forcément éternel, et qu’ils brûleront dans le pire des cas à peine quelques jours pour expier leurs péchés, puis rejoindront ensuite le Paradis. Alors que la vérité est que soit on accède directement au Paradis, soit on brûle en Enfer pour l’éternité, et il n’y a pas de sentence intermédiaire ou de purgatoire comme ils le pensent. Les musulmans, juifs, et chrétiens ont inventé cette fausse croyance pour s’octroyer le droit de n’en faire qu’à leur tête et de transgresser impunément les règles de Dieu, tout en se persuadant que Dieu va malgré tout leur pardonner.

32:21 Et, assurément, Nous leur ferons goûter au châtiment d’ici-bas avant le Grand Châtiment, puissent-ils revenir [dans le droit chemin].

Dieu est extrêmement bon, car avant de condamner les criminels à l’Enfer pour l’éternité, Il leur donne toutes leurs chances dans cette vie présente en leur faisant goûter à un petit échantillon de son châtiment, afin que cela les incite à réfléchir sur eux-mêmes et à changer leur mauvaise attitude avant qu’il ne soit trop tard pour eux. Ceux qui ont persisté toute leur vie à ignorer les signes de Dieu, aussi bien quand Dieu les éprouve en leur accordant de ses bienfaits qu’en les frappant de son châtiment, ceux-là, il n’y a rien à faire pour eux, et leur destinée est l’Enfer pour l’éternité. Comme Dieu le dit dans un autre verset, ces gens-là sont comme le chien qui halète, indifféremment qu’on lui tendance un os ou qu’on lève la main sur lui.

32:22 Et, qui est plus injuste que celui à qui sont rappelés les versets de son Seigneur, et qui ensuite s’en détourne ? Pour sûr ! Nous allons nous venger des criminels.

Les gens de l’Enfer sont ceux à qui sont rappelés les versets de Dieu, comme je ne cesse de le faire de façon on ne peut plus explicite, mais qui persistent invariablement dans leur même mauvais comportement comme s’ils ne les avaient pas entendus. Ce rappel de Dieu que je prodigue depuis le début de ma mission ne peut laisser personne indifférent, car il s’agit de la pure Vérité venant de Dieu, et que cette vérité parle au plus profond de chacun d’entre nous. Qui d’autre que le grand criminel pour être appelé à Dieu et à la vérité, et qui s’en va ensuite comme si de rien n’était ? Soyez en certains, Dieu se vengera de tous ceux qui n’ont pas répondu à son appel que voici, aussi bien dans cette vie présente que dans l’au-delà.

32:23 Et, Nous avons effectivement donné le Livre à Moïse, ne sois donc pas dans le doute quant au fait d’avoir également reçu [le Livre à ton tour]. Et, Nous en avons fait un guide pour les Enfants d’Israël.

Dieu confirme au prophète Muhammad que c’est bien Lui qui a fait descendre la Torah à Moïse, et qu’il ne doit donc pas être dans le doute quant au fait d’avoir également reçu un livre de sa part, à savoir le Coran. Recevoir un Livre de la part de Dieu n’est pas du tout quelque chose de commun, et il est donc normal que le prophète Muhammad puisse passer par des périodes de doutes tellement c’est là quelque chose d’énorme. Mais, Dieu le rassure à travers ce verset, en lui disant qu’il en a été exactement de même avec Moïse, et tout comme Dieu a fait descendre la Torah pour servir de guide pour les Enfants d’Israël, Il a également fait descendre le Coran pour servir de guide pour l’ensemble des croyants.

32:24 Et, Nous avons désigné parmi eux des modèles pour les guider selon nos règles, [et Nous les avons spécialement choisis] pour ce qu’ils se sont montrés endurants et en raison du fait qu’ils croyaient fermement en nos versets.

Dieu a élu parmi les Enfants d’Israël des modèles pour les guider selon ses règles. Ces modèles, Dieu ne les a pas choisis au hasard, mais a élu parmi eux ceux qui se sont montrés les plus endurants dans l’observation de sa loi et qui croyaient le plus fermement en ses versets. De même, après le prophète Muhammad, ceux qui lui ont succédé à la tête des croyants, connus sous le nom des quatre califes sages, étaient précisément ceux qui avaient le plus fait leurs preuves aux côtés du prophète Muhammad et qui croyaient le plus fermement dans les versets du Coran.

Autrefois, il n’y avait ni rabbins, ni prêtres, ni moines, ni imams, car ce ne sont là que des titres que les hommes ont eux-mêmes inventés plus tard, et qui n’ont aucune valeur aux yeux de Dieu. Ceux qui faisaient office de guides pour la communauté des croyants étaient tout simplement les meilleurs d’entre eux, de par leur connaissance de la loi de Dieu, la force de leur foi, et leur comportement exemplaire. Ces guides désignés par Dieu n’avaient aucun titre officiel et ne touchaient aucune rémunération en contrepartie de l’aide qu’ils apportaient aux croyants, et ces derniers venaient les consulter de leur propre initiative, car ils les considéraient comme étant des modèles pour eux. Alors qu’aujourd’hui, c’est tout le contraire qui se passe, à savoir que ceux qui occupent ce rôle, à savoir les imams, les prêtres, et les rabbins, sont généralement les pires parmi les croyants, et ne cherchent à occuper ce rôle que pour servir leurs propres intérêts. En effet, ces faux guides sont exactement comme ceux qui se lancent en politique, à savoir qu’ils sont dans la plupart des cas de grands ratés de la vie et de grands débauchés, et ils n’ont pas trouvé d’autres moyens pour réussir dans la vie que de tromper les gens en se servant de la religion.

Aujourd’hui, il n’y a généralement pas plus égaré qu’un imam, un rabbin, ou un prêtre, car ces gens-là sont formatés pour dispenser, sans les questionner, les mêmes faux enseignements qu’on leur enseigne dans leurs sectes, et ils réfléchissent donc encore moins que les autres, et dans leur attitude, ils sont généralement encore plus hypocrites que la moyenne et moins enclins à faire le bien. En réalité, les moins pires parmi les sectaires sont ceux qui sont perçus par leurs coreligionnaires comme étant des croyants faibles, du fait qu’ils soient peu investis dans leur communauté et qu’ils soient moins regardants quand à l’observation de toutes leurs fausses règles. Alors que la vérité correspond exactement à l’inverse, à savoir que ce sont justement ceux qui ont une pratique simple de la religion qui sont précisément ceux qui sont les mieux guidés parmi les gens des sectes, à savoir ceux qui se focalisent sur l’accomplissement des bonnes œuvres plutôt que sur la mise en œuvre de rites dénués de sens, et qui se contentent de Dieu Seul plutôt que de chercher de faux guides en la personne de tous leurs dignitaires religieux.

32:25 Ton Seigneur tranchera assurément entre eux au jour de la Résurrection sur ce en quoi ils divergeaient.

Dieu tranchera entre les Enfants d’Israël au Jour de la Résurrection, étant donné qu’ils n’ont pas voulu reconnaître le prophète Muhammad. En effet, le prophète Muhammad a été envoyé uniquement pour les croyants, et non pas pour les sectaires que sont les Enfants d’Israël et les Chrétiens, qui pour rien au monde n’accepteraient de changer de religion. De même, Dieu m’a envoyé pour les vrais croyants, à savoir ceux qui cherchent activement la vraie voie de Dieu et qui veulent se réformer, et non pas pour les sectaires que sont les musulmans, juifs, et chrétiens, qui eux veulent coûte que coûte perpétuer les fausses croyances de leurs ancêtres. Les sectaires ne relèvent pas de moi, et Dieu gérera leur cas individuellement au jour de la Résurrection. Certains parmi eux sont certainement sincères dans leur pratique, d’autres non, Dieu est plus à même de juger de leur cas, et rétribuera chacun d’entre eux en fonction de ce qu’il faisait.

32:26 N’est-ce pas un signe suffisamment fort pour eux que Nous ayons détruit tant de générations avant eux, tandis qu’eux marchent dans leurs maisons ? Il y a en cela des signes. Vont-ils donc finir par écouter ?

Dieu a détruit tant de générations par le passé, et a dans certain cas, comme mentionné dans ce verset, délibérément laissé leurs maisons intactes pour que d’autres puissent y vivre après eux. Ceci, afin de les interpeller et pour les inciter à réfléchir sur le fait que ces gens-là vivaient exactement comme eux dans ces maisons, ce qui ne les a pas empêché de disparaitre sans avoir pu l’anticiper en laissant derrière eux leurs maisons. Malheureusement, chaque génération répète encore et encore les mêmes erreurs que les précédentes, et persistent à ignorer tous les signes de Dieu jusqu’à recevoir sur elle le châtiment de Dieu.

32:27 Ne voient-ils pas que Nous conduisons l’eau vers la terre aride, grâce à quoi Nous faisons ensuite pousser des plantations dont se nourrissent leur bétail ainsi qu’eux-mêmes ? Vont-ils donc finir par ouvrir les yeux ?

Dieu montre aux gens ses signes à travers cette parabole, en conduisant l’eau vers la terre morte pour lui redonner vie, et en privant d’eau la terre de son choix, pour en faire une terre morte après qu’elle ait été verdoyante. Dieu nous montre ainsi qu’on lui doit toute notre survie, et qu’il est donc indispensable de Lui montrer notre reconnaissance et d’obéir à ses règles, car il est très facile pour Lui de nous faire mourir pour nous remplacer par une nouvelle génération, tout comme Il est facile pour Lui de déplacer la pluie d’une terre à l’autre, rendant la terre autrefois verdoyante, aride, et redonnant vie à la terre morte. Les gens vont-ils donc finir par ouvrir les yeux et réaliser l’immense bienfait de Dieu sur nous et revenir vers Lui repentants, avant que Dieu ne les détruise comme Il a détruit toutes les précédentes générations ?

32:28 Et, ils disent : « À quand le Règne de Dieu si vous êtes véridiques ? »

32:29 Dis : « Quand le Règne de Dieu arrivera, il ne servira alors plus à rien de croire pour ceux qui refusaient de le faire, et il ne leur sera accordé aucun délai. »

32:30 Éloigne-toi donc d’eux et attends. Eux aussi sont dans l’attente.

Comme avec toutes les générations, ceux qui refusent de croire attendent de voir la châtiment de Dieu se réaliser avant d’accepter de croire. Ils ne comprendront donc jamais que quand le châtiment de Dieu arrive, il est alors bien trop tard pour croire, et le fait de croire ne sert alors plus à rien, étant donné que le délai que Dieu leur a accordé est déjà dépassé, ce qui rend leur destruction inévitable. Face à ceux qui refusent de croire, Dieu commande à ses messagers et aux croyants de simplement s’éloigner d’eux et d’attendre, car eux aussi sont dans l’attente du châtiment. En effet, Dieu accorde toujours un délai à chaque peuple avant de les punir, par conséquent, Dieu les épargne tant que ce délai n’est pas écoulé, mais une fois celui-ci écoulé, son châtiment tombe inéluctablement sur les criminels.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s