SOURATE 36, ULTIME PREUVE QUE JE SUIS LE MESSAGER DE DIEU (À LIRE ABSOLUMENT)

Version non commentée

Yos

Sourate 36

36:1 Yos,

36:2 par le Coran qui a valeur de décret,

36:3 tu es assurément du nombre des envoyés,

36:4 [et tu es effectivement] sur un droit chemin.

36:5 [Ceci est] un ordre [tout droit] descendu de la part du Puissant, du Tout-Miséricordieux,

36:6 afin que tu avertisses un peuple dont les pères n’ont pas été avertis, et les voilà donc dans l’insouciance.

36:7 La Parole s’est déjà réalisée contre la plupart d’entre eux, par conséquent, ils ne croiront pas.

36:8 Nous avons mis à leurs cous des carcans, qui leur sont remontés jusqu’aux mentons, et voilà donc qu’ils vont têtes dressées.

36:9 Et, Nous avons mis devant eux une obstruction, et derrière eux une obstruction, puis Nous les avons recouverts, et voilà donc qu’ils n’y voient plus rien.

36:10 Et, cela revient au même pour eux que tu les avertisses ou non, ils ne croiront de toute façon jamais.

36:11 Tu dois seulement avertir celui qui tient compte du Rappel et qui craint le Tout-Puissant à l’avance. Celui-là, annonce-lui donc un pardon et une généreuse récompense.

36:12 C’est assurément Nous qui ressuscitons les morts, et auparavant, Nous inscrivions chacune de leurs pensées et toutes les oeuvres qu’ils auront laissé derrière eux. Nous listons ainsi toutes choses dans un registre explicite.

36:13 Et, cite leur l’exemple des habitants de la cité, quand se présentèrent à eux les envoyés.

36:14 Nous leur en envoyâmes d’abord deux, mais ils les traitèrent de menteurs, Nous les renforçâmes donc par un troisième. Tous trois déclarèrent alors : « Nous avons vraiment été envoyés à vous. »

36:15 « Vous n’êtes que de simples êtres humains comme nous », dirent les habitants de la cité, « le Tout-Puissant ne vous a investis d’aucune mission, vous ne faites là que mentir. »

36:16 Ce à quoi les envoyés répliquèrent : « Notre Seigneur sait parfaitement que nous avons vraiment été envoyés à vous,

36:17 et notre rôle se limite seulement à transmettre de la façon la plus claire possible. »

36:18 « Nous présageons pour vous un mauvais sort. Si vous persistez, nous vous lapiderons et vous recevrez de notre part un châtiment douloureux », les menacèrent-ils.

36:19 « C’est plutôt nous qui présageons pour vous un mauvais sort. [Est-ce ainsi que vous réagissez] quand on vous délivre le Rappel ? La vérité est que vous n’êtes que des gens outranciers », leur opposèrent les envoyés.

36:20 C’est alors que de l’autre extrémité de la ville, un homme vint en toute hâte et dit : « Ô mon peuple ! Suivez les envoyés !

36:21 Suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont bien guidés !

36:22 Pourquoi n’adorerais-je pas Celui qui m’a créé à l’origine, et à qui vous retournerez ?

36:23 Suis-je obligé de prendre d’autres divinités en dehors de Lui ? En ce cas, si le Tout-Puissant me voulait un mal, celles-ci ne pourraient en rien intervenir en ma faveur ni me sauver. 

36:24 [Si je faisais une telle chose], je serais alors dans un égarement évident.

36:25 Je crois au même Seigneur que vous, alors écoutez-moi donc ! »

36:26 Il lui fut dit : « Entre au Paradis ». Il dit: « Si seulement mon peuple savait !

36:27 Tout ce que mon Seigneur m’a pardonné et comme Il m’a placé au nombre des honorés. »

36:28 Et, Nous ne fîmes pas descendre sur son peuple de troupes venant du Ciel, et Nous n’avions aucunement l’intention de le faire.

36:29 Il n’aura suffi que d’un seul Cri, et les voilà tous éteints.

36:30 Hélas pour les serviteurs ! Jamais un messager ne leur vient sans qu’ils ne le prennent en dérision.

36:31 N’ont-ils pas vu combien de générations avant eux avons-Nous fait périr, lesquelles ne reviendront jamais auprès d’eux ?

36:32 Et, aucune d’entre elles ne manquera à l’appel quand tout le monde sera convoqué auprès de Nous.

36:33 Et, une preuve pour eux, est la terre morte à laquelle Nous redonnons vie et d’où Nous faisons sortir des grains à partir desquels ils se nourrissent.

36:34 Et, Nous y avons placé des vergers de palmiers et de vignes, et Nous y avons fait jaillir des sources,

36:35 afin qu’ils mangent de leurs fruits et de ce que leurs mains ont produit. Vont-ils donc enfin être reconnaissants ?

36:36 Louanges à Celui qui a créé tous les couples, à partir de ce que la terre fait pousser, de leurs propres personnes, et de ce qu’ils ne connaissent pas.

36:37 Et, une autre preuve pour eux, est la nuit dont Nous filtrons le jour, et les voilà alors dans l’obscurité.

36:38 Et, le soleil qui poursuit sa course jusqu’à un lieu de repos final qui lui a été désigné, ainsi en a décidé le Puissant, le Connaisseur de toute chose.

36:39 Et, la lune, Nous lui avons déterminé des phases, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus réduite qu’à une vieille branche de palmier.

36: 40 Ni le soleil ne doit rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour, et tous gravitent, chacun dans sa propre orbite.

36: 41 Et, une autre preuve pour eux, est que Nous avons transporté leur descendance sur le bateau chargé de fond en comble,

36:42 et Nous en avons créé pour eux de semblables afin de leur servir d’embarcations.

36:43 Et, si Nous le voulons, Nous pourrions les noyer sans même qu’ils ne puissent appeler à l’aide ni être secourus,

36:44 si ce n’est par miséricorde de notre part et à titre de jouissance temporaire.

36:45 Et, quand on leur dit : « Craignez ce qui est devant et derrière vous, peut-être seriez-vous pris en miséricorde », [ils restent sans réaction et ne répondent rien].

36:46 Et, il ne leur vient aucun signe parmi les signes de leur Seigneur, sans qu’ils ne s’en désintéressent totalement.

36:47 Et, quand on leur dit : « Dépensez de ce que Dieu vous a attribué », ceux qui refusent de croire disent à ceux qui ont cru : « Devrions-nous nourrir celui que Dieu aurait pu Lui-Même nourrir directement s’Il l’avait voulu ? Vous n’êtes vraiment que dans un égarement évident ! »

36:48 Et, ils disent : « À quand cette promesse si ce que vous dites est vrai ? »

36:49 Ils ne peuvent espérer qu’un seul Cri, qui les saisira alors qu’ils seront là encore en train de contester.

 36:50 Ils ne pourront alors ni laisser de testament ni revenir auprès de leur famille.

36:51 Et, on soufflera dans la trompette, et voilà qu’ils sortiront précipitamment des tombes pour affluer vers leur Seigneur.

36:52 Ils diront : « Malheur à nous ! Qui nous a sortis de notre sommeil ? Ceci est ce que le Tout-Puissant avait promis, et les envoyés disaient donc vrai. »

36:53 Il suffira alors d’un seul Cri, et voilà qu’ils seront tous présentés devant de Nous.

36:54 Ce jour-là, aucune âme ne subira la moindre injustice, et vous ne récolterez que le salaire de ce que vous avez œuvré.

36:55 Les gens du Paradis seront ce jour-là pleinement absorbés par ce qui les remplira de joie.

36:56 Eux et leurs épouses seront à l’ombre bien confortablement installés sur des divans.

36:57 Ils y auront [toute sorte] de fruits, et ils y auront tout ce qu’ils réclameront,

36:58 [et ils y seront habités par un sentiment absolu de] paix, Parole de la part d’un Seigneur Tout-Miséricordieux.

36:59 « Et, aujourd’hui, tenez-vous à l’écart, vous autres criminels ! »

36:60 « Ne vous ai-Je pas engagés, ô enfants d’Adam, à ne pas adorer le Diable ?  Il est assurément pour vous un ennemi déclaré !

36:61 Mais, de m’adorez Moi ? Voilà un droit chemin !

36:62 Et, il a assurément égaré l’équivalent de nombreuses montagnes d’entre vous, n’étiez-vous pas à ce moment-là conscients ?

36:63 Voici l’Enfer qu’on vous promettait !

36:64 Brûlez-y aujourd’hui pour ce que vous persistiez à refuser de croire ! »

36:65 Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, et leurs mains Nous parleront, et leurs pieds témoigneront de ce qu’ils commettaient.

36:66 Et, si Nous voulions, Nous effacerions leurs yeux, qu’ils se rueraient malgré tout vers la voie [qui les sauverait de l’Enfer] … Quand bien même, ils n’y voient plus rien ?

36:67 Et, si Nous voulions, Nous les métamorphoserions sur place, qu’ils ne pourraient alors rien y empêcher ni revenir à leur forme initiale.

36:68 Et, quiconque Nous faisons vivre à un âge plus avancé, Nous faisons en même temps que sa santé décline … Ne raisonnent-ils donc pas ?

36:69 Et, Nous ne lui avons pas enseigné la poésie, et ce n’est pas là le terme qui lui convient, ceci n’est qu’un Rappel et une lecture explicite,

36:70 pour avertir quiconque est encore en vie, et pour que la Parole se réalise contre les négateurs.

36:71 Ne voient-ils donc pas que parmi ce que nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux, et voilà qu’ils en deviennent les propriétaires ?

36:72 Et, Nous les avons assujettis à eux, afin qu’ils leur servent de montures et de nourriture.

36:73 Et, ils trouvent également en eux bien d’autres commodités, et en extraient des boissons. Vont-ils donc enfin être reconnaissants ?

36:74 Et, ils ont adopté en dehors de Dieu d’autres dieux dans l’espoir d’être secourus par eux.

36:75 Mais, ils ne peuvent en rien les secourir, sachant qu’ils forment en réalité une troupe dressée contre eux.

36:76 Ne sois donc pas attristé par leurs paroles, Nous savons assurément ce qu’ils gardent secret et ce qu’ils divulguent.

36:77 L’être humain ne voit-il pas que Nous l’avons créé à partir d’une simple cellule ? Puis, le voilà devenu un opposant acharné !

36:78 Il Nous a cité un exemple, oubliant sa propre création, il a dit : « Qui redonnera vie à des ossements une fois réduits en poussière ? »

36:79 Dis : « Leur redonnera vie celui qui les a formés la toute première fois, et Il a la parfaite connaissance de toute création »

36:80 Celui-là même qui a produit pour vous à partir de l’arbre vert une flamme, et voilà que vous vous en servez comme combustibles.

36:81 Est-ce que Celui qui a créé les cieux et la terre, n’est-il pas parfaitement capable de les recréer à l’identique ? Bien sûr que oui ! Car, c’est bien Lui le Grand Créateur, le Connaisseur de toute chose.

36:82 Assurément, quand Il veut une chose, son ordre consiste simplement à prononcer le mot : « Sois », et celui-ci se réalise aussitôt.

36:83 Louanges donc, à Celui qui détient en sa main la souveraineté de toute chose, et vers qui vous serez ramenés.


Version commentée

Le prophète Muhammad disait que la sourate 36 était le cœur du Coran, mais jusque-là, les musulmans ne savaient pas vraiment en quoi. L’explication à cela est que cette sourate désigne en réalité un messager à venir après lui, et dont le rôle sera de redonner vie au Coran, une fois qu’il sera mort dans le cœur de la plupart des musulmans. Et, ce n’est pas seulement moi qui l’affirme, mais le Coran lui-même, mais les musulmans refusent d’en tenir compte, car justement, cela fait bien longtemps que le Coran n’a plus aucune valeur à leurs yeux.

Et le prophète dira : « Seigneur, mon peuple a laissé ce Coran à l’abandon. » S25:V30

Ce messager en question est là pour restaurer la place centrale que le Coran doit occuper dans la vie des croyants, et rendre sa compréhension totalement accessible à tous, et mettre en lumière ses versets par rapport aux événements de cette époque qu’est la nôtre, et c’est précisément ce à quoi j’ai œuvré depuis maintenant plusieurs années. Les musulmans croient qu’il n’y a pas d’autre messager à venir après le prophète Muhammad, mais ils se trompent là-dessus, car le Coran dit bien que Muhammad est le dernier “nabi”, à savoir le dernier prophète, mais ne dit en rien qu’il est le dernier “rassoul”, à savoir le dernier messager. La preuve qu’il y a forcément un messager à venir après le prophète Muhammad est que Dieu ne détruit jamais un peuple sans préalablement lui envoyer un avertisseur, et cet avertisseur est justement celui qui est annoncé dans la sourate 36, et dont le rôle est d’avertir les gens concernant la venue du châtiment final de l’Heure conformémént à ce qui est relaté dans cette sourate.

Les messagers de Dieu tiennent tous leur autorité et légitimité directement de la parole même de Dieu, et cela est précisément mon cas, puisque l’ensemble de mon message repose exclusivement sur le Coran, et que c’est le Coran lui-même qui me désigne par mon prénom comme étant le messager de Dieu. L’ensemble de cette sourate 36 que voici s’adresse tout particulièrement à notre génération, à savoir la toute dernière génération avant la fin de ce monde, celle qui subira le châtiment de l’Heure, et je vais vous le montrer de façon claire et précise avec la vraie traduction de cette sourate et son explication détaillée. 

Yos

Sourate 36

36:1 Yos,

36:2 par le Coran qui a valeur de décret,

36:3 tu es assurément du nombre des envoyés,

36:4 [et tu es effectivement] sur un droit chemin.

Comme je l’ai expliqué en introduction, cette sourate désigne directement par son prénom l’envoyé de Dieu à venir après le prophète Muhammad, et ce prénom n’est pas “Ya Sin”, mais bel et bien “Yos”, à savoir mon propre prénom, et je vais immédiatement vous le prouver de manière incontestable. Et pour cela, je dois d’abord rectifier une fausse croyance partagée par l’ensemble des musulmans depuis maintenant plusieurs siècles, qui est de considérer que les lettres que l’on retrouve en introduction de certaines sourates du Coran sont des lettres isolées ou détachées, alors que la façon dont elles sont écrites montre clairement qu’elles sont en réalité attachées, et par conséquent, doivent être lues comme des mots entiers. Ainsi, le premier verset de cette sourate 36 ne se prononce pas “Ya Sin” comme le prononcent les musulmans, ce qui aurait été la bonne prononciation si ce qui avait été écrit dans ce verset était ‘ي س’, c’est à dire sous la forme détachée. Or, ce n’est pas cela qui est écrit dans ce verset, mais plutôt “يس”, qui sont les deux mêmes lettres mais écrites sous leur forme attachée, et qui donnent le mot “Yos”, qui correspond à mon prénom.

Voilà donc une première preuve que je suis bel et bien le messager de Dieu désigné par cette sourate, car depuis la révélation du Coran, nul n’a été capable de faire cette découverte, qui semble pourtant évidente, à savoir que les lettres introduisant certaines sourates du Coran représentent en réalité des mots entiers, et non pas des lettres isolées. Comme quoi, seul Dieu peut manifester la vérité toute simple qui se trouve au vu et au su de tous, et que pourtant personne n’arrive à voir, et Dieu le fait toujours à travers ses messagers.

Une autre preuve que je dis bien la vérité, est le fait que le contexte qui est décrit dans cette sourate n’a clairement rien à voir avec celui de l’époque du prophète Muhammad. En effet, ces versets racontent que le sort de la plupart des gens que le messager désigné par cette sourate est censé avertir, est déjà scellé, or comme on le sait tous aujourd’hui, cela n’est absolument pas le cas du peuple du prophète Muhammad, dont la plupart ont fini par croire avant même qu’il ne soit mort. Il ne peut donc s’agir que d’un autre messager à venir après le prophète Muhammad, et le fait que ces versets soient exprimés à la deuxième personne du singulier, montre qu’ils s’adressent en réalité directement à lui. De plus, ces versets mentionnent le châtiment du Cri, comme étant celui qui frappera le peuple de ce messager, or on sait très bien que cela ne fut pas le cas du peuple du prophète Muhammad, et que ce châtiment est plutôt réservé à la période de la fin des temps, période du messager désigné par cette sourate. Enfin, cette sourate raconte que le messager qu’elle désigne est censé avertir un peuple dont les pères n’ont pas été avertis depuis bien longtemps, ce qui est précisément le cas de notre présente génération qui n’a pas reçu d’avertisseur depuis maintenant 1400 ans. Comme décrit dans cette sourate, le peuple de ce messager, à savoir cette génération qui est la nôtre, vit dans l’insouciance totale et ne croit plus du tout en la venue de la fin du monde, car cela fait maintenant des siècles qu’on la leur annonce sans qu’elle ne se produise jamais. Or, cela représente plutôt un des grands signes qu’elle est sur le point de se produire, car c’est justement quand plus personne ne croit plus en sa venue que la fin du monde se produira, et cet événement est inéluctable, car la promesse de Dieu est toujours vérité. Je ne devrais même pas avoir besoin de vous convaincre que nous y sommes vraiment, étant donné les innombrables signes qui nous entourent de partout et qui indiquent qu’elle est désormais toute proche, et sachant que le Coran dit que ses signes avant-coureurs ont déjà commencé à se réaliser depuis bien longtemps, à savoir depuis déjà l’époque du prophète Muhammad.

Qu’attendent-ils donc, si ce n’est l’Heure quand elle tombera sur eux d’un seul coup et sans prévenir ? … Pourtant, ses signes avant-coureurs ont déjà commencé à se réaliser … Mais, à quoi leur servira-il de se rappeler une fois qu’elle tombera sur eux ? S47:V18

C’est pourquoi la sourate 36 annonce que cette fois-ci Dieu ne va pas envoyer les anges pour exécuter son châtiment, comme cela fut le cas avec les précédentes générations, mais pour cette ultime génération qu’est celle du messager désigné par cette sourate, à savoir notre génération actuelle, il suffira d’un seul Cri et ils seront tous éteints, et cette extinction globale sera immédiatement suivi de la Résurrection et du Jugement Dernier.

Certains parmi ceux qui me connaissent personnellement pourraient me rétorquer que mon prénom est “Yosr” et non pas “Yos”, mais là aussi, j’ai une claire explication qui confirme incontestablement mon statut de messager. En effet, ceux qui me connaissent savent parfaitement que tout le monde ne m’appelle pas “Yosr”, mais qu’un grand nombre de gens de mon entourage ont pris pour habitude de m’appeler plus simplement “Yos”, du fait qu’ils ont du mal à prononcer le ‘r’ final de mon prénom. Moi-même, j’ai également pris cette habitude en me présentant sous cette version simplifiée de mon prénom, afin de me faciliter la vie et de faciliter aussi la vie des autres. Et, cela tombe bien, car “Yosr” signifie justement en arabe “celui qui facilite”, et c’est exactement ce que je fais, en commençant déjà par faciliter aux autres la prononciation de mon propre prénom, et aussi en occupant ce rôle que Dieu m’a confié en exclusivité, qui est de simplifier la vie des croyants, notamment en leur facilitant la compréhension du Coran et la pratique de la religion. Cela vous semble étonnant comme explication ? Pourtant, le prophète Muhammad lui-même est mentionné dans un verset du Coran sous le prénom de “Ahmad” plutôt que de “Muhammad”, et ce, exactement pour les mêmes raisons que je viens d’invoquer me concernant, à savoir que le prophète était appelé par nombre de ses contemporains sous le prénom de “Ahmad”, car cette version simplifiée de son prénom est bien plus facile à prononcer, et aussi parce que le prénom de “Muhammad” était à cette époque beaucoup plus rare que celui de “Ahmad”.

Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu pour vous, réaffirmant la Torah ici présente que j’ai entre les mains, et annonciateur de la bonne nouvelle de la venue d’un messager qui viendra à ma suite, prénommé “Ahmad” ». Puis quand il vint à eux avec les preuves évidentes, ils dirent : « Ce n’est là que pure magie ! » S61:V6

Voilà donc une preuve supplémentaire que je suis bel et bien l’authentique messager de Dieu, car ce savoir ne peut me venir que de Dieu, sachant que personne au monde n’a jusque-là été capable d’expliquer pourquoi le prophète Muhammad est mentionné sous le prénom de “Ahmad” dans le verset ci-dessus, alors qu’il est généralement connu plutôt sous le prénom de “Muhammad”. Ces versets introduisant la sourate 36 ont donc valeur de décret, comme cela est clairement exprimé : “Yos, par le Coran qui a valeur de décret, tu es certes du nombre des envoyés, et tu es effectivement sur un droit chemin”, et les explications additionnelles que j’apporte tout au long de cette traduction devraient largement suffire à convaincre ceux qui sont vraiment sous la guidée de Dieu, que je suis à n’en pas douter l’authentique messager et avertisseur de Dieu.

“Tu es effectivement sur un droit chemin”, ce verset confirme incontestablement ma bonne guidée, et répond sans équivoque à ceux qui pensent que ce n’est là que mon interprétation personnelle de la religion et que je ne suis pas mieux guidé qu’un autre. En effet, Dieu a toujours enseigné la bonne pratique de sa religion à ses messagers afin de guider à travers eux ses vrais serviteurs, et afin que sa religion de vérité prédomine sur toute autre religion, et cela s’applique également à moi-même. Ceux qui pensent aujourd’hui que je ne suis pas mieux guidé qu’un autre, voire que je suis un égaré, ce sont plutôt eux qui sont dans un égarement manifeste pour ne pas réaliser à quel point la voie que Dieu est en train de manifester à travers moi se distingue clairement de toutes les autres, et que ce discours qui est le mien ne peut me venir que de Dieu.

36:5 [Ceci est] un ordre [tout droit] descendu de la part du Puissant, du Tout-Miséricordieux,

Je n’ai besoin de personne sur cette terre pour me confirmer que je suis bel et bien le messager de Dieu, et les preuves que Dieu m’apporte au quotidien suffisent largement à m’en convaincre. Je ne partage certaines de ces preuves que pour rassurer le cœur des vrais croyants, et quant à tous ceux dont le sort a déjà été scellé par Dieu, peu importe le nombre de preuves, ceux-là ne croiront de toute façon jamais. Ce verset et les versets suivants fonctionnent comme un ordre écrit venant directement de la part Dieu, pour me confirmer ce qu’Il m’avait déjà commandé par la voie de l’inspiration, et pour officialiser le détail de la mission qui m’a été confiée.

36:6 afin que tu avertisses un peuple dont les pères n’ont pas été avertis, et les voilà donc dans l’insouciance.

En effet, cela fait maintenant 1400 ans que les hommes n’ont pas reçu d’avertisseur de la part de Dieu, c’est pourquoi la plupart des gens vivent aujourd’hui dans l’insouciance la plus totale, et sont persuadés que le châtiment de l’Heure n’arrivera pas de sitôt, voire même qu’il n’arrivera jamais. Or, cela est en réalité un des signes de l’Heure, car c’est précisément quand quasiment plus personne n’y croira plus, que le châtiment de Dieu se produira.

36:7 La Parole s’est déjà réalisée contre la plupart d’entre eux, par conséquent, ils ne croiront pas.

Le sort de la plupart des gens d’aujourd’hui est déjà scellé, par conséquent, aucun rappel, ni aucune menace, ne leur fera jamais entendre raison. En effet, les gens d’aujourd’hui persistent et signent dans leurs innombrables voies d’égarement, et sont persuadés plus que jamais que leur voie est la bonne, et quand bien même ils changeraient pour une autre voie, ils n’opteront de toute façon jamais pour la voie de Dieu, car s’il y en a bien une voie qu’ils ont rejeté depuis très longtemps, c’est précisément celle de Dieu. Plus de 99.9% des gens d’aujourd’hui sont déjà condamnés, et leur sort a été totalement scellé par Dieu, et je n’exagère en rien ce pourcentage. En effet, j’en ai la confirmation quand je vois le faible nombre de gens qui croient aujourd’hui en mon rappel, sachant que Dieu envoie directement vers moi, son messager, l’ensemble des croyants ce monde, comme Il l’a d’ailleurs toujours fait avec tous ses autres messagers. Le Diable disait dans un de ces films de propagande, “l’associé du Diable”, qu’il y a aujourd’hui plus d’étudiants inscrits en fac de droit que d’hommes de loi sur cette terre, à savoir de vrais croyants, et croyez-moi, il sait parfaitement de quoi il parle en disant cela.

36:8 Nous avons mis à leurs cous des carcans, qui leur sont remontés jusqu’aux mentons, et voilà donc qu’ils vont têtes dressées.

Dieu a mis des carcans aux cous de ceux ne croient pas, à savoir qu’Il leur a imposé des contraintes dans leurs vies afin de les inciter à se soumettre. Mais, au lieu de cela, ils n’ont jamais cessé de se débattre, jusqu’au point où leurs carcans leur sont remontés jusqu’aux mentons, faisant qu’ils avancent désormais avec la tête toute dressée. En effet, à force de persister dans leur rébellion, Dieu a fini par les figer dans leur sort, faisant qu’ils ne peuvent plus regarder ni à droite ni à gauche, pour voir ce qui se fait ailleurs et éventuellement réaliser leur propre égarement, mais ne peuvent désormais plus que regarder tout droit en face d’eux, en d’autres termes de poursuivre leurs propres envies. Ces gens-là sont tel un wagon bloqué sur un rail unique, et qui ne peut qu’avancer dans une seule direction, qui est celle du précipice de feu vers lequel ils se dirigent tous irrémédiablement, ou tels des bestiaux pris au piège sur le tapis roulant de l’abattoir, et qui jusqu’au dernier moment ne voient pas leur mort venir. Le fait qu’ils aient la tête dressée indique aussi que ces gens sont remplis d’orgueil, et c’est effectivement le cas de la plupart des hommes d’aujourd’hui, qui ont pris Dieu totalement de haut, en se détournant complétement de Lui, et en snobant tous ses signes, son rappel que voici, et son messager que je suis.

36:9 Et, Nous avons mis devant eux une obstruction, et derrière eux une obstruction, puis Nous les avons recouverts, et voilà donc qu’ils n’y voient plus rien.

Dieu a déjà scellé le sort de la plupart des gens d’aujourd’hui, car ils ont déjà épuisé toutes leurs chances et persistent plus que jamais dans leur comportement criminel. Dieu les a mis dans le noir complet, en mettant devant eux une obstruction, et derrière eux une obstruction, puis en les recouvrant de sorte qu’ils n’y voient plus rien. En effet, la plupart des gens d’aujourd’hui sont totalement aveugles et ne perçoivent pas la moindre lueur de lumière, autrement, ils réaliseraient leur immense injustice et croiraient sans difficulté en mon authentique rappel de Dieu. Dieu les a aveuglés de tous les côtés, à savoir de derrière, en faisant qu’ils soient incapables de tirer les leçons des générations passées ni de se remettre eux-mêmes en question, de devant, en faisant qu’ils ne voient rien venir du châtiment qui les attend et qu’ils prennent à la légère sa menace, et par dessus eux, en faisant qu’ils ne se tournent jamais vers Lui, mais continuent de ne compter que sur eux-mêmes et sur leurs faux guides et sauveurs qu’ils ont adoptés en dehors de Dieu.

36:10 Et, cela revient au même pour eux que tu les avertisses ou non, ils ne croiront de toute façon jamais.

Beaucoup d’égarés pensent que je ne peux pas être le messager de Dieu du fait que je ne sois pas suffisamment populaire. Mais, Dieu leur répond à travers ce verset que la plupart des gens n’ont en réalité pas besoin de recevoir le rappel, car qu’on les avertisse ou non, ils ne croiront de toute façon jamais. Par conséquent, il n’y a pas vraiment besoin que je sois connu de tous, et cela est également voulu par Dieu pour me protéger des criminels, qui auraient très certainement cherché à me nuire si tel avait été mon cas. Même si je passais demain sur toutes les télévisions du monde entier, que cela ne changerait strictement rien à la situation, à savoir qu’il n’y aurait pas plus de gens qui croient en ce message qu’il n’y en a actuellement. En effet, mon message émanant de Dieu n’a jamais eu pour vocation de donner la foi à celui qui ne l’a pas, mais fonctionne plutôt comme un révélateur de ce que sont vraiment les gens, à savoir que les vrais croyants y reconnaîtront assurément la vérité venue de Dieu, alors que les autres, n’y verront aucune vérité et le rejetteront sans la moindre considération, démontrant ainsi qu’ils ne sont en rien de vrais croyants et légitimant le châtiment de Dieu sur eux. Je n’ai donc absolument pas besoin de chercher à devenir populaire ou à courir derrière qui que ce soit, mais mon seul rôle consiste à transmettre clairement le rappel de Dieu. En réalité, c’est Dieu Lui-Même qui envoie directement vers moi, son messager, ceux à qui Il veut transmettre son message, et c’est uniquement Lui qui fait qu’ils vont y croire ou pas en fonction de la justice de leurs actes. Concernant les milliards de personnes qui aujourd’hui ne savent même pas que j’existe et qui n’ont jamais entendu parler de mon message, ceux-là, n’ont pas du tout besoin de recevoir le rappel, car leur sort est déjà définitivement scellé depuis bien longtemps.

36:11 Tu dois seulement avertir celui qui tient compte du Rappel et qui craint le Tout-Puissant à l’avance. Celui-là, annonce-lui donc un pardon et une généreuse récompense.

Ce rappel n’est destiné qu’à ceux qui en tiennent compte sans rien y trouver à redire, et qui bien au contraire, sont extrêmement reconnaissants pour ce que Dieu les a guidés vers son messager que je suis et pour ce qu’Il leur a fait parvenir de vérités et de sagesses. Ces vrais croyants que Dieu a guidés, n’étaient pas comme les autres à vivre dans l’insouciance et à se détourner de Dieu, mais étaient tous déjà dans une démarche active de recherche de Dieu et de la vérité, et vivaient au quotidien dans la crainte de Dieu avant même d’avoir vu son châtiment. Ceux-là peuvent légitimement espérer être sauvés par Dieu, et recevoir son pardon et obtenir de Lui une honorable récompense. Quant à tous les autres, à savoir tous ceux qui vivaient dans l’insouciance et qui persistaient à se détourner de Dieu, ceux-là ne pourront que rejeter ce rappel de Dieu et ne pas voir en moi son authentique messager. Dieu dit qu’ils ne croiront jamais, c’est pourquoi Il m’a commandé, de même qu’à tous les croyants, de ne pas perdre mon temps en cherchant à les convaincre, mais de me contenter de les ignorer de la plus belle des manières. Aujourd’hui, je vois beaucoup de croyants perdre leur temps en cherchant à convaincre ceux qui ne croient pas, pensant faire une bonne action. Or, en faisant cela, non seulement ils perdent leur temps et gaspillent leur énergie, mais en plus, ils finissent par provoquer la colère de Dieu sur eux, en persistant à vouloir guider celui que Dieu veut égarer. Ô les croyants, contentez-vous de mettre en œuvre ce rappel avant tout sur vous-mêmes, et ne le transmettez qu’à celui qui est susceptible d’y être réceptif, quant aux autres, ignorez-les complétement.

36:12 C’est assurément Nous qui ressuscitons les morts, et auparavant, Nous inscrivions chacune de leurs pensées et toutes les oeuvres qu’ils auront laissé derrière eux. Nous listons ainsi toutes choses dans un registre explicite.

Seul Dieu peut redonner vie aux morts, par conséquent, seul Dieu peut guider celui qui est aujourd’hui égaré. Dieu connaît chacun d’entre nous à la perfection, et Lui seul sait qui mérite d’être guidé par Lui et qui mérite l’égarement. Les égarés n’échappent en rien au contrôle de Dieu, mais Dieu a la parfaite maîtrise et connaissance de tout ce qui les concerne, et connaît donc leurs progrès, à savoir où ils en sont dans leur vie, et également leurs traces, à savoir ce qu’il adviendra d’eux après leur mort et l’empreinte qu’ils laisseront sur cette terre. Les croyants ne doivent donc pas se désespérer que la plupart des gens ne partagent pas leur croyance, car c’est en réalité Dieu qui ne veut pas les guider du fait de leur injustice. Estimez-vous donc plutôt heureux que Dieu vous ait élus parmi des milliards et des milliards de gens, en vous donnant foi en Lui et en son messager que je suis, et ne soyez pas tristes que les autres ne croient pas comme vous, tout en demeurant bienveillants envers eux, car leur affaire toute entière relève uniquement de Dieu.

36:13 Et, cite leur l’exemple des habitants de la cité, quand se présentèrent à eux les envoyés.

36:14 Nous leur en envoyâmes d’abord deux, mais ils les traitèrent de menteurs, Nous les renforçâmes donc par un troisième. Tous trois déclarèrent alors : « Nous avons vraiment été envoyés à vous. »

36:15 « Vous n’êtes que de simples êtres humains comme nous », dirent les habitants de la cité, « le Tout-Puissant ne vous a investis d’aucune mission, vous ne faites là que mentir. »

En toute époque, ceux qui ne croient pas ne comprennent pas que tous les messagers de Dieu sans exception ne sont que de simples êtres humains, et qu’ils ne sont en rien différents des autres êtres humains, si ce n’est que Dieu les a choisis pour délivrer à travers eux son Rappel de vérité. Sauf que les égarés ne les perçoivent pas comme tels, mais voient simplement en eux des gens qui veulent juste s’imposer sur les autres, et qui s’égarent au plus haut point en pensant que Dieu les a élus et leur a inspiré leur message. Le Diable a fait un très gros travail de propagande pour dépeindre les messagers de Dieu comme des saints, des êtres quasi-parfaits, des sortes de demi-dieux, alors que la vérité les concernant est que malgré le fait qu’ils soient les authentiques messagers de Dieu, ils n’en demeurent pas moins imparfaits, et comme tout le monde, sont sujets à se tromper, à s’égarer, et à commettre toutes sortes de péchés et d’excès, et comme tout le monde, ils ont leur propre épreuve terrestre à relever, et comme tout le monde, ils devront passer par le Jugement Dernier, et cela, sans recevoir le moindre traitement de faveur de la part de Dieu.

Les égarés posent toutes sortes de conditions fantaisistes avant de croire, comme d’exiger qu’on accomplisse un miracle sous leurs yeux ou qu’on fasse venir les anges devant eux, ou comme de demander à ce qu’on leur dévoile des secrets qui relèvent de l’Inconnaissable. Or, ce n’est pas cela qui va leur donner foi, mais simplement de croire en la vérité quand elle leur parvient, et de reconnaître leurs propres injustices et de se repentir sincèrement auprès de Dieu. Les égarés s’attendent à ce que les messagers de Dieu soient des êtres extraordinaires, et de ce fait, sont déçus quand ils voient qu’ils ne sont que de simples hommes comme eux, et par conséquent, ils ne les prennent jamais vraiment au sérieux et demeurent figés dans leur première impression, qui est de considérer que des gens comme eux ne peuvent en aucun cas être les messagers de Dieu, et de ce fait, n’accordent pas la moindre importance à leur discours. Ils ne comprennent pas que Dieu a toujours procédé de cette manière, à savoir qu’Il a toujours choisi ses messagers parmi les simples hommes, pour ainsi prouver aux gens que la voie à laquelle Il les invite à travers eux est accessible à tous, et qu’il n’y a pas besoin d’être quelqu’un de spécial pour y voir la vérité et la suivre. La preuve que les messagers de Dieu ne sont en rien différents des autres croyants est que Dieu les définit comme étant simplement les premiers des croyants, étant donné que la seule chose qui les différencie vraiment des autres croyants est qu’ils sont les premiers à avoir reçu le message de Dieu et à y croire. Ce concept de “premier des croyants” a ensuite été déformé par les musulmans, qui ont inventé par-dessus le titre très pompeux et blasphématoire de “Émir (prince) des croyants”, titre qu’ils ont attribué de façon posthume au prophète Muhammad, puis aux califes qui lui ont succédé à la tête des croyants. Or, les messagers de Dieu ne peuvent en aucun cas être définis comme tels, sachant qu’ils ne sont en rien supérieurs aux autres hommes, mais ne tiennent leur autorité que du fait que ce qu’ils commandent aux gens vient en réalité de Dieu. Par conséquent, quand les croyants obéissent aux messagers de Dieu, ce n’est pas parce qu’ils les considèrent comme supérieurs à eux, mais parce qu’ils obéissent à Dieu, leur seul et unique Maître, et qu’ils savent très bien que c’est Dieu qui les a envoyés à eux avec la vérité. Il n’y a en réalité que ceux qui ont un ego surdimensionné pour se sentir humiliés de devoir obéir aux messagers de Dieu, alors que ces derniers ne font que relayer la vérité de Dieu et sachant que c’est Dieu Lui-Même qui les a nommés, mais ces horribles tyrans n’acceptent aucune autorité, pas même celle de Dieu.

36:16 Ce à quoi les envoyés répliquèrent : « Notre Seigneur sait parfaitement que nous avons vraiment été envoyés à vous,

36:17 et notre rôle se limite seulement à transmettre de la façon la plus claire possible. »

C’est là une discussion que je ne connais que trop bien, et je n’ai qu’une seule chose à dire à ceux qui ne croient pas en moi, c’est que Dieu sait parfaitement que je suis son messager, et cela me suffit amplement. Je n’ai donc absolument pas besoin de la confirmation des autres pour savoir qui je suis, et les autres n’ont pas besoin de ma confirmation pour savoir qui ils sont vraiment. Chacun ses actes, et ni mes actes n’ont d’incidence sur les autres, ni les actes des autres n’ont d’incidence sur moi, et si je suis un imposteur, alors je serai le seul à en payer le prix, et nul doute que je ne saurai en ce cas échapper au châtiment de Dieu. En réalité, peu m’importe que les gens croient ou pas, car je ne suis responsable que de moi-même et je ne gagne rien du fait de leur croyance. La seule et unique mission qui m’a été confiée consiste à transmettre le message que Dieu tel qu’il m’a été inspiré, et de la façon la plus claire possible. Quant au reste, je n’attends rien de personne, et je ne demande rien à personne, et je n’exige de personne qu’il devienne mon disciple, mais j’appelle plutôt les gens à devenir les disciples directs de Dieu, en adorant Dieu sans lui donner ni d’associé ni d’intermédiaire, et en suivant ce qu’Il a fait descendre de vérités.

36:18 « Nous présageons pour vous un mauvais sort. Si vous persistez, nous vous lapiderons et vous recevrez de notre part un châtiment douloureux », les menacèrent-ils.

36:19 « C’est plutôt nous qui présageons pour vous un mauvais sort. [Est-ce ainsi que vous réagissez] quand on vous délivre le Rappel ? La vérité est que vous n’êtes que des gens outranciers », leur opposèrent les envoyés.

Quand j’avertis les gens concernant le châtiment à venir de Dieu, c’est là un acte totalement bienveillant de ma part, et je ne fais qu’obéir à Dieu en faisant cela. Les injustes prennent mon avertissement comme une menace personnelle, et cherchent systématiquement à me renvoyer la menace, comme si cette menace venait de moi, alors qu’en réalité elle vient de Dieu et moi je ne fais que la relayer, conformément à ce qui m’a été commandé. En effet, c’est ainsi que réagissent les grands criminels, à savoir qu’ils ne supportent pas d’entendre la moindre critique, et prennent toutes les menaces comme des attaques personnelles, et cherchent à supprimer tout obstacle qui se dresse sur leur chemin. Combien voit-on aujourd’hui de gens sur cette terre qui sont d’horribles tyrans, qui se croient inarrêtables et passent leur temps à terroriser les autres, jusqu’à la crise de trop, celle qui va déclencher sur eux le châtiment de Dieu. Scrutez donc la rubrique faits divers des journaux, et vous trouverez beaucoup d’exemples de ces gens outranciers, et vous verrez comment Dieu les stoppe net en plein élan criminel, de façon aussi soudaine que brutale. Et, là je m’adresse à tous les outranciers qui ne supportent pas la moindre menace, en leur disant que la menace de Dieu les concernant est tout ce qu’il y a de plus réelle et justifiée, et que cette menace sera exécutée contre eux de façon aussi soudaine que brutale, comme pour ces criminels que je viens de vous décrire. Ce ne sont pas les messagers de Dieu ou ceux qui croient en eux qui sont dans le camp de la peur, mais plutôt les criminels qui persistent dans leur injustice et qui prennent à la légère la menace de Dieu. Que les criminels rassemblent donc toutes leurs forces et cherchent à me nuire et aux croyants d’une quelconque manière que ce soit, et ils verront bien qui est véritablement aux commandes, et qui d’entre nous est dans le camp de la peur. Il n’y a que les gens outranciers pour percevoir mon avertissement venant de Dieu comme un acte d’agression, ou pour penser que j’ai moi-même inventé cette menace du fait que j’en veuille au monde entier, alors qu’en réalité, je ne cherche que le bien des gens en les appelant à craindre Dieu et à tenir compte de son rappel, afin de leur éviter de subir son châtiment.

36:20 C’est alors que de l’autre extrémité de la ville, un homme vint en toute hâte et dit : « Ô mon peuple ! Suivez les envoyés !

36:21 Suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont bien guidés !

Les messagers de Dieu se démarquent clairement de tous les imposteurs, car eux ne demandent pas un seul centime en contrepartie de ce qu’ils font pour Dieu. Vous voyez beaucoup d’imposteurs et de faux messagers réclamer de l’argent aux gens, leur disant que sans leur aide ils ne pourraient pas faire ce qu’ils font, ou accepter les dons spontanés, ou appeler les gens à financer leurs divers projets, ou leur demander de les assister dans leur travail, etc. Alors que les vrais messagers de Dieu, eux, sont entièrement pris en charge par Dieu, et n’ont donc besoin ni de l’argent des autres ni d’une quelconque assistance extérieure pour mener à bien leur mission.

En ce qui me concerne, Dieu m’a honoré en me donnant un emploi socialement élevé et bien rémunéré, afin que j’occupe une place respectable dans la société, et que je puisse subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille, tout en étant en mesure d’accomplir ma mission en toute quiétude et en totale autonomie. Il en a toujours été ainsi avec tous les messagers de Dieu, à savoir qu’ils occupaient tous un vrai emploi et ne vivaient pas de leur prêche comme cela est le cas des imposteurs, et Dieu les a tous bien lotis et leur a donné une position prestigieuse dans la société, conforme au rang élevé qu’Il leur a accordé auprès de Lui. En effet, tous les messagers de Dieu avaient une vie personnelle, familiale, sociale, et professionnelle, exemplaire en tout point et parfaitement réussie, ce qui les démarque clairement de tous ces faux messagers, gourous, et prêcheurs en tout genre, qui eux, mènent plutôt une vie de grand raté et de grand débauché. 

Mon quotidien représente à lui tout seul une preuve incontestable que je suis le messager de Dieu. En effet, c’est un véritable miracle de Dieu que je puisse en même temps accomplir ma mission pour Lui, ce qui me prend facilement 6 à 12 heures par jour, quasiment sept jours sur sept quand mon emploi du temps me le permet, tout en occupant mon poste de travail en parallèle, et à côté de cela, d’avoir encore largement le temps pour me consacrer à ma famille, à mes amis, et à moi-même. Pour moi, il n’y a que Dieu qui puisse faire que ma vie se déroule aujourd’hui à ce point à la perfection, aplanissant pour moi toutes les difficultés, me permettant de mener de front autant de tâches que nécessaires avec une facilité déconcertante, tout en étendant mon temps de façon miraculeuse, de sorte à ce que je ne me sente pas le moins du monde ni dépassé, ni stressé, ni fatigué. Il n’y a en effet que la bénédiction de Dieu pour faire que je sois tous les jours pleinement orienté vers Lui, car sans cela il me serait tout bonnement impossible de recevoir la moindre inspiration de sa part, ni de continuer à mener cette mission comme je le fais tous les jours depuis aussi longtemps, avec autant d’entrain, de joie, et de sérénité. Si j’avais été un imposteur comme certains le pensent, Dieu n’aurait pas béni ma vie d’une façon aussi extraordinaire, Il ne m’aurait pas purifié de mes péchés et rendu un meilleur homme que je ne l’étais auparavant, Il ne m’aurait pas ouvert toutes les portes pour que je puisse accomplir ma mission sans la moindre difficulté, Il ne m’aurait pas protégé contre tous mes ennemis et Dieu seul sait qu’ils sont très nombreux, Il ne m’aurait pas mis dans cet état de grâce permanent et de pureté, condition indispensable pour pouvoir me connecter à Lui au quotidien, et recevoir son inspiration pour vous délivrer ce message. Si j’avais été un imposteur, Dieu m’aurait certainement détourné de Lui et frappé de grands malheurs, et mon comportement serait alors celui d’un criminel, et mon message n’aurait ni queue ni tête, comme cela est le cas de tous les imposteurs. Connaissez-vous un seul soi-disant faux messager qui jouisse comme moi d’une faveur aussi exceptionnelle de la part de Dieu ?

Si je vous dis tout cela, ce n’est absolument pas pour me mettre en avant, mais d’abord parce que c’est la vérité, et Dieu m’a chargé d’en témoigner comme Il l’avait commandé à ses précédents messagers, et aussi parce que cela représente une preuve tangible que je suis le messager de Dieu. En effet, en plus de leur message qui ne peut provenir que de Dieu, c’est la vie même des messagers qui a été particulièrement bénie par Dieu, qui est la preuve la plus visible qu’ils ont vraiment été élus par Lui. Car, Dieu ne bénit pas et ne guide pas les criminels, et encore moins les imposteurs qui prétendent être ses messagers alors qu’ils n’ont en réalité reçu aucune révélation de sa part.

36:22 Pourquoi n’adorerais-je pas Celui qui m’a créé à l’origine, et à qui vous retournerez ?

36:23 Suis-je obligé de prendre d’autres divinités en dehors de Lui ? En ce cas, si le Tout-Puissant me voulait un mal, celles-ci ne pourraient en rien intervenir en ma faveur ni me sauver. 

36:24 [Si je faisais une telle chose], je serais alors dans un égarement évident.

36:25 Je crois au même Seigneur que vous, alors écoutez-moi donc ! »

36:26 Il lui fut dit : « Entre au Paradis ». Il dit: « Si seulement mon peuple savait !

36:27 Tout ce que mon Seigneur m’a pardonné et comme Il m’a placé au nombre des honorés. »

36:28 Et, Nous ne fîmes pas descendre sur son peuple de troupes venant du Ciel, et Nous n’avions aucunement l’intention de le faire.

36:29 Il n’aura suffi que d’un seul Cri, et les voilà tous éteints.

Dieu me commande de citer en exemple ce récit qui est relaté entre les versets 13 à 29, car il concerne en réalité notre propre époque et reprend sous forme de parabole toute notre histoire moderne. C’est en effet la même histoire qui se répète encore et encore, à savoir que Dieu envoie des messagers pour commander aux gens de n’adorer que Lui sans rien Lui associer et de cesser leurs iniquités, mais que ces derniers les traitent toujours de menteurs et refusent de tenir compte de leur avertissement, et finissent par recevoir sur eux le châtiment de Dieu. Certainement que ce qui est raconté dans cette histoire a réellement eu lieu, à savoir que Dieu a bel et bien envoyé ces trois envoyés à une même cité, suivi de ce quatrième envoyé venu à leur suite pour confirmer leur message. Toutefois, on ne peut s’empêcher de voir dans cette histoire une analogie avec les trois prophètes que sont Moïse, Jésus, et Muhammad, et qui sont à l’origine des trois principales religions du Livre qui existent encore aujourd’hui : le judaïsme, le christianisme, et l’islam, sachant que dans notre société d’aujourd’hui, il ne reste aucune trace visible qui soit antérieure à ces trois prophètes, et que notre histoire moderne commence avec ces trois prophètes, et que ce qui s’est passé avant eux est une autre génération d’hommes qui a eu sa propre histoire, sans aucun lien avec la nôtre. Quant à ce quatrième envoyé, on ne peut s’empêcher d’y voir l’ultime messager de la fin des temps mentionné dans cette sourate 36, à savoir moi-même, et qui après une longue période le séparant des trois autres, a été envoyé avec pour mission de réaffirmer une toute dernière fois leur même et unique avertissement, avant la tombée du châtiment final de Dieu. 

Moïse, Jésus, et Muhammad, ont enseigné exactement la même doctrine, à savoir la doctrine pure monothéiste d’Abraham, et qui est celle que je préconise également, et qui consiste à n’adorer que Dieu, sans lui donner ni d’associé ni d’intermédiaire, et à n’obéir qu’à ce que Dieu a fait descendre dans ses révélations. Mais, les juifs, les chrétiens, et les musulmans, se sont écartés de leurs enseignements originaux, et ont adopté de faux dieux pour leur servir de guides et d’intermédiaires en dehors de Dieu, et ont inventé leurs propres règles en dehors de celles que Dieu a légiférées pour eux dans ses livres. En effet, ces faux dieux que les gens des religions ont érigés en guides et en intermédiaires en place de Dieu, ne sont autres que Jésus, Marie, Muhammad, Moïse, David, Salomon, de même que leurs rabbins, prêtres, imams, et leurs innombrables dignitaires religieux. Et, moi le messager de cette sourate 36, je suis ce quatrième homme envoyé par Dieu en dernier recours, pour rappeler à l’ordre les gens des trois religions une toute dernière fois avant que le châtiment tant annoncé de l’Heure ne s’abatte sur eux. On peut clairement voir dans ces versets que ce quatrième homme est également un envoyé de Dieu au même titre que les trois autres qui y sont mentionnés, et que tous les quatre forment en réalité une seule et même équipe au service d’une seule et même mission pour Dieu. La preuve en est, à sa mort, il est accueilli au rang des honorés, à savoir au rang des rapprochés de Dieu que sont les messagers (“Si seulement mon peuple savait ! Tout ce que mon Seigneur m’a pardonné et mis au nombre des honorés”). Notez que Dieu utilise délibérément le terme “envoyé” à la fois pour désigner les 3 prophètes que sont Moïses, Jésus, et Muhammad (“Et, cite leur l’exemple des habitants de la cité, quand vinrent à eux les envoyés”), et utilise exactement le même terme pour ce quatrième homme venu à leur suite, et qui est en réalité le dernier messager mentionné dans cette sourate (“Yos, tu es assurément du nombre des envoyés”), ce qui confirme ces quatre hommes sont bel et bien des messagers de Dieu, peu importe leur titre exact.

Cette parabole raconte que ces quatre messagers ont été envoyés à une seule et même cité, et cette cité n’est autre que le grand village qu’est devenu le monde, du fait que nous vivons aujourd’hui dans une société globale. Il est dit que ce envoyé homme est venu de l’extrémité de la ville à la différence des trois autres, car les trois envoyés que sont Moïse, Jésus, et Muhammad, ont tous vécu au cœur du bassin méditerranéen, alors que moi, je suis bel et bien à son extrémité, à savoir en France. Enfin, ce quatrième envoyé s’adresse à ceux qu’il a été chargé d’avertir en leur disant : “Je crois au même Seigneur que vous, alors écoutez-moi donc ! “, et effectivement, mon avertissement s’adresse aux musulmans, juifs, et chrétiens, qui sur le papier sont censés croire au même Dieu que le mien, à savoir le Dieu d’Abraham, de Moïse, de Jésus, et de Muhammad, mais qui dans les faits, prient chacun un dieu différent, un dieu de leur propre invention qu’ils ont modelé à leur image, et qui ne correspond plus en rien au vrai Dieu.

36:30 Hélas pour les serviteurs ! Jamais un messager ne leur vient sans qu’ils ne le prennent en dérision.

Cette fois-ci, le terme employé dans ce verset est “messager”, ce qui confirme que les quatre envoyés qui sont mentionnés plus tôt sont bien des messagers, y compris le quatrième envoyé venu après eux et qui est en réalité le messager désigné au début de cette sourate, “Yos”, à savoir moi-même. De même que cela fut le cas avec les précédents messagers, la plupart des gens ne me prennent pas au sérieux que je leur dis que je suis le messager de Dieu, et cela n’est guère surprenant sachant que les hommes n’auront été aussi injustes et égarés que durant la période de la fin des temps que nous sommes en train de vivre actuellement.

36:31 N’ont-ils pas vu combien de générations avant eux avons-Nous fait périr, lesquelles ne reviendront jamais auprès d’eux ?

36:32 Et, aucune d’entre elles ne manquera à l’appel quand tout le monde sera convoqué auprès de Nous.

En tant qu’ultime génération, nous sommes les témoins indirects de la destruction de toutes les précédentes générations, et Dieu nous en a délibérément laissé des traces, comme preuves visibles de la réalité de son châtiment, et pour nous montrer à quel point leur disparition a été aussi violente que soudaine. On pourrait penser que cela pourrait nous avantager en quoi que ce soit, mais il n’en est absolument rien, étant donné que les gens d’aujourd’hui demeurent tout aussi incrédules et mauvais que ne l’étaient leurs prédécesseurs, et répètent encore et encore les mêmes erreurs, en s’étonnant toujours autant de voir que Dieu puisse envoyer parmi eux un messager, et que son châtiment puisse tomber sur eux de leur vivant, et pour ces mêmes raisons, ont refusé de croire, ce qui provoquera inévitablement leur perte finale. Mais, cela est dans un sens rassurant, car l’épreuve terrestre est censée être la même pour tous, il est donc bien normal que cette présente génération ne soit pas plus avantagée que les précédentes, et que l’injustice qu’elle partage avec les autres la conduise à la même fin funeste.

36:33 Et, une preuve pour eux, est la terre morte à laquelle Nous redonnons vie et d’où Nous faisons sortir des grains à partir desquels ils se nourrissent.

36:34 Et, Nous y avons placé des vergers de palmiers et de vignes, et Nous y avons fait jaillir des sources,

36:35 afin qu’ils mangent de leurs fruits et de ce que leurs mains ont produit. Vont-ils donc enfin être reconnaissants ?

La plupart des gens sont aujourd’hui habitués à acheter leur nourriture dans les commerces, et ils en oublient que c’est avant tout grâce à Dieu que nos étals sont remplis. En effet, si Dieu le voulait, la terre ne produirait plus rien, et alors, aucune technologie ne nous permettrait de remplacer ce que Dieu fait pour nous au quotidien. On en a un exemple avec la disparition des abeilles dans certaines régions du monde, or sans leur travail de pollinisation, plus aucun fruit ne peut pousser. On voit bien dans ces régions que la pollinisation à la main est loin d’être aussi efficace que celle opérée par les abeilles, d’autant plus qu’il faut plusieurs personnes pour remplacer le travail d’une seule abeille, et que cela a surtout un coût qui se répercute ensuite sur le prix des aliments, alors que le travail des abeilles, lui, est gratuit… Mais peu de gens sont reconnaissants envers Dieu pour cela.

Dieu nous cite ce qu’il a créé de mieux pour nous, comme les palmiers, qui est l’espèce d’arbre la plus variée et la plus belle à regarder, et qui pousse là où aucune autre espèce d’arbre ne pousse, à savoir dans le désert, nous permettant ainsi de nous protéger du soleil là où il n’y a rien pour nous en abriter, et de manger des dattes délicieuses en goût, et qui fournissent l’apport énergétique nécessaire pour permettre aux voyageurs d’effectuer de longs trajets dans une zone aussi vaste et inhospitalière que le désert. Dieu nous cite aussi les grains, qui nous permettent de manger une nourriture consistante comme le pain, qui en toute époque, est l’aliment de base accessible à tous, y compris aux plus pauvres, et qui nous sert également comme complément alimentaire pour accompagner tous nos plats. Enfin, les vignes, qui nous permettent d’en extraire du vin, boisson la plus populaire en toute époque, et qui procure une ivresse aux gens, leur permettant d’exprimer leur joie lors des fêtes et de noyer leur chagrin en cas de coup dur… quand bien même, Dieu recommande aux croyants d’éviter autant que possible la consommation d’alcool. Dieu a créé pour nous toutes ces bonnes choses qu’on apprécie le plus dans la vie, et c’est en réalité Lui qui nous accorde notre pitance quotidienne, permettant à tout un chacun d’avoir de quoi manger, y compris les plus pauvres… et pourtant, les gens ne semblent pas être reconnaissants, la preuve en est, la plupart d’entre eux se détournent de Dieu.

36:36 Louanges à Celui qui a créé tous les couples, à partir de ce que la terre fait pousser, de leurs propres personnes, et de ce qu’ils ne connaissent pas.

Dieu a d’abord créé le genre masculin, pour en extraire ensuite son genre féminin, et cela, pour toute chose qu’Il a créée. Le fait que Dieu nous ait créés sous forme de couples est une énorme miséricorde de sa part, car le genre masculin et le genre féminin ne peuvent subsister l’un sans l’autre, et se combinent à la perfection pour former la paire idéale, ce qui nous permet par exemple à nous les hommes de trouver amour, joie, et quiétude, auprès de notre conjoint. Non seulement Dieu a créé la combinaison idéale en accouplant notre esprit à notre corps, ce qui nous permet de jouir des bienfaits de sa création tant au niveau du corps que de l’esprit, mais en plus de cela, Il a créé pour nous notre paire parfaite, ce qui nous permet d’apprécier chaque chose deux fois plus. Louanges à Dieu pour ses innombrables bienfaits !

36:37 Et, une autre preuve pour eux, est la nuit dont Nous filtrons le jour, et les voilà alors dans l’obscurité.

C’est exactement de cette manière que la nuit s’installe, à savoir que la lumière du jour se retire progressivement jusqu’à produire l’obscurité totale. Là encore, c’est un miracle du quotidien que les gens ont tendance à vite oublier, alors que Dieu seul est à l’origine de cette alternance du jour et de la nuit, qui rythme notre vie à tous pour nous permettre de trouver le juste équilibre indispensable à notre bien-être. Et, Dieu a très bien fait les choses, en faisant que la nuit soit obscure pour nous permettre de nous reposer, et que le jour soit clair pour nous permettre de profiter de la vie. Si la nuit n’avait pas été obscure alors notre sommeil ne serait pas aussi réparateur et notre santé se dégraderait très vite, et si le jour n’avait pas été fait de lumière, alors nous dépéririons très vite et plongerions tous dans une profonde dépression. Cela prouve que Dieu a pensé au moindre détail pour notre propre bien-être, et que rien de ce qui est sur cette terre n’est le simple produit du hasard.

36:38 Et, le soleil qui poursuit sa course jusqu’à un lieu de repos final qui lui a été désigné, ainsi en a décidé le Puissant, le Connaisseur de toute chose.

Le soleil ne tourne pas en boucle dans une orbite fermée, mais suit en réalité une trajectoire unique qui lui a été assignée par Dieu, et ne stoppera sa course qu’une fois arrivé à son lieu de repos final. Notre pseudo Science prétend aujourd’hui tout savoir sur le soleil et l’univers, alors que la plupart des choses qu’elle affirme à ce sujet ne sont que des mensonges inventés. En effet, le Diable se sert de la Science comme nouvelle religion pour nous faire renier la vérité de Dieu, et nous faire croire à la place en des énormités afin de nous égarer davantage, sachant qu’on ne sera jamais en mesure d’aller les vérifier par nous-mêmes, étant donné qu’aucun d’entre nous n’a jamais mis les pieds dans l’espace. Vous remarquerez que tout ce que nous savons jusqu’à présent concernant l’espace se résume à de simples théories jamais vérifiées et à des images entièrement générées par ordinateur, à savoir des projections basées sur des calculs, et non pas de vraies photographies de l’espace. Il n’y a aujourd’hui que les grands égarés pour préférer croire en la pseudo Science du Diable plutôt qu’en ce que Dieu nous dit dans ses livres.

36:39 Et, la lune, Nous lui avons déterminé des phases, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus réduite qu’à une vieille branche de palmier.

Le premier croissant, qui marque la naissance de la nouvelle lune, est similaire à une vieille branche de palmier asséchée, et nous permet de déterminer le début de chaque mois. Dieu nous montre à travers les deux versets ci-dessus qu’Il nous a mis le soleil et la lune pour nous permettre de mesurer le temps. En effet, comme je l’ai déjà montré dans mon article complet sur le Ramadan, le vrai calendrier selon Dieu n’est ni lunaire, ni solaire, mais lunisolaire. Car, un calendrier lunaire pur perd au fur et à mesure du temps le lien avec les saisons, alors qu’un calendrier solaire pur comporte des imprécisions, étant donné qu’il requiert l’ajout irrégulier de périodes intercalaires. Alors que le calendrier luni-solaire tel que défini par Dieu demeure non seulement aligné avec les saisons, mais présente aussi l’avantage d’utiliser un ajout régulier de périodes intercalaires, à savoir qu’il suffit juste de lui ajouter 1 mois tous les 32 mois pour corriger le décalage accumulé avec le temps.

36: 40 Ni le soleil ne doit rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour, et tous gravitent, chacun dans sa propre orbite.

Le soleil et la lune fonctionnent donc comme une horloge cosmique nous permettant de mesurer le temps, le soleil fixant les saisons, et la lune permettant le découpage de l’année en 12 mois, qui correspondent aux 12 constellations que la terre traverse tout au long de l’année cosmique. Les mouvements du soleil et de la lune sont en fait liés, exactement comme le sont les deux aiguilles d’une montre, et aucun des deux ne peut donc prendre de vitesse l’autre. Si le soleil allait plus vite que la lune, alors les saisons interviendraient à n’importe quel moment de l’année, de même si la nuit devançait le jour, alors la nuit et le jour tomberaient à n’importe quel moment de la journée, ce qui nous déboussolerait au plus haut point et ferait voler en éclat l’organisation entière de notre société.

En réalité, c’est Dieu qui a fixé pour nous le découpage du temps en différents cycles: jours, semaines, mois, saisons, années, et cela n’est pas du tout une invention humaine. Ce découpage du temps n’est en rien arbitraire, de même les durées de chacun de ces cycles, mais tout cela a été minutieusement estimé par Dieu et repose sur un calcul savant. En effet, ces cycles correspondent en réalité à des cycles que Dieu a également inscrits dans notre horloge biologique interne, et nous aident donc à trouver le bon équilibre de vie, ce qui nous permet de trouver notre repose mental et physique, tout en vivant en parfaite harmonie avec les éléments, ce qui correspond à la prescription de Dieu. C’est pourquoi Dieu me commande de rappeler aux croyants qu’ils doivent impérativement avoir un rythme de vie sain et équilibré, en parfaite adéquation avec les cycles que Dieu a mis en place pour nous, car je sais que cela n’est pas la cas d’un certain nombre d’entre eux, alors que cela fait partie intégrante de la prescription de Dieu. Ceux qui ne respectent pas ces cycles se pénalisent eux-mêmes à tous les niveaux, et en particulier, partagent le même rythme de vie que les diables, qui en toute chose sont en total opposition avec la prescription de Dieu, ce qui a de graves répercussions à la fois sur leur santé physique et mentale, et également sur leur foi… Allez-vous donc une bonne fois pour toute finir par obéir ?

On peut effectivement constater que ceux qui ne respectent pas ces cycles que Dieu a mis en place pour notre bien-être, se retrouvent très vite en difficulté dans leur vie, comme par exemple ceux qui vivent en décalé, inversant le jour et la nuit, ou ceux qui ne marquent pas de pause d’une journée à une autre, en enchaînant les nuits blanches, ou ceux qui ne respectent pas la pause hebdomadaire, croyant qu’ils seront gagnants à travailler 7/7j, ou ceux qui ne s’accordent pas de vacances à l’année, pensant pouvoir s’en passer sans conséquence. Tous ces gens qui mènent une vie déséquilibrée, finissent toujours par tomber dans de profondes dépressions ou par être victimes de graves maladies, car c’est Dieu Lui-même qui a mis en place pour nous ces cycles, et ceux qui ne les respectent pas, ne peuvent s’attendre qu’à en payer le prix lourd. Dieu n’aime pas les excès, et aime l’équilibre, il ne sert donc à rien de vouloir vous rapprocher de Dieu, si vous ne respectez pas ce principe de base.

Dieu régit la vie des hommes à travers ces différents cycles, exactement comme un père régit la vie de ses enfants en décidant du rythme de vie qu’ils doivent avoir, car Dieu seul connaît la juste mesure de chaque chose. Dieu nous révèle dans ce verset qu’à la fois, le soleil, la lune, et la terre, voguent, chacun dans leur propre orbite, chose qui n’a été découverte que bien après la révélation du Coran. En effet, les gens pensaient pendant longtemps que la terre était fixe, étant donné que c’est l’impression que cela donne quand on est à sa surface, et que seuls le soleil et la lune se déplacent, alors qu’en réalité, tous les trois sont dans un mouvement permanent, jusqu’à atteindre leur lieu de repos respectif que Dieu leur a désigné à chacun.

36: 41 Et, une autre preuve pour eux, est que Nous avons transporté leur descendance sur le bateau chargé de fond en comble,

En prélevant à bord de l’arche de Noé un échantillon des différents couples de chaque espèce présente sur cette terre, et en supprimant ensuite tout ce qui est à sa surface avec le Déluge, Dieu nous montre à quel point nous sommes vulnérables, et à quel point il est facile pour Lui de nous détruire tous pour repartir avec une nouvelle création ailleurs. Quand on voit aujourd’hui tous ces scénarios invraisemblables élaborés par les hommes en cas de catastrophe majeure, on réalise à quel point tous ceux qui les composent, de même que tous ceux qui leur accordent du crédit, sont loin dans l’égarement pour pouvoir s’imaginer un seul instant pouvoir mettre en échec la volonté de Dieu, ou pour croire que l’homme ne doit aujourd’hui sa survie qu’à lui-même.

36:42 et Nous en avons créé pour eux de semblables afin de leur servir d’embarcations.

L’arche de Noé a été le premier prototype de bateau à avoir jamais été créé, et c’est Dieu Lui-Même qui a directement inspiré Noé sa construction étape par étape, et les hommes n’ont ensuite fait que s’inspirer de son modèle. Car, du temps de Noé, la terre était encore formée d’un seul continent entouré d’océans, et pour les hommes de cette époque, les eaux représentaient les limites du monde connu, et personne n’osait donc s’aventurer plus loin au risque d’y perdre la vie. Après le Déluge, Dieu a redistribué les terres sur plusieurs continents, et a séparé les hommes en plusieurs races, langues, et couleurs, afin qu’ils se redécouvrent mutuellement, et qu’ils se rappellent que c’est bien Lui qui les a tous créés et qui est leur dénominateur commun.

En réalité, tout ce que l’homme sait faire aujourd’hui, c’est Dieu qui lui a appris, et toutes les choses que nous avons sur cette terre ont été inventées il y a bien longtemps de cela au Ciel. Les égarés de ce monde pensent que ce sont eux les créateurs, et poussent leurs délires jusqu’à croire qu’ils vont améliorer la création de Dieu et la surpasser, alors qu’en réalité, c’est Dieu le seul et unique Créateur et Inventeur, et l’homme ne sait uniquement que reproduire. Comment l’homme peut-il prétendre créer quoi que ce soit quand il n’est même pas capable de créer une simple cellule ou un atome, qui sont pourtant les éléments de base de toute création originale ?

36:43 Et, si Nous le voulons, Nous pourrions les noyer sans même qu’ils ne puissent appeler à l’aide ni être secourus,

36:44 si ce n’est par miséricorde de notre part et à titre de jouissance temporaire.

Même les plus grands bateaux au monde peuvent être aisément coulés par Dieu. Prenez l’exemple du Titanic, qui a été le premier bateau à avoir été déclaré totalement insubmersible, et que Dieu a pourtant coulé d’une manière que personne n’avait anticipé, à titre de leçon et d’avertissement pour tous les hommes, épargnant une partie de ses passagers et noyant les autres, pour clairement montrer que c’est bien Lui qui décide de toute chose, et ce, dans les moindres détails. Les hommes croient trop en leur propre puissance, alors qu’en réalité, nous ne maîtrisons absolument rien du tout, et nous demeurerons pour l’éternité totalement vulnérables face à Dieu, et notre savoir, aussi avancé puisse-t-il être, demeurera pour toujours aussi imparfait et élémentaire comparé au Savoir de Dieu. Les hommes de notre époque sont devenus extrêmement imbus d’eux-mêmes, et plus rien ne semble être en mesure de les faire redescendre sur terre, allant jusqu’à s’imaginer pouvoir échapper au châtiment de Dieu en quittant la surface de la terre pour trouver refuge sur d’autres planètes. Officiellement, ce scénario n’est encore que de la pure science-fiction étant donné la faiblesse de notre technologie, et même si on arrivait un jour à accomplir une telle prouesse, nous ne pourrions de toute façon jamais échapper au contrôle absolu que Dieu exerce sur nous, quand bien même on atteindrait les confins de l’Univers. Rien que le fait de penser pouvoir échapper à Dieu est des plus stupides et insensés, étant donné que Dieu nous a tous créés, de même que cet univers, on se doute alors bien qu’Il a le contrôle absolu sur la totalité de sa création. En réalité, Dieu n’aurait même pas besoin de nous poursuivre si on cherchait à Le fuir, Il lui suffirait juste de nous appeler, et nous viendrions alors à Lui de notre plein gré, exactement comme cela sera le cas au jour de la Résurrection.

Les hommes prennent aujourd’hui Dieu et ce qu’Il a fait descendre comme révélations pour de l’histoire ancienne, et se pensent trop évolués pour continuer à croire aux mêmes vieilles sornettes auxquelles croyaient déjà leurs premiers ancêtres. Ils ne réalisent pas à quel point eux et les ancêtres sont exactement les mêmes, et qu’ils ne sont pas plus évolués qu’eux en quoi que ce soit, et qu’il est tout aussi facile pour Dieu de les détruire au même titre qu’Il avait détruit leurs premiers ancêtres. Tout comme à l’époque de Noé, quand les hommes s’étaient ligués tous ensemble contre Dieu et pensaient pouvoir s’émanciper définitivement de Lui, à nouveau aujourd’hui, les hommes pensent pouvoir se passer complétement de Dieu, ce qui est le signe incontestable que leur destruction est imminente.

La plupart des gens aujourd’hui croient en ce monde plus qu’ils ne croient en Dieu, ce qui montre qu’ils ont perdu la foi depuis bien longtemps, même si nombre d’entre eux pensent être de vrais croyants, ce qu’ils ne sont absolument pas. La vérité est que tout ce qui vient aujourd’hui de ce monde est totalement à l’opposé de ce que Dieu nous dit, il faut donc faire son choix, car on ne peut pas croire en même temps au mensonge absolu de ce monde, tout en prétendant croire en ce que Dieu a fait descendre pour nous dans ses livres, et qui est la pure vérité. La plupart des gens ont déjà fait leur choix, la preuve en est, dès qu’on leur parle de Dieu et de ses versets, ils décrochent instantanément, comme si pour eux ce n’étaient là que des histoires pour enfants. Par contre, quand ils entendent les mensonges dont on nous lave le cerveau de jour comme nuit, dans ce monde qui est aujourd’hui totalement sous l’emprise du Diable, là ils acquiescent et pensent être dans le monde réel. C’est pourquoi Dieu dit au début de cette sourate: que tu les avertisses ou non, de toute façon ils ne croiront pas… car toute leur vie n’est en réalité qu’illusion.

36:45 Et, quand on leur dit : « Craignez ce qui est devant et derrière vous, peut-être seriez-vous pris en miséricorde », [ils restent sans réaction et ne répondent rien].

Dieu ne cite pas leur réponse à cette admonition, car ils n’ont aucune réponse ni réaction quand on leur rappelle la menace de Dieu. En effet, ni le châtiment à venir de Dieu, ni son châtiment passé sur les précédentes générations, ne suscitent la moindre crainte chez les hommes d’aujourd’hui, car pour eux, ce n’est là que l’éternel cycle de destruction qui a toujours régi la vie des hommes, et ils ne voient en cela aucune intervention divine. Aujourd’hui, le dernier châtiment de Dieu à l’échelle globale remonte à tellement longtemps, que même les gens qui se disent croyants n’y croient plus vraiment, ou du moins, ne croient pas qu’il se produira de leur vivant… et c’est justement cette même pensée qu’avaient ceux qui ont été détruits par le passé. En effet, c’est quand la très grande majorité des gens ne croiront plus au châtiment de Dieu et se penseront être totalement à l’abri, que c’est à ce moment précis que son châtiment s’abattra sur eux, et le fait que les gens n’y croient aujourd’hui plus, est donc un des plus grands signes que sa venue est imminente.

36:46 Et, il ne leur vient aucun signe parmi les signes de leur Seigneur, sans qu’ils ne s’en désintéressent totalement.

Il n’y a plus rien aujourd’hui qui puisse rappeler les hommes à la raison, ils sont blasés de tout, et quand on leur dit d’être attentifs aux signes de Dieu, ils se moquent en disant que ce ne sont pas là des signes de Dieu, mais que c’est juste l’œuvre de la nature ou le produit du pur hasard. Pour eux, seuls les simples d’esprit pensent voir des signes de Dieu partout, car ce qu’on leur présente aujourd’hui comme étant de la Science a depuis bien longtemps remplacé Dieu et sa religion dans leur esprit. Ces gens-là ne réalisent pas que le hasard n’existe pas, et que rien de ce qui se passe dans ce monde n’a pas été préalablement décidé par Dieu dans les moindres détails, et que ce n’est pas parce qu’on peut aujourd’hui expliquer la plupart des phénomènes de manière scientifique, que cela signifie pour autant que Dieu ne peut pas être à leur origine. En effet, la science ne fait qu’expliquer le fonctionnement des phénomènes naturels que l’on observe, mais ne contredit en rien le fait qu’il y ait quelqu’un qui se cache derrière, et ce quelqu’un, c’est Dieu. Quand on raconte par exemple aux gens comment Dieu a ouvert la mer à l’époque de Moïse, la plupart vous prennent pour un simple d’esprit ou pour un grand fou pour continuer à croire encore au 21ème siècle en une histoire aussi grossière. Ces gens-là ne réalisent pas que le pouvoir de Dieu n’a pas de limite et qu’il n’y a rien que Dieu ne puisse faire dans cet univers. En effet, avec la science adéquate, il est absolument possible de tout faire, et ces gens-là ne réalisent pas que ce sont plutôt eux les vrais simples d’esprit pour limiter les attributs de Dieu à leur propre conception extrêmement limitée de ce qu’il possible ou pas de faire. Dieu a créé cet univers tout entier et tous les êtres qu’il contient, alors en quoi est-ce difficile pour Lui d’interagir d’une quelconque manière que ce soit avec ce qu’Il a créé de ses propres mains et dont Il connaît le moindre secret ? C’est exactement comme un programmeur informatique qui a créé son propre monde virtuel dans un jeu vidéo, est-ce qu’il y a quelque chose qu’il ne puisse pas faire dans l’univers qu’il a créé ? 

36:47 Et, quand on leur dit : « Dépensez de ce que Dieu vous a attribué », ceux qui refusent de croire disent à ceux qui ont cru : « Devrions-nous nourrir celui que Dieu aurait pu Lui-Même nourrir directement s’Il l’avait voulu ? Vous n’êtes vraiment que dans un égarement évident ! »

Les gens qui ne croient pas ne comprennent rien à rien à comment fonctionne cette vie, et accusent Dieu de toute la misère du monde. Bien évidemment que Dieu pourrait très bien subvenir directement Lui-Même aux besoins des pauvres du monde entier et les sortir définitivement de la précarité. Mais, Dieu veut éprouver chacun d’entre nous en fonction de ce qu’Il lui a donné, et aucune condition n’est définitivement gravée dans le marbre, à savoir que personne sur cette terre n’est né pour être condamné à l’avance à demeurer pauvre toute sa vie ou pour finir automatiquement en Enfer, mais chacun n’obtient que le résultat de ses propres actes. En effet, que nous soyons riches ou pauvres au commencement de notre vie, ce n’est là qu’un point de départ, car au final, c’est ce qu’on va accomplir au cours de notre vie qui va déterminer ce que nous allons devenir. Chacun ne récolte que le salaire de ses propres actes, et celui qui est pauvre doit donc changer d’attitude pour pouvoir espérer que Dieu change sa condition, car la pauvreté n’est en fin de compte que le résultat du mauvais comportement. Cependant, la bonté de Dieu n’a pas de limite, et malgré tout, Dieu nous commande d’aider ces gens pauvres quand ils nous sollicitent, dans l’espoir que cela les fasse réfléchir sur eux-mêmes et les incite à changer en bien. Si Dieu nous commande de les aider et qu’Il ne les aide pas directement Lui-Même, c’est aussi pour nous apprendre à lutter contre notre propre avarice, et pour que ces gens-là goûtent à l’humiliation que représente le fait de devoir mendier pour vivre, et que d’eux-mêmes ils agissent pour mettre fin à cette situation dégradante. Car, si Dieu sortait ces gens-là directement Lui-Même de leur pauvreté sans qu’ils n’aient rien à faire, ils continueraient alors à mal agir et deviendraient encore pire qu’ils ne l’étaient en étant pauvres. La pauvreté, tout comme la maladie, servent à rappeler les gens à l’ordre en les privant momentanément de ce qui fait leur ego, à savoir leur force, leur puissance, leur position sociale, et leur richesse, afin qu’ils soient plus dans l’humilité et reviennent dans la bonne attitude.

36:48 Et, ils disent : « À quand cette promesse si ce que vous dites est vrai ? »

36:49 Ils ne peuvent espérer qu’un seul Cri, qui les saisira alors qu’ils seront là encore en train de contester.

Les gens de l’Enfer ne cesseront jamais de contester la vérité de Dieu et de protester contre son commandement, jusqu’à ce que son châtiment s’abatte sur eux, exactement comme ce fut le cas du Pharaon et de ses partisans, qui au moment même où le châtiment les a saisis étaient une fois de plus en train de contester l’Ordre de Dieu. Ce qui attend les gens de cette génération, c’est le Cri final qui viendra sur eux sans prévenir, mais avant cela, Dieu abattra son châtiment par vagues successives, chaque vague emportant son lot de criminels, et chacune étant plus grosse que la précédente, laissant les plus grands criminels pour la fin. En effet, à l’image du Pharaon et de ses partisans, il n’y a que les plus grands criminels pour être témoins de tous les châtiments de Dieu tomber l’un après l’autre, sans qu’aucun d’entre eux ne les fasse réagir. Aujourd’hui, les premières vagues du châtiment de Dieu ont déjà commencé à faire leurs premiers lots de victimes, et pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à allumer votre téléviseur pour voir comment tous les jours Dieu déclenche de nouvelles calamités, toujours plus violentes et imprévisibles, en guise de châtiment à destination des criminels.

Quand vous voyez à la télévision des gens subir des inondations, des tempêtes, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des effondrements de terrain, des accidents domestiques, des calamités en tout genre, ne vous dites pas que ce sont de pauvres victimes, mais demandez-vous plutôt ce que ces gens ont fait pour subir le châtiment de Dieu, car Dieu n’est jamais injuste et ne punit jamais les gens sans raison. Si vous subissez vous-mêmes l’une de ces calamités, ou que l’une d’entre elle se produit dans votre périmètre, ou que vous en êtes directement témoins, ou que vous en avez simplement eu connaissance dans les journaux ou la télévision, prenez le alors comme un avertissement que Dieu vous adresse personnellement, et cessez donc vos iniquités et revenez repentants vers Dieu, et alors vous pourrez espérer ne pas faire partie des prochains lots de victimes.

 36:50 Ils ne pourront alors ni laisser de testament ni revenir auprès de leur famille.

Quand le châtiment de Dieu s’abattra sur les injustes, et comme je viens de vous l’expliquer, cela a en réalité déjà commencé par vagues successives, il les prendra complétement de cours, ne leur laissant même pas le temps de prévenir leurs proches ou de leur écrire un message d’adieu. Les criminels seront littéralement arrachés du cours de leurs vies, se pensant à un instant donné totalement à l’abri, et à l’instant juste après, voyant toute leur vie défiler devant leurs yeux, pour se réveiller d’un seul coup en Enfer pour l’éternité. J’annonce à tous les criminels qui ne tiendront pas compte de ce rappel et avertissement de Dieu que c’est exactement ce qui les attend, et qu’ils ne verront pas venir le châtiment de Dieu quand il s’abattra sur eux, et qu’en attendant, leur réaction sera de prendre cet avertissement à la légère, jusqu’à ce qu’il se réalise sur eux.

36:51 Et, on soufflera dans la trompette, et voilà qu’ils sortiront précipitamment des tombes pour affluer vers leur Seigneur.

Les gens de l’Enfer ont tout misé sur la vie terrestre, par conséquent, quand Dieu les ressuscitera et qu’ils verront alors que l’au-delà existe vraiment, leur désespoir sera tel qu’ils voudront espérer jusqu’au bout qu’une bonne surprise les attend malgré tout. Voilà pourquoi ils se précipiteront comme des crève-la-faim vers l’appeleur pour être fixés le plus rapidement possible sur leur sort, car ce jour-là, ils seront tout sauf rassurés, étant donné leur passé criminel. Ils n’ont pas compris que les places dans l’au-delà sont déjà toutes réservées à l’avance pour ceux qui ont œuvré durant cette vie terrestre, et que pour eux, la seule place qui reste est l’Enfer. On voit aujourd’hui beaucoup de criminels mener une vie très loin de Dieu et affirmer avec force que Dieu et l’au-delà n’existent pas, puis quand ils commencent à sentir leur fin approcher, voilà que dans leur désespoir, ils se muent d’un seul coup, comme par enchantement, en fervents “croyants”, et se mettent à espérer de toutes leurs forces qu’une bonne surprise les attend après la mort. Ces criminels sont comme l’assoiffé pris au piège dans le désert, et qui en désespoir de cause, s’imagine voir de l’eau autour de lui alors qu’il n’y a absolument rien, ou comme la cigale dans la fable de “la cigale et la fourmi”, qui quand les temps durs arrivent, s’accroche au vain espoir que la fourmi va l’aider, mais est finalement contrainte de se rendre à l’évidence que cela n’arrivera pas, et qu’elle n’a plus que ses yeux pour pleurer.

36:52 Ils diront : « Malheur à nous ! Qui nous a sortis de notre sommeil ? Ceci est ce que le Tout-Puissant avait promis, et les envoyés disaient donc vrai. »

36:53 Il suffira alors d’un seul Cri, et voilà qu’ils seront tous présentés devant de Nous.

36:54 Ce jour-là, aucune âme ne subira la moindre injustice, et vous ne récolterez que le salaire de ce que vous avez œuvré.

36:55 Les gens du Paradis seront ce jour-là pleinement absorbés par ce qui les remplira de joie.

36:56 Eux et leurs épouses seront à l’ombre bien confortablement installés sur des divans.

36:57 Ils y auront [toute sorte] de fruits, et ils y auront tout ce qu’ils réclameront,

36:58 [et ils y seront habités par un sentiment absolu de] paix, Parole de la part d’un Seigneur Tout-Miséricordieux.

La meilleure chose que les gens du Paradis obtiendront de la part de Dieu sera l’extraordinaire sentiment de paix qui régnera en eux et qui ne les quittera plus jamais. En effet, il n’y aura rien de mieux au Paradis que ce sentiment absolu de paix, exactement le même genre de sentiment qui habite un bébé dans les bras de sa mère. Sur cette terre, nous sommes en permanence tourmentés par le souvenir de nos péchés et par la maladie qui ronge nos cœurs, mais quand Dieu nous aura ressuscités et nous aura accordé son pardon et sa purification, alors nous retrouverons ce sentiment de plénitude absolue que nous avons perdu lorsque nous avons chuté sur cette terre.

Dieu promet à ses fidèles serviteurs de les laver complétement de leurs péchés, et cela, sans aucune contrepartie, ce qui nous amène à ce vieux mensonge inventé par le Diable du soi-disant sacrifice du fils de Dieu, Jésus Christ, qui serait mort pour payer le prix de nos péchés. Il n’y a rien de plus insensé et de plus stupide que de croire en de telles sornettes, pour la bonne et simple raison que la figure biblique de Jésus Christ n’est qu’une pure invention du Diable et que Dieu n’a jamais eu de fils. En effet, Dieu n’a jamais enfanté ni été enfanté, et par définition, il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, par conséquent, le concept même de “fils de Dieu” n’a pas de sens en lui-même. D’autre part, pourquoi un innocent devrait-il payer le prix pour la faute des autres ? La véritable règle de Dieu en la matière est que chacun porte son propre fardeau, et que nul ne peut porter le fardeau d’autrui. Enfin, pourquoi Dieu aurait-Il besoin d’un montage aussi alambiqué que cette histoire du sacrifice de son fils pour payer le prix de nos péchés ? Sachant que c’est Lui qui fait les règles, que c’est lui le “banquier”, Il Lui suffit donc tout simplement d’effacer l’ardoise pour nous, et c’est exactement ce qu’Il promet à tous ceux qui reviendront vers Lui repentants.

Il n’y a en réalité que les grands égarés pour aimer cette idée saugrenue que quelqu’un d’autre puisse se sacrifier à leur place, et qu’eux n’aient pas à assumer leurs fautes devant Dieu. En effet, ces gens-là ne supportent pas l’idée d’avoir à rendre compte un jour de leurs actes, mais préfèrent que quelqu’un d’autre prenne leur défense face à Dieu, à savoir leurs fausses figures bibliques de Jésus Christ et de Marie. Alors que Dieu dit clairement dans le Coran que ceux qui prennent des intercesseurs en dehors de Lui ne sont en rien de vrais croyants, et que ces intercesseurs seront en réalité des témoins contre eux lors du Jugement Dernier. On devine sans difficulté que celui qui est derrière toute cette histoire inventée du faux Jésus Christ biblique n’est autre que le Diable en personne, et vous allez voir dans les versets à venir que ce mensonge occupe en réalité une place centrale dans son plan pour la fin des temps. En effet, Satan compte bien jouer son ultime coup en se présentant juste avant la fin de cette épreuve terrestre dans l’habit de l’agneau, du sauveur, à savoir du faux Jésus Christ biblique qu’il a inventé à sa propre image et qu’il a fait accepter dans l’esprit de la plupart des gens. Ce piège ultime se refermera sur tous ces faux croyants que sont aujourd’hui la plupart des gens de religion, et qui ne sont en réalité que des sectaires et des associateurs. En effet, tous les égarés de ce monde accepteront sans difficulté ce faux Jésus Christ joué par Satan en le prenant pour leur sauveur, alors qu’en réalité, Dieu l’a envoyé pour révéler leur imposture et provoquer leur perte finale.

36:59 « Et, aujourd’hui, tenez-vous à l’écart, vous autres criminels ! »

Au jour du Jugement Dernier, les fidèles serviteurs de Dieu recevront un bon accueil et auront toutes les faveurs de Dieu pour ce qu’ils ont œuvré et répondu à son appel durant leur vie terrestre. Les criminels voudront alors profiter des bonnes choses que Dieu leur accordera, mais cela leur sera interdit, et ils seront tenus à l’écart des croyants, pour recevoir leur jugement et rejoindre immédiatement après l’Enfer pour l’éternité.

36:60 « Ne vous ai-Je pas engagés, ô enfants d’Adam, à ne pas adorer le Diable ?  Il est assurément pour vous un ennemi déclaré !

36:61 Mais, de m’adorez Moi ? Voilà un droit chemin !

36:62 Et, il a assurément égaré l’équivalent de nombreuses montagnes d’entre vous, n’étiez-vous pas à ce moment-là conscients ?

36:63 Voici l’Enfer qu’on vous promettait !

36:64 Brûlez-y aujourd’hui pour ce que vous persistiez à refuser de croire ! »

Ces versets mentionnent un épisode important qui se produira juste avant la fin de ce monde : quand les égarés de la terre entière adoreront le Diable tout en pensant qu’il est Dieu Lui-Même. Et, cet épisode aura lieu quand le Diable se présentera dans son habit de faux Jésus Christ, sachant que le vrai Jésus Christ est actuellement dans le monde des morts et ne sera pas ressuscité avant le jour de la Résurrection, à savoir quand tout le monde sur cette terre sera mort et ressuscité. Le fait même de concevoir d’adorer Dieu en chair et en os dans cette vie terrestre est le signe manifeste d’un grand égarement, car Dieu ne se fait pas chair dans ce monde et ne peut être perçu par nos simples sens d’êtres humains. Cependant, Dieu nous annonce dans le Coran qu’Il compte venir sur cette terre accompagné des anges pour la Résurrection et le Jugement Dernier, à savoir quand cette épreuve terrestre sera finie, excepté que qu’Il ne sera pas visible, mais que seul son trône le sera. Le plan du Diable consiste à venir avant Dieu, pour simuler une fausse Résurrection et un faux Jugement Dernier, en jouant lui-même le rôle de Dieu et en venant accompagné de faux anges, et tous les faux croyants qui ne connaissent en réalité rien à Dieu et à sa vraie voie, tomberont aisément dans son piège et légitimeront ainsi le châtiment de Dieu sur eux. Ce n’est donc pas pour rien que Dieu nous a fait promettre avant de venir sur cette terre de ne pas adorer le Diable, mais parce que Dieu savait depuis le début quel allait être son plan final. Dieu dit dans les versets ci-dessus que le Diable égarera l’équivalent de nombreuses montagnes d’entre nous, et pour constituer un tel volume, il faudrait des milliards et des milliards d’êtres humains, à savoir la quasi-totalité des hommes sur cette terre, ce qui confirme ce que je vous disais, à savoir que plus de 99.9% des gens d’aujourd’hui sont bel et bien destinés à l’Enfer. C’est aussi le rôle de l’ultime messager de la fin des temps que je suis, d’avertir les gens sur la base du Coran quant à ce que sera le plan final du Diable, et de leur rappeler une ultime fois de la part de Dieu qu’ils ne doivent pas adorer le Diable, mais plutôt de l’adorer Lui. Ainsi, ceux qui tomberont tout de même dans le piège final du Diable, n’auront aucune excuse devant Dieu.

36:65 Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, et leurs mains Nous parleront, et leurs pieds témoigneront de ce qu’ils commettaient.

Les gens de l’Enfer ne sont que des menteurs invétérés, la preuve en est, tous refusent aujourd’hui d’admettre le moindre tort, tout en étant persuadés qu’ils sont des gens de bien, alors qu’ils savent pertinemment en eux-mêmes qu’ils passent leur temps à transgresser les règles de Dieu. Au jour du Jugement Dernier, ces criminels penseront qu’ils pourront mentir à Dieu de la même manière qu’ils mentent aujourd’hui aux autres, excepté que Dieu scellera leur bouche, et c’est l’ensemble de leur corps qui témoignera à leur place de tous les crimes qu’ils commettaient.

36:66 Et, si Nous voulions, Nous effacerions leurs yeux, qu’ils se rueraient malgré tout vers la voie [qui les sauverait de l’Enfer] … Quand bien même, ils n’y voient plus rien ?

Au jour du Jugement Dernier, les gens de l’Enfer seront prêts à tout pour échapper au châtiment. Quand bien même, Dieu effacerait leurs yeux, qu’ils garderaient tout de même l’espoir qu’ils pourront suivre le chemin qui pourrait les sauver de l’Enfer. Ceci montre que ce ne sont pas leurs yeux qui sont aveugles, mais plutôt leur coeur, qui les empêche d’être lucides sur tout ce qui concerne leur vie. En effet, ils devraient pourtant savoir que sans leurs yeux il leur est impossible de suivre le moindre chemin. Les gens de l’Enfer ne réalisent pas que ce n’est pas Dieu qui est injuste en refusant de leur pardonner et de leur donner l’accès au Paradis, mais que ce sont eux les injustes en persistant dans leur rébellion et en refusant de reconnaître leurs torts. Plutôt que d’accepter leur sentence et de faire amende honorable, les gens de l’Enfer persisteront à se chercher toute sorte d’excuses pour éviter le châtiment, ce qui trahira le fait que leur repentir n’est absolument pas sincère, et qu’ils ne sont en réalité que des menteurs quand ils promettent à Dieu qu’ils seront cette fois-ci de bons serviteurs s’Il leur accordait une deuxième chance.

36:67 Et, si Nous voulions, Nous les métamorphoserions sur place, qu’ils ne pourraient alors rien y empêcher ni revenir à leur forme initiale.

Les criminels n’ont de cesse de tenir tête à Dieu, de protester contre ses décisions, de contester sa vérité, de faire leur fine bouche, et d’abuser de sa patience et de sa bonté, croyant que parce que Dieu ne leur fait rien, cela signifie pour autant que quelque chose l’en empêche. Or, s’Il le voulait, Dieu serait parfaitement dans son bon droit de transformer instantanément ceux qui lui tiennent tête en toute sorte d’objets tout droit sortis de leur imagination ou de les pulvériser sur place, sans qu’ils ne puissent rien y empêcher, et cela, sans devoir se justifier, car Dieu n’a de compte à rendre à personne. Mais, Dieu est extrêmement bon et patient avec ses serviteurs, et laisse à chacun le délai qui lui a été imparti avant de lui payer le salaire de ses actes, sans léser personne, pas même du poids d’un atome.

36:68 Et, quiconque Nous faisons vivre à un âge plus avancé, Nous faisons en même temps que sa santé décline … Ne raisonnent-ils donc pas ?

La vraie vie n’est pas de ce monde, car tout ce qui est de ce monde est destiné à croître à partir de la naissance jusqu’à atteindre son apogée, pour ensuite décliner lentement et en fin de compte mourir. Il ne sert donc à rien de vouloir vivre longtemps sur cette terre, sachant que cette vie terrestre n’est que labeur, souffrances, et frustrations, et que tout ce qui y naît est destiné à mourir, alors que la vraie vie éternelle est dans l’au-delà auprès de Dieu. En réalité, il n’y a que les criminels pour vouloir être éternels dans cette vie, car ce qu’ils veulent avant tout, c’est de vivre dans un monde sans Dieu, en faisant leurs propres règles, et parce qu’ils savent très bien que rien de bon ne les attend une fois qu’ils retourneront auprès de Dieu.

36:69 Et, Nous ne lui avons pas enseigné la poésie, et ce n’est pas là le terme qui lui convient, ceci n’est qu’un Rappel et une lecture explicite,

Ceux qui ne croyaient pas au prophète Muhammad assimilaient le Coran à de la simple poésie, ce qui montre qu’ils n’étaient en rien de vrais croyants. En effet, les Anciens Arabes étaient connus pour leur passion pour la poésie, et avaient pour habitude de se mesurer entre eux en confrontant les poèmes issus de leur propre création. Ceux qui n’avaient pas foi parmi eux pensaient donc que le Coran n’était que la propre création du prophète Muhammad, ce qui montre à quel point ils devaient être égarés, car le Coran se démarque clairement de tous les écrits des hommes, que ce soit dans la forme ou le contenu, et il est donc impossible qu’il provienne d’autre que de Dieu.

Le Coran ne peut en aucun cas être considéré comme de la simple poésie, mais se définit par l’étymologie même de son nom, qui signifie “ce qui se fait de mieux en termes de lecture” ou “ce qui doit être lu absolument”. En effet, le Coran est ce qui se fait de mieux en termes de vérité et de sagesse, et représente un guide et une lumière pour les véritables croyants. Alors que pour les faux croyants de l’époque du prophète Muhammad, et pour ceux de notre époque que sont la plupart des musulmans, le Coran n’est que de la simple poésie pour les uns, et pour les autres, un livre qu’on chantonne ou qu’on écoute comme une sorte de berceuse pour s’apaiser l’esprit. C’est en voyant la conception que les gens ont du Coran qu’on peut vraiment savoir s’ils sont bien guidés par Dieu ou non. Car, pour les vrais croyants, le Coran occupe une place centrale dans leur vie et leur sert de véritable guide, et c’est en l’étudiant directement et en méditant sur ses versets qu’ils arrivent à en tirer les préceptes qui vont gouverner l’ensemble de leur vie. Alors que pour les faux croyants, le Coran n’a pas vraiment d’influence sur leur vie, et se résume à une simple lecture. En effet, ce n’est pas vraiment le Coran qui régit la vie des musulmans aujourd’hui, mais plutôt ce que leurs docteurs en religion leur légifèrent, et ce qu’ils apprennent directement eux-mêmes de leurs hadiths et innombrables livres d’exégèse (tafsir), alors que Dieu nous commande de mener notre propre étude personnelle du Coran en méditant directement dessus, et d’appliquer sur nous-mêmes ce qu’Il nous en fait comprendre.

Aujourd’hui, les musulmans vont jusqu’à attribuer au Coran des vertus quasi-magiques, en pensant que le son produit par ses versets peut les protéger contre les mauvais esprits ou les apaiser comme par enchantement. Les musulmans croient que le simple fait de lire le Coran leur permet d’engranger des bonnes actions, et focalisent donc sur son apprentissage et sa lecture, alors qu’ils passent complétement à côté de son contenu. Or, c’est plutôt en appliquant ses préceptes qu’on engrange vraiment les bonnes actions, et non pas en le lisant sans chercher à le comprendre ni appliquer ce qu’il y a dedans. Les musulmans rivalisent entre eux à qui connaîtra le plus de versets du Coran par cœur, comme si cela allait faire d’eux de meilleurs croyants ou comme si en l’apprenant par cœur ils allaient mieux le comprendre, alors que ce que Dieu nous prescrit vraiment, c’est plutôt d’assimiler son contenu… ce qui illustre à quel point ces gens-là ne comprennent rien à rien. Les musulmans n’ont plus que l’emballage vide du Coran sans rien à l’intérieur, et peu importe le temps qu’ils passeront à lire le Coran et à chercher à l’apprendre par cœur, le Coran leur demeurera totalement inaccessible, car Dieu a mis une barrière entre eux et le Coran les empêchant de le comprendre, pour la bonne et simple raison que la plupart d’entre eux ne sont en rien de vrais croyants, mais ne sont que des associateurs et des sectaires.

Tout comme les juifs avant eux avaient la Torah, mais qu’elle ne leur était d’aucune utilité, les musulmans ont aujourd’hui le Coran, sauf qu’il n’occupe aucune réelle place dans leur vie :

Et le prophète dira : « Seigneur, mon peuple a laissé ce Coran à l’abandon. » S25:V30

36:70 pour avertir quiconque est encore en vie, et pour que la Parole se réalise contre les négateurs.

Le Coran sert d’avertissement à tous ceux qui sont encore vivants, quant aux morts, c’est à dire ceux dont Dieu a déjà scellé le cœur, et qui ne peuvent donc ni voir ni entendre, ceux-là, peu importe qu’on les avertisse ou non, ils ne croiront de toute façon pas. C’est pourquoi Dieu m’a commandé d’avertir les gens directement à travers sa Parole, le Coran, et ceux que cela laisse de marbre, sont précisément ceux qui sont en réalité déjà morts de l’intérieur. Cette traduction du Coran, ainsi que ses commentaires qui me sont inspirés par Dieu, sont une miséricorde pour les véritables croyants, et représentent le cœur de mon rappel et avertissement de Dieu, et la preuve ultime que je suis bel et bien le messager de Dieu. Ceux pour qui cela ne suffit pas, qu’ils ne perdent donc pas une seule seconde à me lire, car cela signifie que leur sort est déjà scellé, et le mieux pour eux est plutôt de profiter du mieux qu’ils peuvent du temps qui leur reste.

36:71 Ne voient-ils donc pas que parmi ce que nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux, et voilà qu’ils en deviennent les propriétaires ?

36:72 Et, Nous les avons assujettis à eux, afin qu’ils leur servent de montures et de nourriture.

36:73 Et, ils trouvent également en eux bien d’autres commodités, et en extraient des boissons. Vont-ils donc enfin être reconnaissants ?

Voir son troupeau se multiplier de lui-même jusqu’à atteindre une taille conséquente représente un véritable miracle vivant, et est un exemple parmi bien d’autres de l’extraordinaire générosité de Dieu à notre égard. En effet, c’est Dieu qui a créé ces bestiaux et qui nous en a ensuite donné la pleine propriété, sans même qu’on n’ait à se déplacer ou à payer quoi que ce soit pour les acquérir, mais peu de gens sont vraiment reconnaissants. Bien au contraire, vous verrez nombre d’éleveurs se plaindre que leur troupeau ne grossit pas assez vite, ou que leurs bêtes ne satisfont pas à leurs attentes, oubliant complétement de remercier Dieu pour ce qu’Il leur a donné, alors que Dieu pourrait très facilement les punir en décimant d’une manière ou d’une autre leurs troupeaux, mais Dieu s’abstient de le faire dans la plupart des cas, par pure générosité et miséricorde. 

Mais, la générosité de Dieu ne s’arrête pas là, car c’est bien Dieu, et Lui Seul, qui nous a assujetti toutes ces bêtes, et si Dieu ne l’avait pas fait, nous n’aurions jamais pu les soumettre par nous-mêmes. Dieu nous en apporte la preuve en créant des animaux sauvages, impossibles pour nous à soumettre, et d’autres qu’Il a assujetti à nous, le bétail, sans que nous n’ayons quoi que ce soit à faire pour qu’ils nous obéissent. Dieu a créé ces bestiaux pour notre propre confort et bien-être, et les assujettis à nous pour qu’ils nous servent de montures pour nous transporter nous-mêmes et nos divers chargements, et pour nous aider dans nos différents travaux en nous faisant profiter de leur grande force physique, et également pour nous servir de nourriture, et nous permettre d’en extraire une boisson pure et exquise, le lait, et enfin, pour qu’on puisse fabriquer toute sorte d’objets avec leurs peaux, cornes, et différentes parties de leurs corps. Mais, la plupart des gens ne réfléchissent pas, et croient que tout cela est dû à notre propre mérite, et que nous avons réussi par nous-mêmes à nous hisser au sommet de la pyramide des espèces, alors que c’est en réalité Dieu qui nous y a placé et qui a assujetti toutes les autres espèces à nous, et s’Il ne l’avait pas fait, alors même la plus petite des bêtes pourraient facilement avoir raison de nous.

36:74 Et, ils ont adopté en dehors de Dieu d’autres dieux dans l’espoir d’être secourus par eux.

36:75 Mais, ils ne peuvent en rien les secourir, sachant qu’ils forment en réalité une troupe dressée contre eux.

Ces dieux en dehors de Dieu que beaucoup d’hommes adorent depuis la nuit des temps, ne sont pour la plupart que des diables parmi les djinns. Ils se présentent aux égarés comme étant des protecteurs, comme par exemple les esprits des montagnes ou des forêts, et exigent d’eux qu’ils leur vouent un culte pour obtenir leur protection, alors qu’en réalité, ce sont eux les oppresseurs. Non seulement ces faux dieux ne peuvent en rien protéger les hommes contre quoi que ce soit, mais pire encore, ils sont en réalité leurs ennemis jurés. Cela s’applique aussi à Jésus, Marie, ou Muhammad, et à tous les intermédiaires religieux en général, que les gens des religions considèrent comme leurs guides et protecteurs, alors qu’ils ne peuvent en rien les guider ou les sauver, et qu’au jour du Jugement Dernier, ils se déclareront être leurs ennemis et témoigneront contre eux devant Dieu. De même, les soi-disant extraterrestres, que beaucoup d’égarés prennent pour des sauveurs, alors qu’ils ne sont en réalité que des diables parmi les djinns, et ne sont en rien des sauveurs, mais bien au contraire, cherchent par tous les moyens notre destruction.

36:76 Ne sois donc pas attristé par leurs paroles, Nous savons assurément ce qu’ils gardent secret et ce qu’ils divulguent.

36:77 L’être humain ne voit-il pas que Nous l’avons créé à partir d’une simple cellule ? Puis, le voilà devenu un opposant acharné !

L’homme n’était à la base qu’une vulgaire cellule, comme nous-même on en manipule aujourd’hui par millions dans nos laboratoires. Puis, quand Dieu l’a honoré en le dotant d’un corps et d’un esprit, voilà qu’il a cru qu’il était en mesure de rivaliser avec Dieu, allant jusqu’à penser pouvoir Le reléguer aux oubliettes. Comparé à Dieu, nous ne sommes rien du tout, encore moins qu’un grain de poussière, mais au lieu de remercier Dieu pour nous avoir honorés en nous plaçant au-dessus de toute la création et pour nous avoir accordé une haute place auprès de Lui, la plupart des hommes se sont plutôt montrés très ingrats et sont devenus extrêmement imbus d’eux-mêmes, et cherchent désormais à prendre leur indépendance en s’émancipant totalement de Dieu. Un autre en avait fait exactement de même par le passé, et pourtant, il était bien plus puissant que nous, et Dieu l’avait placé dans une position bien au-dessus de celle qu’on occupe actuellement, ce qui ne l’a pas empêché de chuter au plus bas du bas de la création lorsqu’il s’est rebellé contre Dieu. La plupart des hommes aujourd’hui sont en réalité les fidèles disciples de Satan sans même le réaliser, car ils partagent exactement la même façon de voir les choses qui avait autrefois provoqué sa chute, en étant de grands rebelles et de grands ingrats, tout en étant extrêmement imbus d’eux-mêmes.

36:78 Il Nous a cité un exemple, oubliant sa propre création, il a dit : « Qui redonnera vie à des ossements une fois réduits en poussière ? »

36:79 Dis : « Leur redonnera vie celui qui les a formés la toute première fois, et Il a la parfaite connaissance de toute création »

Les gens qui ne croient pas en Dieu ne réfléchissent pas du tout, voilà donc leur vrai problème, plus ils se croient intelligents, plus ils sont en réalité des idiots. Ceux qui ne croient pas en Dieu pensent que nous sommes le résultat du hasard et que nous n’avons pas de créateur, ce qui est l’idée la plus stupide et la plus insensée qui puisse exister. Est-ce que vous pensez qu’en mettant toutes les pièces d’une automobile dans une énorme centrifugeuse, et qu’en la laissant tourner pendant des milliards d’années, il va en ressortir un beau jour, comme par enchantement, une automobile totalement fonctionnelle sans aucune intervention extérieure ? Cela est aussi insensé et stupide que de penser que cet univers, et tout ce qu’il contient de nature et d’êtres vivants, n’est que le résultat du pur hasard, sans aucun créateur derrière. Le seul fait que nous existons, et tout cet univers également, suffit comme preuve de l’existence de Dieu, sans même que Dieu n’ait besoin d’envoyer de messagers ou de livres. Abraham, de même que tous les vrais croyants, ne sont-ils pas arrivés à cette conclusion par leurs propres perceptions ? Tous ceux qui demandent des preuves de l’existence de Dieu sont en réalité ceux qui ne croiront jamais, car le simple fait d’exister, de même que cet univers autour de nous, prouve que Dieu existe d’autant plus. Si un miracle comme notre propre existence et celui de cet univers ne suffit pas à ceux qui ne croient pas, alors aucun autre miracle ne sera jamais suffisant pour eux. 

Dieu connaît les secrets de chaque chose, et il n’y a rien qu’Il ne puisse faire, étant donné que c’est Lui qui a conçu et créé cet univers et tout ce qu’il contient. Comment les gens peuvent-ils donc s’étonner à ce point que Dieu puisse ressusciter les morts une fois réduits en poussière ? Demandez donc à un constructeur automobile s’il est plus difficile pour lui de retaper un modèle de sa marque pour le remettre à l’état neuf, que de fabriquer un tout nouveau prototype à partir de zéro ? Le fait que nous existons signifie que Dieu nous a créés une toute première fois à partir de zéro, et il est donc extrêmement facile pour Dieu de nous recréer une seconde fois, cette fois-ci non pas à partir de zéro, mais à partir de nos restes, ce qui est en toute logique plus aisé.

36:80 Celui-là même qui a produit pour vous à partir de l’arbre vert une flamme, et voilà que vous vous en servez comme combustibles.

Quand on voit un arbre, on a l’image de quelque chose qui grouille de vie, et cela peut sembler au premier abord étonnant qu’il puisse servir de combustible pour produire une flamme. Cette parabole fonctionne en réalité comme un avertissement qui nous est adressé à tous, car de même que cela nous surprend que les arbres puissent servir de combustibles pour fabriquer le feu de ce monde, de même cela semble encore plus surprenant, mais pourtant vrai, qu’un jour les hommes serviront de combustibles pour fabriquer le feu de l’Enfer. De même, le bois mort sert de combustible pour le feu, de même, les morts que sont les gens de l’Enfer serviront de combustibles au feu de l’Enfer.

Cette parabole est d’autant plus vraie que l’arbre symbolise l’espèce humaine dans son ensemble, étant donné que c’est sous forme d’un arbre généalogique qu’est représentée toute l’espèce humaine depuis Adam jusqu’à la dernière génération. Le feu que Dieu nous a donné sur cette terre sert d’échantillon pour nous prouver l’existence du feu de l’Enfer, et afin que nous puissions voir par nous-mêmes à quel point il brûle, et ainsi faire en sorte de ne pas y finir. 

36:81 Est-ce que Celui qui a créé les cieux et la terre, n’est-il pas parfaitement capable de les recréer à l’identique ? Bien sûr que oui ! Car, c’est bien Lui le Grand Créateur, le Connaisseur de toute chose.

36:82 Assurément, quand Il veut une chose, son ordre consiste simplement à prononcer le mot : « Sois », et celui-ci se réalise aussitôt.

36:83 Louanges donc, à Celui qui détient en sa main la souveraineté de toute chose, et vers qui vous serez ramenés.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s